• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Elysium

Elysium

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 34 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Elysium Elysium 20 septembre 2011 15:48

    Le High Frequency Trading (HFT) est nuisible à l’actionnariat entrepreneurial et à la guidance des entreprises à moyen et long terme.

    Tout simplement parce que la durée moyenne de détention d’un titre (action, par exemple) dans le HFT n’est que de 20 secondes !!

    Comment voulez-vous dans ces conditions que les actionnaires propriétaires décident quoi que ce soit des investissements et du développement d’une entreprise ? C’est tout simplement impossible, si le propriétaire change toutes les 20 secondes !



  • Elysium Elysium 20 septembre 2011 15:10

    Des règles nationales n’ont que peu d’impact contre une finance mondialisée, vous avez en grande partie raison, mais il y a quand même des moyens de pression. On peut accorder ou refuser une licence bancaire dans un pays donné, comme la France. Le marché français n’est certainement pas rien, sur le marché mondial.des dizaines de millions de consommateurs et beaucoup d’entreprises. Les USA ont récemment fait plier les plus grandes banques suises, à ce moment respectivement N°1 et 5 mondiales, en les menaçant de leur fermer l’accès au marché US. La présidence française peut aussi être un moyen d’accéder à la présidence du G8 ou du G20, à l’instar de Sarkozy. Mais, à la différence de Sarkozy, on pourrait utiliser pareil pouvoir pour justement réguler la finance à l’échelle mondiale.

    Réguler la finance est une nécessité. La main invisible de ce libre-marché là, est surtout celle qui fait les poches des populations ! La main invisible des marchés financiers, c’est du flan !



  • Elysium Elysium 20 septembre 2011 14:59

    Evidemment, qu’ils sont cupides ! Un « bon » libéral est cupide et avide, car par définition, il est guidé par ses intérêts personnels, au sens le plus égoïste. Selon, eux, un monde idéal. Que nous avons eu tout loisir d’apprécier depuis octobre 2008. Il faudrait être naïf pour croire qu’il y ait autre chose que la cupidité qui les guide. Pas étonnant dès lors, qu’à l’occasion d’une fraude interne, qu’on surprenne ainsi une des plus grandes banques du monde en train de spéculer contre la monnaie du pays qui l’avait pourtant sauvée de la crise des subprimes en 2008 !

    Ségolène Royal a raison. Il faut réguler les marchés financiers. La présidence française n’y suffira pas, mais ce serait déjà un pasde géant dans la bonne direction. Il faudrait une présidence du G8 ou du G 20 et qu’à l’inverse de Sarkozy, on s’en serve pour réguler les marchés financiers.



  • Elysium Elysium 1er mars 2010 21:20

    Votre prose ne m’impressionne pas. C’est juste de la volonté nuisible et peu intelligente de rabaisser à votre triste niveau.

    BHL s’est fait piéger par une référence bidon ? Et alors ? Tout le monde fait des erreurs. Les gens intelligents toujours de nouvelles et les imbéciles toujours les mêmes. La seule utilité d’une erreur, c’est de la voir, de la corriger et d’en tirer les enseignements utiles.

    Vous critiquez BHL d’être l’héritier d’une fortune de soit-disant néocolonialistes, mais vous-même, avez-vous choisi vos parents ? Vous, l’hérétique, avez-vous choisi de naître sur les trottoirs d’Alge ou dans les résidences de luxe de Neuilly-sur-Seine ? A l’évidence, non. C’est pourquoi votre critique est stupide. La dignité d’un être humain n’est pas dans ses origines ou sa fortune ou même ce qu’il est devenu, mais bien dans ce qu’il va faire de cela ! Pour votre gouverne ce concept est du fondateur de Libé, Jean-Paul Sartre.

    BHL a eu la dignité de s’engager à gauche, alors que ses origines bourgeoises l’auraient prédestiné au cocon sécurisant de la droite conservatrice. Mieux, il s’était engagé sans compter en 2007 pour que réussisse Ségolène Royal, la candidate du parti socialiste français, puis même de toute la gauche au second tour.

     A son tour, elle vole à son secours, maintenant que les procureurs-lyncheurs autoproclamés s’acharnent contre lui pour s’être fait abuser pour une référence-bidon. J’y vois l’évidence d’une grandeur d’âme et une profonde fidélité en amitié de la part de Ségolène Royal. Je ne peux pas en dire autant de votre Peillon envers Ségolène Royal, c’est le moins que l’on puisse dire.



  • Elysium Elysium 8 février 2010 14:09

    Je pense qu’Alain Jules est dans le vrai et ce, pour deux indices forts :

    1) L’UMP continue à concentrer le tir contre Ségolène Royal, même en sacrifiant des pions comme Bussereau qui admet lui-même se présenter parcequ’on le lui a ordonné. Même si Bussereau n’est pas à la hauteur, sa désinformation haineuse fera toujours que lque tort à celle que Sarkozy pourrait bien avoir à nouveau en face en 2012

    2) les médias de la clique du Fouquet’s caressent dans le sens du poil tous les rivaux de Ségolène Royal. A commencer par Delanoë durant toute la campagne du Congrès, puis Aubry et DSK. La raison en est simple : Sarkozy sait qu’il en viendra facilement à bout, d’autant plus s’il parvient à maintenir la majorité des militants du PS contre l’appareil du parti ( tjs avec Ségolène Royal) Jamais Ni DSK, ni Aubry ne peuvent gagner sans nos voix.

    Il faudra voir après les régionales, s’il faut court-circuiter la bande de Solférino et fonder un nouveau parti ? Vu l’attitude générale, on ne peut pas faire confiance à ces gens-là. Créer un nouveau parti est nécessaire. C’est à mon avis le dernier moment si on veut efficacement préparer 2012 : les pousser dans le fossé et partir avec la base militante du PS.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité