• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jcm

jcm

Spécialiste en généralités même avant un premier cycle universitaire d’Aménagement du Territoire où j’ai toutefois beaucoup appris je reste curieux de beaucoup de choses depuis plus de 50 ans.
Et cela fatigue, la curiosité, c’est exigeant !
Mais cela apporte aussi beaucoup, essentiellement des questions auxquelles on ne sait pas répondre.
J’espère continuer un moment à me fatiguer...

Tableau de bord

  • Premier article le 11/10/2007
  • Modérateur depuis le 11/02/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 38 512 1103
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 36 16 20
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • jcm jcm 4 juillet 2007 13:19

    « ... une inscription au RMI, qui est pour moi, même si je suis hébergé (ce qui est déjà un privilège important), non pas un revenu minimum d’insertion, mais un revenu minimum vital. »

    Un minimum vital à condition de se restreindre sévèrement en tout (en recherche d’emploi également !!!).

    A toute personne qui l’ignorerait je tiens à préciser que le RMI n’est pas une situation confortable que l’on souhaite voir durer mais que de difficultés pour y mettre fin !!!

    Jusqu’à souhaiter parfois que TOUT s’arrête.

    Et dans « la France qui se lève tôt » il y a des « rmistes »... qui le restent malgré tous leurs efforts.

    Ah les « beaux » discours d’une classe politique aveugle !!!



  • jcm jcm 19 avril 2007 14:24

    « ...tous ces entrepreneurs culturels qui se retrouvent pour un grand nombre d’entre eux dans une situation économique extrêmement précaire aujourd’hui... » : oui, et si cela est vrai dans la sphère Internet ça l’est aussi dans le travail associatif du secteur culturel en général.

    Ce sujet me semble rarement abordé et pourtant de très nombreuses structures en France souffrent d’un manque assez régulier de moyens bien qu’elle réalisent des actions dont on peut considérer qu’elles sont « d’intérêt général ».

    C’est le cas d’une association d’artistes plasticiens à laquelle je participe (voir mon site ci-dessous) : les différents aspects du modèle économique du secteur associatif auraient besoin d’être révisés, notamment pour que des systèmes de financement portant sur plusieurs années (qui permettraient des programmations sur le moyen terme, d’une année sur l’autre) soient possibles.

    Et que les subventions ne soient plus accordées ou refusées selon le plus ou moins bon vouloir des administrations en place...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité