• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mbdx33

mbdx33

Comment dire ... ?

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 781 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • mbdx33 mbdx33 18 juin 2012 12:16

    Bayrou la branlée  ! cuite ou double ?

    ou encore

    La sauce béarnaise tourne à la bérézina

    La bayrou tourne, impair et passe.

    Bayrou qu’il est passé le modem ?

     Errare humanum est, perseverare Bayrou



  • mbdx33 mbdx33 18 juin 2012 11:14

    Les trolls du FN peuvent venir pérorer encore et encore

    avec 2 députés élus, vous n’avez pas de quoi.

    Inutile de parler de proportionnelle, faible pourcentage de participation, etc.

    Les députés ce sont des représentants « locaux » à une assemblée qui est nationale. Ceci confirme bien que le vote FN ne convainc pas les électeurs sur l’ensemble du territoire.

    Avec toute l’audience médiatique accordée au FN, réussir à ne faire élire que deux représentants, c’est assez négatif comme bilan.



  • mbdx33 mbdx33 12 juin 2012 12:11

    C’est votre opinion.

    Lé réalité est surement beaucoup plus complexe.
    L’affaire des tracts et l’attitude du PS, l’encrage du FN et du PS localement ont surement joué aussi. Ainsi je trouve que vos propos sont assez péremptoires. il réalise 21% alors que les scores de la gauche de la gauche était inférieurs de 10% au dernières législatives sur Hénin.



  • mbdx33 mbdx33 12 juin 2012 11:51

    @Onecinikiou

    Que vous êtes facétieux !!!

    D’abord je vous remercie de vous soucier de ma santé, mais je vais bien et mes facultés mentales sont optimales compte tenu de mon âge. Aucune incapacité n’ayant été pour le moment décelée. J’observe non sans ironie la prétention que vous avez de vous en soucier et de me le faire remarquer, aussi je vous prie de ne pas vous donner cette peine.

    Ce que je trouve consternant chez les personnes comme vous c’est que la soif de convaincre vous prédispose au narcissisme. Péremptoirement vous vous improvisez psychologue ou médecin et décrétez que vous avez les capacités de diagnostiquer chez vos interlocuteurs leurs facultés de compréhension par post interposé.

    Ce n’est pas parce que vous vous épenchez en arguties, que vous vous montrez méprisant envers ceux qui vous déplaisent, que vous leur prêtez des pensées qui ne sont pas forcément les leurs que cela vous donne raison.

    Un exemple avec votre post à Mmarvinbear concernant la sortie de l’euro. Si je vous concède que la dévaluation de 40% parait sans doute exagérée. Plusieurs économistes l’estime à 25%, votre réponse n’en est pas moins outrancière. Je vous cite :"Argumentation totalement fantaisiste en plus d’être d’une infinie médiocrité.

    Sortir immédiatement, et en ordre si possible, de la monnaie unique, n’implique nullement ce que vous mentionnez. Et déjà pour la raison que vous-même ne comprenez pas ce que vous racontez."

    Oui la sortie de l’euro sera suivie d’une dévaluation de la monnaie nationale. Donc oui sur l’ensemble des produits importés et des valeurs qui sont éditées dans une autre monnaie nous verrons les prix augmenter et notre pouvoir d’achat chutera mécaniquement. Laisser croire que nous pourrions faire un défaut de paiement de notre dette et dicter nos conditions à nos anciens partenaires de L’UE relève du pur fantasme et pourrait se révéler désastreux. Nos relations commerciales et politiques seraient dégradées pour longtemps. Il n’y a pas besoin d’être économiste pour comprendre cela. Si je possède une entreprise et que je fais un défaut de paiement à un de mes fournisseurs, il va se méfier. Si je fais cela pour volontairement pour le mettre dans la merde afin de m’imposer commercialement à sa place, il va plus que mal le prendre. Donc il agira en conséquence. Quand vous aurez agi ainsi vous irez négocier avec lui. NUTS ! Voilà sa réponse !



  • mbdx33 mbdx33 12 juin 2012 02:08

    Pour mémoire :
    Total privatisations depuis 1986 :
    UDF/RPR/UMP = 32
    PS/GP= 11
     
    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Privat...
    Gouvernement Jacques Chirac 1986 -1988 => 2ans, 11 privatisations soit 6.5/an
    1. Saint-Gobain, 1986
    2. Paribas, 1987
    3. TF1, 16 avril 1987
    4. Crédit commercial de France, 1987
    5. Compagnie générale d’électricité (la CGE devient Alcatel-Alsthom puis Alcatel en 1998) 1987
    6. Société générale, 1987
    7. Mutuelle générale française, 1987
    8. Banque du bâtiment et des travaux publics, 1987
    9. Matra, 1988
    10. Suez
    Gouvernement Michel Rocard 1988-1991 => 3 ans, 1 privatisation soit 0,3/an
     Crédit local de France, 1991
    Gouvernement Édouard Balladur 1993-1995 => 2 ans, 6 privatisations soit 3/an
    1. Rhône-Poulenc, 1993
    2. Elf-Aquitaine, 1994
    3. Renault, 1996
    4. UAP, 1994
    5. SEITA, 6 février 1995
    6. TOTAL
    Gouvernement Alain Juppé 1995-1997 => 2 ans, 7 privatisations soit 3,5/an
    1. AGF, 1996
    2. CGM (Compagnie générale maritime), 1996
    3. Péchiney, 1995
    4. Usinor-Sacilor, 1995
    5. Compagnie française de navigation rhénane (CFNR), 1996
    6. BFCE, 1996
    7. Bull, 1997
    Gouvernement Lionel Jospin 1997-2002 => 5 ans, 10 privatisations soit 2/an
    1. Air France, 1999
    2. Autoroutes du sud de la France, 2002
    3. Crédit lyonnais, 1999
    4. France Télécom, 1997
    5. Eramet, 1999
    6. GAN, 1998
    7. Thomson Multimédia
    8. CIC, 1998
    9. CNP, 1998
    10. Aérospatiale (EADS), 2000
    Gouvernement Jean-Pierre Raffarin 2002-2005 => 3 ans, 4 privatisations soit 1.3/an
    1. Autoroutes Paris-Rhin-Rhône
    2. SNECMA
    3. Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France
    4. Thomson
    Gouvernement Dominique de Villepin 2005-2007 =>2 ans, 5 privatisations soit 2/an
    1. Gaz de France, 2005,
    2. SNCM (privatisation partielle)
    3. Électricité de France,
    4. Aéroports de Paris,
    5. DCNS, ancienne Direction des constructions navales

    Il faut aussi pour que votre comparaison soit juste évaluer les sociétés suivant les 3 derniers bilans avant privatisations et regarder ensuite ce qu’elles sont devenues ( rachat, augmentation CA, valeur du rachat, fusion, etc) parce qu’une société qui était moribonde avant nationalisation , mais qui se retrouve capitalisée et des finances assainies mais avec un prix de revente faible ne veut pas forcément dire une société sans avenir. Certaines des privatisations avaient un potentiel fort et ont été vendues à bas coût.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité