• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

BuSab

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 101 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • BuSab 22 janvier 2020 22:59

    @gnozd
    L’année dernière, dans mon quartier, une maman Malienne faisait une fête monstre pour célébrer la naissance de son dixième enfant.
    Elle nous a expliquer qu’elle était particulièrement heureuse, car avec 10 enfants, son mari n’avait plus le droit de la répudier, et qu’il ne pouvait plus prendre de nouvelle femme sans son autorisation. C’est le droit coutumier de sa région natale au Mali.

    (L’heureux papa a 2 autres épouses et 19 enfants en tout)



  • BuSab 22 janvier 2020 22:40

    @sweach
    8 milliards de personnes qui aspirent tous à avoir un toit, un garde manger correctement rempli, des toilettes qui fonctionnent (même sèches) et qui permettent d’évacuer 8 milliards de selles 2 ou 3 fois par jour.
    La pollution, la raréfaction de la biodiversité et des dernières espaces encore à peu près sauvage (malgré les touristes)... tous cela sans aucun lien avec notre explosion démographique ?

    Alors il faut faire tous des efforts (consommer mieux, gaspiller moins... etc), mais surtout ne pas se responsabiliser sur nos envies de faire des enfants.

    Allez ! On va faire tous des efforts !
    Et quand dans 20 ans nous serons 12 milliards, on demandera tous de consommer encore moins, pour que dans 30 ans les 15 milliards d’être humains de la planète se retrouve à devoir trouver de nouvelles solutions et ainsi de suite....

    Copulons ! Dieu le veut !

    Avant les guerres et les épidémies régulaient les excès de l’humanité, aujourd’hui, il y a le planning familial.

    Les humains doivent se responsabiliser aussi dans leur désir d’enfant dès aujourd’hui avec fermeté, pour que les générations futures ne soient pas obliger de décider bien pire.

    Limiter à 2 enfants par couple, c’est une petite privation de liberté aujourd’hui, mais c’est laisser une chance à ceux de demain de vivre sur une planète qui sera peut-être encore vivable.

    Consommer moins, consommer mieux, eco-responsable, ok c’est bien, je suis pour.

    Mais tous cela ne fait repousser le problème si nous continuons à être toujours plus nombreux !

    Notre première responsabilité, c’est de stopper notre croissance démographique. Tout en sachant que nous laisserons le soin aux générations futures de trouver des solutions pour une humanité qui se mettra alors à vieillir sérieusement.
    (et ça c’est pas gagner non plus)



  • BuSab 21 janvier 2020 18:10

    Une ligne à ajouter dans la déclaration universelle des droits de l’homme :

    « Tout être humain a droit à une et une seul descendance »

    => Ca fait 2 enfants par couple, au delà ce n’est plus un droit mais un luxe voir de l’égoïsme.

    Le droit de se reproduire sans limite ne doit plus être une liberté fondamentale, il en va de l’avenir de notre planète.

    Les pays surpeuplés doivent se voir imposer des politique natalistes strictes (limitation à 2 enfants par couple maximum) sous peine de sanction économique sévères.

    Est classé comme pays surpeuplé tout pays dont l’importance de la population dépassent ses capacités d’auto-suffisance alimentaire. (circuit court)

    Exemple : France , 68 millions d’habitants, produit de quoi nourrir 200 millions de personnes. Ce n’est pas un pays surpeuplé.

    Egypte : 99 millions d’habitants, produit à peine de quoi nourrir 12 millions de personnes. C’est un pays surpeuplé qui doit stopper voir inverser sa croissance démographique.

    Tout cela semble très fascisant, mais cela me semble indispensable.



  • BuSab 12 novembre 2019 12:30

    @leypanou
    Sauf que la Charia est une dictature totalitaire, et que 20% des musulmans français avouant ouvertement y être favorable c’est nouveau et plus qu’inquiétant pour l’avenir de la démocratie en France



  • BuSab 12 novembre 2019 12:24

    @volpa
    Si vous interdisez le voile on va vous accuser de porter atteinte à la liberté religieuse.
    Si vous interdisez l’apologie de la Charia, il va être difficile de vous reprocher de porter à la liberté d’être totalitaire, oppressif, fascisant et anti-démocratique.

    Le combat doit se faire, non pas sur le terrain religieux, mais sur le terrain politique :
    => la dictature religieuse ou la liberté démocratique

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité