• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Boogie_Five

Boogie_Five

Employé dans le secteur de la distribution de biens culturels.

Tableau de bord

  • Premier article le 15/11/2014
  • Modérateur depuis le 06/03/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 37 105 654
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 67 38 29
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Boogie_Five Boogie_Five 10 mars 16:32

    Tout se relie le pouvoir libéral règne sur l’Europe maastrichienne avec ses instruments de propagande et divise les peuples vers une mondialisation effrénée. La sophistique habituelle face aux autres pays, nous disent les tenants du libéralisme :« Après nous c’est le déluge ».On a déjà entendu cela dans la bouche des dictateurs et des religieux.Les images les commentaires les médias font le lie de la propagande.

    La puissance d’internet qui s’étale sur le monde est d’abord une infrastructure du capital, Certes nous ne sommes qu’au début de cette nouvelle ’religion’ et cela nous pose pléthores de questions,Si internet pouvait mieux servir la cause des peuples le citoyen aura un rôle déterminant contre les forces des gouvernements, Actuellement les tenants du pouvoir contrôlent bien la situation avec des instruments performants dont le logiciel Pégase et bien d’autres ainsi que des logiciels espions. Le citoyen est bien ciblé de la tête au pied comme dans les tragédies kafkaïenne et orwellienne...

    Dans ce tableau noir où l’on fait dire aux images beaucoup de choses, la confusion entre le réel et le virtuel devient un obscurantisme. Les images finissent par se disperser dans tous les sens et le citoyen est démuni face à la propagande.N’oublions pas que le pouvoir est consolidé par les banques par les médias/internet par la force public et la justice et face à cette armada les réseaux sociaux sont de loin perceptibles.Il est nécessaire que les réseaux sociaux s’organisent s’ils ne veulent pas être absorbés par la pieuvre du système.Peut-être que la force démiurgique de l’imagination humaine créera une nouvelle esthétique en réactualisant les enjeux des conflits sociaux.Alors la reconstruction d’internet deviendra une puissance contre toutes les forces du pouvoir.Mais nous ne sommes pas encore là. Il nous faudra beaucoup d’imaginations pour ôter étape par étape les chaînes établies par « la répression libérale » afin de se libérer de ce carcan mondialiste.

    Internet est un outil formidable.L’enseignement dés le jeunes âge résoudra bons nombres de problèmes,,,La propagande des images est terrifiante, on le voit bien avec les gilets jaunes où le pouvoir impose la force dans le seul but de mettre plus d’impôts.Il y a des peuples bien divisés et des réseaux sociaux peu maîtrisés. C’est dire sous la toge démocratique se cache un pouvoir dictatorial qui ne dit pas son nom : Maastricht ! Nous sommes bien dans la guerre des images avec les tenants de la société du spectacle.


    Malik



  • Boogie_Five Boogie_Five 2 décembre 2018 17:05

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    Merci Mélusine ! J’espère que tu as un autre balais en réserve. Athéna et Zeus sont vénér contre moi et me balancent des lances foudroyantes. 

    A bonne entendeuse ! 



  • Boogie_Five Boogie_Five 13 juin 2018 19:27

    Feedback 


    Petites corrections : 


    Huitième paragraphe de L’Etat :

    une guerre mondiale continuelle que se livrent en permanence les systèmes étatiques, la communauté internationale, les mafias et les industries militaro-industrielles. 

    Remplacer par entreprises militaro-industrielles 


    Premier paragraphe de Les identités

    Pourtant, s’il y a bien une crise identitaire à diagnostiquer afin de comprendre les transformations sociales, économiques et culturelles au sein de chaque État membre, c’est bien dans le manque patent d’un grand projet politique européen [...]. 

    Enlever le deuxième bien.


    Septième paragraphe de Les identités 

    [...] ce qu’elle fit dans le passé avec nombre de mouvements d’indépendance révolutionnaires

    Ajouter le


    Avant-dernier paragraphe, dans la conclusion :

    mais s’est détruit en ne cherchant pas à devenir autre chose qu’une machine électorale et bureaucratique devenant plus soucieuse de ses propres intérêts que ceux des administrés.

    Enlever devenant. 


    Note sur le « dialogue social », dans le dernier paragraphe de Un petit problème de communication interne : 

    Même si je le dénigre ici, le dialogue social est quelque chose d’assez positif. Ce qui m’insupporte c’est quand il est utilisé comme le paravent d’une politique antisociale, comme le CICE ou d’autres bébés mortels du genre. Merci de votre compréhension. 





    Désolé pour ces coquilles. 


    A bientôt ! 






  • Boogie_Five Boogie_Five 13 juin 2018 19:05

    @L’enfoiré

    C’est sûr que ça nous change de Nicolas Doze sur BFMTV... De toutes façons, les gens vont retrouver la valeur du don. Tout est de plus en plus coûteux, ça ne peut plus continuer comme avant. Et puis, c’est plus marrant, non ? 




  • Boogie_Five Boogie_Five 12 juin 2018 22:32

    @Fifi Brind_acier

    Everywhere I go, all I ever seem to hear is

    Bang bang ! bang bang !

    Je ne suis pas un fan de l’Union Européenne... Mais tous les pétés de thunes ne veulent rien entendre, et on fait comment sans les thunes ? 

    C’est triste que la situation européenne se résume à ça, l’argent dirige tout et les populations sont accros au marché, votent Macron ou Merkel. Que peut-on y faire ? 

    Pour le moment les français ne veulent pas d’un Frexit et moi je ne sais pas quoi en penser réellement. Pour l’euro je vois l’intérêt, mais pour le reste. A vous de convaincre les gens de choisir une telle voie et de former un gouvernement d’indépendance nationale. 
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès