• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

slide

Informaticien, impliqué depuis 1995 à titre personnel puis professionnel dans le logiciel libre, j’ai la même approche de la société : transparence, dialogue.
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 100 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • slide 30 décembre 2010 16:05

    Un point Goodwin dès le titre, bravo !!!



  • slide 30 décembre 2010 15:14

    Lisez un peu le CV de l’auteur... Il semble ne plus travailler chez un concurrent de Free smiley

    Moi j’avais choisi Free au départ parce que c’était, au moment où j’ai voulu un accès internet RTC (par modem et tout...) le seul qui ne me riait pas au nez ni ne me filait un numéro de téléphone en catimini en me donnant l’impression que je faisais quelque chose de honteux quand je disais vouloir connecter un ordinateur dont je prenais la responsabilité du choix de l’OS...

    Et j’y reste, je suis d’ailleurs décidé à monter une manipulation pour prouver le fonctionnement de la Freebox Révolution en serveur de fichiers avec au moins 3 OS... Par exemple Linux, FreeBSD et Haiku. Quelqu’un veut-il essayer ReactOS ?

    Comme tout le monde, je trouve l’article partial, mal argumenté, et je note en particulier que Free est le seul qui communique sur sa hot-line basée en France, en n’hésitant pas à faire de sa hot-line un passage privilégié des visites de journalistes. A mon avis un bel hommage aux personnes qui font un travail (de support) difficile mais directement en prise avec la qualité du service rendu.

    Du reste nombre de commentaires sont très favorables au service rendu par Free.



  • slide 30 décembre 2010 14:52

    Je me permettrais juste une petite précision : shinken, la récriture de Nagios en Python, n’a pas eu l’aval de la communauté à l’origine de Nagios, et donc doit être considéré comme un projet indépendant (un « fork »).

    Maintenant, l’Assemblée Nationale dispose de postes de bureautique sous Linux, assez bien utilisés. Si même un député, qui ne fait pas forcément partie de la population prête à consacrer un temps important à s’adapter, y est parvenu, beaucoup de personnes ne devraient pas avoir de soucis à y arriver. Seule difficulté : DAVDSI oblige, il est impossible de disposer d’une installation automatisée permettant de lire les DVD chiffrés, le logiciel de déchiffrement, lequel a été obtenu par cassage du code CSS (Content Scrambling System, pas celui du html smiley ) devant être installé sciemment par l’utilisateur de la machine.



  • slide 30 décembre 2010 14:47

    J’exprimerais un regret : il est dommage que le propos ne fût pas un poil plus structuré, puisqu’on trouve pêle-mêle des réductions fiscales (réforme de la taxe professionnelle) au milieu de nouvelles taxes...

    Sinon le propos est présenté dans un rythme soutenu et l’ensemble du discours fait mouche.



  • slide 1er juillet 2010 11:27

    Élément déjà mentionné, la vente liée fait et continue de faire des ravages.

    Les moyens colossaux de Microsoft lui permettent en outre un lobbying effrayant. Il a par exemple été possible d’obtenir un changement de position de l’AFNOR (de défavorable à neutre) sur la normalisation des formats bureautique.

    L’attitude des grands du logiciel suit malheureusement ce chemin : Apple, mainteneur de CUPS, fait des ravages avec son esclavagisante Ifaune, mais Google se laisse aussi séduire par la facilité du fork : les patches Android sont régulièrement poussés hors kernel pour des raisons de qualité et de maintenance de code trop faibles.

    C’est comme en politique où nous restons frileux à virer les gens que l’on pointe pourtant du doigt, l’humain est trop timide quand il s’agit d’exprimer son droit de libre choix.

    Je suis un professionnel du logiciel libre, plus qu’à assumer mes convictions libriste politique et à me lancer de mon côté... smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès