• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pr ELY Mustapha

Pr ELY Mustapha

Professeur d'université et consultant international.
Juriste et spécialiste en finances publiques.
Ecrivain. Informaticien réseaux et système.
Domaines de recherche : Gouvernance démocratique, finances publiques, management public, elearning, réformes judiciaires, sécuritaires et pénitentiaires.
Une quinzaine d'ouvrages spécialisés (droit, économie, finances publiques, TIC), de romans et d'essais publiés.

Tableau de bord

  • Premier article le 25/06/2011
  • Modérateur depuis le 29/06/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 47 97 961
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 79 78 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 25 juillet 11:31

    @Zevengeur

    Merci. Fort intéressant. Lecture enrichissante.
    Bien à vous.



  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 24 juillet 12:44
    Intéressant article. Merci. Mais....
    À t=0 le temps lui-même existait-il, pour servir de référence ?
    Si t=0 est théoriquement concevable t=-1, le serait aussi. la référence au temps, n’est plus pertinente.
    L’univers obéit à des mesures introuvables.


  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 10 juillet 19:26

    @Oceane Respectable face à tant de mauvaise de foi de ceux qui veulent te porter la contradiction. Helios, un satellite français chauvin et Alex, qui excelle dans la réflexion indémontrable. Ce sont des trolls qui comme l’a dit un commentateur, ici-même, « des fossoyeurs de la bonne conscience. » À mettre aux oubliettes.



  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 10 juillet 19:17

    @HELIOS Décidément, en donneur de leçon vous excellez. Balayez devant votre porte. Outre que vous n’avez pas intégré une seule idée de ce que Oceane avance et la contredire de façon objective et rationnelle, vous vous accrochez à vos jugements de valeur à l’égard des personnes genre : « on ne critique pas les dirigeants français quand on est pas français », « Monsieur X n’a pas compris que... » etc...etc... Vous portez bien ce pseudo derrière lequel vous manœuvrez très mal. Vous ne lisez mėme pas, vous tournez autour du sujet, vous extrapolez...En somme, à défaut d’être un titan du respect des idées, vous portez bien votre pseudo « Helios », un satellite français en orbite autour de son nombril. Chauvin et bien planqué.



  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 9 juillet 19:03

    @HELIOS Merci de bien lire ma réponse avant de re-commenter et redire la même chose, cela nous fera gagner bien du temps. Aussi au risque de me repéter toute personne publique est critiquable pour ses actes publics parce que justement ils sont publics et touchent les intérêts de tous. Et les comportements et les actes de tous les dirigeants des pays ont un impact sur le reste du monde particulièrement lorsque cet impact est direct et se doit d’ėtre commenté,critiqué, accepté ou réfuté. Pensez-vous donc que vous avez le droit de formuler des inepties sociales ou économiques sur nos pays et sur l’Afrique et que nous n’avons pas le droit de réagir ....parce que , comme vous le dîtes si péromptoirement on doit être « français » pour le faire ? Soyez assuré que votre réflexion, que j’avais crue d’abord un trait esprit de votre part, et que maintenant vous défendez en tant qu’opinion réelle, n’est ni juste ni respectable. Oui vous avez bien lu « respectable » ce mot dont vous usez vous-mêmes sans raison à mon égard et qui, s’il exprime quelque chose, c’est votre incapacité à faire la différence entre une lutte d’hommes et une lutte d’idées. Et je suis toujours éthiquement et déontologiquement attaché à cette dernière. Car ce n’est pas la personne de Macron qui m’intéresse, ni celle des présidents français passés et à venir, ce qui m’intéresse ce sont leurs actes institutionnels, politiques et publics qui engagent le devenir de mon pays, mon continent et le monde. Cessez enfin de vous présenter en tant que donneur de leçon, ce que déjà nous reprochons à vos dirigeants et par lequel vous cherchez à infantiliser le monde en critiquant, entre autre, son taux de natalité. Rien de ce qui vous est permit ne nous est interdit. Ni en droit,ni en fait.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès