• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

F-H-R

F-H-R

Humaniste avant tout, je n’adhère à aucun parti politique ni à aucune religion. L’égoïsme, la vanité et l’injustice gangrènent les systèmes politiques, économiques et sociaux. Je me joins à ceux qui les dénoncent.

Tableau de bord

  • Premier article le 26/07/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 411 76
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • F-H-R F-H-R 14 février 17:16

    @HELIOS
    Spartacus a parfaitement raison et je ne vois pas le rapport avec la solidarité dans la mesure où cette campagne n’est qu’une arnaque de plus de la part de l’Etat.
    La pauvreté, le chômage, les inégalités, etc. ne sont que les conséquences de l’immense gabegie de l’Etat (de l’ordre de 100 milliards d’euros par an).
    Le peuple se trompe de cible car totalement lobotomisé ou enfumé par les médias officiels et les discours apocryphes des élus.
    Que l’Etat nous rende ces 100 milliards, qu’il mette un terme à la corruption et aux privilèges, et vous verrez que tout ira bien mieux économiquement et socialement.



  • F-H-R F-H-R 27 juillet 2017 11:00

    @Ciriaco
    Complètement d’accord avec votre premier paragraphe. L’école est en déshérence, outre l’enseignement qui périclite, les valeurs humaines ne sont plus inculquées et il n’y a plus de morale. On préfère recruter des policiers et construire des prisons plutôt que de refonder l’école et l’éducation en général.
    De même je ne vois pas, aujourd’hui, où se trouve la redistribution… l’Etat s’est, depuis longtemps, tourné vers ses propres intérêt. On peut chiffrer à 100 milliards d’euros la gabegie de l’Etat au détriment des besoins de la population.

    Quant aux impôts, ils ne tiennent pas compte des particularités du tissu économique, des avantages, des privilèges, des créateurs de richesses, des laborieux qui n’ont d’autre horizon que la survie au quotidien, etc. L’impôt frappe aveuglément.

    Enfin, 100% d’accord avec votre troisième paragraphe et la suite. L’individu n’existe plus mais l’individualisme prospère.
    Pour le Politique, la masse est plus malléable, plus contrôlable, plus facile à manipuler par la création d’antagonisme où chacun cherche à tirer son épingle du jeu tout en déniant aux autres leurs droits les plus élémentaires.



  • F-H-R F-H-R 27 juillet 2017 10:06

    @Ciriaco
    Bien sûr… c’était une boutade.
    J’adore les paradoxes et la science en soulève de nombreux.
    Peut-être n’en sont-ils pas. Peut-être sommes-nous trop confinés dans nos certitudes, trop dans un carcan intellectuel.
    En mathématique, les nombres complexes présentent aussi un paradoxe. On m’a appris qu’ils avaient été découverts et non pas inventé…

    Merci pour vos posts intéressants.



  • F-H-R F-H-R 26 juillet 2017 11:55

    @Ciriaco
    « Le barbier d’un village rase toutes les personnes qui ne se rasent pas elles-mêmes. Le barbier se rase t-il ? »

    Le barbier est-il un homme ou une femme ?



  • F-H-R F-H-R 25 juillet 2017 14:13

    1984 ?... nous y sommes presque.

    Surveillance généralisée par le biais :
    - Des téléphones mobiles qui permettent de tracer géographiquement les individus.
    - Des réseaux sociaux (Facebook,…) et des applications embarquant des fonctions d’espionnage des comportements et tendances des individus (Google, Amazone, jeux sur mobile,…).
    - Des cartes bancaires qui permettent d’enregistrer toutes les transactions et les achats, les plus insignifiants soient-ils, avec les cartes sans contact.
    - Etc.
    Confiscation de la liberté d’utiliser l’argent comme bon nous semble :
    - Porte-monnaie électronique contribuant à la suppression de la monnaie fiduciaire et à l’espionnage des achats les plus élémentaires.
    - Limitation des retraits dans les automates bancaire.
    - Justification de transferts d’argent à partir d’un certain seuil.
    - Loi Eckert obligeant à faire fonctionner ses comptes sous peine de se voir spolié de ses avoirs par l’Etat.
    - Etc.

    Le tout accompagné d’une répression potentielle et d’un matraquage médiatique et publicitaire afin de manipuler les masses et les orienter vers le politiquement correct.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès