• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

florent1968

florent1968

Toujours engagé politiquement , j’ ai toujours refusé d’écouter les personnes qui critiques les élus (nationaux ou locaux) alors qu’ils ne sont pas inscrits sur les listes électorales.
Au contraire j’ai toujours respecté les personnes qui se sont engagées dans le combat politique pour faire avancer la République. Je peux être en désaccod avec eux . C’est un autre débat.
Aujourd’hui je peux comprendre les personnes qui ne se reconnaisse pas dans les differents partis. C’est mon cas comme c’est le cas d’autres personnes .
A ce titre nous avons décidé de créer le Front Européen et Républicain.
Ce parti reprend pour l’essentiel les valeurs défendues par les Radicaux des années 1930. Il n’hesite pas à demander du progrés social (pour tous notamment au niveau européen) tout en pronant la sécurité (la sécurité étant la premiére des libertés)
Si nous arrivons a féderer les differentes forces centristes, de gauches et de droite qui ne se reconnaissent ni dans le PS, ni dans le PC, ni dans l’UMP de M Sarkozy de Nagy Bocsa et encore moins dans le FN nous pouvons féderer jusqu’à 30% de l’electorat sans compter les non-inscrits qui restent à convaincre.
La politique est quelque chose de noble. Laisser le débat politique se transmettre comme un héritage entre familles physiques ou morales serait une trahison par rapport au combat qu’on mené nos ainés pour instaurer en France la République.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 12/09/2006
  • Modérateur depuis le 29/01/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 75 241
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 14 11 3
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • florent1968 florent1968 11 février 2010 09:42

    @Michel
    bien sur votre frère peut nous rejoindre à partir du moment où il se décidera (s’il en a la possibilité) à s’inscrire sur les listes électorales et à exprimer son désaccord par un bulletin blanc ou nul sur lequel il exprimera celui-ci par ecrit.
    Je par en effet du principe que nous avons la chance de vivre dans une République laïque et sociale, qui plus est dans une démocratie.
    Nous sommes donc
    1) Dans un cas rare dans le monde
    Il y a très peu de démocraties et nous avons tendance à l’oublier
    2) La France reste dans le mode une exception
    La France est une République Laïque Démocratique et Sociale
    J’ai beau chercher, pour l’instant je n’ai pas trouver de pays reposant sur les mêmes principes...peut être fais je une erreur, si c’est le cas, je serais heureux de savoir où s’applique ces mêmes principes.

    3) A partir de là nous pouvons être en désaccord avec les élus quelqu’ils soient mais il faut savoir que pour l’être il faut avant tout consacrer du temps (comme adans n’importe qu’elle association) aux autres
    Le résultat est pour la très grande majorité des élus une indemnité de misère, une non reconnaissance médiatique alors qu’ils font un boulot énorme et que la population compte enormément sur eux. je parle des élus locaux , maires des petites villes et villages
    qui agissent quotidiennement et dont on ne parle qu’exceptionnellement quand il y a une catastrophe !

    30 % ce sont Les Républicains, de droite comme de gauche qui ont été autrefois fédérés sous les Radicaux (je parle des Radicaux de la 3 eme République) qui ont mis en place notamment l’Ecole pour tous ...
    Ils sont aujourd’hui dispersés dans des partis multiples et préfère se vendre régulièrement pour un strapontin plutot que de à nouveau chercher s’entendre afin d’être une force politique qui pése.

    En reprenant les principes simples du préambule de la IV et bien sur en les adaptant à notre société moderne, nous avons aujourd’hui un programme de base qui peut j’en suis sur fédérer 30 % de l’électorat sans compter les non inscrits.

    Quand j’ai vu que la ville que j’aimais partait à volo, avec un ami nous avons décidé de monter une liste. Au début nous étions...........2
    il nous a fallu convraincre 37 personnes pour monter notre liste, avant même de la financer par nos propres moyens !
    Le plus difficile pendant cette campagne était d’entendre des personnes qui étaient présentes dans la ville depuis des années, qui n’étaient pas inscrites sur les listes electorales, qui ne voulaient rien faire, et qui se permettaient de critiquer tout le monde avec le fameux discours « tous pourris » !
    C’est trop facile !

    D’autres n’étaient pas inscrits mais au moins ont ils participé à la vie politique (soit d’un coté, soit de l’autre...) et il se sont inscrits pour les elections suivantes !

    cordialement



  • florent1968 florent1968 11 février 2010 09:21

    @noor...
    homme ou femme c’est la solitude et le fait d’être à une heure avancée de la nuit qui créent le sentiment (justifié ou pas) d’insécurité. parce que à partir du moment où vous êtes seul vous pourrez vous faire attaquer par une bande que vous soyez homme ou femme et dans la bande il y aura des hommes et des femmes !
    Le pire c’est que la plupart du temps, quand on s’en prend à vous, même s’il y a quelques personnes autour de vous, personnes ne réagit, par peur justement, ne serait ce qu’en tirant la sonnette.

    @Ensor Plus que par pudeur, c’est pour eviter de faire la promotion de ce charmant monsieur, que je n’ai pas cité son nom



  • florent1968 florent1968 10 février 2010 15:39

    chez moi aussi, et il y a toujours des transports en commun ))



  • florent1968 florent1968 10 février 2010 14:52

    Sur les lignes C et D,les voitures qu’elles aient 1 ou 2 niveaux vous obligent à monter des marches pour y acceder ce qui n’est pas le cas sur les lignes A et B
     Comme elles sont plus hautes elles paraissent plus courtes !

    Mais j’avoue que je me suis laissé trompé ! Je suis fatigué quand je rentre, et pas encore éveillé le matin



  • florent1968 florent1968 8 février 2010 09:22

    il y a un point qui n’est jamais évoqué par les sarkozystes et pour cause :
    avant lorsque l’Europe comptait 15 pays membres (jusqu’en 2005) son RIB était calculé sur 1,2% du PIB des pays membres.
    En 2005 (lors des négociations pour le budget 2007 / 2013) sous l’influence de Sarkozy ministre d’Etat à l’économie et d’autres ministres néo-libéraux (allemagne, angletterre notamment) , ce chiffre a été ramené pour la 1er fois de son histoire à 1% alors que l’Europe allait s’ouvrir dans un premier à 10 pays supplémentaires puis 12 pays de plus !
     C’est vrai que la crise n’était pas encore présente et que les libéraux pouvaient compter sur la fameuse « main invisible » pour créer redistribuer les richesses...

    Les premières négociations pour le prochain budget européen ne vont pas tarder à commencer.
    Est ce que Nicolas Sarkozy va se battre aussi hardemment pour que celui-ci retrouve son niveau d’antan ?
    j’en doute !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité