• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jules Elysard

Jules Elysard

Consultant en rien.
Membre survivant de l'Ephémère Jeunesse Marxiste Pessimiste.
Ancien élève de l'Institut de Préhistoire Contemporaine et du Centre de Recherches sur la Question Sociale.
Correspondant clandestin du Bureau des Secrets Publics.
Présentement, je suis un homme du passé qui voyage dans le futur.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/10/2012
  • Modérateur depuis le 23/11/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 69 173 916
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 271 269 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Jules Elysard Jules Elysard 31 mai 13:15
    @Fergus
    Je ne comprends pas tout ce foin autour d’une caricature. C’est un détournement, évidemment. Aurais-je pu le faire ? J’ai bien posé la question l’année dernière : MACRON EST-IL FASCISTE ?
    La référence aux années trente est courante depuis une dizaine d’années.

    Concernant Macron, c’est l’histoire de arroseur arrosé. Il a été élu sur la crainte d’une menace fasciste qui n’existait pas. Et depuis qu’il est élu, il cherche à réduire ses oppositions à des extrémismes. On verra comment les oppositions de droite se reconstitueront puisque il est aujourd’hui le chef de la nouvelle droite managériale. Mais le programme de la France Insoumise est réformateur, réformiste... en aucun cas extrémiste. Mélenchon au pouvoir serait-il plus autoritaire que Macron ? Ce n’est même pas certain.

    En fin, que des insoumis de base aient recours à une violence symbolique ne doit pas surprendre. Des salariés et des chômeurs retournent trop souvent la violence contre eux-mêmes. La « mode des suicides » (comme disait Lombard) peut faire la place à un nouveau terrorisme.


  • Jules Elysard Jules Elysard 12 mai 15:22

    @Fergus

    Bonjour,

    Vous dites que Macron a bien joué son coup en s’envolant pour l’Australie. J’en suis moins sûr que vous. Nous verrons aux résultats. Va-t-il sacrifier son pauvre Collomb ?

    Après avoir lu votre réaction ici, j’en ai lu une autre sur un billet de Taktak (je crois) consacré au chiffrage Occurrence, ainsi que 2 de vos textes, un sur l’élection de Macron, pas plus mal élu que d’autres, et un pendant l’entre deux tours. Je suis globalement d’accord avec votre texte sur l’élection de Macron, mais pas sur son titre. Certes avec 43% des inscrits, il a peu près autant que Giscard en 74 et Mitterrand en 88. Mais, compte tenu de la situation, c’est avec les 62% de Chirac en 2002 que le score de Macron doit être comparé.

    Comme vous avez pu le voir, mes derniers billets sont aussi des petits récits de ce que j’ai vécu dans la rue. Vous dites que « le rassemblement du 26 mai sera déterminant ». Je ne puis qu’être d’accord avec vous, mais, n’en déplaise à Mélenchon, le million ne se décrète pas. Je crois d’ailleurs qu’il le sait, mais il se répète car il est fatigué et on peut le comprendre. Il est en campagne depuis plus de 2 ans. C’est pourquoi j’apprécie grandement , sans être dupe, l’air frais qu’apporte François Ruffin.

    Sur ce point, nous ne serons sans doute pas d’accord. Cinquante ans après 68, c’est peut-être le retour du mode festif, qui ne doit faire oublier le sens du tragique cependant (dont Macron, soit dit en passant) ne représente qu’une caricature.

     La France est majoritairement de droite, ce n’est pas scoop. J’ai voté Mélenchon sans penser qu’il pouvait être élu. Eût-il été opposé à Macron ou même à Fillon, il aurait sans doute été battu par les puissances d’argent. Il aurait peu-être battu Le Pen, mais les mêmes puissances d’argent seraient partie sitôt en campagne pour le faire tomber.

    Vous partagez peut-être une partie de ces analyses, mais je crois que nous divergeons au moins sur un autre point que le mode festif. Dans votre billet sur Le Front républicain, vous écriviez :« le Front National peut l’emporter au soir du 7 mai »J’en conclus peut-être abusivement que vous avez voté Macron.Je ne l’ai pas fait car je ne pensais pas Le Pen pouvait l’emporter.

    A vous lire.





  • Jules Elysard Jules Elysard 29 mars 16:52

    @magma
    Déjà, vous avez choisi pour pseudo un nom qui est aussi celui d’un groupe que j’aime beaucoup.

    Ensuite, vous avez pris le temps de me lire, car il vrai que le goût que j’ai toujours gardé pour la provocation me pousse à des formules qui peuvent faire hurler les bien-pensants. Ainsi mon les premiers mots de mon introduction que je regrettent absolument pas.

    RIEN N’EST FINI. TOUT COMMENCE.



  • Jules Elysard Jules Elysard 29 mars 16:42

    @JL
    Merci pour votre lecture. C’est si rare, ici, de prendre le temps de tout lire avant de « réagir ».

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès