• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur Vanessa Springora, Le Consentement


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 janvier 16:20

Dans son journal des années 1977-78 « Un galop d’enfer »,  Matzneff a raconté qu’il lui arrivait d’avoir « jusqu’à quatre gamins — âgés de 8 à 14 ans — dans [s]on lit en même temps, et de [s]e livrer avec eux aux ébats les plus exquis, tandis qu’à la porte d’autres gosses, impatients de se joindre à [eux] ou de prendre la place de leurs camarades, font « toc-toc ».

Il a été invité en 1980 dans Apostrophes pour « Vénus et Junon », en 1983 pour « L’Archange aux pieds fourchus », en 1984 pour « La Diététique de lord Byron », en 1987 pour « Le Taureau de Phalaris », émission au cours de laquelle il a été complimenté par Bernard-Henri Lévy, pourtant grand connaisseur des alcoves du tout-Paris.

Et puis patatras, les amis ne semblent plus avoir pour lui les mêmes complaisances : le 3 janvier 2020, le parquet de Paris a ouvert une enquête contre lui pour « viols commis sur mineur de 15 ans », et le 8 janvier, L’Ange bleu, association de prévention contre la pédophilie, a annoncé l’attaquer en justice « pour provocation à commettre des atteintes sexuelles et des viols sur mineurs ainsi que pour apologie de crime »

On dirait que la sescente aux enfers commence pour celui qui avait reçu en 1987 le prix Mottart et en 2009 le prix Amic de l’Académie française, et l’insigne d’officier des Arts et des Lettres par Jacques Toubon en 1995 alors que tout le monde savait puisqu’il se vantait de ses exploits.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès