• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Colure

Colure

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 88 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Colure Colure 7 avril 2009 16:42

    @Marianne

    A aucun moment je parle de complot, c’est visiblement une interprétation qu’on peut fait en me lisant mais ce n’est pas mon idée.

    J’insiste encore : A qui profite la "crise" , en d’autre terme, à qui cela profite qu’il y ait une "crise" ?

    Qui de la poule de l’oeuf ?

    Sans remonter à la genèse de tout ça, une fois celle ci bien ancrée dans l’économie réelle, plus personne ne remet en cause son existence ... Comment d’une crise "virtuelle" (financière), cela devient une crise réelle (économique) ? A mon sens, depuis qu’on gonfle artificiellement les richesses "supposés" , à un moment ou à un autre, il faut bien que quelqu’un passe à la caisse (cf Maldoff et consort).
    Qu’est-ce qu’un subprime ? Ni plus ni moins qu’une la pyramide de Ponzi déguisé en produit financier.

    Ce que je veux dire surtout c’est que les vrais coupables courent toujours et ce sont les mêmes aujourd’hui, qui nous font croire qu’il n’y a pas d’autres options pour sortir de la crise (cf la mascarade du G20)

    Les traders continuent encore aujourd’hui à faire du beurre la dessus en "pariant" à la baisse , enfin, là aussi les termes sont plus policés et déguisés en mots beaucoup plus savants. En gros, je dirais aujourd’hui, celui qui a de l’argent de coté aujourd’hui peut faire beaucoup d’argents sur le dos de cette crise. C’est pas un complot , c’est une réalité.
    Bien à vous.



  • Colure Colure 7 avril 2009 16:08

    Très bon article ! Merci.

    Me demande ce que faisait la soit disant opposition pendant le vote de cette loi inique smiley



  • Colure Colure 7 avril 2009 14:51

    Étant un grand amateur d’anticipation, ces prédictions sur une aggravation sociale ne me semble pas difficile à émettre, dans un climat qui favorise la crédulité générale. Quelque soit l’évènement, il y a toujours cohorte de personnes criant leur clairvoyance , le tout assorti d’un certain mercantilisme...

    Mais, ce qui me questionne moi et depuis un certain temps, c’est qu’il est admis et donc, plus remis en question que nous sommes en crise et ce de manière inexorable, indépendante de notre volonté ... Là, j’ai du mal à me défaire d’une question : "A qui profite la crise ?" , car elle profite à une poignée de personnes cette crise :
     -> aux banques, responsables mais pas coupables, on les aide sans punition ni contrepartie (en tout cas, en France)
     -> aux entrepreneurs peu scrupuleux qui malgré une bonne santé générale, se réfugie derrière la crise pour licencier , délocaliser, maltraiter son personnel ... et j’en passe.
     -> à une certaine catégorie de politique qui ainsi se dédouane de promesses non tenus car non tenables.

    Pendant ce temps, le contribuable va payer (impôts locaux en hausse, diminution du taux du livret A , etc .... ) tant qu’il le peut, les erreurs des autres, les aides sociales sont de plus en plus diminuées, le pouvoir d’achat en régression, un chômage galopant (sans parler du sketch du nouveau pôle emploi ou vous pouvez vous retrouver des mois sans ressources ...) le malaise générale pour les petites et classes moyennes.

    Si je faisais parti de l’élite financière, le "scénario crise" ferait parti de mon arsenal de manipulation afin d’arriver à mes fins. Car, encore un fois, tous ces Bac+10 de la finance, ils n’ont jamais mesurer le risque avant ? Là, ça me fait rire, c’est même une des bases minimum d’un bon analyste financier.

    Les actifs toxiques, un bien vilain terme cachant une autre réalité, une réalité d’escroc qui ont fait un bon coup et qui continue tant que le mot crise sera communément admis. Cette délinquance là, elle ne va pas en prison.

    Bref, LEAP et autre Cassandre, seront toujours à coté de l’avenir car il parle surtout du passé et du présent. Nul ne peut prédire ce qui va se passer mais une chose est sûr, certaines choses peuvent être empêchés et d’autres favorisées mais ça, cela dépend de la volonté et de l’intelligence de nos élus ... on est déjà mal parti depuis un certain temps.



  • Colure Colure 3 avril 2009 11:06

    Après la commission de déontologie, maintenant le CSA , sans parler de ce qu’on ne sait pas,je me demandent à quoi elles servent ces institutions, un point de chute pour les "z’amis" sans doute.

    Enfin, ça existe déjà les retraites dorés , le sénat, le Conseil Économique et Social mais les autres, comme l’assemblée nationale , le CONSEIL CONSTITUTIONNEL , à quoi ça sert maintenant ? A avaliser les décisions de NabotLéon ? Déjà qu’on pouvait se poser ces questions avant ... excepté pour le parlement mais ça, c’était avant  smiley



  • Colure Colure 3 avril 2009 10:39

    Pour ma part, je me suis toujours posé cette question car j’en trouve pas (de sarkophile ) qui l’avoue pour en discuter et savoir pourquoi ...

    J’arrive pas à me défaire de l’idée qu’il y a eu fraude quelque part, on est des champions de ce coté, il n’y a qu’a regarder du coté des Tiberri ... et puis, la sentence est légère pour eux, un bon exemple encore de Ploutocratie et pour ceux qui font de la prison pour beaucoup moins grave que cela 

    Content d’apprendre en tout cas que l’on raille notre Sarko national et qu’on le compare à Bush, cela montre quand même que les « autres » ont les yeux encore ouverts 

    Merci ce questionnement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité