• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Guy Troisbord

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 29/09/2021
  • Modérateur depuis le 05/01/2022
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 48 894
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 59 38 21
1 mois 2 1 1
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Guy Troisbord 24 mai 16:28

    Merci à l’auteur, une nouvelle qui va l’amuser : les grecs ont confondu leur « premier cas de variole du singe » (la nouvelle maladie qui fait peur et qui va tuer tous les gens de la Terre et de l’univers) avec... la varicelle.

    « Tout n’est que songe et mensonge » en ce bas monde...



  • Guy Troisbord 20 avril 17:00

    @Eric F

    Bonjour,
    Puisque vous aimez les précisions historiques : c’est surtout la femme de Charles VI qui a gouverné la France à cette époque : la sinistre Isabeau de Bavière (surnommée la « louve » par le peuple). Le pauvre Charles était aussi sénile que Joe Biden (quoi qu’il eût l’avantage de l’être devenu suite à un coup reçu sur la tête et non par le simple fait d’avoir dépassé la date de péremption).

    Par contre le parallèle avec la querelle entre les Armagnacs et Bourguiguons est intéressante pour comprendre notre époque. Car aujourd’hui, ce sont bien deux factions qui se disputent la France, deux factions rivales mais toutes deux liées par l’allégeance à l’Europe qui les empêchent, l’une et l’autre, de servir la France (le corps mystique du Roi, c’est-à-dire la Nation) et de défendre notre intérêt national.

    Je me dis qu’avec un peu de chance, dans ce fatras actuel, est en train de naître, quelque part sur notre vieux sol, une Sainte qui boutera le nouvel ordre mondial (le grand reset, l’OTAN, l’UE, appelez-les comme vous voulez) hors de France et rendra un peu de dignité à notre pays si riche d’une histoire aussi noble qu’oubliée...



  • Guy Troisbord 11 avril 16:35

    @ l’auteur

    Bonjour et merci pour cette analyse que je partage. Je suis totalement en accord avec vous sur la majorité de cette génération « dorée » (même si je ne suis pas très optimiste sur les suivantes) qui fait payer par les autres ses propres turpitudes.

    P. Gofman raconte, quelque part dans ses mémoires, qu’au cours d’une manif de mai 68, un vieillard avait pris la tête de la manif, levé le poing (pour donner le change) et hurlé « bande de c..., vous finirez tous notaires ! » Quand on voit la clique des Cohn-Bendit, S. Guilly et autres, on ne pouvait être plus clairvoyant...



  • Guy Troisbord 6 avril 16:14

    @Fergus
    Merci pour votre franchise.
    Donc finalement, le fait de voter ou de s’abstenir ne change rien à la donne : c’est toujours Macron qui est réélu. CQFD.



  • Guy Troisbord 6 avril 16:12

    @Octave Lebel

    Bonjour,

    Ca dépend de ce qui arrive, et vous ne m’avez pas demandé si je comptais faire quelque chose en fonction des probabilités que ces choses (probables) se produisent. Bref, vous auriez peut-être dû écrire : quand est-ce que vous allez faire quelque chose, si, toutefois, il se passe des choses, selon leur probabilité d’arriver, qui vous le permettent d’ici là ?

    Je suis forcé de vous répondre que je ne peux pas me prononcer, ne sachant pas ce qui va se produire, ni à fortiori quand ces choses là vont (probablement) se produire, ni si elles rendront possible la réalisation d’autres choses.

    Mais permettez que je m’amuse aussi. Fergus vient d’écrire qu’on n’a pas le droit de s’abstenir, et il dit ailleurs qu’il est de gauche. J’imagine qu’il faudra faire « barrage au RN » à nouveau. Donc, à votre avis pour qui va-t-il voter au second tour dans la configuration que j’évoque (Macron-Le Pen) s’il suit ce qu’il dit (il est de gauche, ne doit pas s’abstenir et ne souhaite pas être catalogué RN) ? Devinez ?

    Bref, c’était juste pour faire remarquer que dire « il ne faut s’abstenir » est un piège car on finit par claironner « je ne suis pas macroniste » alors qu’on a voté pour Macron ; et qu’on ajoute alors le ridicule à l’absurde en expliquant aux abstentionnistes que c’est de leur faute si Macron est réélu (alors qu’ils n’ont pas voté pour lui) ! C’est à peu près aussi absurde que mon notre histoire du début.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité