• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

PhilippeDu92

PhilippeDu92

Les gens qu’on interroge, pourvu qu’on les interroge bien, trouvent d’eux-mêmes les bonnes réponses - Socrate -

Tableau de bord

  • Premier article le 07/02/2017
  • Modérateur depuis le 25/11/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 9 87 369
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 51 27 24
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique












Derniers commentaires



  • PhilippeDu92 PhilippeDu92 24 septembre 2020 12:01
    • Vous faites erreur, le secteur aérien n’est responsable que de 3% des GES dans le monde.
    • En quoi un impôt sur la fortune infligé à ceux dont le patrimoine dépasse 1,3 M d’Euros (c.à.d. en réalité 650 000 Euros pour chaque membre d’un couple marié) va-t-il diminuer la production de GES ?


  • PhilippeDu92 PhilippeDu92 24 septembre 2020 11:55

    On ne sait plus qui il faut croire !



  • PhilippeDu92 PhilippeDu92 9 septembre 2020 13:12

    @HELIOS
    C’est clairement l’idéologie EELV Les Verts que vous décrivez-là, lesquels jouent sur nos peurs pour s’approprier le pouvoir et nous imposer leur modèle de décroissance saupoudré de marxisme pour ratisser plus large.



  • PhilippeDu92 PhilippeDu92 8 septembre 2020 11:14

    @popov
    C’est approx. un diamètre de 3,6 cm/conducteur. Je l’ai vu trop tard, une fois que l’article a été publié. Dans mon calcul j’ai pris 10000 au lieu de 1000. 10000 concerne l’intensité et 1000 concerne la section du conducteur, je reconnais l’erreur.
    Mais cela ne change rien au problème. Deux conducteurs de 3,6cm pour une longueur de plusieurs mètres, il est impossible de demander au client lambda de manipuler cela : trop lourd et trop rigide.
    Mon propos était de montrer qu’à partir d’une certaine intensité de recharge il faut augmenter considérablement la tension de recharge puisque c’est la seule façon de diminuer la section des conducteurs, ce qui implique aussi de remonter la tension d’exploitation des batteries avec les risques majeurs d’électrocution que cela comporte.
    Si j’avais une batterie de 1000 V ou 2000 V dans ma voiture, personnellement je ne serais pas tranquille.
    Pour des puissances élevées il faudra donc changer de technologie à la fois au niveau des bornes de recharge et des batteries.
    De plus, quand bien-même on disposerait d’une borne capable de délivrer 10 000 A, aucune batterie actuellement en service ne pourrait accepter un tel courant de recharge. Par conséquent, laisser croire aux propriétaires d’aujourd’hui qu’ils pourront un jour bénéficier d’une recharge rapide digne de ce nom pour leur véhicule, c’est de l’escroquerie.
    Un autre point fondamental concerne la possibilité de disposer de convertisseurs AC-CC de 1MW à un coût raisonnable.
    J’ai été tenté d’approfondir ces questions lors de la rédaction de mon article, mais un article trop long n’est généralement pas lu.
    Disons que j’ai essayé d’amorcer la curiosité afin que le lecteur curieux disposant d’un minimum de notions d’électrotechnique puisse approfondir de lui-même.



  • PhilippeDu92 PhilippeDu92 8 septembre 2020 11:05

    @o.man
    Oui c’est approx. un diamètre de 3,6 cm/conducteur. Je l’ai vu trop tard, une fois que l’article a été publié. Dans mon calcul j’ai pris 10000 au lieu de 1000. 10000 concerne l’intensité et 1000 concerne la section du conducteur, je reconnais l’erreur.
    Mais cela ne change rien au problème. Deux conducteurs de 3,6cm pour une longueur de plusieurs mètres, il est impossible de demander au client lambda de manipuler cela : trop lourd et trop rigide.
    Mon propos était de montrer qu’à partir d’une certaine intensité de recharge il faut augmenter considérablement la tension de recharge puisque c’est la seule façon de diminuer la section des conducteurs, ce qui implique aussi de remonter la tension d’exploitation des batteries avec les risques majeurs d’électrocution que cela comporte.
    Si j’avais une batterie de 1000 V ou 2000 V dans ma voiture, personnellement je ne serais pas tranquille.
    Pour des puissances élevées il faudra donc changer de technologie à la fois au niveau des bornes de recharge et des batteries.
    De plus, quand bien-même on disposerait d’une borne capable de délivrer 10 000 A, aucune batterie actuellement en service ne pourrait accepter un tel courant de recharge. Par conséquent, laisser croire aux propriétaires d’aujourd’hui qu’ils pourront un jour bénéficier d’une recharge rapide digne de ce nom pour leur véhicule, c’est de l’escroquerie.
    Un autre point fondamental concerne la possibilité de disposer de convertisseurs AC-CC de 1MW à un coût raisonnable.
    J’ai été tenté d’approfondir ces questions lors de la rédaction de mon article, mais un article trop long n’est généralement pas lu.
    Disons que j’ai essayé d’amorcer la curiosité afin que le lecteur curieux disposant d’un minimum de notions d’électrotechnique puisse approfondir de lui-même.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité