• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Loïc Decrauze

Loïc Decrauze

Allergique au panurgisme, réfractaire à toute conversion.

Tableau de bord

  • Premier article le 17/01/2007
  • Modérateur depuis le 06/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 52 569 1583
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 101 24 77
1 mois 8 2 6
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 11 avril 14:51

    Cela me replonge au moment où j’ai découvert l’horreur en train de se commettre. Le 22 mai 1994, depuis une boîte de nuit dans laquelle j’avais pris l’habitude de griffonner, je confiais : 

    "Ce soir, encore une fois, le Rwanda à l’honneur sur les planches de Big Média avec ses monceaux de cadavres. Le reportage de TF1 montre en préliminaires les beautés du pays avec ses chutes abondantes, sa nature grasse et féerique. L’image suivante cristallise d’un coup la nausée : des corps d’hommes, de femmes, d’enfants et de vieillards nus flottent, charognes imbibées, dans les eaux bouillonnantes. A hurler, à crever de douleur, tellement l’outrage à la nature humaine est profond. Barbarie programmée, massacres systématisés : il nous faut bouffer de ces irréductibles bastions de charcutage pour saisir le penchant premier de l’homme et admettre que cette déliquescence peut atteindre et anéantir n’importe quelle civilisation, quel que soit le stade de son évolution.

    Griffonner, au rythme des balancements endiablés, sur ce drame directos issu de la Terreur la plus définitive : pour un contraste, il est maousse, mes frères. Confortable sous les sunlights, je songe aux épreuves morbides de ce peuple.

    Ici on danse, on boit, on fume, on s’observe pour l’éventuelle fornication, on cultive ses plaisirs. Là-bas, on n’attend que la seconde qui suit pour éviter de rejoindre les charniers flottants ou les à-côtés cadavériques. Atrocités qui hantent tout un chacun.

    Nous avons aussi notre lot d’horreurs au seuil de la CEE. La feue Yougoslavie connaît toujours de funestes soubresauts.

    Et Prince bat la mesure. Les Kiss ont leurs contrées de prédilection, les coups de machettes ont les leurs. A chacun ses dérives..." (Journal à œillères  1994 — Au Purgatoire)




  • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 11 avril 00:07

    @mmbbb
    Et vous apprenez à écrire... plus de dix fautes dans une éructation de quatre lignes, chapeau !



  • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 10 avril 17:02

    @mmbbb
    A suivre votre logique, il faudrait ne plus aspirer à rien parce que le monde a sa part de sagouins ? Visons le nihilisme dans ce cas.

    Je circule à vélo’v, respecte les feux tout comme les priorités à droite et ne roule pas sur les trottoirs, je n’ai donc aucune leçon de civisme à recevoir. Quand je vais au parc de la Tête d’Or, si j’ai quelque chose à jeter, je vais évidemment le mettre dans une poubelle prévue à cet effet. Etc.

    Je ne crois pas que ceux qui réclament des espaces verts et ceux qui les dégradent soient les mêmes, mais si c’est le cas, alors conchions-les ensemble ! Admettez la diversité, du vice à la vertu. Alors oui, je réclame du végétal pour pour ce coin de Lyon, que vous soyez las ou pas...



  • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 9 avril 14:04

    @Fergus
    Merci pour votre réaction. Je n’ai pu l’illustrer comme je le souhaitais suite à un problème technique, notamment une photo des bâtiments classés de l’école élémentaire qui vont devoir subir cette massive présence.



  • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 31 mars 2020 16:53

    @CN46400 On sent le grand scientifique là... donner de la chloroquine à tous et vive la fin du confinement !
    Simplisme criminel, quand tu nous tiens... 

    Coronavirus
    Oppressant
    Nous
    Fait
     Imperméabiliser
    Nos
    Existences
    Maintenues
    En
    Neurasthénique
    Tropisme.

    http://acrostweet.blogspot.com/search/label/Confinement%20%28Le%29

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Chiche ! Monsieur Doucet : végétalisons !

Publicité



Palmarès

Publicité