• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 28 3232 1622
1 mois 3 94 388
5 jours 0 15 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 323 251 72
1 mois 10 7 3
5 jours 3 2 1

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 26 mai 20:03

    Un grand « fourre-tout » où vous mélangez les répercussions mondiales assurées avec l’anecdotique. Déjà savoir que la récolte russe sera exceptionnelle cette année, qu’ils n’ont aucun problème d’engrais et sont un exportateur mondial de céréales majeur. Ceux pour qui l’accès aux céréales (bon marché) est une condition sine qua non de survie, (en gros les pays n’ayant pas veauté les sanctions économiques contre la Russie) devraient être approvisionnés. Bien sûr, la finance va jouer les stocks disponibles au casino planétaire et faire bondir les prix.
    Juste un petit rappel : notre bétail dévore de quoi nourrir un milliard d’humains en restituant une fraction marginale des calories et protéines que les céréales auraient pu fournir directement. En cas de pénurie mondiale, une alimentation peu carnée assurerait une alimentation adéquate pour toute la planète. Par ailleurs nous utilisons de plus en plus de terres agricoles pour alimenter nos véhicules (conduire ou manger, en cas de pénuries il faut choisir). Aucun doute que les USA, quoi qu’il arrive continueront à transformer en alcool le tiers de leur récolte de maïs, même si le reste de la planète tire la langue.
    Donc pour l’empire et ses caniches, inflation des produits alimentaires prévisibles, sans pénurie significative et pour les autres probablement contrats à long terme d’Etat à Etat, pour éviter d’enrichir les charognards qui voudraient profiter de l’aubaine.



  • jjwaDal jjwaDal 26 mai 19:38

    @Joséphine
    Vous ne semblez pas connaître le personnage ni ses intentions réelles. C’est un « Asperger », écolo « bobo » qui cherche les moyens de laisser un monde un peu « meilleur » derrière lui, avec les moyens dont il dispose. D’où ses implications multiples (Solar City, Tesla, The boring company, SpaceX, Neuralink). Il est par exemple très inquiet du réchauffement climatique, très inquiet de la possibilité qu’on se finisse dans une guerre nucléaire, très inquiet des progrès de l’I.A., etc).
    Il n’a aucun projet de « camping martien », mais son but est de donner les moyens à l’humanité de fonder une nouvelle civilisation, très largement autonome à terme, sur Mars, qui disposent de toutes les ressources basiques nécessaires pour ça.
    Etant très pragmatique, il s’est focalisé sur le moyen de transport (son entreprise lance une fusée par semaine cette année), à savoir une fusée de la taille du Saturn-V mais entièrement réutilisable, capable d’un lancement par jour, très économique, ravitaillable en vol, etc...
    Pas une utopie pour la NASA puisqu’elle l’a choisie pour le retour de ses astronautes sur la Lune.
    On peut critiquer ses buts, mais les techniques qu’il contribue à développer auront un impact mondial et objectivement Tesla comme SpaceX (dans leur domaine respectif) sont sans équivalent dans le monde. Ses projets industriels tiennent la route.
    Ce qu’il semble ignorer et fait le charme du personnage (assez enfantin par bien des aspects) est qu’il se donne les moyens de réaliser un objectif en se trompant. Par ex sa fusée géante ne réalisera peut-être pas son rêve (éviter que l’humanité garde tous ses « oeufs » dans le même panier), mais est pourtant une assurance planétaire « anti extinction naturelle » face au risque à terme d’une collision majeure.



  • jjwaDal jjwaDal 26 mai 09:40

    Beaucoup de suspicion à tous les niveaux pour cette élection présidentielle. Ce qui relève des faits, ce sont les déclarations sans ambiguïté dans le camp démocrate que quels que soient les résultats de l’élection, Biden serait le prochain président et l’Omerta généralisée sur les révélations du portable du fils Biden Un des deux fondateurs de l’Intercept, Gleen Greenwald, a préféré démissionner du média qui lui avait interdit d’en parler librement dans un article, alors qu’il était un critique virulent de Trump durant tout son mandat, donc non soupçonnable de biais en sa faveur.
    Pour le reste, un article récent dans « Epoch Times » indique que les cartes électorales avaient de nombreuses erreurs (population sous-estimée majoritairement dans le camp Républicain et sur-estimée dans le camp Démocrate, sans qu’il soit possible d’en déduire un impact sur l’issue de la présidentielle.
    A noter qu’ayant eu la preuve d’un complot ouvert contre le président US en exercice de la part du renseignement américain et du camp démocrate, on peut soupçonner qu’en effet tout a été mis en oeuvre pour empêcher sa réélection.
    La seule rétention du contenu du portable du fils Biden par les services de renseignement et l’omerta générale des grands médias (allant jusqu’à la fermeture du compte du « New York Post » qui en parlait, a indéniablement eu une influence significative sur le vote final.



  • jjwaDal jjwaDal 25 mai 19:48

    @Eric F
    Oui, sauf que...
    Il est documenté (J. Baud en parle) que le 24 mars 2021, Zelensky a signé le décret n°117 indiquant la volonté de reprendre et le Donbass et la Crimée par la force militaire (ce qui équivalait à enterrer les accords de Minsk II) et les observations de l’OSCE ont clairement vu ensuite le continuel renforcement ukrainien depuis cette date et l’accroissement conséquent et chiffré des tirs ukrainiens contre le Donbass, (x20 le 16 février 2022, x40 deux jours plus tard ).
    Donc, quand mi février 2022, Biden dit que la Russie va attaquer il ne peut que supposer les intentions de Poutine, mais il connaît les intentions des Ukrainiens et leur a probablement donné des assurances d’un soutien s’il veulent récupérer les territoires perdus.
    On en reviens toujours au même. Poutine a refusé (les mots ont un sens) pendant 8 ans à la fois de reconnaître les deux républiques autoproclamées et encore jusqu’à ce jour, refusé de les intégrer à la Russie.
    Quand à la Crimée, elle a exprimé a de multiples reprises depuis 1991 son envie de retourner vers la Russie et donc si on peut comprendre le souhait Ukrainien de la garder, le précédent du Kosovo ne peut que rendre ridicules les accusations d’annexion du territoire.
    Pour les passeports, je pense sincèrement que si plus tard un référendum est organisé dans le Donbass il utilisera les cartes électorales (justifications de domicile sur le territoire depuis un moment) et ne sera jamais accepté par les USA et leurs caniches. Donc, les passeports russes ne peuvent servir à truquer de futures consultations populaires qui, si elles sont favorables à la Russie seront rejetées.



  • jjwaDal jjwaDal 24 mai 18:19

    @alinea
    Il sera difficile pour l’Ukraine de cacher à sa population la montagne de morts dans la population masculine qui va venir. Certains ont choisi la fuite, il y en a ici, j’en ai croisé un ce matin. Je crois la population russe plus divisée. Ceci dit un aveugle verrait que ce n’est pas une opération de démolition générale qui est entreprise par la Russie (style « tapis de bombes », pratiqué par les USA au Vietnam) et que des infrastructures lourdes sont encore debout et peuvent par leur existence porter des coups rudes à l’opération russe.
    Ce sont malheureusement les bains de sang qui éclairent les peuples et comme on les a privé du contrôle de leur destin, leur sort dépend de la prise de conscience de leurs dirigeants.
    Aucun leadership éclairé dans l’U.E. et encore moins aux USA.
    Je pense que seul, le peuple Ukrainien peut obliger le pouvoir à déposer les armes et discuter des exigences russes avec obligation de trouver un accord autrement qu’après une boucherie durable dont l’Ukraine ne se remettra pas.
    Ils ont déjà des dizaines de milliers de morts pour avoir refusé l’autonomie du Donbass et s’être accroché à un rêve qui leur garantissait un voisin furieux et éventuellement remuant. C’est déjà très cher payé, mais le pire semble à venir.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité