• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nicole Cheverney

Nicole Cheverney

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
Albert Einstein.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/08/2014
  • Modérateur depuis le 22/09/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 60 2414 4382
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3229 2883 346
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 16 mars 08:14

    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

    Bonjour, j’espère que cette oeuvre est sur YT, je la regarderai. Bien à vous.



  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 15 mars 11:25

    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

    Bonjour et merci pour votre commentaire. J’ai vu qu’il était moinssé, je n’y suis pour rien.
    Mon père qui aurait eu 100 ans cette année, a connu dans sa jeunesse, des Russes blancs, émmigré en France, après la révolution en 1917. Il a dénoté chez eux, un esprit très fin, une capacité d’adaptation autant linguistique que sociétal, avec la France envers qui ils vouaient une très grande admiration. Les ayant fréquenté, il me disait leur côté infiniment chaleureux, expansif et extrêmement convivial. Tout comme vous, il avait remarqué leur côté nostalgique empreint d’une sorte de tristesse qu’on pourrait associer à du pessimisme. Mais nous les jugeons à l’aune de notre mentalité occidentale. Le tempérament russe serait un peu comme une bouteille d’encore, difficile de déceler les ressorts profonds de ce peuple, uni contre deux adversités, l’une venant de leurs remuants voisins occidentaux, l’autre, à cause d’un climat très, très dur. 
    J’ai donné à @ Mélusine, robe de Saphir un lien : 17 moments du printemps, un film russe tourné en 1970,(sur YT), on y retrouve exactement ce tempérament chez les acteurs principaux, à travers un scénario et des dialogues d’une grande profondeur philosophique, tout ce qui nous étonne, nous les Français. Bien à vous.



  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 14 mars 21:21

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    Bonsoir et merci de vos commentaires. Pour rebondir sur votre réflexion concernant le tempérament russe, voici un lien d’un film feuilleton tourné en 1970, bien avant la chute de l’URSS. Ce film tiré du roman « la taupe rouge », est tout en charme et en finesse. Il donne un aperçu de la mentalité des Russes. En se penchant sur les dialogues, on peut retrouver la subitilité d’un peuple dans la richesse et la profondeur des dialogues. Je crois savoir que ce feuilleton de 12 épisodes, a rencontré un enthousiasme qui ne s’est jamais démenti. 
    https://www.youtube.com/watch?v=Ka9KeaTN6aw



  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 13 mars 21:19

    @rosemar

    Bonsoir,
    Une supposition : si l’Ukraine était un pays éloigné de la grande Russie, sans frontière commune, avec une partie de ses plus grandes ressources dans la partie nord du pays, (convoité par les rapaces occidentaux) croyez-vous que les US s’y intéresseraient d’un iota ? Non !
    Personne ne parlerait de l’Ukraine, ni les States, ni l’UE, ni personne... Et même de l’Ukraine, tout le monde s’en foutrait. C’est malheureux à dire, mais c’est comme ça.
    Ce qui motive les US c’est le rapprochement militaro-industriel avec la frontière russe, pour la cerner, l’assiéger en quelque sorte par l’ OTAN et économiquement  par la technique de l’étouffement avec la complicité de l’UE. On a vu les premières tentatives de destruction de la Russie après la chute de l’URSS, tentatives largement échouées, malgré les dégâts inombrables sur le peuple russe, par les oligarques ultra-libéraux que les US lâchaient sur la Russie, comme une meute après un cerf acculé. Mais cet hallali n’a pas réussi. La fermeté de Poutine les a mis au pas. Il s’en est suivi une sorte d’épuration économique, et les Oligarques sont allés se faire voir.... en prison ! 
    Et ça, les néo-cons américains ne lui ont jamais pardonné. Par que si nous ne savons pas ce qu’il y a dans la tête d’un Poutine, nous savons très bien ce que les cerveaux recuits des occidentaux mijotent. Comme les Atlantistes mondialistes ont détruit la France et une partie de l’Europe, ils ne baisseront jamais les armes pour continuer à détruire le reste de cette Europe de l’Atlantique à l’Oural. 

    Par comparaison avec le sort des Ukrainiens, est-ce qu’un seul jour, les pleureuses médiatiques se sont penchées sur le sort terrible que subissent les yéménites ? Pas un mot, et pourtant ce pays très pauvre subit des choses infâmes depuis des années. 
    Quant à se demander ce qui se passe dans la tête de Poutine. Nous ne le saurons jamais. Parce que nous raisonnons en Occidentaux impatients, hystériques, et notre vision apocalyptique des choses. Certes, l’Ukraine est devenu l’enjeu des puissances qui s’opposent. L’une pour conserver son leadersheap, qu’elle a bien du mal d’ailleurs avec son dollar malade, et son Euro en phase terminale. L’autre, parce que historiquement elle a subi plusieurs invasions dévastatrices et qu’un fort sentiment unit ce peuple dans son destin commun. 



  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 13 mars 20:39

    @chantecler

    Bonsoir, c’est exact,on a pu voir ses dégâts considérables après la chute de l’URSS. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité