• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 40 4067 2326
1 mois 0 23 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 382 304 78
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 15 juin 16:39

    Comme tous les partis ils renoncent à la souveraineté nationale en assumant pleinement notre place dans cette chimère coûteuse qu’est l’U.E., laissent le loup entrer dans la bergerie en acceptant les diktats résultant de « notre » adhésion à l’OMC (frontières grandes ouvertes déjà), acceptent l’esclavage financier en laissant la création monétaire au seul privé (équivalent à une demande de rançon permanente) et vont continuer de gérer le pays avec une armée de bureaucrates qui ont la main lourde dès qu’ils touchent à notre chéquier, malgré leur manque abyssal de bonnes idées pour le pays.
    Aucune politique susceptible de nous faire sortir de l’ornière où la classe politique nous a enfoncée n’est concevable dans ce cadre, aucune, donc la leur ne pourra contribuer qu’à nous enfoncer selon des modalités bien connues.
    Ils refusent de battre leur monnaie, de défendre leur tissu industriel en ne mettant pas des smicards en compétition directe avec des « RMIstes » (payés comme tels à l’autre bout du monde) et de faire leurs lois au lieu de courber l’échine en exécutant une politique décidée ailleurs ? Ils ont donc une mentalité d’esclaves comme « tous » les autres grands partis. Ils se feront mettre à mort comme tous les bricoleurs du passé, Tsipras et Co.
    Ne sont-ils pas capables de comprendre ces vérités élémentaires où cherchent-ils un job bien rémunéré seulement ? J’opterai pour la seconde hypothèse.



  • jjwaDal jjwaDal 13 juin 11:42

    C’est sûrement de la faute des russes... Sacré Poutine quel farceur ... smiley



  • jjwaDal jjwaDal 12 juin 17:15

    La « Gauche » unie face à Macron ? Il me semble y avoir vu cette formation qui est le faux nez de la droite depuis le gouvernement Fabius des années 1980 et qui a porté Macron au pouvoir sur un plateau.

    Peu ont oublié la couverture de Paris Match juste avant le référendum sur le TCE qui voyait Hollande et Sarkozi uni faisant front commun contre la France et les français pour défendre la notion d’une démocratie exercée dans le dos des citoyens par des bureaucrates non élus et invisibles et soumis à des influences dont on ne parlera pas ici.

    Et le PS serait de gauche ? A d’autres...



  • jjwaDal jjwaDal 10 juin 16:36

    On peut penser que la dissolution est un calcul de coin de table probablement prévisible, à savoir que son parti de « droite extrême » allié au PS (autre parti de droite dont il émane) font jeu égal déjà avec la dite « extrême droite » , le RN. Quand à LFI (ou peu importe son nom d’ailleurs) son leader préférera redonner à M. Macron sa majorité présidentielle plutôt que donner sa chance de prouver son incompétence et son absence de programme au RN.
    Il est évident que dans une élection à deux tours, le RN va au massacre, vu sa faible implantation donc notre préfet de région européenne pourra se vanter d’avoir retrouvé une « légitimité » qui formellement sera remise à jour, même si la majorité du pays aurait souhaité qu’il se contente de s’occuper de ses affaires et non des nôtres (vu le bilan abyssal qui est le sien).
    Je ne suis pas inquiet par le futur résultat des législatives car il est connu d’avance. On peut faire confiance à M. Mélenchon pour lui donner l’appoint en voix qui pourrait lui manquer pour reformer une majorité parlementaire.



  • jjwaDal jjwaDal 5 juin 12:39

    @Eric F
    Arguments tous recevables. Mais je rappelle que J.Sachs qui était à la manoeuvre, tant pour l’Ukraine, la Pologne et la Russie dans la transition économique a rapporté la volonté US sans équivoque de laisser la Russie se « démerder » et la volonté était clairement de la rayer de la liste des grandes puissances, très loin de la main tendue de la direction Russe. Dois-je rappeler que BM comme FMI sont le bras armé (économique) des USA ?
    Par ailleurs la décision d’élargissement de l’OTAN aux pays de l’est a été prise sous Clinton dans les années 1990 alors que la Russie avec 130 millions d’habitants ne pouvait plus redevenir une puissance impériale (l’Allemagne réunifié émargeait à 80 millions de mémoire, ne comparons pas aux effectifs humains de l’U.E. comme des USA) et ne saurait le redevenir ailleurs que dans les fantasmes des grands médias de propagande.
    En 2014 les USA ont commis un coup d’Etat contre un président normalement élu qui voulait d’une Ukraine neutre et imaginer que les régions de l’est à forte proportion de russophiles allaient accepter un futur dans l’OTAN (unanimement perçue comme une force hostile à la Russie) était un mauvais calcul. Bien sûr la Russie les a aidé à tenir pendant 8 ans contre la force militaire de l’Ukraine.
    Le fait que dès le mandat Clinton l’élargissement de l’OTAN était sur la table semble indiquer que le projet de démembrer la Russie n’a jamais quitté la réflexion US et qu’on a joué sur le syndrome post traumatique des pays de l’Est pour jeter à la corbeille les chances d’une Europe pacifiée pour longtemps.
    Le message a toujours été clair pour les russes « Vous êtes l’autre et ne ferez jamais partie du club ». L’appareil militaro-industriel US aurait d’ailleurs exigé s’il ne l’a pas fait, qu’il en soit ainsi...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv