• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

armand tardella

armand tardella

physicien d'origine, consultant depuis 30 ans.
j'agis pour modifier les règles du jeu monétaire et financier

Tableau de bord

  • Premier article le 13/12/2011
  • Modérateur depuis le 12/10/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 9 43 216
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique












Derniers commentaires



  • armand tardella armand tardella 23 novembre 2019 09:06

    @Kapimo
    hélas, je n’ai été remercié ni par les banquiers, ni par les non-banquiers...
    alors que je cherche à promouvoir ce système depuis plus de 20 ans maintenant.



  • armand tardella armand tardella 22 novembre 2019 00:02

    @Kapimo
    Il n’y a pas de « monnaie de réserve » dans le système de Gesell. La monnaie franche ne peut-être qu’une monnaie d’échange, puisqu’elle se déprécie au cours du temps (comme les autres marchandises physiques). C’est pour cette raison que pour « constituer une réserve », c’est-à-dire épargner, on est obligé de prêter son argent à quelqu’un qui en a un besoin immédiat, et qui vous le rendra à l’identique, ou à l’investir dans l’économie physique, ce qui revient à le prêter à une société.
    Si le système de Gesell était mis en place, on peut imaginer qu’il existerait des organismes publics ou privés qui se chargerait de gérer les prêts à la place des épargnants, et rendraient l’argent aux prêteurs au moment où il en ont besoin.



  • armand tardella armand tardella 21 novembre 2019 17:22

    @Kapimo
    bonjour,
    A mon avis l’explication n’est pas suffisante, car les crises du 19ième siècle et celle de 1929 ont existé avant que l’émission monétaire ne soit confiée à des organismes privés. Je suis d’accord que ça a amplifié le problème, mais il était déjà là avant.



  • armand tardella armand tardella 25 avril 2019 07:13

    @Jean De Songy

    Supposez que vous ayez un problème de robinet de de baignoire. La baignoire a des fuites par divers circuits plus ou moins compliqués. Le robinet rempli la baignoire avec un certain débit, et il y a un niveau d’eau d’équilibre dans la baignoire. On cherche à connaître ce niveau d’équilibre. Supposons qu’on mette ce problème en équation, et qu’on soit amené à résoudre une équation polynôme du 5ième degré. Il existe une méthode mathématique pour résoudre une équation du 5ième degré utilisant des fonctions elliptiques.

    Je considère que le problème de baignoire a un sens physique, et que la méthode mathématique utilisant des fonctions elliptique n’en a pas.

    Pour moi, la théorie de Newton est au niveau du problème de baignoire et la mécanique quantique est du niveau de la méthode mathématique utilisant des fonction elliptiques.

    Pour résoudre les problème newtoniens on utilise des tas d’outls mathématiques, qui n’ont donc pas de sens physique, car ce ne sont que des outils de calcul.

    Je pense que la mécanique quantique n’est qu’un outil de calcul, mais on ne sait pas de quelle théorie.

    Par ailleurs, si on démontrait que le formalisme quantique peut être déduit d’une théorie classique, ça prouverait que toutes les expériences de physique peuvent être expliquées dans le cadre d’une théorie déterministe classique.

    Bien sûr, on ne peut pas démontrer qu’une théorie physique est vraie, mais en tout cas on démontrerait qu’on peut expliquer toutes les expérience qu’on fait aujourd’hui de manière déterministe. ça me paraîtrait déjà pas mal comme résultat.




  • armand tardella armand tardella 25 avril 2019 06:51

    @Jean De Songy

    Honnêtement, je ne vois pas ce que vous voulez dire.

    Justement, pour moi, une manière de trancher sur le libre arbitre, serait de déduire (ou de démontrer qu’on ne peut pas déduire) le formalisme quantique d’une théorie déterministe classique. Si cette démonstration (que je pense possible) était faite, cela montrerait qu’un monde déterministe peut reproduire les résultats de la mécanique quantique, et que par conséquent tous les phénomènes physiques actuels peuvent être explicables dans le cadre d’une théorie déterministe, ce qui impliquerait par ailleurs que les pensées et faits et gestes des être humains (en particulier) serait déterminés.

    A l’inverse, si l’on pouvait démontrer par exemple qu’aucune équation de champ classique non linéaire ne pouvait avoir comme groupe d’invariante un groupe équivalent au groupe de la théorie standard de la mécanique quantique, alors on montrerait qu’aucune théorie classique ne peut reproduire les résultats de la mécanique quantique, ce qui laisserait la possibilité d’avoir un libre arbitre, c’est à dire la possibilité de faire des choix arbitraire (par exemple choisir librement des paramètres d’expériences de physique

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Le péché économique originel

Publicité



Palmarès

Publicité