• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mbdx33

mbdx33

Comment dire ... ?

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 781 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • mbdx33 mbdx33 20 juin 2012 21:19

    Dernier point et pour revenir à l’introduction de Chalot, concernant les tarifs préférentiels faits aujourd’hui pas la firme de Redmond. Ils ont pris conscience depuis un moment que leur hégémonie était menacée par le libre dans tous secteurs : les entreprises, les administrations, les associations et les particuliers.

    D’abord avec les systèmes nomades intégrés dans les smartphones et les tablettes ils se sont complètement plantés commercialement et techniquement face à IOS et Android. et ils misent sur Windows 8 (commercialsation été 2012) pour revenir dans la course. Le retard accumulé sera très dur à rattraper.

    Ensuite avec leurs systèmes de messagerie exchange face aux tandems Zimbra/Thunderbird qui séduit de plus en plus de PME y compris de moins de 100 salariés.

    Enfin avec les particuliers et les assos concernant les solutions OS ou petits serveurs/clients. ils ont donc revu leurs offres commerciales pour proposer des solutions destinées à ces différents types de clientèle (exemple pour les assos et TPE Wondows server 2008 foundation destinés à 15 postes qui se trouve autour de 200€ttc).

    Donc le déploiement des distris linux et des logiciels libres profite à tous puisqu’il a contraint MS a revoir l’architecture de ses produits et son offre commerciale et à proposer des solutions moins onéreuses pour les petites/moyennes structures et les particuliers (offres family et étudiants).



  • mbdx33 mbdx33 20 juin 2012 20:56

    Vous utilisez donc un OS windows, or une partie du propos de Chalot et des intervenants de ce post concerne Linux.
    En ce qui concerne Avast et Spybot on fait mieux depuis.
    http://forum.malekal.com/avast-antivir-avg-obsolete-t11659.html
    http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/102-20-comparatif-antivirus-2010.html

    http://www.malekal.com/2011/10/07/superantispyware-et-spybot-vs-malwarebyte/



  • mbdx33 mbdx33 20 juin 2012 20:45

    Il est clair que la qualité des logiciel libres tel que Firefox ou thunderbird ou encore LibreOffice est avérée. Par ailleurs il existe un tas de plugins pour firefox ou thunderbird qui permettent de compléter ou de personnaliser certains ses logiciels.

    Un traitement de texte reste toujours basé sur le même principe de fonctionnement. Donc plus de 70% des fonctions ne changent pas sous office ou libre office. En revanche, libre-office accuse encore le coup lors de la création de graphiques complexes comparé à excel (exemple camemberts avec étiquettes).

    Pour la sécurité des distributions linux, il existe des virus sous linux mais leurs impacts sont moins importants. C’est du à l’architecture du système. Et encore les produits MS ont beaucoup progressé en matière de sécurité.

    Le fait que Linux/Unix n’occupe qu’une faible partie des machines vendues, impacte aussi le résultat en matière de sécurité. Les entreprises d’une certaine taille ont des bataillons d’architectes et administrateurs informatiques dont les métiers sont de concevoir et de maintenir des SI. Ils mettent donc en place des solutions complètes pour sécuriser les parcs qu’ils gèrent. Ce qui de facto les rends moins vulnérables.

    Le particulier ne possède pas ce genre de compétences. On dit souvent à ce sujet que la première faille de sécurité se situe entre la chaise et l’ordinateur.



  • mbdx33 mbdx33 20 juin 2012 19:28

    « Microsoft passe son temps à expliquer que ses OS et programmes fonctionnent mieux que les produits »libres«  » : Je ne suis pas sûr que l’impartialité de Microsoft soit établie...
    Ben si ! http://www.numerama.com/magazine/13848-microsoft-denigre-linux-pour-mieux-vendre-windows-7.html
    et quand cela ne suffit pas il vérouille ! http://www.01net.com/editorial/553238/windows-8-microsoft-interdit-d-and-039-installer-linux-sur-les-tablettes-arm/

    Par exemple les logiciels de gestion/ compta, PAO/DAO fonctionnent principalement sous MS. les alternatives ne sont pas aussi performantes" : C’est devenu assez largement faux.

    Pas du tout, ceux qui connaissent par cœur photoshop n’aiment pas se hasarder sur Gimp, globalement photoshop fait mieux, plus vite et parfois plus simplement.

    Vous parlez de Xpress qui est complètement dépassé, quand à Publisher c’est un produit presque grand public. Essayez de faire de la compta, de la CRM, de la gestion commerciale, de la GPAO, avec des environnements CiTRIX sans repasser par l’univers MS ou avec les logiciels que vous indiquez chez framasoft. Quand vous aurez planté une PME de 100 personnes minimum avec on en reparlera. Et je ne parle pas de l’offre logicielle métier genre CATIA, AUTOCAD, système de gestion sous SAP, etc...

    A titre personnel j’utilise Linux chez moi, mais au niveau professionnel, je suis encore obligé de fonctionner sous OS MS à cause de la clientèle et des spécificités métiers de celle-ci.

    C’est surtout ce que vous dites concernant la maintenance qui est gravement erroné. La maintenance d’un système Linux coûte bien moins cher que celle d’un système Windows, car le système est bien moins souvent en panne, tout simplement !

    Pas du tout ! On lit souvent cette connerie dans la presse, or si cela est vrai au niveau grand public, c’est totalement faux en milieu professionnel. Il convient de bien dissocier les deux. J’ai presque vingt ans de maintenance informatique dans les pattes, donc je pense encore savoir de quoi je parle.

    1. Le cout de la main d’œuvre en maintenance ou administration est quasiment deux fois plus cher sous Linux à niveau d’expertise équivalent car le personnel qualifié est difficile à trouver sous UNIX.

    2. Quand vous gérez un réseau, vous n’intervenez qu’une fois sur dix au maximum pour des pannes, les 9 autres fois ce sont des évolutions, des modifications pour répondre à des contraintes et des besoins exprimés par le client. La plupart des serveurs 2003 et 2008 que je gère ne tombe pas plus en rade que les Unix/Linux.

    3. En revanche le cout des développements spécifiques sous Unix est deux fois plus élevé pour les même raisons que celles évoquées en 1.

    4. Si Linux est gratuit, Unix ne l’est pas ! Et beaucoup d’applications métiers développées sous Linux/Unix ne sont pas gratuites. Il faut bien que les éditeurs payent leurs développeurs.

    La grosse difficulté des logiciels libres aujourd’hui, c’est le verrouillage progressif par les grands éditeurs …

    Sur ce dernier point vous avez raison, mais Apple a toujours verrouillé ses systèmes. Malgré ses précautions, Steeve Job n’a pas réussi à éviter la naissance de Microsoft en partie par plagiat.



  • mbdx33 mbdx33 20 juin 2012 11:47

    Quelques petits détails à l’article de chalot

    D’abord il faut dissocier les systèmes d’exploitation et les logiciels programmes tels que les suites bureautiques.
    Ensuite Chalot parle de Mandriva, il existe d’autres distributions Linux Suze, Ubuntu, Red Hat, etc.

    Oui Microsoft passe son temps à expliquer que ses OS et programmes fonctionnent mieux que les produits « libres ».

    Oui la plupart des utilisateurs peuvent aujourd’hui se passer des produits MS, mais les habitudes ont la vie dure.

    Pour ce qui est de l’informatique dans les pme, la question est plus complexe. Par exemple les logiciels de gestion/ compta, PAO/DAO fonctionnent principalement sous MS. les alternatives ne sont pas aussi performantes.

    Enfin pour les pme la maintenance couterait plus cher sous des OS libres que sous Windows. Un informaticien confirmé Unix\Linux se paye plus cher que son homologue sous Windows server.

    Ce qui dit Chalot est vrai cependant MS emploie des bataillons d’avocats et de lobbyistes pour vendre ses produits.

    MS accumule les raclées et les retards avec les produits mobiles ( OS smartphones et tablettes). Or l’avenir de l’informatique grand public et professionnelle, c’est le nomadisme et la miniaturisation donc il est possible d’envisager que les produits MS reculent commercialement pour laisser place à d’autres solutions. Cependant le formidable élan des logiciels libres des années 2000 se heurte à une difficulté majeure, l’évolutivité des produits et le maintien d’une gamme complète et « au gout du jour ». Openoffice devenu libre office en est le parfait exemple.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité