• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 22 2555 1005
1 mois 1 78 38
5 jours 0 14 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 278 212 66
1 mois 3 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 8 mai 12:06

    Le plus gros problème des militaires est, à mon humble avis, de croire encore que leur mission est de protéger la patrie, alors qu’ils ne sont que le bras armé de politiques pilotés par des intérêts purement privés. J’ai lu plus d’une fois que les militaires US avaient averti le pouvoir politique à de multiples reprises qu’un plan Marshall inavoué envers la Chine, pouvait en faire un concurrent militaire redoutable, voire à terme rendre leur travail extrêmement périlleux. L’histoire leur a donné raison.
    Dans ce petit pays où ils pensent être aux ordres d’un chef d’Etat (qui manifeste poutant ostensiblement qu’il n’est qu’un préfet de région « européenne » , un mauvais « gestionnaire » et rien d’autre, aux ordres des bureaucrates bruxellois eux-mêmes mandataires d’intérêts purement privés) et avoir pour mission de défendre la souveraineté et l’intégrité du territoire national, ils ne peuvent que se sentir en sérieux décalage horaire avec l’histoire en cours qui est celle du démantèlement méthodique de la société française et de sa souveraineté.
    Ces gens là ne se sont pas engagés pour détruire gratuitement des pays voisins ou essayer d’éponger les chaos organisés par le politique ici et là...
    Comment défendre la patrie s’il n’y a plus de patrie ? Quel rôle veut-on leur faire jouer s’il n’y a plus de nation à défendre ?
    Ceux qui arrivent au pouvoir sont de parfaits « copier/coller » des chefs de grandes entreprises qui sont juste là pour arroser les actionnaires tout en se remplissant les poches, quitte à laisser « leur entreprise » dans une marre de sang à leur départ...
    Chat échaudé craint l’eau froide.
    Les auteurs et les signataires de cette lettre ouverte sont l’honneur de ce pays. Ils ne veulent manifestement pas se voir confier par des pyromanes le rôle un jour de devoir éteindre les multiples incendies et comme la police tirer sur le peuple pour éponger les conséquences d’une errance et d’un aveuglement politique interminables...



  • jjwaDal jjwaDal 8 mai 11:31

    @Opposition contrôlée
    Ce sont les militaires qui ont décidé de partir en retraite à taux plein après 17 ans pour les non officiers et 27 ans pour les officiers ? Bien sûr , des gens qui partent en retraite avant 50 ans ont tendance à s’accumuler au fil du temps. S’il y a scandale il est politique et législatif.



  • jjwaDal jjwaDal 7 mai 20:34

    On a effectivement globalement la liberté d’expression en UE (éviter de s’appeler Assange si possible) au sens « cause toujours... ». Du moment que les médias de masse sont parfaitement contrôlés et font une propagande éhontée pour ceux ayant les pouvoirs politiques ou économiques, n’importe quel média marginal à le droit de s’exprimer et n’importe quel citoyen aussi. La liberté d’informer est donc purement virtuelle.
    Bien sûr les « gardiens du temple » que sont les « Fact checkers » veillent au grain et entre Novlangue et demi-mensonges servent de pare-feu. Après tout il faut « mentir aux gens si on veut rétablir la confiance » disait W. Black.
    On a compris que cette liberté signifie concrètement le droit de ne pas informer, de ne pas donner les informations en notre possession qui gêneraient des gens un peu trop puissants pour le tolérer, le droit d’éviscérer la réalité en tronquant les informations sciemment (parler d’aides de l’UE aux agriculteurs français quand la France est un des plus gros contributeurs chroniques au budget de l’UE par ex), le droit d’énoncer des faits bruts en évitant toute analyse sommaire leur donnant un sens très différent du sens littéral qu’ils véhiculent (chère « AFP Factuel » qui va nous dire « Non, il est faux qu’il y a moins de lits en réa en mars 2021 par rapport à il y a un an ». Elle ne va pas s’embarrasser à dire qu’il y en a autant et que c’est un scandale absolu sinon un homicide involontaire de masse d’avoir prévu une seconde vague en restant l’arme au pied« ).
    L’information de masse n’éduque pas la pensée critique et politique des gens, elle les enrôle dans une religion païenne pour leur inculquer un corps de croyances destinés à les mettre »hors sol" afin de les maintenir dans une forme de servitude.



  • jjwaDal jjwaDal 6 mai 17:52

    Il faut arrêter les salades. Une entreprise privée au Texas est capable d’installer en quelques mois des distillateurs d’air pour récupérer l’oxygène par centaines de tonnes (un procédé industriel ancien déjà) et l’Inde en serait incapable ? Ils n’ont pas de routes, pas de camions ? Sans doute des problèmes d’acheminement, bien plus qu’un manque de moyens financiers par exemple.
    Par ailleurs l’oxygène c’est le bout de la route dans la Covid19. Il faut agir bien avant et l’Ivermectine a le profil pour changer la donne.
    On n’est pas dans le cas de figure de la trithérapie du SIDA, à savoir une consommation longue durée. Aucun risque que demain 700 millions de personnes soient soignées durablement avec ce médicament puisque les forces s’y opposant sont immenses.
    A la mi-février les grands médias s’arrachaient les cheveux en voyant la dégringolade des cas en Inde, en oubliant la jeunesse de la population, l’importance des ruraux, la consommation ici et là d’ivermectine (des kits à un euros disponibles en boutique dans certains Etats).
    L’hystérie a juste basculé dans le sens inverse et la courbe actuelle des décès est encore très loin de pouvoir se comparer à celle des USA (autre pays de grande extension spatiale) et semble d’ailleurs s’infléchir.
    Bien sûr vu la taille de leur population le nombre de décès sera bien plus élevé qu’aux USA, mais cela écornera à peine leur explosion démographique.

    Je ne vois aucune raison de s’affoler pour eux.



  • jjwaDal jjwaDal 5 mai 21:09

    @alinea
    Détrompes toi. Il crève les yeux à te lire que tu n’as jamais été « hors sol » et tu as des tas de choses à apprendre aux autres. Je me suis retrouvé sur un banc d’école plus d’une fois en te lisant. Pas sur les sujets scientifiques il est vrai.
    Ce monde est rude parce qu’il est complexe, trop. On s’y perd. Beaucoup s’y perdent. D’où l’intérêt d’ailleurs de partager nos connaissances, nos incertitudes et nos errances sur un site comme celui-ci.
    Mais bien sûr que la science est indiscernable de la magie pour qui n’a pas les bonnes bases de culture générale scientifique. Raison pour laquelle les journalistes, les entreprises pharmaceutiques et les politiques nous vendent leurs opinions (impartiales bien sûr, exemptes de tout conflit d’intérêts bien entendu) sur ce qu’elle dirait de cette épisode épidémique par ex.
    L’ivermectine est une solide hypothèse thérapeutique avec un rapport bénéfice/risque qui balaie d’un revers de main (vu l’urgence) tous les scrupules à l’autoriser. Se souvenir qu’on a tenu en échec le SIDA avec des médicaments, non un vaccin.
    Je sais que je ne sais pas grand chose et nous sommes dans la même barque.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. « Ne pas entrer : Raptors en liberté... »
  2. Les Shadoks et la complexité

Publicité



Palmarès

Publicité