• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Florian LeBaroudeur

sur Le dépassement du darwinisme est un enjeu scientifique pour le XXIe siècle


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 7 mai 13:18

L’homme ne désire pas le savoir, l’homme désire la certitude d’une croyance

le créationnisme et l’évolutionnisme ont ce point commun de placer l’homme au sommet de la pyramide du vivant, que ça soit par volonté divine ou par processus hasardeux.

Hors les dernières recherches démontrent que non seulement l’homme n’est pas au sommet du vivant et que ses facultés dont il se prévaut sont en réalité primitive par rapport à la vie qui l’entoure.

La soit-disante évolution de l’être humain est en réalité issue d’une révolte contre l’ordre naturel par complexe d’infériorité. Le transhumanisme n’est que le dernier avatar d’une humanité en dégénérescence coincée entre le désir d’émancipation sans issue et le nécessaire retour d’une soumission non désirable.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès