• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Daniel Roux

Daniel Roux

La direction d’Agoravox m’interdit de commenter les articles de "Christelle Néant" :
« En raison de signalements pour non respect de la charte, vous ne pouvez plus réagir sur cet article. »
La direction d’Agoravox n’a pas répondu à ma demande d’explication.
Je réfléchis sur l’intérêt de participer à un média « citoyen » pratiquant une censure sélective, en donnant de plus en plus de visibilité à la propagande.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/08/2007
  • Modérateur depuis le 15/05/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 31 3434 1365
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 573 215 358
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Daniel Roux Daniel Roux 9 octobre 2017 11:01

    L’auteur, comme beaucoup d’intellectuels dévoyés, coupe les cheveux en quatre. Il fait semblant d’ignorer ce qui fonde l’extrémiste religieux : le Livre.

    Le radical exige une application stricte, au premier degré, des écrits religieux tels qu’ils apparaissent dans le Coran, la Bible, le Nouveau Testament ou même, Le Droit du Plus Fort, pour les autres.

    La seule justification est que c’est la Volonté de Dieu lui-même.

    Volonté pas si claire que ça, parfois même, contradictoire, au point que des hommes se sont donnés pour tache de l’interpréter puis d’autres, parfois les mêmes, d’exiger que leurs interprétations soient considérés comme étant l’intention profonde de Dieu !

    Interprétations dont les divergences entrainent des schismes ce qui ne serait pas si grave, s’ils n’entraînaient des meurtres, des guerres fratricides sans fin, au nom, non pas de Dieu, mais de l’interprétation de sa parole sacrée.

    Quelle insolence ! Quelle vanité ! Quel orgueil !

    L’extrémiste, ne va pas à l’extrême comme l’écrit l’auteur, il exige l’extrême, l’extrême adhésion à telle ou telle interprétation, l’extrême participation, l’extrême engagement : C’est le bras armé du radical.



  • Daniel Roux Daniel Roux 9 octobre 2017 10:45

    L’auteur continue son travail de sape contre tout ce qui symbolise la résistance aux exploiteurs et profiteurs.

    Son message : Il est vain de résister à l’ordre que l’on vous impose. Acceptez votre sort !



  • Daniel Roux Daniel Roux 9 octobre 2017 10:34

    L’auteur est un chercheur. Un chercheur de Soi.

    Ce qui frappe dans cette recherche de Soi, c’est son éternel recommencement. L’auteur n’est ni le premier, ni le dernier à chercher un sens à la vie.

    « Pourquoi tout ça ? »

    Quelques révélations historiques, c’est-à-dire historiquement connues, sont là pour nous révéler, à nous, les hommes qui ne cherchons pas, qui ne savons pas, qu’il y a quelque chose à chercher et à trouver sur nous-même que nous ignorons.

    Certains cherchent, éperdument, et trouvent ou pas. D’autres semblent trouver sans chercher. Je n’y crois pas. S’ils trouvent, c’est qu’ils cherchaient, d’une façon ou d’une autre.

    Saul de Tarse, qui deviendra Paul, persécutait les Chrétiens. Il s’est certainement posé des questions sur ce qu’était cette croyance et le sens de sa vie. 

    Contrairement à ce qu’écrit l’auteur, le moyen-orient n’est pas le seul lieu où l’homme s’est trouvé. Le judaïsme, le christianisme et l’islamisme sont issus de la même source.

    Bouddha qui n’a rien écrit, comme Jésus, Lao Tseu, Confucius même, ont cherché et trouvé, ce qui était à la fois en eux et tout autour d’eux.

    Ma conviction est que des milliers d’êtres humains à travers les âges et partout sur terre, ont trouvé Dieu ou le Nirvana ou autre chose, qu’importe le nom qu’ils ont donné. Beaucoup ont été persécutés tant ce qu’ils révélaient, quand ils enseignaient ou écrivaient, étaient perçus comme une remise en cause de l’ordre établi, je veux dire, le pouvoir illégitime des exploiteurs et profiteurs.

    Jean Jacques Rousseau et Léon Tolstoï sont à compter parmi ceux qui ont trouvé. Deux écrivains qui, tout en étant croyant, n’étaient pas des cléricaux, des religieux, des dogmatiques.

    « Ce que je crois » 
    Un texte de Tolstoï qui devrait ravir l’auteur, s’il trouve le temps de lire cet ouvrage.

    Tolstoï est un des précurseurs de la Révolution Russe comme JJ Rousseau l’est de la Révolution française, dans les sens de la Résistance des exploités face aux exploiteurs, et non pas dans le résultat, le remplacement de l’aristocratie par la bourgeoisie.

    Son idée de Dieu en vaut bien d’autres. Je résume de mémoire :

    « Je n’appartiens pas à Dieu comme le serf appartient à son seigneur, mais parce que mon âme fait partie de Dieu, comme l’homme fait partie de la nature. »




  • Daniel Roux Daniel Roux 8 octobre 2017 07:43

    - Je suis venu vous dire que je m’en vais.
    - Ce n’est pas le moment, mon cher !
    - C’est toujours le moment.
    - Mais pourquoi ?
    - J’ai trouvé mieux ailleurs.
    - Si c’est le salaire, on peut en discuter.
    - Trop tard !
    - Salaud !



  • Daniel Roux Daniel Roux 6 octobre 2017 08:58

    Les arguties juridiques ne servent à rien en l’occurrence. L’indépendance se prend, elle ne se demande pas.

    Quoique disent les experts autoproclamés et les habituels porte-paroles de l’oligarchie européenne, l’Espagne est une « démocratie » récente, à la mode oligarchique, comme en France.

    Dans la culture espagnole, la mort n’est jamais très loin. « Viva la Muerte ! » Le cri de raliement franquiste n’est pas venu du néant.

    Si l’Etat Espagnol a refusé la tenue d’un référendum, c’est qu’il refuse l’idée même de l’indépendance.
    et qu’il fera tout, peut-être même le pire, pour l’empêcher.

    Ce qui est tragique est qu’il n’est même pas prouvé que les Catalans soient majoritairement pour l’indépendance.
     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité