• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

NICOPOL

NICOPOL

Ingénieur et biologiste de formation, expert financier et institutionnel dans l'aide au développement par profession, voyageur toujours, avide d'histoire, lecteur compulsif de Nietzsche, Jared Diamond et Chögyam Trungpa, extrême dans ses convictions mais toujours prêt à en changer... Une seule règle : le "principe de réalité".

Tableau de bord

  • Premier article le 15/05/2008
  • Modérateur depuis le 04/02/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 830 1924
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • NICOPOL NICOPOL 25 mai 21:38

    @Doume65

    Il existe un dogme dans la science climatique, qui veut que le réchauffement climatique sans précédent actuel soit essentiellement dû aux rejets de CO2 d’origine humaine, à l’exclusion significative de toute autre cause (rejets de CO2 non-anthropique, soleil, cycles océaniques...).

    Cette thèse est contestée par une minorité de scientifiques qui remettent en question (i) qu’il y ait un réchauffement climatique (cette thèse est difficilement défendable), (ii) que le réchauffement climatique actuel soit sans précédent (arguant qu’on retrouve des pentes de températures comparables ou supérieures dans le passé : optimum médiéval, période mycénienne..., (iii) qu’il soit essentiellement d’origine humaine (existence de période de réchauffement pré-industrielle, thèse solariste), et (iv) que ce soit la hausse du CO2 qui précède et explique la hausse de la température (thèse selon laquelle, dans l’histoire, c’est d’abord la température qui a augmenté puis le CO2 qui a suivi ; période de concentration de CO2 bien plus élevée qu’aujourd’hui sans que la Terre ne soit devenu une fournaise...).

    La contre-thèse la plus connue énonce qu’à la suite de la sortie du petit âge glacière, la température s’est réchauffée, ce qui a rejeté de la vapeur d’eau (et du CO2) des océans dans l’atmosphère. Dans ce modèle, l’homme n’y est pour rien ou à la marge, et la corrélation CO2/température manifeste une interaction température->CO2 et non le contraire.

    Si vous n’avez aucun doute sur la validité de la thèse dominante, effectivement mon exemple doit vous sembler un sophisme. Si comme moi vous avez des doutes, alors l’exemple est valable.

    Cdl 



  • NICOPOL NICOPOL 31 mars 21:35

    @bouffon(s) du roi

    Je ne m’étonne plus des notes reçues par mes articles depuis longtemps...

    Cordialement,



  • NICOPOL NICOPOL 28 mars 16:56

    @Daniel Roux

    Bien d’accord avec vous, sauf pour dire qu’un soldat est d’autant plus combatif (et près à mourir) qu’il est fanatisé.

    Bien à vous,



  • NICOPOL NICOPOL 28 mars 15:55

    @JL

    Bien d’accord avec vous (même si au lieu de « parfois » j’aurais utilisé « toujours » smiley )



  • NICOPOL NICOPOL 28 mars 15:54

    @Daniel Roux

    « Vous vous trompez. Le populisme est parfaitement compris par l’oligarchie. »

    Le populisme est effectivement sans doute compris par les élites oligarchiques qui tirent les ficelles par derrière. Mais je ne pense pas - en tout cas c’est ma propre expérience - qu’il soit véritablement compris par leurs représentants politiques et médiatiques, qui, la plupart du temps, sont complètement possédés par leurs certitudes idéologiques et leur sentiment de supériorité morale, intellectuelle et culturelle. Je veux dire par là que nos politiques, journalistes, éditoriaux et artistes officiels sont certainement, dans leur majorité, sincèrement convaincus que le peuple n’est qu’un ramassis de beaufs racistes et incapables de décider par eux-mêmes...

    Pour le reste, bien d’accord avec vous.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Le Populisme selon Alain de Benoist - Socialisme et Paganisme




Palmarès