• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

skirlet

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1741 0
1 mois 0 28 0
5 jours 0 6 0

Derniers commentaires



  • skirlet 11 juillet 00:31

    @Bernard Grua

    J’ai fait un effort de lire votre prose à vous... Mouais, avec ces titres quelque peu (?) racoleurs que vous mettez à vos articles (surtout ceux qui se terminent par le point d’interrogation) il n’y a pas de quoi venir attaquer Christelle ad hominem, procédé pas très honnête décrit, entre autres, par Karel Čapek. Peu me chaut le nombre de « vos » lecteurs, il n’a aucune incidence sur mon avis. Peu me chaut également si vous aimez Poutine ou pas après tout, il n’est pas un billet de 500 euros pour plaîre à tout le monde. Mais cette déclaration conjuguée à ce que vous mettez dans vos écrits donne une idée sur votre personnage. J’en ai déjà vu des « russophiles » comme ça, et l’extrait que vous avez cité reste valable. De plus, se déclarer « ukrainophile » dans le contexte actuel est tout aussi parlant. En tout cas, vous avez l’air préférer l’argent plutôt que l’or...



  • skirlet 10 juillet 19:54

    @Bernard Grua

    Chuis flattée : vous avez pris le temps pour aller voir mon modeste profil smiley Eh non, je n’écris pas sur Avox, je ne suis pas la seule à m’être inscrite pour pouvoir commenter. Car, comme je l’ai dit plus haut, « la parole est d’argent et le silence est d’or » : ma modestie innée ne me permet pas de pondre des articles sans une réelle valeur ajoutée, contrairement à certains que je m’abstiens de montrer de doigt. En ce qui concerne l’amusement, je ne vous arrive pas à la semelle, parce que je lis les articles avant de les commenter (contrairement à certains que je m’abstiens de montrer de doigt). Pour m’amuser encore mieux, j’ai jeté un oeil sur votre profil. Russophile, vous dites ? “Минуй нас пуще всех печалей и барский гнев, и барская любовь”, ou sinon avec de tels amis on n’a pas besoin d’ennemis.



  • skirlet 10 juillet 16:51

    Наша песня хороша, начинай сначала smiley



  • skirlet 10 juillet 13:37

    Les preuves, les sources prouvant ce « contrôle ». Sinon ça s’appelle « copier du plafond ».



  • skirlet 10 juillet 13:33

    Ah que les grands esprits se rencontrent... Le flot de conscience du dénommé Bernard Grua me rappelle un membre de l’Union des écrivains soviétiques (dont le nom est resté inconnu à la postérité) qui a déclaré : « Je n’ai pas lu cet écrivain, mais je le désapprouve totalement ! » Ce sujet trouve également son écho chez Mikhaïl Boulgakov dans le roman « Maître et Marguerite » :

    – Eh bien quoi, mes vers ne vous plaisent pas ? demanda Ivan avec curiosité.
    – Ils me font horreur.
    – Et lesquels avez-vous lus ?
    – Mais je n’ai jamais lu aucun vers de vous ! s’exclama nerveusement le visiteur.
    – Alors, comment pouvez-vous dire … ?
    – Eh ben quoi ? dit l’inconnu. Comme si je n’en avais pas lu d’autres.

    Les classiques sont souvent de fins psychologues et décrivent bien les personnages dont Bernard Grua est un digne successeur. Ces personnages ne perdent pas leur temps à lire ni à s’informer, et de ce fait ils n’ont rien de probant à dire. Mais pour donner de l’importance à leur petite personne, ils viennent taquiner les autres rien que pour se montrer... Heureusement, la lecture de leur prose prend très peu de temps car cette dernière est très insignifiante, ce qui libère un peu de temps pour s’amuser en les décrivant en tant que spécimens pas très intéressants mais assez courants.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité