• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Et hop !

Et hop !

Je suis un-e-s chien-ne-s et je suis agent-e-s titulaire-e-s de l’administration pénitentiaire. 

Je suis militant-e-s syndical-e-s et très intéressé-e-s par la théorie du gender.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1272 0
1 mois 0 30 0
5 jours 0 11 0

Derniers commentaires



  • Et hop ! Et hop ! 22 septembre 15:27

    @Fifi Brind_acier :


    Je connais le système de remboursement. Comme vous le savez, il ne garanti absolument pas l’égalité des candidats. Surtout que la Commission est extrêmement sévère pour des candidats comme Jacques Cheminade, et complètement aveugle pour les candidats type Bigmalion, sans parler des médias payés par des tiers qui n’entrent pas dans le budget de campagne.

    La seule solution pour que les candidats soient à égalité, serait d’avoir exactement les mêmes moyens de propagande, et aucun autre autorisé par autofinancement. Même temps de TV, même nombre de meetings, même nombre d’affiches, de tracts, de brochures.

    Le résultat de l’élection dépend de la puissance de propagande, pas du tout du contenu, ce qu’a montré l’élection de Macron qui a bénéficié d’une campagne gratuite absolument pharaonique : 900 unes en 1 an, 7 000 article rédactionnels, etc.



  • Et hop ! Et hop ! 22 septembre 15:18

    @McGurk 


    Le mieux c’est de compléter avec une formation professionnelle ou technique dans le domaine où on veut travailler (et où il y a des besoins). Trouver une formation gratuite payée par Pole Emploi ou par l’employeur.

    Le problème avec seulement une formation générale universitaire, c’est qu’il y a plein d’autres candidats qui ont la formation spéciale et qui seront pris parce qu’ils seront opérationnels plus vite.

    Les facultés de lettres et de sciences ont été crées pour former des professeurs du secondaire, les disciplines correspondent : Maths, physique, SVT, SES, Histoire géo, Langues, etc.., les enseignant titulaires n’ont absolument aucune idées des compétences professionnelles et des métiers, ils n’en ont jamais exercé aucun, et d’ailleurs ils méprisent tout ce qui est professionnel.

    Les fonctionnaires ont voulu augmenter sans limite leurs tailles, pour augmenter le nombre de postes, les budgets, donc leur pouvoir, en prenant tous les bacheliers. C’est devenu une énorme machine qui pédale dans le vide.

    Le cas est différent pour les facs de droit et de médecine qui sont des filières professionnelles ouvrant sur des professions identifiées autres que celle d’enseignant.


  • Et hop ! Et hop ! 22 septembre 09:27

    @Decouz : 


    Ce qui est aussi très problématique en histoire, c’est les notions de causalité et d’explication, reprises aux sciences dures : il faut trouver la cause de la guerre de la Révoluton, pour l’école marxiste cette cause doit être économique et inéluctable.

    Il y a la philosophie de l’histoire déterministe des matérialiste, et la philosophie de l’histoire finaliste des idéalistes (comme Darwin et les économistes libéraux).

    Ensuite, ce qui est problématique c’est la volonté de moraliser, de délégitimer des régimes, des pays, pour en relégitimer d’autres. 

    En général, pour l’histoire de la classe dominante, il s’agit de légitimer le régime actuel, pour l’histoire révolutionnaire de délégitimer le régime actuel.

     


  • Et hop ! Et hop ! 22 septembre 01:09

    @McGurk : 


    Il y a des diplômes qui ne servent à rien professionnellement, surtout les diplômes universitaires.

    Une formation universitaire Bac + 4 en lettres ça set à enseigner l’anglais, le français, l’histoire, les gens de l’éducation nationale ne connaissent aucun autres métiers que celui d’enseignant.

    Si on veut apprendre un métier utile, devenir marin, cuisinier, horloger, menuisier, jardinier, pianiste, ingénieur, comptable, éleveur, boxeur, soldat, architecte, coiffeur, dentiste, infirmier, dessinateur, armurier, prêtre, faut aller dans une école.


  • Et hop ! Et hop ! 21 septembre 09:16

    @McGurk : Il manque 5 millions d’offres d’emploi pour équilibrer les demandes.


    Quant aux offres dans le bâtiment qui ne sont prétendument pas pourvues parce que les Français sont paresseux, il suffit d’offrir des salaires plus haut, et ils auront plein de candidats.

    Il n’y a aucune raison de payer un employé de banque plus cher qu’un maçon ou un cuisinier.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès