• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur Le 87ème anniversaire du Dalaï Lama, le 10 juillet à Paris, dans un contexte de tension au Tibet


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Clark Kent Séraphin Lampion 6 juillet 10:42

Comment jouer avec le chat quand on est une souris ? En manipulant les autres souris !

Le 7 septembre 2014, Tenzin Gyatso a annoncé « officiellement » qu’il serait le dernier de la lignée, en précisant que l’institution était principalement importante en raison de son pouvoir politique.

Voyant venir l’impact auprès de la population, le gouvernement chinois est tombé dans le piège en lui déniant le droit de prendre cette décision, ce qui, de fait, lui accorde une légitimité. Or, justement, cette déclaration avait pour but de contrer le gouvernement chinois dans sa tentative de récupération de la fonction. De la même façon, Padma Choling, président du Comité permanent de l’Assemblée populaire de la région autonome du Tibet, a affirmé que les déclarations du dalaï lama suggérant qu’il n’aurait pas de successeur à sa mort étaient un « blasphème contre le bouddhisme tibétain ».

Comme quoi les racines culturelles son profondément ancrées et mettent en difficulté les systèmes les plus absolus en les mettant devant leurs contradictions. Est-il possible de se libérer de ces chaines invisibles ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès