• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eve

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 356 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Eve 9 novembre 2008 16:18

    Paraît même que la Belgique ne devait tenir que vingt ans, pourtant c’est la Belgique qui enterre tous ceux qui le proclament donc prudence...



  • Eve 9 novembre 2008 16:07

    A/ 

    1. Comme dans tous les pays sauf en dictature donc sans l’avis du peuple.

    En Belgique, tous les courants sont représentés à due proportion, le peuple est donc représenté dans la recherche de consensus et non pas l’abandon de l’un ou l’autre programme aux dépens des autres. Cela peut aller de la bipartite à la quadripartie.

    1 et 2. En France, le choix binaire est imposé via le système électoral, les alliances doivent se faire avant, les programmes sont ramollis. Politique en zig-zag : l’ump défait ce qu’a fait le PS et vice-versa.

    3. Généralisation abusive.

    4. Comme dans bon nombre de pays. Ce qui ne veut pas dire que c’est acceptable.

    5. Les recensements sont à double tranchant.

    6. Bruxelles devait être "bilingue", à titre de tiers unifiant et afin de compliquer la tâche des indépendistes de tous poils ; idem au niveau géopolitique, d’où la difficulté pour les indépendantistes néerlandophones de mettre en oeuvre leurs revendications : la Flandre autonome laisserait subsister une Belgique Bruxelles-Wallonie partout majoritairement francophone dans les faits, les nombreux Flamands devraient "passer la frontière" pour se rendre au travail à Bruxelles qui pourrait abandonner l’actuel bilinguisme au profit du français et de l’anglais (capitale européenne, ce qui ne plaît pas à nos voisins français, notamment, un ch’ti coup de pouce pour l’éclatement serait le bienvenu), tant du point de vue commercial qu’administratif = retournement de situation dans les emplois sur base linguistique.

    7. Rien de nouveau, vous auriez pu vous y faire depuis longtemps.

    Contrairement à ce que vous dites, le Roi a un poids d’importance, cf l’année dernière : c’est le Roi grâce sa finesse et sa patience qui a eu la peau de Leterme, rentré pour l’instant dans le rang, non pas le contraire.

    Vous préféreriez un monarchie élective à la française avec tous les abus de pouvoirs ? Un Sarkozy bis pour s’asseoir impérialement sur la Constitution chaque fois que ça l’arrange ?

    8. Je suis protégée par la Constitution.

    9. Vous voudriez, à titre d’exemple, que l’on rouvre des mines de charbon qui ne sont plus rentables ? Quid du nord de la France ?

    La Belgique est un carrefour, pas un cv comme celui que vous affichez d’une manière guerrière ; pas mon genre ni celui de la Belgique quand bien même il en est sorti (dans le désordre) Charlemagne, Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Pépin d’Herstal. Le berceau de l’Europe.

    10. Un détail dans l’Histoire et pas très adapté au message que vous tentez de faire passer.


    B/
    http://www.luttepauvrete.be/chiffres_inegalite_riches_pauvres.htm

    Près d’un Belge sur trois a plus de 50.000 euros sur son compte en banque.

    En Europe, seuls les Suisses obtiennent des résultats légèrement supérieurs. La différence entre la Flandre et la Wallonie est notable : 37% des Flamands possèdent au moins 50.000 euros contre 19% des Wallons. Ces pourcentages sont toutefois plus que satisfaisants comparés à la moyenne de 12% pour l’Europe occidentale.

    Les parents pauvres sont l’Espagne (5% seulement), l’Allemagne (6%), l’Autriche (10%), la France et l’Italie (11% chacune). Bien que pour les nouveaux états membres de l’Union européenne et pour la Russie, le seuil ait été abaissé à 25.000 euros, en moyenne seuls 2% de la population l’atteignent.


    C/

    Par conséquent, certains lorgnent avec envie vers la République française, certes non exempte de défauts, mais (...)

    Français domiciliés en Région Wallonne, en 2007 pour une population totale de 3.435.000 : hommes = 60.000 + femmes = 35.000. Total : 95.000 Français (pour 311.000 étrangers = env. 30%)


    Régime social belge nettement plus stable et plus protecteur pour les salariés qu’en France, que Sarkozy s’attache à détricoter à toute allure.

    Quand le sondé creusera avant de répondre bêtement oui à un éventuel rattachement, son opinion changera très vite.  



  • Eve 22 septembre 2008 12:54

    On sent l’homme de terrain, chez vous Haddock...

    Je ne connais pas Monsieur Villach, même pas lu son profil. J’avoue que s’il m’invitait à Disneyland, il n’aurait aucune chance.
    Par contre un ch’ti apéro improvisé sur quai, saucisson et rosé, je ne dis pas non, suivi d’une petite soirée entre quatre-zyeux, moi au tricot ou avec un bon livre (la princesse de Clèves ?)... Je vous raconterais pour vous changer de vos jeux de mots pseudo-haddockiens seul devant votre pc.

    Il me faudrait plus qu’un dîner arrangé pour m’engager sarkozyquement ; d’autant que je ne traîne aucune célébrité derrière mon popotin ce qui pourrait nuire à la réputation de monmari-à-carla et carla elle-même, je m’en voudrais d’autant que l’une et l’autre ont un carnet bien fourni de célébrités de remplacement. Au suivant, au suivant...
    Que c’est triste d’attendre devant la harpe, à humer la came, et les pasta (refroidissant) que je cuisine très bien en plus de la blanquette (citée par Carla pour faire populaire). J’ai l’origine italienne moi aussi mais pas la fibre mèmère du genre Belucci et Bruni faisant glousser les mâles en manque d’estrade.

    D’autre part, je n’ai besoin d’aucun coach ni d’un deuxième cerveau pour éviter de me balader avec mon gosse-otage de "mon bonheur" devant les paparazzi ou n’importe quel quidam.
    Et je n’ai pas de culotte de cheval bien que dépositaire d’une dizaine de printemps de plus que Carla.

    Permettez que je ne prolonge pas ce courtois échange, cordialement. Sauf si vous souhaitez deviser joyeusement politique, philosphie, psychologie, en traquant le poncif ; dans ce cas, prenez votre ticket.



  • Eve 22 septembre 2008 11:57

    (polmeuris :) "...parce qu’il n’a jamais vu une femme comme ça de toute sa vie"

    Je n’ai pas compris : vous voulez dire que la nature ayant doté physiquement la dame de critères de beauté tombant à pic avec l’époque de l’anorexie ou de la morne platitude, outre quelque rectification esthétique, il faudrait tomber raide devant elle ? L’amour est à ce point con ?

    A noter qu’à peine 40 ans, la dame se paie un début de culotte de cheval, après le ventre subissant les outrages de la bière. Suis-je cruelle ? Oui, sans doute, en juste rétorsion à ce qui nous est servi en critères obligatoires de "beauté". Accro par amour ? Non, mon brave, accro à l’image. Vaste débat philosophique ET psychiatrique.

    Pour le reste, totalement plate, Sarkozy devant se rabattre sur tout ce qui a du répondant en toc ou en vrai, l’est pas difficile le bougre, mais les grosses c’est pour les coulisses, question de prestige à sauvegarder.

    Quant au contenu de son cerveau, ou ses cerveaux puisqu’elle semble dotée par attestation d’une capacité rare à les détecter (je cherche toujours comment, et je ne vois pour l’instant dans ma boule de cristal que les excès de la fumette), ses interviews correspondent à ce que l’auteur relève ici : un alignement de poncifs, émanation directe d’un monde de pub devant soulager... les cerveaux. Ceci expliquant probablement cela : le bruit du vide assimilé au cerveau qui pense.
    Tout juste bons pour les salons de thé, mondains ou non, seul le décor change, mes concierges k’on-pas-fé-l’école, font aussi bien dans leur loge. 
    L’angoisse m’étreint chaque fois que je les croise. 
    Avantage avec Carla : je peux l’éviter.
    Bon faudrait qu’elle pense quand même à s’occuper vraiment de l’humanitaire autre qu’elle-même parce que le moi-je (texte cité par l’auteur) semble s’étendre au couple.



  • Eve 16 septembre 2008 16:38

    Mâme Lagarde (qui ne lit pas le site Europe2020 rubrique "crise systémique" depuis 2006) va encore devoir revoir ses fouchettes toujours plus dépareillées sur la croissance : l’Insee qu’elle estimait trop pessimiste, aura été probablement trop optimiste.

    Et pendant ce temps-là, Sarkozy se tait. Toutefois, nul doute à avoir : pour noyer le poisson, il va sortir un nouveau lièvre de sa rolex. Alice, où es-tu ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité