• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

heber

UN CITOYEN MILITANT POUR UNE HUMANITE SOLIDAIRE ET RESPONSABLE 

Tableau de bord

  • Premier article le 01/03/2018
  • Modérateur depuis le 07/06/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 42 312 1132
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1327 1320 7
1 mois 22 22 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • heber 16 mai 09:02

    @quijote Sans partager la totalité et l’expression virulente de vos jugements que je

    trouve un peu excessifs, j’ai bien peur que votre analyse globale soit juste en grande partie



  • heber 16 mai 08:59

    @Franchounet

    exact, le nombre ne fait la force que si tout le monde regarde dans la même direction et unit ses efforts pour atteindre des objectifs communs et partagés ; ce n’est plus le cas dans l’Europe d’aujourd’hui



  • heber 16 mai 08:57

    @jjwaDal

    d’accord ; tout nouvel élargissement serait suicidaire pour une Europe déjà très mal en point qui craque de partout



  • heber 16 mai 08:55

    @L’apostilleur C’est exact , c’est la seule solution ; je suis d’accord avec vous



  • heber 16 mai 08:54

    @lisca   Je ne pense pas qu’il faille faire porter le poids des erreurs faites par l’Europe sur les fonctionnaires européens ; ce sont les dirigeants des Etats-Membres qui décident tout ; la Commission n’a qu’un pouvoir de proposition et d’exécution ; mais , par elle-même , elle ne peut rien décider sans l’accord des Etats-Membres et du Parlement Européen ; quant aux fonctionnaires européens, ils sont comme tous les fonctionnaires , partout dans le monde ; ils obéissent aux ordres des dirigeants politiques, c’est leur mission et ils n’ont pas d’autre choix.
    Le vrai problème se situe au niveau du Conseil Européen et du Conseil des Ministres, dans une configuration à 27 où il n’est plus possible de décider efficacement ni de concilier des intérêts trop divergents, avec le résultat inévitable , qui est d’arrêter des compromis insatisfaisants ou de ne rien décider de concret.
    A 6, 10, 12 ou 15 ça marchait encore, même si cela fonctionnait plus mal à chaque élargissement mais à 28 ou 27 , c’est impossible sauf à fusionner les pouvoirs de décision et de renoncer à l’indépendance de chaque Etat, ce qui est irréaliste et impensable sans qu’une réelle fusion et convergence des intérêts existent et ce n’est pas pour demain ni pour les 30 ou 50 ans à venir  ; d’où la nécessité d’avancer à quelques uns partageant des intérêts et défis réellement communs ( cf mes articles précédents sur l’Europe latine)

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité