• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Paul Jael

Je suis un passionné d'économie politique, plutôt hétérodoxe. J'ai écrit l'ouvrage "Ombres et lumières de l'économie politique" consultable et téléchargeable en entier ou par morceaux à l'adresse : http://www.eco-medie.be

Tableau de bord

  • Premier article le 10/06/2019
  • Modérateur depuis le 19/06/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 26 33 237
1 mois 1 2 19
5 jours 1 0 19
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Paul Jael 16 mars 12:28

    @Spartacus Lequidam
    Quand les résultats d’une étude vont dans votre sens, vous la trouvez intéressante ; quand elle vont en sens contraire, c’es qu’elle ne peut être que truquée.
    Quand vous entendez parler d’égalité, vous voyez directement du stalinisme, ce qui est doublement faux : 1 parce que cette société était loin d’être égalitaire et 2 parce que l’économie de marché est compatible avec une bien moins d’inégalité qu’il y en a aujourd’hui.
    Je précise aussi que la société suisse n’est pas parmi les plus inégalitaires.



  • Paul Jael 16 mars 12:21

    @Albert
    Imaginez la société française telle qu’elle est, sauf qu’on aurait divisé par deux les écarts entre riches et pauvres. D’après vous, ce serait l’enfer, le résultat d’un délire totalitaire. Comme le chien de Pavlov, vous avez un réflexe conditionné... quand vous entendez le mot « égalité ». Dans le cas présent ce mot ne signifiait pas l’égalité absolue mais une réduction de l’inégalité.
    Je suis personnellement favorable à l’économie de marché et comme beaucoup d’économistes, je pense qu’elle pourrait aussi bien et même mieux fonctionner avec moins d’inégalité qu’il n’y en a actuellement.



  • Paul Jael 15 mars 20:51

    Je constate que la majorité des intervenants ignorent le contenu de mon article et ne vont pas plus loin que le sentiment qu’ils ressentent au prononcé du mot « égalité ». Il s’agissait ici d’études effectuées par des épidémiologistes et des psychologues sur le lien entre le niveau d’inégalité (par exemple celui des Scandinaves, pas besoin de se référer à des utopies) et divers problèmes qui affectent directement le BONHEUR des membres de la communauté. Est-ce vraiment une question si secondaire ???



  • Paul Jael 23 février 00:26

    En 1789, le peuple français a fait la révolution la plus radicale de toute l’Europe occidentale. Pourtant au cours des 230 ans qui suivirent, ce même peuple français fut tout autant dominé par ses gouvernants que ceux des autres pays occidentaux et c’est encore le cas aujourd’hui. Combien de gouvernements ont canonné leurs propres troupes en 14-18 pour les pousser à l’attaque ? La Restauration semble avoir eu un effet plus durable que la Révolution. Malgré les révolutions qui suivirent au cours du 19e s. Mais celles-ci, ou bien furent vaincues, ou bien n’étaient qu’un pâle reflet de 1789.

    Je vis dans une monarchie (la Belgique), je suis républicain, mais je ne peux pas envier le régime politique français



  • Paul Jael 13 avril 2020 21:43

    L’auteur pose la question :

    ce qui semblerait une équation impossible pour les non-croyants. À savoir, que si Dieu est tout-puissant, et si Dieu est bon, pourquoi laisserait-il le coronavirus tuer plus de 105 000 personnes à ce jour (et hélas, bien plus au total dans les prochaines semaines et mois) ?

    Il apporte la réponse :

    La réponse est hélas d’une rude simplicité : Dieu est tout-puissant, Dieu est bon, mais (et on l’oublie), Dieu a laissé aux humains une totale liberté. Cette liberté est donc le fait que c’est l’humain lui-même qui écrit les pages de son destin 

    Est-il sûr d’avoir répondu à sa question ? Soit il fait semblant d’y répondre, soit c’est vraiment sa réponse et c’est encore pire.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité