• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d’une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 1692 792
1 mois 0 36 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 243 177 66
1 mois 6 6 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 22 septembre 20:05

    @Claude Simon

    Le corps humain sait certainement mieux que vous ou que votre naturopathe comment se débrouiller pour fonctionner de façon optimale pendant des décennies. Malgré les critiques justifiées qu’on peut formuler contre la médecine actuelle, la recherche des causes reste primordiale et les infos pertinentes à la maladie sont plutôt ici que .
    Le meilleur aliment pour la mémoire est l’intérêt pour ce qui nous entoure et il ne peut être dicté par des suppléments alimentaires. Une alimentation varié suffit amplement ainsi que le maintien d’une activité physique pour nourrir et préserver au mieux notre cerveau.
    Vous semblez connaître la cause de la maladie et ses remèdes. Curieusement nos meilleurs chercheurs n’ont que des pistes et des hypothèses. Allez donc les éclairer de vos lumières, cela vous fera une riche expérience.
     


  • jjwaDal jjwaDal 22 septembre 10:52
    Oui... J’ai le souvenir d’avoir lu (je voyage beaucoup...) que les souvenirs ne sont pas effacés mais juste rendu illisibles à la lecture. Il y a donc perspective qu’un traitement puisse rendre réversible cette maladie, alors qu’un effacement des souvenirs d’une existence rendrait tout traitement problématique (la personne refaisant son expérience de quasi zéro comme un enfant).
    On semble s’orienter quand même plutôt vers une piste de maladie infectieuse à évolution lente (virus/bactéries) ce qui laisse d’autant plus d’espoirs d’en venir à bout un jour trop tardif pour beaucoup.
    Merci pour cet article.


  • jjwaDal jjwaDal 20 septembre 17:37

    Nous sommes déjà en plein dans les bruissements d’avant-guerre. Il suffit d’observer à la fois les tentatives d’asphyxie économique de la Russie où les taxes massives sur les importations chinoises (en violation des accords de l’OMC), la volonté de plus en plus manifeste de se débarrasser du dollar pour les échanges internationaux (Pas seulement Chine et Russie), la formidable montée en puissance militaire de la Chine et l’orchestration dans les grands médias de la diabolisation de la Russie (notamment au travers d’éditoriaux relevant du lynchage et de l’appel à en découdre).
    Ne pas être préoccupé du niveau de tension international actuel entre puissances nucléaires me semble impliquer une ignorance des informations qui sont pourtant disponibles.
    Ceci dit des citoyens ou politiques mal informés peuvent imaginer en découdre avec la Russie ou même la Chine, les militaires US savent, eux, qu’une victoire est très aléatoire et aurait une tonalité de « gueule de bois » sévère. L’insistance des USA à vouloir poursuivre une guerre perdue en Syrie prouve le jusqu’au-boutisme de la politique américaine par ex alors que dans le même temps les esprits sont nourris tous les jours en occident de l’idée que la Russie est une menace grave pour la paix mondiale.

    Comme à chaque fois (et la crise économique devant nous à elle seule pourrait être un facteur déclenchant), les grands médias battent les tambours de la guerre en façonnant un ennemi qui n’est pas le bon. Quand le lynchage tient lieu d’enquête journalistique, il y a toujours des intérêts très puissants poussant derrière. A qui donc peut profiter ce climat délétère dans les relations internationales ? Poser la question est le début de la réponse.



  • jjwaDal jjwaDal 16 septembre 15:36

    @baldis30
    Même elle, ne serait que le début d’une solution. Comme c’est parti les Grecs veulent le beurre et l’argent du beurre et n’auront ni l’un ni l’autre. Il n’y a pas que les Grecs qui en sont à ce stade de déni de réalité bien entendu. C’est plus ou moins mondial et vu que tout le monde s’est lié avec des pactes « diaboliques » style « OMC », « Accords de Bâle » et que l’intérêt à court terme d’une minorité (qui dirige) va à l’encontre des intérêts à long terme de la majorité (un classique) c’est pas gagné.



  • jjwaDal jjwaDal 16 septembre 08:14

    La part des salaires dans le PNB reviendrait à celle qu’on connaissait avant les années 1980, les salariés gagneraient de l’ordre de 100 milliards d’euros de plus par an. Fraude fiscale estimée avoir grimpé la dernière année connue à 100 milliards d’euros. Les taux d’intérêts cumulés sur plus de 40 ans c’est quasiment le montant de la dette publique en 2018. Qui a décidé que les Etats devaient se faire rançonner en lieu et place de pouvoir lever des emprunts à taux zéro ? Ah oui, ceux disant que les Etats allaient mortellement faire chauffer la carte bleue, s’ils pouvaient emprunter de l’argent « gratuit »... La différence saute pas aux yeux.
    Qui a décidé que la plupart de nos objets manufacturés seraient produits en Chine ? Moins d’emplois ici, plus de chômage, moins de revenus pour tout le monde, y compris l’Etat.
    Cerise sur le gâteau, l’euro, qui nous oblige à dévaluer nos salaires pour être « cons » pétitifs, une monnaie trop forte plombant nos exportations.
    Il n’est, bien sûr, pas envisagé de revenir sur ces sources majeures d’hémorragies financières et l’actuel président est en parfait accord avec ces règles du jeu.
    Donc, au mieux on fera un toilettage cosmétique du système, au pire (le plus probable) un bon coup de communication, histoire de préparer une élection difficile.

    Il l’a dit « les français (les plus riches) sont réfractaires au changement ». Il en est...

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Gros temps pour la viande
  2. « C’est quand qu’on va où ? »




Palmarès