• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eponymus

Eponymus

Un artiste et un observateur dont le point de vue et l’expérience, lui permettent de porter un regard souvent différent sur les sujets de société.
Eponymus tient trois blogs qu’il alimente régulièrement.
Grille de Lecture (politique, philosophie, pamphlets, dessins de presse, articles) : http://eponymus-universart.blogspot.com
Les Dossiers Secrets des Agoravoxiens (un trombinoscope des contributeurs d’AgoraVox sous forme de BD) : http://lesagoravoxiens.blogspot.com
Universart (dessins, peintures, textes, réflexions sur l’art) : http://universart.blogspot.com

Tableau de bord

  • Premier article le 06/02/2007
  • Modérateur depuis le 13/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 86 200
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Eponymus Eponymus 23 mai 2011 01:03

    @ Philippe Sage

    Je viens de voir sur BFM TV une intervention de Benoît Hamon disant (pas verbatim, sorry) que DSK lui avait confié quelques temps avant ces incidents (ben voyons), que si Martine Aubry se présenterait alors, il retirerait sa propre candidature parce qu’elle est le candidat légitime du PS pour l’élection présidentielle - lui avait l’intention d’y aller uniquement parce qu’elle avait décidé de ne pas le faire.

    Les Strauss Kahniens, et la droite du PS, depuis quelques jours réclament du temps, une éventuelle modification du calendrier, voire une annulation des primaires qui dans ces temps difficilles risqueraient de raviver des guerres internes et des divisions alors que cette épreuve invite plutôt à l’union.

    Aujourd’hui, un journaliste de l’AFP, a posé la question suivante à Hollande : il semblerait qu’une sorte de front Tout Sauf Hollande se dessine au PS, qu’en pensez-vous ? On se demande bien qui lui a soufflé cette question.

    Je ne peux m’empêcher de voir des communicants à l’oeuvre dans ces faits. C’est trop coordonné pour n’être que des coincidences. Et cela tend à confirmer votre analyse qui suggère que tout serait joué d’avance. Simplement aujourd’hui DSK étant formellement out, une nouvelle stratégie se dessine.

    A mon sens, il va y avpoir de plus en plus de voix pour s’opposer à la tenue de primaires (qui deviendront vite « quelque chose qui avait une légitimité AVANT les derniers évènements, mais qui n’a plus vraiment de sens aujourd’hui »). Si jamais il réussissent à rallier Royal (qui sait qu’elle ne les gagnerait pas) en échange d’un futur marroquin important, si Hamon est déjà rallié, Emmanuelli, les Strauss Kahniens naturellement et Fabius, alors Hollande restera sans doute très seul. Des sondages vont fleurir, qui ne diront pas que Aubry est passé devant Hollande subitement (ça serait trop gros), mais que l’on peut constater un fremissement en sa faveur indiquant qu’elle est en train de le ratrapper.

    Fremissement, légitimité, intronisation « posthume » de DSK, va vite devenir : il faudrait en débattre. Martine Aubry ne voudrat pas prendre partie sur la question restant celle qui veut « respecter le calendrier » mais acceptera la demande de débat très forte des militants de gauche sur le sujet. Le débat va se transformer en une large majorité souhaitant finalement laisser tomber ces primaires « source de division » qui de doute façon vont être une horreur à organiser. Pour laisser parler qui à part Hollande ? Montebourg et ses 2%, Massonet, la mère de Banon ? Et finalement pourquoi Hollande qui se positionnait récemment comme n’étant « ni de droite, ni de gauche »...

    Enfin, je le vois comme ça... qui vivra verra... mais la dernière déclaration de Hammon sonne le glas de Hollande et accessoirement démontre une fois de plus que les militants de ce parti sont vraiment, mais alors vraiment, pris pour des cons...



  • Eponymus Eponymus 22 mai 2011 17:31

    @ Paul Villach

    L’argument que la défense n’a pas voix au chapitre dans cette affaire est plus que ridicule et je vous explique pourquoi :

    D’accord avec vous que pour l’instant, dans la défense devant le grand jury, DSK et ses avocats n’ont pas pu s’exprimer. Qu’il était également prématuré de le faire dans le cadre du jugement sur la liberté provisoire sans avoir du tout eu accès au dossier.

    Sauf qu’aujourd’hui, DSK est libéré depuis vendredi. Les avocats s’ils n’ont pas eu accès au dossier peuvent disposer de la version de DSK dans son intégralité. DSK sdachant ce qui s’est passé dans cette suite peut tout à fait s’exprimer au monde entier par le biais de ses conseils. De fait dans sa lettre au FMI, il s’exprime sur ce point en disant qu’il est innocent. Point barre. Sa ligne de défense globale nous l’avons.

    Bien entendu, on attends toujours une ligne de défense détaillée. Elle ne vient toujours pas. Pourquoi ?

    En fait, les élus socialistes, les commentateurs, à peu près tout le monde, ne sont absolument pas curieux de savoir ce que DSK et ses avocats vont dire véritablement. La seule et unique chose que tout le monde attend, c’est de savoir si il y a des traces ADN sous les ongles de la plaignate, sur la moquette,dans d’autres endroits significants pour l’accusation. Re point barre.

    Dans ce cas, la ligne de défense passera de « je nie tout ce qu’il m’est reproché » à a. « je nie toujours tout en bloc » (mais dans ce cas, est-ce que ce serat ne serait-ce que vaguement vraisemblable). b. « rapports consentis » c. plaider coupable sur des chefs d’accusation minorés afin d’éviter une trop longue peine de prison et la possibilité d’effectuer sa peine en France dans un carré VIP (avec une libération pour bonne conduite la plus rapide possible).

    La seule raison pourquoi nous n’avons pas entendu la ligne de défense, c’est que lui comme beaucoup d’autres attendent de savoir quels sont les éléments de preuve que l’accusation possède avant d’émettre la moindre ligne de défense autre que générale (« mon client sera acquité » - « cette affaire est très défendable », etc.)

    Entre vous et moi, si DSK et ses avocats savaient que c’était un montage complet sans preuve possible, ils ne se seraient pas génés pour le proclamer à la terre entière. Ils en auraient strictement le droit. Et ses avocats le devoir afin de sauvegarder son honneur par rapport aux images véhiculées jusqu’ici.

     



  • Eponymus Eponymus 20 mai 2011 13:17

    Pour répondre à la première partie de votre message, que la démarche de Tristane Banon et/ou de sa mère soit opportuniste ou pas, POURQUOI le parquet n’a pas déjà ouvert une enquête préliminaire comme il serait obligé de le faire dans le cas de violence diverses dont il aurait à connaître l’existence ?

    POURQUOI, le PS, les proches de Dominique Strauss Kahn, ne demandent pas l’ouverture de cette enquête et la nommination d’un juge d’instruction pour établir la vérité ? Un juge d’instruction en France est indépendant, instruit à charge et à décharge - si cette affaire est une affabulation, il aurat tôt fait de l’établir... Pourquoi les socialistes craindraient d’un système judiciaire qu’ils souhaitent absolument maintenir en l’état pour les vertus de son indépendance (côté juge d’instruction) ?

    POURQUOI, des gens au PS qui auraient eu vent de cette histoire à l’époque (je pense à François Hollande, et d’autres) n’interviennent pas publiquement pour demander une enquête du Parquet dans cette affaire ? A la place d’une rumeur ou plutot une simple vidéo d’un extrait d’émission, DSK et ses proches auront un cadre juridique dans lequel ils pourront alors le laver de ces accusations.

    Que Tristane Banon se constitue partie civile ou pas dans cette affaire n’a aucune importance. Les accusations sont connues, la constitution d’une partie civile n’est en aucun cas nécessaire à une enquête et l’Etat par le biais du Parquet doit faire son boulot et instruire cette affaire correctement. C’est son role de remplacer la rumeur par des faits. Pas aux éventuels communicants de DSK ou autre d’essayer par tous les moyens de faire retirer la vidéo de Youtube ou Dailymotion.

     

     



  • Eponymus Eponymus 20 mai 2011 00:06

    Il y a peut-être un point de droit dont il faudrait se souvenir et qui est dans le contexte de l’affaire Banon un facteur plus qu’essentiel :

    En droit français (comme dans de bien d’autres pays bien sûr), le Parquet n’a pas besoin d’une plainte pour ouvrir une investigation préliminaire par la police judiciaire à partir du moment où il peut avoir connaissance d’accusations ou de faits susceptibles de faire apparaître l’existence d’un crime ou d’un délit. Lorsqu’il s’agit d’une tentative de viol, l’affaire est d’autant plus grave qu’il s’agit 1. d’un crime et 2. d’un crime pour lequel il est difficile d’obtenir une plainte de la part de la présumée victime.

    La Police dans ce cas sur ordre du parquet peut engager une enquête afin d’établir si l’affaire est assez sérieuse pour être envoyé à un juge d’instruction qui procèdera à l’établissement de la vérité avec les moyens policiers que l’on connait.

    DONC, tout ce blabla consistant à savoir si la presse devrait ou pas en parler et si Tristane Banon devrait ou pas porter plainte n’a aucune espèce d’importance. De la même manière, la question n’est pas de savoir si à l’époque la justice aurait étouffé l’affaire ou pas. La seule et unique question est de savoir QUAND le parquet va ordonner une enquête préliminaire... et s’il ne le fait pas, POURQUOI compte tenu de l’existence de la vidéo, de la cinquantaine d’articles parus en France, des plusieurs centaines d’articles parus à l’étranger, du fait que le procureur américain semble vouloir enquêter sur cette affaire en France, de l’intervention de la mère qui confirme les propos de sa fille, qui indique en avoir parlé avec DSK et qu’il se serait excusé en disant qu’il avait pété un plomb, etc... 

    La question n’est donc pas de savoir si la justice aurait étouffé l’affaire si elle avait été saisi par Tristane à l’époque - la question est de savoir si le Parquet va « étouffer » l’affaire là maintenant, aujourd’hui même, à cette minute, dans les jours qui viennent et avant que cette affaire ne soit prescrite. Encore une fois, les pressions dans un sens ou dans un autre sur Tristane n’ont aucune espèce d’importance parce que vu la publicité faite autour de l’affaire Banon, le Parquet est OBLIGE (il s’agit d’une accusation de tentative de viol) au moins d’ouvrir une enquête préliminaire.

    Le seul problème lorsque le parquet ou la police ne peut rien faire (et c’est ce qui arrive souvent dans les affaires de viol ou de violence faites aux femmes en général), c’est quand non seulement la victime refuse de porter plainte mais en plus réfute les faits ou les minimise soudain afin de pas subir une enquête plus poussée. Dans ce cas, la justice et la police se trouve tellement dépourvu d’éléments qu’ils ne peuvent rien faire - une instruction ne mènerait à rien. A fortiori, lorsque ni la police, ni la justice n’est au courant des faits, il n’y a bien entendu aucune enquête possible.

    Aujourd’hui, le Parquet peut difficilement prétendre qu’il est au courant de rien (ou alors il suffit que n’importe quel quidam leur envoi une compilation d’articles en recommandé avec accusé de réception), qu’il n’y a pas d’éléments qui tendraient à montrer qu’il existe une possible tentative de viol ou que de telles accusations décrites en détail n’ont pas été formulées par la présumée victime.

    On ne peut plus non plus reprocher à la presse quoi que ce soit - la presse en a maintenant TRES largement parlé. L’attention maintenant, pour ceux qui souhaiterait établir la vérité est d’attendre que le Parquet ouvre cette enquête. Cela vaut pour le PS, pour les proches de DSK comme pour les proches de Banon : si DSK ou ses proches, partisans, sont certains de son innocence dans l’affaire Banon, ils n’ont rien à craindre. Comme chacun sait le système du Juge d’Instruction en France est le meilleur système possible et sans faille. Donc, je ne vois pas en quoi ils auraient à craindre quoi que ce soit.



  • Eponymus Eponymus 18 juin 2007 12:44

    Pour info, trouvé sur un blog ( http://www.koztoujours.fr/?p=376#comment-30802 ) :

    "Je croyais que votre souhait le plus cher était que le parti socialiste français ressemble davantage aux autres grands partis de gauche européen ?

    Si tel est toujours le cas, voilà une petite anecdote qui va vous plaire :

    Savez-vous comment le parti social-démocrate allemand usé par 7 ans passés au pouvoir a réussi à limiter in extremis la casse fin 2005 et à barrer la route à la coalition néolibérale CDU-FDP menée par Angela Merkel première mouture ?

    Ca c’est joué dans les toutes dernières semaines. Ça a commencé par un couac du côté adverse sur une réforme fiscale supposée plus efficace et particulièrement inégalitaire : le remplacement de l’impôt sur le revenu progressif par une « flat rate » de 25% sur tous les revenus. Son initiateur, le professeur Paul Kirchhof fut initialement porté aux nues par la droite et le patronat allemands... deux semaines plus tard, aucun tiroir n’était trop petit pour essayer d’enterrer ce projet et son initiateur. Puis, le SPD a fait le choix dans les deux dernières semaines d’axer sa campagne sur le refus du projet de TVA « sociale » de +2% annoncé par Merkel. Je vois encore les affiches rouges-vif du SPD : « Merkelsteueur, unsozial, ungerecht » (l’impôt Merkel, asocial, injuste). Le soir du vote, la victoire annoncée de la coalition néolibérale CDU-FDP était mise en échec par une remontée spectaculaire de la gauche (52% cumulés pour les 3 partis).

    Epilogue : quelques semaines plus tard, Angela Merkel avait complètement changé d’alliance et de programme gouvernemental et le SPD acceptait une hausse de 3% de la TVA (contre 2% dans le projet décrié haut et fort), moitié pour baisser le coup du travail, moitié pour réduire le déficit.

    Toute ressemblance..."

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès