• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

TDK1

TDK1

Sexe ? Homme - Age ? 50 ans (un tout petit peu plus...) - Situation familiale ? Marié, un fils - Niveau d'études ? Sup (mais il y a bien longtemps...) - Race ? Celte (waouh, ça va faire jaser...) - Religion ? Catholique Pratiquant ? Oui Doctrino-langue de bois ? Ah ah ! NON - Devise ? "Ex nihilo nihil" et en français, ça donne quoi ? "rien n'est issu du néant", autrement dit "tout a une origine, pour comprendre il faut chercher cette ou ces origines" - Profession ? CGPI. (Conseiller en Gestion de Patrimoine) - Engagement politique ? Pas en ce moment Ça chauffe ? Non, en vieillissant j'ai de moins en moins envie de faire de concession et rien de l'éventail des partis ne me satisfait vraiment - Sujets de prédilection ? Économie (macro comme micro), Politique (au sens de Polis, la cité ; je me fous des querelles entre hommes ou femmes "politiques"), Religions, Histoire - Autre chose à ajouter ? Je ne sais pas, la couleur de mon....

Tableau de bord

  • Premier article le 18/08/2010
  • Modérateur depuis le 02/09/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 232 565 5448
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1255 717 538
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • TDK1 TDK1 13 avril 2018 18:33

    @Philippe Huysmans
    Bonjour, 

    vous avez raison pour les salariés, et je l’indique dans mon article, mais pas pour les TNS, je le précise aussi....
    Les TNS se verront prelevés directement sur leur compte et quand on connait le nombre incalculables d’erreurs que commettent les services fiscaux, et le temps qu’ils mettent à les corriger (dans la majorité des cas..), le prélèvement automatique risque de vous mettre dans une situation dingue alors que vous ne deviez pas ce qui vous a été prélevé.


  • TDK1 TDK1 27 octobre 2017 21:16

    @Dudule
    Je ne vous suivrai pas sur le terrain des insultes, elles ne caractérisent que ceux qui les profèrent.


    Maintenant si vous voulez parler de la santé (mais on s’éloigne complètement du sujet, c’est une pratique courante chez les gens de votre espèce que de détourner les sujets en permanence car ils sont incapables de tenir une discussion) vous êtes vous déjà amusé à calculer le coût de votre assurance santé ???? Total des cotisations sociales (« employeur+ employé », de la CSG, de la CRDS, des vignettes alcool et tabac et sucre etc etc que vous payez ? Pour quel niveau de remboursement ? 60% !!!! et encore, c’est mensonger puisque des sommes forfaitaires sont retenues systématiquement qui, lorsqu’on calcule précisément (je l’ai fait récemment et ai envoyé une réclamation à la CPAM qui m’a remboursé car ils trichent, en plus !) font descendre le taux de remboursement à 35% sur des actes comme les analyses ou les radios.... Bon, et maintenant, regardez combien vous payez votre complémentaire (alors que plus de 25% de ce que vous payez est prélevé par l’Etat, soit disant pour là encore « financer » la sécu !) pour 40% et plus parce qu’elle prend en compte des dépassements d’honoraires !!! Vous n’avez pas l’impression qu’il y a une sacrée disproportion ??
    La sécu est devenu une usine à gaz et si au lieu de piquer aux travailleurs français plusieurs centaines ou milliers d’euros on leur donnait l’intégralité de leurs revenus et qu’on les laisse choisir leur assurance santé, sur que cela leur coûterait moins cher ! Il n’y a pas de système de protection santé plus onéreux que la sécu française...
    La sécu, c’est vraiment le « truc » français par excellence que personne, mais strictement personne en 70 ans n’a copié au monde et pourtant, vous savez quoi ? l’espérance de vie n’est pas supérieure en France aux autre pays industrialisés !!! Dingue, non ?

    Je ne suis pas personnellement contre une assurance santé nationale gérée par l’État. Je suis même plutôt pour. Mais financée sur le budget de l’Etat (la notion de « déficit » ou de rentabilité m’indispose, je préfère considérer qu’il y a une part de la richesse produite sur le pays qui est consacrée à la protection santé des citoyens) gérée par l’Etat, minimale. En aucun cas la SS doit devenir ce qu’elle est aujourd’hui, c’est à dire le « soviet de la santé » qui se mêle d’expliquer aux professionnels de santé comment exercer leur métier, les prescriptions qu’ils ont le droit de faire et celles qu’ils n’ont pas le droit de faire, les pénaliser en fonction de la structure de leur patientèle etc....


  • TDK1 TDK1 27 octobre 2017 20:53

    @Jeekes
    Les montants versés ne sont pas effarants car s’ils l’étaient les entreprises se planteraient or celles qui se plantent ce ne sont pas celles qui distribuent. 

    De plus, il faut comparer ce qui est comparable. On ne peut pas vouloir un pays sans capitaliste et pleurer parce que nos entreprises sont obligée d’aller chercher des capitaux à l’étranger. Or, pour convaincre un investisseur, est ce qu’il raisonnable de penser que nous pouvons lui promettre de distribuer moins que nos concurrents ??? 
    Donc les entreprises françaises distribuent autant (en valeur absolue) que leurs concurrents. Mais elles font moins de bénéfice.... Donc elles distribuent plus (en valeur relative). 
    Où est la distorsion ? Dans ce foutu bordel d’Etat de merde qui impose une fiscalité qui assèche les entreprises françaises. A fiscalité comparable à celles de leurs concurrents, les sociétés françaises disposeraient de plus de cash donc seraient moins dépendantes des banques, moins fragiles et la part (relative) des dividendes seraient égale à celle de leurs concurrents. 

    Pourquoi c’est l’Etat qui est déraisonnable et pas les investisseurs ? Parce que le capital est nécessaire pour créer des sociétés qui créent des emplois, une dynamique économique alors que l’Etat ne vient qu’en aval pour disposer d’une partie de la richesse créée. C’est l’affaire de la poule aux oeufs d’or. Si tu te contente de ce que la poule peut te donner tu crées de la richesse, tu peux même te démerder pour avoir deux ou trois poules, mais si tu tues la poule, tu crèves....


  • TDK1 TDK1 27 octobre 2017 20:41

    @Dudule
    « ’une part du salaire mutualisé »

    Wouaf wouaf, z’avez bien appris votre leçon, cher lobotomisé....
    L’impôt aussi c’est une part de vos revenus mutualisée
    Les taxes aussi c’est une part de vos dépenses (que vos effectuez directement ou indirectement (capital c-a-d revenus épargnés ou investis) (emprunt, c-a-d revenus futurs) avec vos revenus) mutualisée....
    Alors disons si vous préférez que votre seigneur l’Etat « mutualise » 70 à 75% du fruit de votre travail.... eh ! sincèrement, vous ne croyez pas que votre niveau de vie serait largement supérieur si la proportion était inversée ? Tiens, je vais même vous faire un confidence qui est publiée dans tous les organismes de statistiques de la terre, à revenu intégral équivalent, tous les autres pays ont un niveau de vie supérieur au notre... bizarre, non ?
    Dans la série « grosse bêtise idéologique », vous allez me dire que les cotisations patronale sont payées par le patron et les salariales sont payées par le salarié, aussi, non ???
    Il est temps de sortir de ces carcans idéologiques totalement sans aucun sens économique et à revenir au principe de réalité.
    La part de plus value qui est attribuée par l’entreprise au salarié est accaparée pour 70 à 75% par la collectivité. 


  • TDK1 TDK1 27 octobre 2017 18:34

    @Dudule
    Il ne suffit pas de décréter un impôts « taxe » pour qu’elle le devienne. cela procède du mensonge (encore une fois...). un juge, quel qu’il soit est là pour dire, lorsqu’il est saisi si l’intitulé est vrai ou mensonger.

    Quant à la CSG, oui, bien sûr qu’une partie au moins de la CSG payée par les salariés peut être déclarée anti constitutionnelle puisque s’appliquant sur une assiette incluant des prélèvement obligatoire (le salarié paie un prélèvement sur une somme elle même prélevée). 
    Cela fait partie des aberrations du système oppressif français. Le pauvre bougre de franchouillard moyen qui est salarié paie 70 à 75% de ce qu’il gagne à son maître et seigneur Etat... Et ce con en réclame encore plus, alors pourquoi se gêner et ne pas lui faire payer une gentille « contribution » sur les sommes qu’on lui a déjà piquées ?
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité