• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Proto

Proto

Rémunéré pour faire de la technique informatique.

Tableau de bord

  • Premier article le 26/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 577 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Proto Proto 2 avril 2008 14:06

    Pouvez-vous la produire ?

    D’autres font état de positions relativisant la Shoah de ce professeur, dommage en effet que la crédibilité de ce qu’il expose soit remis en doute.

     



  • Proto Proto 2 avril 2008 13:46

     

    L’exégèse d’un SMS…ok

    Mais avec ceci je ne peux être d’accord :

     

    « Se refusant à croire à une telle perspective de contrôle d’un « Big Brother » au nom de la morale professionnelle - mais n’étant pas sûr de l’avenir -, on attend maintenant un démenti et un engagement ferme des plus hautes instances de l’Etat, garantissant aux citoyens que jamais dans ce domaine, - dans le respect de la Constitution -, la liberté d’expression et d’information ne sera violée. »

     

    Ce vieux documentaire sur Echelon vous apprendra que la France est dotée d’un système d’interception des messages non cryptés transitant par les satellites commerciaux.

    Non plus personne n’a d’illusion là-dessus (Espionnage au quotidien du National Geographic), les écoutes Mitterand c’est déjà loin…

     



  • Proto Proto 2 avril 2008 13:07

     

    Monsieur Villach,

     

    Votre article est très intéressant merci.

    Il représente assez bien une sorte de grille de lecture neutre que partagent beaucoup de gens sur ces sujets, et il est devenu très récurent de constater qu’elle puisse faire défaut à des personnes qualifiées dans le traitement de l’information.

     

    Ainsi l’article de madame Charles de Marianne2 n’en finit plus de susciter des commentaires, illustrant bien l’indignation des lecteurs, ainsi que leur ras-le-bol d’être (dés)informé sans enquête ni sans méthode sinon celle de stigmatiser d’emblée la chose de conspiratiste.

    De fil en aguilles, on se sera rendu compte que ce journal était lui-même possédé à 25% par un groupe à l’épicentre de la désinformation, et que la rédaction n’aura d’autre choix que de suivre sa journaliste dans la mauvaise foi et dans son manque de déontologie.

     

    C’était au tour de Cottilard d’être fusillée pour son délit d’opinion par le peloton d’exécution médiatique du mainstream, après les Meyssan et les autres Dieudonné, et si l’on fouille on peut trouver de nombreux exemples de français brillants qui ont été lourdement plombé pour ne pas avoir marché au pas.

     

    En cela votre analyse a raison de garder les mains propres si son approche dialectique peut permettre à certains de douter méthodologiquement des propos de quelqu’un comme monsieur Redeker, mais croyez bien que beaucoup d’eau (et de pétrole) a coulé sous les ponts depuis et qu’une large frange de cette opinion publique française n’est plus dupe de ce genre de propos et pense qu’il est plus que temps d’agir, car le « compteur » tourne autour de 1.500.000 morts depuis 2001.

     

    Agir c’est militer pour des émissions réelles d’investigations dans les mainstream, donner des documents et des éléments de réflexion aux élites politiques, contribuer à mettre sur pieds une enquête indépendante européenne sur le 11 septembre, mais aussi faire comprendre à son entourage que la réalité n’est pas blanc/noir en géopolitique car les extrémistes sont de tous bords.

     

     

     



  • Proto Proto 2 avril 2008 10:36

    En rapport avec "La faillite du libéralisme économique américain", ne deviez-vous pas vous prononcer sur cet autre article admirable : « La main invisible du marché : Une histoire de bulles , de subprimes , de monolines et autres merveilles de la finance structurée » , monsieur Verhille ?

     



  • Proto Proto 2 avril 2008 09:42

    Merci de votre réponse cinglante.

    Le passage que vous incriminez a déjà été soulevé plus haut, et vous auriez pu lire si vous vous en étiez donné la peine que je me suis rendu compte d’avoir procédé à une facilité de langage, et où « quasi-totalité » aurait mieux sied que « totalité ».

    Vous dites « l’ouverture des archives du CNES aurait pu résoudre la question des ovni » mais j’ai écrit « avait fait prendre conscience », où voyez-vous donc une prétention française incroyable ?

    Je ne doute pas qu’en bon historien détracteur, vous persistiez à juger l’article pour les deux raisons mentionnées ci-dessus de « bel exemple de désinformation ».

    Je suis désolé en effet de ne pas avoir fait le jeu des ufologues dans cet analyse, libre à vous d’ajouter des références bibliographiques à ce petit article sans réelle prétention, sinon celui d’informer une audience déjà peu réceptive à la technologie aéronautique de pointe.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Technologies Aeronautique

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité