• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Questionneur

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 39 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Questionneur 25 septembre 2010 12:21

    Citation de l’auteur : 

    « Dans ce sens, j’estime qu’il n’y a pas de raison de s’indigner de ce que la SEC, en réponse à une demande formulée par David Callahan en décembre 2009, fasse part de ses regrets de ce que, sans doute en raison de l’insignifiance de l’affaire, toutes « les pièces d’archives qui auraient pu correspondre (à un délit d’initié) avaient été détruites ». En conséquence de quoi toute enquête sur cette « zone d’ombre », en l’absence d’éléments nouveaux, est désormais impossible. Voilà au moins un point sur lequel les truthers, qui vivent perdus dans le monde de leurs inférences, ne sont plus en mesure d’aller inutilement faire perdre leur temps à la police. 

    Puisque vous avez cité la réponse de la SEC aux interrogations de David Callahan en date du 23 décembre 2009 (lien ci-dessous) il n’est pas inutile de reproduire le paragraphe le plus important de cette réponse.

    http://maxkeiser.com/wp-content/uploads/2010/06/FOIAresponseGIF1.gif

    Based on the information you provided in your letter, we conducted a thorough search of the commission’s various systems of records and consulted with other commission staff. However, we have been advised that the potentially responsive records have been destroyed. Therefore, we did not locate identify any information responsive to your request.” 

    Vous y lisez donc que la SEC, dans un premier temps, a réalisé des recherches afin de répondre à Monsieur David Callahan, et que c’est au cours de ses recherches que la SEC été avisée que le dossier des puts options lié aux évènements du 11 septembre 2001 a été détruit. Donc apparemment ceux qui ont fait des recherches au sein de la SEC pour répondre aux interrogations de David Callahan ignoraient eux-mêmes que ce dossier avait été détruit et pourquoi a t-il été détruit s’il n’y avait rien à cacher ? Est-ce que vous vous êtes demandé si cette destruction était tout simplement légale ? Si elle est illégale pourquoi il y n’y a aucune poursuite contre ceux qui ont détruit le dossier des puts options sur le 11 septembre aux Etats Unis et pourquoi tout ce qui a fonction d’autorité aux Etats Unis comme ailleurs est totalement indifférent aux faits qui remettent en cause la version officielle de ces évènements du 11 septembre 2001 ?

    Officiellement tous les faits qui remettent en cause la version officielle des évènenements n’existent pas, non pas parcequ’ils n’existent pas mais parce que tous ceux auraient le devoir de les remarquer (médias, police, justice) ont, je pense, pratiquement l’obligation de ne pas les remarquer ont du moins de ne pas en parler. Vous pouvez écouter les explications données dans les deux vidéos suivantes par le professeur Marc Chesney de l’Université de Zurich au Forum Meyrin de Genève, le 28 février 2008, qui démontrent que contrairement à ce que vous dites des délits d’initiés liés à l’achat d’options de vente (put options) de sociétés directement concernées par les évènements du 11 septembre 2001 furent très probables. 

    http://www.dailymotion.com/video/x5a2zu_delits-dinities-11septembre-12_news

    http://www.dailymotion.com/video/x5a31l_delits-d-inities-11-septembre-2-2_news

    Vos prétendues démystifications sur ce point comme sur d’autres évoqués dans vos précédents articles sont complètement bidon. Malheureusement peut-on dire, parce qu’ils seraient préférables que vous ayez raison. 

    http://www.youtube.com/watch?v=vm7drmDZlx4

    http://www.georgewashington2.blogspot.com/2010/06/sec-government-destroyed-documents.html








  • Questionneur 19 septembre 2010 22:20

    A quelle « heure » ça se passe ? Le mot « heure » est bien sur à ajouter dans mon précédent message. La scène se passe vraisemblablement avant que ces militaires aient appris que la tour nord a été percutée par un avion à 8h46. La question qui se pose est de savoir pourquoi ces militaires ne prennent pas au sérieux quand il l’apprenne, le possible détournement du vol 175. Ils ont déjà appris le détournement du vol 11 et deux avions détournés en peu de temps ça leur paraît peut-être invraisemblable. Sans doute ils doivent être au courant des jeux de guerre qui se déroulent ce matin là. Voir ci-dessous l’article intitulé : « Multiple War Games Were Being Conducted on 9/11/01 »  

    http://911research.wtc7.net/planes/defense/wargames.html

    Parmi ces jeux de guerre il y a « The Vigilant Warrior and Vigilant Guardian Training Exercises » dont le but notamment est d’injecter des signaux radars simulant la présence d’avion. Citation : « These were apparently a pair of war games (attacker versus defender) which involved live-fly simulations of hijackings. Both this pair of exercises and Northern Vigilance probably involved the use of « injects » into screens to simulate aircraft. »

    Donc ils ont peut-être pensé que le vol 175, comme le précédent avion « détourné » étaient des avions fictifs de ces jeux de guerre. 

    Il convient de signaler que lors du traitement du détournement du vol 77, des avions de chasse ont été envoyés se balader au dessus de l’océan atlantique par les autorités responsables de la défense des Etats Unis ce jour là. Si ces avions avaient suivi une trajectoire terrestre au dessus du sol américain directement vers Washington, ils auraient pu théoriquement rejoindre le vol 77 avant qu’il n’atteigne le pentagone. Des officiels du NORAD l’ont même admis. Mais bon on ne va pas en faire un plat. Après tout il y a eu beaucoup moins de morts au pentagone qu’à New York ce jour là !

    Citation de l’article de Paul Thompson : « the faillure to defend the sky on 9 11 »

    http://www.historycommons.org/essay.jsp?article=essayairdefense

    « Interestingly, at the May 2003 hearing, NORAD officials claimed that the fighters from Langley were sent to fly over the Atlantic Ocean instead of heading directly toward Washington. [NORAD Testimony, 5/23/03] This would jibe with “Honey” ‘s account of the fighters being too far east. NORAD officials admitted that had the fighters traveled faster and headed directly toward Washington, they could have theoretically arrived there before Flight 77. But NORAD claims the fighters had to fly over the ocean because NORAD didn’t have jurisdiction over land.... »



  • Questionneur 19 septembre 2010 12:36

    Dans la vidéo suivante « NEADS Staff Joke about Second Hijacking on 9/11 » on peut écouter également des enregistrements sonores de conversations des membres du « North East Air Defense Sector (NEADS) » qui se marrent lorsqu’ils apprennent le détournement du vol 175. A quelle ça se passe ? Ce n’est pas précisé dans cette vidéo d’ HistoryCommons. 

    Ces militaires bien sur se marrent bien sur parce qu’ils ne prennent pas au sérieux ce détournement du vol 175. Beaucoup de « Wargames » sont organisés ce matin là et les militaires ne savent pas faire la différence entre les exercices et la réalité.


    http://www.youtube.com/watch?v=OWdxFdpYF_8



  • Questionneur 19 septembre 2010 01:12

    Pour ce qui concerne l’échec de la défense aérienne des Etats Unis, l’auteur de cet article semble ignorer beaucoup de choses, en particulier le fait que même des membres de la commission officielle d’enquête sur les évènements du 11 septembre 2001 ont admis que le NORAD leur avait menti. Lire « 9/11 Panel Suspected Deception by Pentagon » :

    http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/08/01/AR2006080101300.html


    Citations :


    « Some staff members and commissioners of the Sept. 11 panel concluded that the Pentagon’s initial story of how it reacted to the 2001 terrorist attacks may have been part of a deliberate effort to mislead the commission and the public rather than a reflection of the fog of events on that day, according to sources involved in the debate.

    Suspicion of wrongdoing ran so deep that the 10-member commission, in a secret meeting at the end of its tenure in summer 2004, debated referring the matter to the Justice Department for criminal investigation, according to several commission sources. Staff members and some commissioners thought that e-mails and other evidence provided enough probable cause to believe that military and aviation officials violated the law by making false statements to Congress and to the commission, hoping to hide the bungled response to the hijackings, these sources said. »  

    « We to this day don’t know why NORAD [the North American Aerospace Command] told us what they told us," said Thomas H. Kean, the former New Jersey Republican governor who led the commission. "It was just so far from the truth. . . . It’s one of those loose ends that never got tied."

    Inutile de vous traduire je pense. Finalement il n’y a eu aucune poursuite, cela va sans dire, contre les militaires et officiels de l’aviation qui ont menti à la commission. Lire « Scapegoating Norad » pour une analyse du pourquoi et du but de ces mensonges :

    http://georgewashington.blogspot.com/2006/08/scapegoating-norad.html

    Le Ministère américain de la défense a aussi menti en prétendant qu’aucun avion militaire E-4B n’avait pas survolé Washington le matin du 11 septembre 2001. Lisez « The 911 Mystery Plane par Mark H. Gaffney » :

    http://www.rense.com/general76/missing.htm

    Et voyez cette vidéo intitulée : « CNN filme l’avion Doomsday le 11 septembre »

    http://www.dailymotion.com/video/x79nxl_cnn-filme-l-avion-doomsday-le-11-se_news

    Il aurait tant de choses à dire sur ce sujet. Je signale quelques liens à lire pour ceux que le sujet de la défense aérienne des USA le 11 septembre 2001 intéresse. Par David Ray Griffin :

    1) Flights 11, 175, 77, and 93 : The 9/11 Commission’s Incredible Tales : 

    http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=1478

    2)115 mensonges sur les attentats du 11 septembre

      http://www.voltairenet.org/article143694.html

    Citation du Point 70 de ce deuxième article de David Ray Griffin :

    « L’omission de toute explication sur la raison pour laquelle un rapport antérieur du NORAD, selon lequel la FAA avait notifiée les militaires du détournement du vol UA175 à 8h43, était maintenant considéré comme faux et comment ce rapport, s’il était faux, a pu être publié et ensuite laissé non corrigé pendant près de trois ans. » 

    Donc quand on affirme que «  Les militaires sont également prévenus trop tard pour le vol UA175 » encore faudrait-il que ce soit vrai car le premier rapport du NORAD avait indiqué que le signalement du détournement du vol 175 lui avait été notifié par la FAA vers 8h43, à peu près dans dans la période de temps où il serait intervenu. Voir aussi sur ce point comme bien d’autres : « The Failure to Defend the Skies on 9/11 » par Paul Thompson : 

    http://www.historycommons.org/essay.jsp?article=essayairdefense

    Vous y lisez que dans une deuxième notification le NORAD a affirmé n’avoir été informé qu’à 9h05 du détournement du vol 175, soit 2 minutes après que celui-ci ait percuté la tour sud. Il vaut mieux pour lui que ce soit 9h05 que 8h43 parce que si c’est 8h43, il faut expliquer pourquoi non seulement il n’a pas été possible pour un avion de chasse de l’intercepter avant qu’il atteigne la tour sud mais aussi pourquoi il n’y a pas eu un ordre d’évacuation de la tour sud dans l’immédiateté après que le vol 11 ai percuté la tour nord à 8h46. Au contraire les personnes qui essayaient d’évacuer la tour sud après la frappe de la tour nord ont été priées de regagner leurs bureaux. Voir :

    http://www.historycommons.org/context.jsp?item=a900oktoreturn

    Mais pourquoi dans une première notification le NORAD a affirmé avoir été informé à 8h43 du détournement du vol 175 ?

    Pou ce qui concerne le vol 77 la FAA constate son détournement à 8h54 et informe le NORAD une demi heure après à 9h24. Pourquoi une demi heure après alors qu’elle avait l’obligation de le faire dans la minute ? Extrait de l’article de Paul Thompson :

    « « Commissioner Richard ben-Veniste asked tough questions about the 30 minute gap between when the FAA determined Flight 77 had been hijacked and when it formally told this to NORAD.”

    “This huge time gap was a contentious point in the May 2003 Independent Commission hearings. Jane Garvey, FAA Administrator on 9/11, claimed that the FAA notified NORAD well before 9:24. In a statement released after her testimony, the FAA claimed, “NORAD logs indicate that the FAA made formal notification about American Flight 77 at 9:24 a.m., but information about the flight was conveyed continuously during the phone bridges [between the FAA, NORAD, the Secret Service, and other agencies] before the formal notification.”

    Ou le NORAD où la FAA ment mais aucun d’entre eux n’a été poursuivi pour mensonge malgré la mort de 3000 personnes. En outre, un système sophistiqué de radar militaire protège le pentagone et les radars militaires ne deviennent pas impuissants à cause d’un transpondeur coupé. Voyez :

    « Confirmed : 9/11 Planes Were Tracked even With Transponders Turned Off »

    http://georgewashington.blogspot.com/2008/03/confirmed-911-planes-were-tracked-even.html

    Le témoignage de Norman Mineta, ministre des transports de l’époque :

    Devant la Commission, Mineta affirma notamment : 

    « Alors qu’un avion s’approchait du pentagone un jeune homme faisait des va-et-vient pour informer le vice-président Dick Cheney, ‘L’avion est à 50 miles. L’avion est à 30 miles’. Lorsqu’il a dit ‘l’avion est à 10 miles, le jeune homme a demandé au vice-Président : les ordres tiennent-ils toujours ?’ Le vice-président s’est alors vivement tourné vers lui et à répondu : ‘Bien sûr qu’ils tiennent toujours ! Avez-vous entendu le contraire ?’ »

    Qui était ce jeune homme ? On ne le sait pas car la commission officielle d’enquête sur les évènements du 11 septembre 2001 n’a pas jugé nécessaire de l’identifier et de l’interroger. Quels étaient les ordres de Cheney ? On ne le sait pas non plus. Pourtant il aurait fallu le savoir car l’avion qui s’approchait du pentagone n’a pas été abattu et il n’y a eu aucun ordre d’évacuation du pentagone.

    Il y avait aussi divers exercices militaires qui étaient organisé le 11 septembre 2001 et ils ont eu aussi leur importance. Voir l’article « Scapegoating Norad «  cité plus haut et cette vidéo : « Is the real world or an exercise ? »

    http://www.youtube.com/watch?v=IAGygtafhlI





  • Questionneur 18 septembre 2010 15:23

    L’URL de l’article du « New York Times » intitulé « A Trainee Noted for Incompetence » 

    http://www.nytimes.com/2002/05/04/us/a-trainee-noted-for-incompetence.html

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès