• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Colure

Colure

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 88 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Colure Colure 3 mars 2009 14:23

    Inventer un ennemi et lui faire la guerre en sommes : Oui, c’est vrai que c’est un grand point commun entre notre époque et les années 30. Néanmoins, j’ose esperer l’humaine plus instruit (moins "bête") qu’a cette époque pour suivre le premier illuminé venu qui représenterait LA solution au plus grand nombre.

    Ce que je voulais simplement souligner au travers de ma remarque sur Internet, c’est que l’on avait pas ce média à cette époque, cet espace de liberté qui peut, comme vous le dites, devenir aussi un espace de contrôle ... reste aux hommes "libres" de le combattre, enfin, je suis peut-être naïf mais j’y crois "encore" mais cela ne doit aucunement endormir l’esprit critique, bien au contraire ...





  • Colure Colure 3 mars 2009 13:55

    Certes ... internet regorge de "fakes" comme on dit smiley

    C’est comme tout lecture, il faut savoir trier , regrouper , vérifier les informations qui y sont mais au moins, sur internet, il y a un peu moins de pensées uniques , c’est déjà ça smiley



  • Colure Colure 3 mars 2009 12:03

    Très bonne réflexion sur le parallèle année 30 et aujourd’hui

    Cependant, je ne vous rejoins pas tu tout sur vos "conclusion", heureusement, pour nous, les médias sont nettement plus développés que dans les années 1930, en particulier sur Internet. Nous sommes donc moins manipulables qu’hier sur des questions de ce genre. A l’angoise de l’avenir, la haine de l’autre n’est pas toujours la solution et puis, c’est à la mode en ce moment cette théorie du complot anti-juif ? On en parle beaucoup mais là aussi, je trrouve qu’il y a manipulation et votre article en illustre certains aspects en stimagtisant des idées d’hier et en les mettant au gout du jour ...

    De même le vocable "anarcho-gauchiste" , en y assimilant dans la même phrase le "berroutisme" comme vous dites contribue à un brouillage lui, bien présent depuis un moment., un brouillage qui met tout le monde dans le même foure-tout. Là, je suis en complet désaccord avec vous. Vous êtes également bien "soft" avec l’extrême droite, tout aussi anti-européenne que l’extrême gauche mais pas seulement ...

    Bonne article néamoins smiley



  • Colure Colure 27 février 2009 11:30

    Humour inside péripate ?  smiley

    Jamais compris cette vindicte populiste qui fairait de l’humour un délit. En tout cas, y’en a un qui a mal vieillit dans tout ça , Val , les autres , ça a toujours été ...
    Mais où est passé l’humour juif "légendaire" et tordant ? ...

    Merci pour cet article , je suis bien content pour Siné, pourtant , je ne suis pas anti , ni pro sémites , je précise au cas ou smiley



  • Colure Colure 26 février 2009 15:50

    Mouais ... pas convaincu par tout ça .
    Ce qui m’a toujours étonné avec le fait d’avoir des enfants, c’est un acte volontaire (à priori) d’un coupe de construire une famille. Que cet acte, soit à un moment ou à un autre sous la perfusion financière de l’état ou affilié m’a toujours paru sur-réaliste. Quid des responsabilités individuelles ?

    Un autre aspect des cette tradition hérité du passé est aussi intimement lié à la catégorie socio-culturelle (religieuse surtout) de ceux là même qui ont créés ces avantages.Lorsqu’il y a quelques années, il a été question de revoir droits PAJE en les indexant sur les revenus, cela a été une levée de bouclier d’un milieu très aisé et évidemment bien pensant. Plus on en a, plus on en veut :-P Alors qu’après, on accuse l’étranger des dérives à ce sujet, il n’y a qu’un pas ... que je ne partage pas, beaucoup "bien français" en profite aussi sans vergogne ni mauvaises consciences. Il y a là surtout un problème d’équité sociale.

    Quid aussi des personnes qui ne peuvent pas avoir d’enfants ? Sujet jamais évoqué et pourtant, la justice sociale est là non plus, pas très équitable ... (j’en parle en connaissance de cause) Quid également des couples "atypiques" ?

    Ce qui me paraitrait logique dans tout ça, pour établir un équité sociale des éventuelles aides maintenus est qu’elles soient plus simples et avant tout indexés sur les revenus. Mais malheuseusement, difficile à appliquer tellement il y a d’obstacles.

    Une autre piste serait de supprimer toutes ces cotisations, ces organismes couteux et nombreux et de consacrer le gain (csg) à la solidarité nationale des personnes qui en ont le plus besoin. Le gain ne sera pas neutre non plus pour ceux qui ne payent plus les cotisations sociales inhérentes et compensera de manière équitable la perte de ces revenus sociaux. Mais, bon, c’est impossible ... pas chez nous.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité