• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Illiouchine

Métropolitain vivant en Guadeloupe et heureux d’y être...

Tableau de bord

  • Premier article le 09/02/2009
  • Modérateur depuis le 20/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 37 101
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique









Derniers commentaires



  • Illiouchine 25 février 2009 06:15

    La grosse différence entre nous c’est que je parle de ce que je vis au jour le jour.

     Je ne suis pas larmoyant, au contraire, je trouve très stimulant l’entraide qui s’installe entre les gens ici. 

    Ce qui est grotesque c’est de prendre pour argent comptant ce que vous racontent les média locaux à propos du LKP et de "tout un peuple". A propos de la marche qui a été annulée, elle était prévue mardi dernier. Ce jour là, il y avait un peu partout des barrages avec des gens extrêmement violents qui ne laissaient même pas passer les ambulances. C’est ça la réalité du LKP



  • Illiouchine 21 février 2009 14:49

    Il me semble que si quelqu’un caricature ici, c’est plutôt vous...

    Vous nous reservez la caricature du méchant métro profiteur et matérialiste qui n’est venu en Gaudeloupe que pour s’en mettre plein les poches sur le dos des pauvres antillais, vivant dans son ghetto et sirotant son whisky en grignotant des fraises au mois de février.

    Faut arrêter un peu le délire et le copier-coller de la propagande LKP

    En ce qui concerne la mort de Jacques Bino, je persiste. Domota est directement responsable de la mort de cet homme. Il savait depuis le premier jour du conflit que la police interviendrait sur les barrages s’il tentait de bloquer les routes. Il a très bien su ne pas aller trop loin jusqu’à ce lundi où, deux jours après avoir annoncé "des morts" sur Canal 10, il a lancé ses hommes sur les routes en toute connaissance de cause et dans le but évident de déclencher des violences. Malgré le comportement particulièrement calme des gendarmes (allez voir dans une queue de manifestation à Paris, vous verrez ce que c’est vraiment des CRS qui chargent !!!), il a exploité le moindre incident pour faire monter la pression. Dans le genre, le "one man show" de Lollia a certainement aussi joué un rôle important et je pense que par ses mensonges cet homme aussi porte une responsabilité dans la mort de Jacques Bino.

    On a bien vu après la mort de Bino la pression redescendre soudain, signe que Domota s’est senti dépassé par ce qu’il avait déclenché et que même si en public il reste campé sur ses positions il a donné à ses troupes des ordres de modération. 

    Quant aux incendies, dont celui de l’orangerie, provoqués par des jeunes incontrôlés, ce sont quasiment tous des établissement qui soit appartiennent à des békés ou des métros, soit (comme le LP de Goyave, ou le 8à8 de Saint Claude) ont bravé les interdictions de fermeture du LKP.

    Je ne peux donc que m’interroger sur la capacité des "jeunes inconrolés" de choisir de manière aussi appropriée leurs cibles.



  • Illiouchine 21 février 2009 14:30

    Je ne peux pas vous dire plus que ce que j’ai dit dans ma réponse à propos de la valeur pédagogique des témoins du passé. J’ai pris l’exemple d’Auschwitz parcequ’il est justement universel et qu’il dépasse largement l’histoire d’une communauté en particulier... Un autre commentaire dans ce fil demande s’il faut brûler le Belem sous prétexte que les marins étaient maltraités au XVIII° siècle ? Des exemples comme ça on peut en trouver beaucoup.

    Et puis arrétez de jouer à Kalimero... J’ai le droit de dire que Domota est un personnage détestable et manipulateur, j’ai le droit de dire que l’UGTG est un syndicat qui a causé beaucoup de mal à la Guadeloupe et qui continue aujourd’hui. Je suis aussi parfaitement conscient que Domota ça n’est pas La Guadeloupe et que tous les guadeloupéens ne sont pas comme lui, même si beaucoup l’adulent. Les pires critiques contre cet homme c’est dans la bouche de mes collègues guadeloupéens que je les ai entendues.

    A propos du ton de mon article, c’est une chronique au jour le jour ; Si le ton a changé depuis le premier épisode, c’est que l’ambiance en Guadeloupe a changé depuis ce moment là. Vous vivez ici aussi apparemment, vous ne pouvez pas ne pas en avoir conscience...



  • Illiouchine 20 février 2009 23:53

    @toton

    @Illouchine

    Que vient faire l’exemple d’Auschwitz dans tout ca ?


    Je réagissais à un commentaire qui justifiait la destruction de l’Orangerie par les mauvais souvenirs que ce genre de monuments peut évoquer chez les guadeloupéens. 

    Je répondais à cet interlocuteur que la mémoire ne passe pas par la destruction des lieux de mémoire, mais au contraire par leur exploitation dans un but pédagogique. C’est ce qui a été fait pour l’holocauste juif en gardant intact le camp d’Auschwitz. Je regrette que les guadeloupéens ne comprennent pas qu’en détruisant leur patrimoine c’est une partie de leur mémoire collective et de leur identité qu’ils détruisent...

    Il fait un temps de chine aujourd’hui à Saint Claude.. smiley



  • Illiouchine 20 février 2009 13:39

    La vie est chère ici..

    Vous n’en aviez pas entendu parler ? smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité