• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de jjwaDal

sur Jupiter, un genou à terre ? Le piège de la dissolution de l'Assemblée nationale au soir des élections européennes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jjwaDal jjwaDal 10 juin 16:36

On peut penser que la dissolution est un calcul de coin de table probablement prévisible, à savoir que son parti de « droite extrême » allié au PS (autre parti de droite dont il émane) font jeu égal déjà avec la dite « extrême droite » , le RN. Quand à LFI (ou peu importe son nom d’ailleurs) son leader préférera redonner à M. Macron sa majorité présidentielle plutôt que donner sa chance de prouver son incompétence et son absence de programme au RN.
Il est évident que dans une élection à deux tours, le RN va au massacre, vu sa faible implantation donc notre préfet de région européenne pourra se vanter d’avoir retrouvé une « légitimité » qui formellement sera remise à jour, même si la majorité du pays aurait souhaité qu’il se contente de s’occuper de ses affaires et non des nôtres (vu le bilan abyssal qui est le sien).
Je ne suis pas inquiet par le futur résultat des législatives car il est connu d’avance. On peut faire confiance à M. Mélenchon pour lui donner l’appoint en voix qui pourrait lui manquer pour reformer une majorité parlementaire.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès