• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marcus Hadock

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 64 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marcus Hadock 8 avril 2020 01:09

    Bonjour,

    Vous avez tout à fait raison sur :

    La baisse de la marge de solvabilité est dû à la recapitalisation de Suravenir Vie (sté assurance Vie du CMB) et la vente d’une des pépites du CMB pour renflouer les résultats du Groupe Arkéa ce qui n’est pas nouveau.

    En 2017, selon Les Echos, « c’est l’assureur qui avait été sollicité par Arkéa, à qui il avait versé plus de 550 millions d’euros de dividendes, dix fois plus que l’année précédente », permettant ainsi à Arkéa « d’afficher une santé éclatante afin de défendre son projet de divorce ».

    La complice Hélène Bernicot, à la solde de Jean-Pierre DENIS, fait partie de la structure Arkéa SCD, société qui payent (et non le CMB) les salaires mirobolants des 183 cadres supérieurs (complices) du Groupe Arkéa, en 2018 pour un montant de 72.023 millions d"euros.

    "Dès lors, on ne peut que se réjouir de l’échec de Jean-Pierre Denis, et du vraisemblable abandon de ce projet."

    J’aimerais être aussi optimiste que vous.

    Une petite histoire :

    Je suis rentré dans un bâtiment avec l’enseigne "Caisse de Crédit de Bretagne" et je fus totalement surpris des produits vendus par la caisse, tous « es-temps »PILLé" Arkéa, même les cartes bancaires. 

    Je fais remarquer que ce sont les Caisses qui sont « mutuelles », qui ont l’agrément bancaire et qu’Arkéa n’avait pas d’agrément et ne pouvait pas utiliser la marque« Arkéa » pour des produits bancaires. L’on m’a répondu qu’ils ne restait que quelques caisses à statut mutuelle, la quasi totalité en Bretagne sont déjà des caisses à statut « coopérative » (et donc les décisions sont prises au Relecq-Kerhuon).

    J’’ai rétorqué que le bateau Arkéa était entrain de sombrer et l’on m’a répliqué, avec une grande certitude et un sourire narquois que le projet ira à son terme d’ici 2 à 3 ans.

    J’ai aussi demandé comment se fait-il qu’un château

    https://blogs.mediapart.fr/gerard-b/blog/100120/jean-pierre-denis-un-gout-prononce-pour-le-luxe-et-les-licenciements

    acheté par le CMB en tant que placement, puisse avoir une suite (abus de biens sociaux ? ...) avec majordome appartenant à Jean-Pierre DENIS (grassement payé avec une part illégale) https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/remunerations-illegales-jean-221859 où sont invités les plus dociles et les plus complices ?

    C’est un directeur qui prend beaucoup de décisions importantes et doit donc avoir un salaire important !

    Si ce n’est pas du lavage de cerveau. (encore faut-il qu’il en ai un ou alors c’est aussi un complice).

    Je suis sorti abasourdi !



  • Marcus Hadock 19 mars 2020 16:38

    @Spartacus

    Bref, et comme d’habitude et presque à chacun de tes post, tu nous gratifie « y a que le profit qui compte »... 



  • Marcus Hadock 6 mars 2020 19:46

    @Michel DROUET
    bonsoir Michel,
    D’après mes recherches, si vous êtes au CMB, il doit s’agir d’un Livret Bleu spécifique du Crédit Mutuel, livret A dans d’autres banques.
    Il me semble aussi que l’on ne peut ouvrir qu’un livret bleu ou A par personne.
    Je ne pas trouvé réponse à ce que vous dit votre chargé de clientèle.
    La seule chose à quoi je pense est, est-ce vous, grand-parent qui avait ouvert ce compte ?
    si oui, une bonne partie partie de la réponse se trouve dans le lien Crédit Mutel.fr que le CMB devrait aussi appliquer.
    A mon avis, il faudrait dans ce cas l’annuler et ouvrir un Livret VIP Jeune à partir de l’âge de 11 ans de vos petits-enfants sinon je ne vois pas. J’espère vous avoir aidé à mieux comprendre smiley
    https://www.creditmutuel.fr/fr/particuliers/epargne/epargner-pour-enfants-petits-enfants.html

     



  • Marcus Hadock 28 février 2020 22:43

    p@Armand Griffard de la Sourdière
    Bonsoir,
    La règle du Crédit Mutuel est 1 sociétaire 1 voix
    1 sociétaire peut participer à 1 AG.
    Et chaque caisse à son agrément.

    Alors dans les caisses, il y a ceux qui suivent les « ordres », et font des journées « portes ouvertes". Elles sont nombreuses, parce que JPD a manipulés les présidents des caisses avec mis en place de communications erronées et mensongères sur les effets d’une non-scission (des pertes d’emplois, une centralisation fictive, un centre de décision imaginaire à Paris, la fibre bretonne (qui n’a absolument rien à voir avec le sujet. Les Nordistes ont leur groupe, Caisse Fédérale Crédit Mutel Océan…) ...

    Je ne fais pas dans la diffamation, tous ces sujets ont été démontés les uns après les autres dans les différents articles pro ou anti Arkéa.

     https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/orpheline-de-jean-yves-le-drian-la-205408

    Et puis, il y a les autres qui continuent de faire leur AG avec prises de décisions.

    Toute la difficulté et ou problématique est là. Ils ont créé des structures Arkéa « non mutuelle » et vous ne pouvez donc pas assister à l’AG sans une invitation.

    Mme Lebranchu, ancienne ministre, a créé une association "Restons mutualiste », sur un site du Crédit Mutuel Strasbourg, « donc elle ne peut pas être neutre ». La-aussi, ce n’est pas une question de neutralité mais de bon sens. 

    Je sais que certaines réunions, faite dans les Côtes d’Armor ou l’ile-et Vilaine à Rennes, de cette association ont été victimes de brutalités d’homme de main de …

    https://www.letelegramme.fr/economie/arkea-pro-et-anti-scission-s-echarpent-a-rennes-19-10-2018-12111597.php

    Alors, pour faire changer cela, il faut déjà que les caisses ne suivent plus JPD. Et pour cela, il faut que chaque sociétaire prenne conscience de la situation et aille voter dans l’Assemblée Générale de leur caisse de Crédit Mutuel.



  • Marcus Hadock 28 février 2020 22:04
    • « Vous faites travailler une structure mutualiste locale (la Caisse) qui vous rend des comptes et dont les résultats ne sont pas redistribués à des actionnaires, mais bien au contraire, sont affectés à la consolidation des fonds propres ».

    😊 Mais alors à quoi serviraient alors les structures Arkéa mise en place pour protéger les rémunérations de la DG et ses 200 cadres supérieurs (ceux qui ne sont pas dans les Caisses).

    Quid de la rémunération variable que s’est octroyée illégalement Jean-Pierre Denis ces dernières années  ? N’aurait-elle pas dû venir renforcer les fonds propres de notre banque et donc sa solidité financière ?

    ET

    Au regard des rémunérations astronomiques que se sont versées les patrons du CMB ces dernières années, on dirait bien que notre banque a abandonné son statut mutualiste, et ses sociétaires !

    😊 Que ce sont octroyés Jean-Pierre Denis ET Ronan Le Moal, et de façon royal pour la partie fixe (fait partie des meilleures salaires du CAC 40) « et de façon illégale pour la partie variable ».

    😊 Cela me laisse songeur, mais que font donc les « copains », pardon les administrateurs (mis en place par la DG) et les Commissaires aux comptes (payés par Arkéa) ? 

     

    • Et le meilleur pour la fin : « Les excédents réalisés ne sont pas destinés à l’enrichissement personnel de quelques-uns, mais à la consolidation d’un projet commun ».

    Le principe d’une mutuelle. 😊 AAAhhhh, le pouvoir ET l’argent !

    Et ça commence maintenant, en demandant au président de notre banque, Jean-Pierre Denis, de rendre l’argent qu’il s’est octroyé illégalement dans notre dos depuis 10 ans, notre argent  !

    😊 OUI, qu’ils rendent cet argent ! Imaginez le nombre de contrats à vendre par les salariés pour payés LES PATRONS VOYOUS. Et profitons pour demander à Jean-Pierre Denis de donner sa démission, parce que le virer va coûter extrêmement cher au CMB avec sa prime de départ et sa retraite chapeau (mise en place par eux-mêmes avec l’accord des « copains »), pharaoniques pour les deux.

    😊 Ronan Le Moal l’a déjà « donné » (Voir « les rats quittent le navire »).

    Si nous voulons que les choses changent, nous devons nous mobiliser ! Comme le Crédit Mutuel Arkéa le revendique fièrement sur son site, nous sommes 1,4 million de sociétaires, nous avons donc, ensemble, le pouvoir de faire changer les choses.

    POUR CELA, IL FAUT QUE LES SOCIETAIRES SE DEPLACENT ET AILLENT VOTER LORS DES ASSEMBLEES GENERALES DES CAISSES.

    😊si la dg d’Arkéa ne les a pas remplacer par des journées portes ouvertes).

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité