• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

verseau

Enseignante de sensibilté à gauche. Pas encartée, mère de famille nombreuse, créatrice et gérante d’une TPE (Sarl) pour s’en sortir (mon mari était au chomage depuis 2 ans). Depuis 1 an en pré-retraite avec du temps libre donc je propose mes quelques réflexions sur ce site.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 50 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • verseau 8 mai 2012 16:32

    Bravo les « gauches » : la vraie, la fausse, celle du centre gauche, de la droite de la gauche, de l’extrême gauche, du PC, etc. ! 

    Pendant que vous vous battez les UMPistes eux, font un « front unitaire » pour les législatives. Ils vont TOUT faire pour gagner.
     Et j’aimerai bien savoir pourquoi votre « champion » Mélenchon ne s’est-il pas présenté aux Primaires socialistes, pour contrer les autres candidats ??

    Je me le demande.
     Si Valls est « sarkozyste » lit-on dans les commentaires, pourquoi lui, était-il candidat à des primaires socialistes, alors, on aurait pu y voir Bayrou aussi lors de ces primaires, qui lui, est anti-sarkozyste !!

    Virer Sarko, c’est fait, maintenant chacun retourne à ses chapelles. Bien.

    Vous aurez la g... de bois si la droite UMP est majoritaire à l’AN, Hollande ne pourra JAMAIS vous remettre la retraite à 60 ans ni le SMIC à 2000 euros !
    Le FdG, on ne vous a jamais dit que vous rêviez bien éveillés ? Les promesses de Mélenchon n’engageaient que lui lors des présidentielles et il n’a pas été élu président que je sache.
    Vous avez Hollande pour 5 ans, il faudra vous en contenter.

    Vous connaissant, vous allez descendre dans les rues et criez fort contre un président que vous avez fait élire en votant pour lui « comme un seul homme » et sans contrepartie comme l’a demandé JLM. Vous n’avez ni respect de votre parole, ni dignité de gauche.

    Dehors, les extrêmes de droite comme de gauche !


  • verseau 8 mai 2012 15:51

    Beau texte plein de vérités et pourtant bien d’actualité. Plus de 2000 ans plus tard, rien ne change, l’immédiateté de réussir et le profit immédiat.


    Hollande n’est pas une « buse » comme le comprend notre langage courant, mais c’était un langage poétique qui le compare à un oiseau de proie face à l’argus... et la buse n’effraie pas l’aigle aujourd’hui...

    C’est dire qu’il devra batailler face à Obama pour tenter de faire entendre son point de vue ! 


  • verseau 4 mai 2012 18:45

    J’ai voté Bayrou au premier tour. Ne croyez pas que dans notre Mouvement Démocrate nous obéissons aveuglément à notre Président ....D’ailleurs, il nous laisse libres avec notre conscience et ne donne pas de consigne.


    Bayrou a fait un choix .... par défaut.
    Il est indépendant et comme nous, contre le bipartisme. Nous voulons l’Union Nationale car le pays va mal. Et ce n’est pas le pouvoir dans les mains d’un seul parti qui nous fait plaisir, c’est de travailler pour reconstruire ce pays, résoudre les problèmes quotidiens des Français et rétablir les finances. C’est tout le programme que François Bayrou a défendu tout au long de sa campagne électorale en 2007 et 2012.



  • verseau 23 avril 2012 19:11

    Ce n’est pas tant Bayrou qui a à faire un choix, mais plutôt ses électeurs.


    En effet, même si Bayrou donne des consignes de vote, chacun d’entre nous fera son devoir de citoyen en conscience. Bayrou n’est pas propriétaire des voix de ses électeurs.

    Celui qui fera le grand écart entre le centre et le FN, c’est Sarkozy qui doit « charmer » les uns sans faire fuir les autres et vice-versa.

    De même que Hollande doit aller chercher les voix du centre, celles de Mélenchon + Joly + Poutou + Artaud + Cheminade, ne suffiront pas et il devra AUSSI aller à la pêche chez le FN.

    Cuisine électorale indigeste ... sans aucun doute.... pour un pays numéro un dans le monde pour sa cuisine.

    Elle est pas belle la France ??





  • verseau 22 avril 2012 15:44

    Si la France n’avance pas en unité, je l’appellerai Union Nationale, je ne donne pas cher de notre avenir face aux marchés financiers.


    Ces marchés qui nous broient tous, quel que soit notre appartenance ou non à un parti, une religion, une communauté...

    La citoyenneté est quelque chose qui transcende ces appartenances. 
    Nous sommes Français bien avant d’être d’un parti ou d’une religion.
    Le citoyen seul, sa lutte semble vaine, tous UNIS nous seront bien plus forts.

    La lutte ne fait que commencer, lutte contre les privilèges, lutte contre les paradis fiscaux, lutte pour plus de services publics, lutte pour notre liberté mise à mal par trop de lois liberticides etc.

    Aux armes citoyens !
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès