• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Et hop !

Et hop !

Je suis un-e-s chien-ne-s et je suis agent-e-s titulaire-e-s de l’administration pénitentiaire. 

Je suis militant-e-s syndical-e-s et très intéressé-e-s par la théorie du gender.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2981 0
1 mois 0 51 0
5 jours 0 16 0

Derniers commentaires



  • Et hop ! Et hop ! 21 septembre 14:24

    @babelouest

    Ils ne libéraient rien du tout, leurs nombre et leurs moyens étaient totalemant dérisoires par rapport à l’armée allemande : ce qu’ils faisent c’est aussi con que d’aller tuer le directeur d’un MacDonald pour libérer la France de l’impérialisme américain. Le seul résultat était d’obliger les Allemands à faire des représailles en prenant des otages. Le rôle de la Résistance dans la défaite de l’Alemagne a été complètement insignifiant, leur rôle a surtout été, une fois les forces allemandes affaiblies, de prendre le pouvoir par la violence en évinçant les hommes restés en place pendant l’occupation, en les accusant de collaboration. Il y a eu au moins 80 000 exécutions, presque toutes sommaires, avec tortures, viols, actes de barbarie, etc. 

    Un simple citoyen n’a pas plus le droit refuser une déclaration de guerre faite par son pays qu’un traité signé pour suspendre les combats, même en se donnant le titre de patriote ou de libérateur. Dans un cas il est mobilisé et ne peut pas déserter, dans l’autre il est démobilisé et doit rendre les armes. Rien ne l’empêche ensuite de s’engager dans une armée étrangère pour continuer la guerre. Continuer la guerre tout seul avec quelques camarades en tuant un soldat isolé ou en mettant une bombe dans un café, c’est comme de tuer des prisonniers de guerre.

    On ne connaît la résistance que par les nombreux films tournés depuis 1945, ce ne sont pas des documents historques mais des fictions, cette résistance n’a jamais vraiment existé.

    Le cas de De Gaulle est très particulier, il avait été engagé comme porte-parole de la Grande-Bretagne pour servir leur politique visant à profiter de la défaite, pour combattre l’armée française et prendre possession de notre empire colonial et de notre or mis en sûreté près de Dakar. Son vrai appel du 18 juin fait à la radio de Londres n’a jamais été enregistré, ce n’est pas du tout celui qu’on lui prête qui est un discours fait plusieurs mois après la signature de l’armistice.

    Les militants communistes et les soviétiques ne respectaient pas les conventions de Genève parce qu’ils considéraient qu’ils faisaient une guerre révolutionnaire, que leur finalité étant absolument juste, et que par conséquent tous les moyens étaient permis pour y parvenir. C’est pourquoi Lénine disait que « la fin justifie les moyens », ce qui est la définition de l’immoralité.



  • Et hop ! Et hop ! 21 septembre 13:44

    @Claire : « ... culpabiliser une population fraîchement établie dans notre pays ... »

    Il ne faut pas renverser les rôles : c’est leur pays comme l’Algérie qui nous culpabilisent pour nous imposer d’accueillir une masse d’immigrés et de leur donner des logements, des allocations, etc.

     C’est pour répondre aux fausses accusations du gouvernement algérien qu’on ressort l’histoire des barbaresques, le marché aux esclaves d’Alger, etc.

    Les Algériens ont obtenu l’indépendance de leur pays et viré tous les Français, qu’ils restent chez eux et profitent de leur pays libéré.



  • Et hop ! Et hop ! 21 septembre 13:35

    @Garibaldi2

    Ca prouve d’une part que JMLP n’a jamais été raciste, d’autre part que tout le monde peut se tromper. L’Algérie est une nation distincte et très différente de la nation française, il n’y a aucune raison de l’intégrer, c’est-à-dire de lui imposer notre culture et nos valeurs.

    Si au lieu de livrer l’Algérie au FLN qui était une branche du Parti Communiste qui est une création juive fondamentalement athée, et anti-religieuse, De Gaulle avait organisé une transition avec des élections, les musulmans auraient eu leur place, l’économie n’aurait pas été ruinée par le départ des pieds-noirs.



  • Et hop ! Et hop ! 21 septembre 13:15

    @xana

    La guerre contre l’Allemagne en France était suspendue par un cessez-le-feu et un traité d’armistice, ce qui ne veut pas dire que la guerre est finie, mais que les combats sont suspendus. 

    Pour qu’on puisse parler de guerre, et pas de guerre civile, il faut que ce soit une guerre faite par des militaires du pays contre des militaires étrangers. Les MOI étaient des civils utilisant des moyens de guerre, c’était par conséquent des terroristes du point de vue des Conventions de Genève. Il est interdit aux armées de s’en prendre aux civils (par exemple en bombardant des villes), et il est interdit aux civils de participer aux opéraitions de guerre.
    De plus ils violaient un cessez-le-feu.
    Si les MOI voulaient combattre l’Allemagne, ils n’avaient qu’à s’engager dans une armée en guerre contre le IIIe Reich : soviétique, britannique, américaine, ou dans une des deux armées françaises (armée d’Afrique et armée de Londres). Du point de vue de la défaite de l’Allemagne, leurs actions auront été totalement inutiles, elles ont eu uniquement pour effet de provoque des représailles contre la population civile. 

    Les activistes de Daesh ou de Brigades internationales se considèraient aussi comme des libérateurs. Tout comme les Américains en Irak, et BHL en Libye. Personne ne se présente jamais comme un envahisseur ni comme faisant un coup d’état.



  • Et hop ! Et hop ! 21 septembre 12:36

    @BA : «  Alors que les contaminations au Covid-19 repartent à la hausse et que le taux de positivité augmente »

    mais que les nombres de malades et de morts continuent à baisser pour devenir presque nul, donc que l’épidémie est teminée depuis quatre mois.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité