• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Joss Doszen

Joss Doszen

Joss Doszen se définit comme une illusion. Le prétexte d’un aspirant conteur qui se veut le fruit de l’Afrique et d’un zeste d’occident. Une chimère qui veut faire parler toute une palette d’africains : de ceux qui ont les pieds enracinés en Afrique à ceux dont le cœur voyage aux quatre coins du monde.
Auteur de trois romans et d’un recueil de nouvelles, chroniqueur littéraire et animateur culturel depuis plusieurs années, Joss Doszen est également l’initiateur des rencontres « Palabres autour des arts » qui vise à la promotion des littératures des Afriques ainsi que des « Universités populaires des littératures des Afriques » qui, durant l’été 2013, a permis à des auteurs de proposer leurs réflexions sur différents sujets touchants la culture.

Tableau de bord

  • Premier article le 12/03/2014
  • Modérateur depuis le 29/03/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 61 55 179
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 154 80 74
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Joss Doszen Joss Doszen 17 août 2016 15:01

    @Pierre-Yves Martin
    Et les boubous de nos marabouts ? Se sont également des uniformes professionnelles j’espère ? smiley



  • Joss Doszen Joss Doszen 17 août 2016 14:55

    @Pascal L
    Et les épitres de Paul ? Ils ne couvrent pas la vie sociale ??
    (et c’est un seul exemple)



  • Joss Doszen Joss Doszen 26 juillet 2016 10:33

    @barkhane Le problème de base c’est le redoublement, ou plutôt le refus du redoublement. La volonté de ce gamin n’est absolument pas à remettre en cause, et l’éducation nationale a une responsabilité, ne vous en déplaise.

    Ne vous souciez pas de savoir si le redoublement a été accepté ou pas, le propos de ce texte n’est que de pointer une défaillance qui, au-delà de ce cas particulier, conduit de nombreux gamins dans des impasses.

    De plus, quelques soient les positions de chacun, je trouve très instructif de discuter des soucis que pourraient avoir l’école, vous, de façon assez pédante, vous n’apportez pas de contradiction mais vous disqualifiez tout nos apports au prétexte qu’ils sont les fruits de « l’émotion » et non de « l’analyse »... Je pense que vous faite parti de ceux qui ne sont pas prêts à changer les choses.



  • Joss Doszen Joss Doszen 13 juillet 2016 16:36

    @taketheeffinbus

    Vous avez raisons d’apporter la nuance. Il est précisé sur le site de l’éducation nationale :

    • scolariser dans un établissement scolaire public ou privé
    • assurer l’instruction des enfants elle-même (avec déclaration préalable)
    Avouez qu’il y a quand même très peu de parents, en France, qui font eux-mêmes l’instruction de leur enfant


  • Joss Doszen Joss Doszen 13 juillet 2016 16:32

    @tf1Groupie
    Désolé mais c’est vous qui n’avez pas vraiment compris mon propos. Je n’ai peut-être pas été assez explicite.
    Tout mon message c’est justement de m’insurger contre le refus du redoublement. Un gamin doit apprendre, même tôt, que dans la vie les échecs existent, que parfois il faut deux ans pour assimiler des choses qu’un autre ne mettra qu’un an à intégrer, mais ce n’est pas grave.
    Le système actuel ment aux gamins puis les mets face à l’échec au moment du Bac, au moment où ils sont beaucoup moins entouré psychologiquement.
    Et même pire, on a tellement baissé le niveau du Bac, que c’est arrivé à la Fac ou dans les études supérieures que les jeunes se prennent des gifles, et ils n’y ont jamais été préparé. Malheureusement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès