• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 6 août 1945 : ils savaient pourtant qu’ils avaient déjà gagné la (...)

6 août 1945 : ils savaient pourtant qu’ils avaient déjà gagné la guerre

Le 6 août 1945 à 2 h 45 (heure locale), un bombardier B-29 décollait de la base de Tinian, avec à son bord une bombe atomique à l'uranium 235 d'une puissance de 15 kilotonnes, surnommée Little Boy. L'équipage était composé de douze hommes, dont quatre scientifiques. Deux autres B-29 l'escortaient, emportant les instruments scientifiques destinés à l'analyse de l'explosion.

La ville avait été peu bombardée pendant la guerre et les habitants avaient l'habitude de voir les bombardiers américains survoler leur ville pour se rendre vers le nord du pays. La bombe a été armée en vol et larguée à 8 h 15, à près de 9 000 mètres au-dessus de la ville. À 8 h 16 min 2 s heure locale, après 43 s de chute libre, la bombe a explosé à 587 mètres du sol, à la verticale de l’hôpital Shima, situé au cœur de l'agglomération, à moins de 300 mètres au sud-est du pont Aioi, initialement visé.

L'explosion, équivalant à celle de 15 000 tonnes de TNT, a rasé instantanément la ville. 75 000 personnes ont été tuées sur le coup. Dans les semaines qui ont suivi, plus de 50 000 personnes supplémentaires sont décédées. Le décompte du nombre total de morts est de l'ordre de 250 000. Sur les 90 000 bâtiments de la ville, 62 000 ont été totalement détruits. Il n’est resté aucune trace des habitants qui se trouvaient à moins de 500 mètres du lieu de l'explosion.

Aujourd’hui, devant l'Enola Gay, l'avion qui a largué Little Boy sur les civils d'Hiroshima, les visiteurs du National Air and Space Museum, le sanctuaire dédié à la technologie du complexe militaro-industriel américain, ont droit à des commentaires édifiants de la part des guides touristiques : « la bombe a été larguée, » disent-ils, » pour sauver la vie de milliers d'Américains qui, autrement, auraient été tués lors d'une invasion organisée depuis le Japon. » Ainsi, Hiroshima et Nagasaki auraient été détruits, et 300 000 personnes auraient été sacrifiées à la suite d'un calcul froid et « moralement justifié » visant à provoquer la fin d’une guerre devenue insoluble.

Ce récit peut donner bonne conscience aux visiteurs du musée de l'air, mais il s’agit d’un mythe, fabriqué pour étayer la thèse du « bon droit des alliés ». En fait, les états-majors disposaient d’informations plus précises que ne le laisse entendre cette version.

Même si les chiffres ci-dessus sont effrayants, les bombardements incendiaires de Tokyo qui avaient eu lieu plus tôt en 1945 et la destruction de nombreuses villes japonaises par les bombardements conventionnels avaient déjà tué beaucoup plus de personnes.

Les principaux chefs militaires américains qui ont combattu pendant la Seconde Guerre mondiale considéraient que la bombe atomique était inutile, que le Japon était sur le point de se rendre, et même que la destruction massive de civils était immorale. La plupart d’entre eux étaient des conservateurs, pas des progressistes. Dans ses mémoires publiées en 1950 « I Was There » (J’y étais) l'amiral William Leahy, chef d'état-major de Truman, a écrit : « l'utilisation de cette arme barbare à Hiroshima et Nagasaki n'a été d'aucune aide matérielle dans notre guerre contre le Japon. Les Japonais étaient déjà vaincus et prêts à se rendre. En étant les premiers à l'utiliser, nous… avons adopté une norme éthique commune aux barbares de l'âge des ténèbres. On ne m'a pas appris à faire la guerre de cette façon, et les guerres ne peuvent être gagnées en détruisant des femmes et des enfants.

Le général commandant des forces aériennes de l'armée américaine, Henry "Hap" Arnold, a donné son point de vue dans une déclaration publique 11 jours après l'attaque d'Hiroshima. Interrogé le 17 août 1945 par un journaliste du New York Times sur la question de savoir si la bombe atomique avait provoqué la capitulation du Japon, il a déclaré que « la position japonaise était sans espoir avant même la chute de la première bombe atomique, car les Japonais avaient perdu le contrôle de leur propre espace aérien ».

Le Commandant-en-chef interarmées des Zones de l'Océan Pacifique, Chester Nimitz, a déclaré dans une allocution publique au Washington Monument deux mois après les bombardements : « la bombe atomique n'a joué aucun rôle décisif, d'un point de vue purement militaire, dans la défaite du Japon. . », et l'amiral William « Bull » Halsey Jr., commandant de la troisième flotte américaine, a déclaré publiquement en 1946 : « la première bombe atomique était une expérience inutile…. C'était une erreur de l’utiliser…. [Les scientifiques] avaient ce jouet, et ils voulaient l'essayer, alors ils l'ont largué… »

Le général Eisenhower lui-même, futur président des Etats-Unis a écrit dans ses mémoires que lorsqu'il avait été informé par le secrétaire à la Guerre Henry Stimson de la décision d'utiliser des armes atomiques, il lui avait fait part de ses doutes, d'abord sur la base de sa conviction que le Japon était déjà vaincu et que le largage de la bombe était complètement inutile, et ensuite parce qu’il pensait que son pays devrait éviter de choquer l’opinion mondiale en utilisant une arme dont l’emploi n’était plus nécessaire pour sauver des vies américaines. Plus tard, il a déclaré publiquement : "Il n'était pas nécessaire de les frapper avec cette chose horrible."

Même le célèbre faucon, le général Curtis LeMay, chef du vingt et unième Bomber Command, a déclaré un mois après le bombardement, que « la bombe atomique n'avait rien à voir avec la fin de la guerre. »

Du point de vue même de dirigeants contemporains clés de l'armée américaine, le largage de bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki n'était pas une question de nécessité militaire. Les services de renseignement américains avaient « craqué » les codes japonais, ils savaient que le gouvernement japonais essayait de négocier la reddition avec Moscou.

Les historiens ne s’entendent pas tous quant aux raisons pour lesquelles les deux bombes ont été utilisées. Mais on sait que certains des plus proches conseillers de Truman considéraient la bombe comme une arme diplomatique et pas simplement militaire. Le secrétaire d'État James Byrnes, par exemple, pensait que l'utilisation d'armes atomiques aiderait les États-Unis à dominer plus fortement l'après-guerre. Leo Szilard, scientifique du Manhattan Project, qui a rencontré Byrnes le 28 mai 1945, affirme : « Byrnes était préoccupé par le comportement de la Russie d'après-guerre… il pensait que la Russie pourrait être plus gérable si elle était impressionnée par la puissance militaire américaine, et qu'une utilisation effective de la bombe pourrait impressionner la Russie. »

Mais les mythes sont beaucoup plus susceptibles d'être adoptés que les vérités dérangeantes. Il serait pourtant salutaire de commencer à se poser des questions sur les véritable raisons pour lesquelles les Etats-Unis ont largué la bombe atomique sur le Japon, de s’interroger sur ce qui est vrai et ce qui est faux, si l’on veut éviter une réplique.

lien


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • saint louis 8 août 19:03

    Il est évident que la raison de l’utilisation de cette arme était surtout pour montrer ses muscles face à la Russie.

    Celle ci venait de déclarer la guerre au Japon et devenait une menace.

    La guerre de Corée est la suite de ces événements.

    Les Japonais ont essuyés les plâtres.

    En même temps s’attaquer aux USA s’était s’exposer aux représailles.


    • Rincevent Rincevent 8 août 21:07

      @saint louis

      Celle ci venait de déclarer la guerre au Japon et devenait une menace. C’est une façon de voir : en fait, les alliés avaient demandé à Staline de le faire bien plus tôt, pour les soulager dans leurs opérations sur la zone Indo-Pacifique. Mais, pour le Petit Père des Peuples, la priorité absolue c’était l’Allemagne. Ce n’est qu’une fois Berlin tombée qu’il a déplacé des troupes désormais disponibles pour s’attaquer aux Japonais.

      Après, effectivement, l’énorme potentiel de l’Armée Rouge avait de quoi inquiéter, surtout si des communistes “locaux“, formés à Moscou et débarrassés de l’occupation japonaise, avaient des espérances... Un Kim est venu et maintenant on en est au petit-fils...


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 9 août 10:21

      @saint louis

      Salut, oui ça semble aller de soi, cependant des fois, voyant que la Russie de cette époque, entre autre voir leurs affirmations discutables mais qui sont interdites d’être discutées à Nuremberg sur des sujets interdits ( voir article 19 et 21 ) , ce qui pose la question de « qui dirigeait réellement ce pays ( encore sujet interdit) » me fait penser que Russie et Usa , au niveau pseudo élites, travaillaient ensemble..rien de nouveau ici..est ce toujours le cas...on peut en douter aujourd’hui.

      si ceci est juste, mais ?? c’est encore bien pire si cela peut l’être, c’est plus une formule, cela dit nous sommes définitivement passés dans l’erreur et l’horreur absolu , le cran au dessus qui est le cran de trop ..mais bien sur comme nous avons atteint ce jour là l’horreur suprême faisant des humains de simples criminels et gagné un billet pour notre éradication prochaine sauf changement radical ce que quasiment personne ne veut pour soi mais pour les autres et bien aujourd’hui est aussi bien sur la continuation de tout ceci mais fut pour la période moderne initiée vers 1176..de ce que j’en sais ou saurais..https://youtu.be/u3Gmq-tqvxk


    • JPCiron JPCiron 9 août 10:38

      @saint louis

       la raison de l’utilisation de cette arme >

      A mon sens, il n’y avait aucune raison moralement défendable de le faire. 
      Ni aucune raison tout court.

      Depuis toujours, une fraction dominante de l’Amérique entraîne tout le pays. Et entraînera le monde vers l’abîme.
      .


    • Esprit Critique 9 août 18:21

      @saint louis
      On parle ici de la bombe Hiroshima. Staline a déclaré la guerre aux Japonnais après Hiroshima !!!!


    • OMAR 9 août 18:24

      Omar9
      .
      @JPCiron
      .
      En plus de la raison de l’utilisation de cette arme évoquée par @Saint louis, les scientifiques et « stratèges » américains savaient que les effets de cette arme étaient diabolique, mais ne mesuraient pas « in visu » sa dangerosité, et surtout, ne maitrisaient donc pas parfaitement les moyens, méthodes, techniques et équipement pour s’en protéger et les traitements médicaux adaptés aux dégâts et lésions dus à la radioactivité.
      .
      C’est pour cela que dés la reddition du Japon, des équipes médicales et des experts américains en tous genres débarquèrent sur Hiroshima et Nagasaki.
      Et leurs buts n’étaient surtout pas de venir en aide aux malheureux rescapés.
      https://www.icrc.org/fr/doc/assets/files/other/irrc-230-junod-fre.pdf
      .
      D’ailleurs la seconde bombe a été lancée juste parce que son composant était du plutonium, differemment de la 1ère bombe faite à partit d’uranium...


    • foufouille foufouille 9 août 18:32

      @OMAR

      les kamikazes japonais ne savaient pas non plus comme les kamikazes muslims.


    • OMAR 9 août 19:54

      Omar9
      .
      @coucouille ou le cheveux qui tombe dans la soupe...


    • JPCiron JPCiron 9 août 22:27

      @OMAR

      Bonjour OMAR,

      Et merci pour ces précisions, qui donnent la nausée : ces gens étaient des monstres, et ils n’ont pas changé.
      .


    • Garibaldi2 10 août 16:46

      @OMAR

      Les USA ont menti délibérément aux survivants des bombes d’Hiroshima et de Nagasaki en leur faisant croire qu’ils les soignaient. En fait, il n’en était rien, tout ce que faisaient les personnels médicaux US c’était de surveiller et de documenter les effets des radiations sur la population.

      Même aux USA, des soldats ont été volontairement exposés aux radiations pour pouvoir en suivre les effets :

      https://www.dissident-media.org/infonucleaire/smitherman.html


    • OMAR 10 août 18:07

      Omar9
      .
      @Garibaldi2
      .
      Hiroshima et Nagasaki ont été des laboratoires sur mesure pour les USA. pour évaluer justement les effets mécaniques, thermiques et radioactifs (rayons alpha, beta et neutronique) sur un environnement, des infrastructures et une population.
      .
      Les rescapés japonais ont été traités comme des cobbayes comme les nazis avaient agi envers les juifs, les tziganes et les handicapés psychomoteurs.
      .
      Et ils n’ont jamais payé pour cela...


    • foufouille foufouille 10 août 18:18

      @OMAR

      pauvre vieux sénile, tu es vraiment taré.


    • OMAR 10 août 22:10

      Omar9
      .
      @coucouille
      .
      Mon age avancé, mes tares et ma sénilité,te disent d’aller voir ailleurs.
      .
      Désolé pour ton rectum...


    • Garibaldi2 11 août 00:54

      @foufouille

      Ce qu’écrit OMAR sur les mensonges des personnels de santé US de l’ABCC, qui n’avaient pas pour mission de soigner les irradiés japonais, est parfaitement exact et documenté depuis longtemps.

      Il y a plusieurs documentaires sur le sujet, dont celui de Marc Petitjean, visible ici :

      http://www.marcpetitjean.fr/films/blessures-atomiques/


    • foufouille foufouille 11 août 08:34

      @Garibaldi2

      réfléchit 5s.

      ils allaient les soigner avec ta science infuse de complotiste ?

      le médecin ne fait toujours pas piu avec ses pouvoirs magique pour soigner un irradié.


    • OMAR 11 août 12:13

      Omar9
      .
      Bonjour @Garibaldi2
      .
      Les constats, analyses et conclusions des experts américains dépêchés sur Hiroshima et Nagasaki, ne se sont pas limités au domaine médical.
      .
      Il s’agissait pour eux de déterminer l’élément, le corps simple ou composé et le matériau qui pourrait résister le plus à une attaque nucléaire.
      .
      Ils se rendirent compte aussi que c’était les rayons neutroniques qui causaient le plus de morts instantanées, sans pour autant polluer l’environnement de manière durable (ces rayons ont une durée de vie de quelques secondes) ou, surtout, détruire les infrastructures.
      .
      Quelque temps après, les USA mettaient au point la bombe neutronique ou bombe « propre » dont le but est d’éradiquer principalement, toute forme de vie.


    • Garibaldi2 12 août 16:48

      @foufouille

      Regardez d’abord le documentaire (déjà diffusé plusieurs fois à la télé) avant de faire un commentaire stupide !


    • foufouille foufouille 12 août 17:05

      @Garibaldi2

      cherche un peu plus loin que ta télé.


    • Garibaldi2 12 août 17:05

      @foufouille

      L’ABCC ne prodiguait aucun soin, pas même de la morphine aux grands brûlés en fin de vie.

      ’’Au début de l’occupation américaine, les hôpitaux militaires furent fermés. En dépit des médicaments fournis par la Croix-Rouge internationale et l’armée américaine et du dévouement d’infirmières et de médecins japonais, les atomisés furent laissés pratiquement sans soins en raison du secret que les Etats-Unis entendaient maintenir sur les effets de la bombe. Jusqu’au traité de San Francisco qui, en 1952, rendit son indépendance au Japon, les informations sur Hiroshima et Nagasaki furent censurées et les photographies confisquées. Il était interdit aux victimes de raconter ce qu’elles avaient vu.

      En novembre 1946, l’occupant ouvre un laboratoire militaire, l’Atomic bomb Casualty Commission (ABCC) : il ne prodiguait aucun soin mais examinait des victimes et exigeait les cadavres pour les autopsier.’’


      https://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/05/hiroshima-le-combat-des-hibakusha-contre-l-oubli_4712659_3216.html


    • Garibaldi2 12 août 17:48

      @foufouille

      Cherche un peu plus loin que ta bêtise ! Mais est-ce possible ?!


    • foufouille foufouille 12 août 18:01

      @Garibaldi2

      tu es trop ignare pour comprendre car tu parles allemand depuis 45 et anglais au japon.


    • sylvain sylvain 8 août 19:04

      oui et puis quand on a un jouet pareil, il faut bien s’en servir un peu, voir ce que ça fait pour de vrai . La fille sur la photo fait la tête mais ça fait pourtant de magnifiques explosions. Il est fort possible que les ricains aient brulés tous ces gens uniquement pour voir et effectivement aussi pour impressioner les copains

      L’armée US s’est par la suite servie de tous les conflits pour tester de nouvelles armes : agent orange, uranium appauvri, révolution colorée ... et surement bien d’autres que je ne connais pas

      L’histoire officielle de la deuxième guerre mondiale ( l’histoire oficielle tout court d’ailleurs) est une vaste suite de manipulations, mensonges, propagande ... le tout au programme de l’éducation nationale


      • pierre 8 août 19:23

        @sylvain
        la photo est un montage


      • sylvain sylvain 8 août 20:53

        @pierre
        c’est vrai qu’elle parait bien peignée pour quelqu’un qui vient de se prendre un bombe A


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 août 21:33

        @sylvain et @ pierre

        C’est la photo de couverture de l’édition française du livre de Tamiki Hara : « Hiroshima, fleur d’été » : lien de lecture.


      • machin 9 août 07:33

        @pierre

        « la photo est un montage... »

        Mais pas le symbole.

        .
        .
        .


      • pierre 9 août 11:57

        @sylvain
        effectivement, il suffit de rechercher « images hiroshima 1945 » et là c’est glauque....


      • Lonzine 9 août 18:36

        @pierre
        amusant en effet, on y voit des troupes US se promener dans les décombres devant des cadavres.


      • sylvain sylvain 8 août 19:05

        moi qui pensait avoir réussi à mettre le premier commentaire sur un artic de séraphin... loupé !


        • pallas 8 août 19:25
          Séraphin Lampion

          Bonsoir,

          Vous ne comprenez pas les Japonais et Chinois,

          Ils veulent s’entretuer, annihiler l’autre.

          Cela n’est plus du cadre de la haine ou du racisme, cette conception dépasse l’imaginaire Occidental, Africaine.

          L’annihilation pur et dur.

          Les Japonais ont été pire que les nazis lors de la seconde guerre mondial.

          La meilleure défaite pour eux, la plus noble, était de ce prendre deux bombes nucléaires, sa ne leurs à pas fait grand chose au final.

          La propagande du gentil Nippon, Manga, n’importe quoi

          Cette nation est guerrière, son reve, détruire les Chinois, ; le reve des Chinois détruirent les Japonais.

          Votre pensée à l’occidental occulte la réalité

          Les Indiens et Pakistanais ne sont que des jouets de ces deux là.

          Les Pakistanais jouent les kéké en Grande Bretagne, ils s’écrasent face à la Chine et Japon

          Ce sont deux peuples guerrier, qui ne vie que dans la haine, ils ce vouent qu’a cela

          Le monde ils s’en tamponnent

          Salut


          • Allexandre 8 août 20:38

            @pallas
            C’est une façon simpliste de penser que vous avez compris les extrêmes-Orientaux.
            Leurs différends n’ont rien de plus que ceux qui opposèrent ffFrance et Allemagne ou Allemagne et Russie, ou Rome et Germanie. Quant à la violence, elle est partout très sophistiquée. Votre vision mythique de l’Occident « blanc » est un peu « bisounours ».
            Par ailleurs, relisez ce que vous écrivez, car j’ai relevé au moins quinze fautes, dont du lourd.


          • Septime Sévère 8 août 20:45

            L’emploi de la bombe A avait évidemment pour but d’empêcher l’URSS de pousser son avantage jusqu’au Japon, après avoir défait ses troupes sur le continent.

            Quant à savoir la part de la crainte réelle ou non d’avoir à débarquer en 1946 au Japon, on restera éternellement dans les hypothèses variablement influencées par les sentiments de l’analyste. 

            L’idéologie actuelle contre le nucléaire civil est la fille directe de l’usage de la bombe en 1945. 


            • pallas 8 août 20:53

              @Septime Sévère

              La condescendance

              Cette maladie mentale, vous en êtes devenu insultant

              Vous ne me connaissez pas, ne connaissez personne, détester par tous

              Etre hors de l’histoire, humilié, trainé dans la boue comme des prostitués.

              C’est quoi votre probleme ?

              Salut


            • pallas 8 août 20:56

              Allexandre

              Vous êtes un flançois

              Donc votre avis ne compte pas

              Désolé

              Va faire mumuse chez papa et maman

              Salut


              • Xenozoid Xenozoid 8 août 21:02

                on devrait se demander quand la guerre a commencé, a défaut de finire et de recommencer, ça ressemble a un virus ce truc


                • Rincevent Rincevent 8 août 21:18

                  @ l’auteur

                  Aucune utilité strictement militaire à ce stade de la guerre c’était évident, mais il y a eu plusieurs faits et arrières-pensées qui ont poussé à son utilisation.

                  1) Épargner des vies américaines. Oui quand même un peu, si on écoutait les déclarations enflammées des autorités japonaises qui promettaient d’envoyer sur les plages tout ce qui tenait encore à peu près debout : des soldats, (y compris les éclopés), des civils, des jeunes. Et s’il n’y avait pas eu assez de fusils, il restait les lances en bambou… Compte tenu du niveau de fanatisme et de l’obéissance aveugle à l’Empereur, ça aurait été un cauchemar pour les GI. L’apparition des Kamikaze leur en avait déjà donné un avant-goût.

                  2) Raccourcir la guerre. Les plans d’une invasion classique (opération Downfall) ne prévoyaient pas d’assaut final avant mars 1946, au mieux !

                  3) Il y avait 2 sortes de bombes disponibles : 1 à l’uranium, l’autre au plutonium. Tant qu’à faire, autant utiliser les 2 pour comparer et préparer l’avenir… tout en envoyant un message à Staline. D’une pierre trois coups.

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Downfall


                  • pallas 8 août 21:28

                    @Rincevent

                    Bonsoir,

                    L’actuel guerre de Flançois.

                    Des attaques par centaines dans des contrés

                    Stratégie Mon seigneur ct vo plé, Moy ShUTiplai

                    Les troupes sont harcelés et ce font pris en piege.

                    La population ce fait agressé.

                    Cher Seigneur

                    hé hé hé hé

                    Je m’amuse bien

                    Salut

                    Je peut écrire plus mal cher idolâtre.


                  • HELIOS HELIOS 10 août 10:36

                    @Rincevent

                    hmmm, je trouve votre analyse un peu rapide et surement ecrite avec un contexte actuel. 
                    votre 1)... il n’y a pas eu, selon les américains que je connais, ce type de raisonnement, mais une opinion publique, surtout des cotes (est et ouest), qui ne voulaient pas rentrer dans une guerre sans fin alors que les familles déploraient ceux qui etaient restés dans les cimetieres européens.
                    Le « bruit » des japonais, valait a l’époque autant que celui que l’on connait aujourd’hui avec les terroristes du moyen-orient, de tuer le plus d’occidentaux possible même avec des couteaux si on n’a pas d’armes plus puissantes. on connait encore cela de nos jours... cela a peu d’impact parce qu’on ne gère pas le vrai problème, d’autant qu’a cette epoque on ne prenait pas l’avion comme de nos jours.

                    votre 2)... les industries américaines avaient déjà planifié le développement du japon, et ils n’avaient pas intéret a detruire autant d’espace « productifs ». Rappelez vous que la chine « n’existait pas » et c’etaient les japonais qui allaient jouer ce role sur les 30 ou 40 ans suivantes.

                    votre 3)... mon avis est plutot mitigé, mais selon mes connaissances, a part les « faucons » qui n’etaient pas assez puissants et les colombes qui avaient l’aval des rescapes de la 2nd guerre mondiale, ce sont des techniciens qui ont choisis en sussurant a l’oreille des politiques que l’exemple etait LA solution.
                    Personne ne mesurait ni la portée psychologique et encore moins le developpement du nucleaire, c’est pour cela qu’il n’y a pas eu d’opposition ou du moins d’opposition plutot molle.


                  • Areole 8 août 22:02

                    Les hommes, fussent-ils américains et généraux, raisonnent bizarrement. Ils se demandent si tuer 300.000 civils japonnais à permis ou non d’écourter la guerre ? plutôt que : pourquoi tuer 300.000 civils japonnais pour mettre fin à la guerre ?

                    Depuis quand les vieillards, les femmes et leurs enfants sont-ils des menaces pour les armées ? 

                    Ce qui est encore plus étrange c’est qu’un lot de commentaires sur ce fil discutent encore pour savoir si c’était « utile » ou non.

                    Les hommes gavés aux sucreries humanistes ont parfois des idées tordues


                    • pallas 8 août 22:29

                      @Areole

                      Le Japon

                      120 millions sur le sol et environs 50 millions dans la diaspora

                      Sa n’est pas un roi factice face a un géant.

                      Les Japonais s’ intéressent aux mythes de Ulysse et de Enée ?

                      Hé hé hé hé

                      Chacun ça croix

                      Salut


                    • binary 8 août 22:30

                      La grave erreur des sociétés est que petit à petit elles ont mis la guerre entre les mains de civils qui ne la faisaient pas et donc ne la voyaient pas. Les « chefs » de guerre issus de science pipo conçoivent les guerres comme étant un du des inférieurs à leur grandeur, mais qui ne les engage en rien.


                      • ticotico ticotico 8 août 22:47

                        @seraphin

                        c’est vrai qu’on en parle peu, mais les lectures que j’ai faites sur le sujet confirment dans leur majorité que l’urss menait une offensive qui allait les amener à occuper le territoire japonais à court terme.

                        Quelques précisions ici

                        Un message double effet :

                        1/ Hiro-hito, c’est bon tu peux signer le bon de commande pour une pax americana durable et légèrement dominatrice 

                        2 Staline, fais gaffe, on a un plus gros gun que toi et on n’hésitera pas l’utiliser.


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 8 août 23:28

                          Et quand on jugera les États-Unis pour crime contre l’humanité qui ont largue deux bombes atomiques sur des populations civiles ?


                          • pallas 8 août 23:50

                            @eau-du-robinet

                            Ta pas compris

                            Les Japonais, ils s’en foutent

                            En terme ethnique pur

                            170 millions d’occidentaux contre 150 Japonais, diaspora comprise

                            Dégage

                            Salut


                          • JPCiron JPCiron 9 août 10:45

                            @eau-du-robinet

                            Et quand on jugera les États-Unis pour crime contre l’humanité >

                            Il y aurait plein de cas dans l’ Histoire où il conviendrait de le faire.

                            Pour que cela arrive, il faudrait que les USA déclassifient tout un tas de dossiers qui, en tout état de cause, ont déjà été ou seront détruits avant déclassification.
                            Ensuite, il faudrait que les USA n’usent pas de leur droit de véto...
                            .
                            Ils peuvent donc faire ce qui leur chante ...
                            .
                            Une solution partielle serait que le monde abandonne toutes les structures avec droit de veto, et en crée de nouvelles sans.


                          • Esprit Critique 9 août 18:36

                            @eau-du-robinet
                            A Bon , parce qu’avant personne n’avait jamais bombardé de civils ?
                            Le Blitz ? jamais entendu parler, Dresde savez pas ou c’est ? Le bombardement de Tokio en Mai 45 qui a fait plus de mort que les deux bombes atomiques.
                            Atterrissez !


                          • samy Levrai samy Levrai 9 août 00:08

                            Les anglo saxons systematiquement dans toutes les guerres nombreuses qu’ils commettent s’attaquent aux civils et aux infrastructures civiles.

                            Les villes entièrement détruites sans nécessité militaire autre que le morale des civils, se suivent et se ressemblent , toujours par les airs, presque sans risque, depuis la seconde guerres mondiale.

                            Ils n’existent pas de nations aussi barbares dans l’Histoire de l’humanité, les allemands et leurs atrocités ne sont que des enfants, comparés à ces lâches assassins.


                            • pallas 9 août 00:37

                              @samy Levrai

                              Vous ne comprenez pas ;

                              Votre espece est morte.

                              J’en est marre de vous.

                              Salut


                            • pallas 9 août 01:12
                              Séraphin Lampion

                              Bonsoir ;

                              Vous etes seuls

                              Le flançois, le contrat est terminé

                              Dans celui ci, il fut nullement inscrit la reproduction et la ’’’......’’’’

                              Vous avez compris

                              C’est le prix a payer

                              Bonne nuit

                              Salut


                              • pallas 9 août 01:44
                                Séraphin Lampion

                                Les Nobles,

                                Ils et elles sont tous morts, au mieux, sont des cadavres

                                Désolé


                                • babelouest babelouest 9 août 04:58

                                  Qu’était le largage de ces deux bombes ? Tout simplement le début de la Troisième Guerre Mondiale, celle qui met aux prises l’Empire anglo-saxon au reste du monde. Avec des hauts et des bas, cette guerre dure toujours. Au début elle était dirigée en particulier contre l’URSS, mais depuis 1995 ce sont vraiment TOUS les pays non anglo-saxons qui sont visés.

                                  .

                                  Il faut se dire que, instable comme il est, l’Empire du Fric ne peut vivre sans conflits. Sinon il se disloquerait.


                                  • caillou14 rita 9 août 06:24

                                    Deux bombes atomiques ont été nécessaires pour que le Japon capitule !

                                    Sans ces deux bombes la guerre aurait durer plusieurs de en plus, et des milliers de GI seraient mort.

                                    Un choix difficile à faire ?

                                    Pendant cette guerre, le Japon à montré son visage de barbare assassinant des centaines de milliers de gens innocents !

                                     smiley


                                    • caillou14 rita 9 août 06:55

                                      @hilarionlefuneste...Votre réponse vient de Moscou je présume ?
                                      On reconnait le style de Poutine...Bonne journée !
                                      Les GI ont sauver vos miches mon bon et son mort pour cela, sur les plages de Normandie ce sont eux qui sont venus pas les Russes ni les Japonais ??...allez voir les cimetières ou ils reposent !
                                      Les Russes ont fait leur part de boulot après avoir reçu l’armement américains en libérant les pays de l’Est..comme dans toutes les guerres beaucoup sont morts, mais tout l’Ouest fut libéré par les troupes alliées et si aujourd’hui vous écrivez des conneries sur le site c’est grâce à eux ! 


                                    • caillou14 rita 9 août 07:44

                                      @rita...Bombardement de Dresde..Les noms des « décideurs » politiques sont connus depuis l’époque même. Les principaux sont Winston Churchill (à qui est dédié de par le monde force places et avenues) et Sir Archibald Sinclair, ministre de l’Air. La raison en est à la fois « politique » (montrer aux autorités soviétiques la puissance de feu des alliés occidentaux) que militaire (désorganiser un important nœud routier ... totalement dépourvu de moyens de défenses, la « Flak » ayant été transférée sur le front de l’Oder). L’exécutant est le maréchal de l’Air Sir Arthur Harris, « Bomber Harris », sur qui toute l’ignominie de cet authentique crime de guerre est retombé (en même temps que sur la RAF)


                                    • caillou14 rita 9 août 09:23

                                      @rita....Agoravox est un site de désinformation payé par Moscou pour publier des faks news ?
                                      Je me tire de cet endroit nauséabond...


                                    • xana 9 août 08:09

                                      Palla,s, pourquoi ne vas-tu pas te pendre ?

                                      Personne ici ne lit tes insanités.

                                      Tu cherches à provoquer mais les gens ne daignent pas te répondre, tes arguments sont trop ineptes.

                                      Tu es tellement stupide, à ta place je me suiciderais...


                                      • saint louis 9 août 15:39

                                        @xana
                                        Sans aller jusqu’au suicide, une auto modération serait la bienvenue.


                                      • leypanou 10 août 12:21

                                        @xana
                                        çà me rappelle quelqu’un qui s’adressait à un multi-pseudo sur agvx il y a quelques années et c’est ici.
                                        pallas n’est pas multi-pseudo à ma connaissance, pas comme le rital Niçois.


                                      • xana 9 août 08:15

                                        Et Rita, soi-disant aide-soignante, mais surtout une adepte de l’enfermement des citoyens par peur du covid, poutinophobe parce que les médias lui ont dit que Poutine est un méchant et que l’Amérique c’est beaucoup mieux, tu ferais mieux d’aller dormir pour récupérer tes gardes, plutôt que d’affirmer ici ce que la télé répète aux mougeons.


                                        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 9 août 09:09

                                          « 6 août 1945 : ils savaient pourtant qu’ils avaient déjà gagné la guerre »

                                           

                                          Ben oui, mais les Japonais, ils savaient qu’ils n’avaient pas déclaré la guerre quand ils ont attaqué Pearl-Harbour. Le retour de bâton a été fulgurant et les Japonais savaient pourquoi, eux.


                                          • OMAR 9 août 18:33

                                            Omar9

                                            @Daniel PIGNARD :"ils savaient qu’ils n’avaient pas déclaré la guerre quand ils ont attaqué Pearl-Harbou...".
                                            .
                                            Ah, parce que les coréens, les vietnamiens, les panaméens, les somaliens, les afghans, les cambodgiens, les yougoslaves, les irakiens, les libyens, bref presque l’humanité, ils avaient déclaré la guerre aux USA et les ont attaqués ?
                                            .
                                            @Daniel Peignoir, t’as de la fièvre hallucinante, va donc te couvrir...


                                          • simplesanstete 9 août 09:21

                                            A quoi pensait le pilote au moment du largage est encore + significatif que cet essai gratuit & transformé du complexe de dieu ? « Aux traites de mon frigo ».... lu dans l’obsolescence de l’homme d’Anders.


                                            • cathy cathy 9 août 09:23

                                              Le Japon était allié avec Hitler, la punition a été cash, comme pour l’Allemagne et sa destruction au phosphore blanc. 

                                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Bombe_incendiaire# : :text=Une%20bombe%20incendiaire%20est%20une,utilis%C3%A9es%20comme%20armes%20de%20guerre.


                                              • QAmonBra QAmonBra 9 août 10:49

                                                Merci @ l’auteur pour le partage.

                                                Article intéressant mettant le doigt sur une sombre réalité de la mentalité U$, son mépris de la vie des autres, alliés ou non, est une vieille histoire, nos anciens encore vivants et ayant connus les bombardements de l’aviation alliée, savait faire rapidement, et pour cause, la différence entre aviation anglaise et yankee, bien qu’ils utilisait souvent les mêmes appareils !

                                                Unique pays sans nom au monde, les états unis d’Amérique du nord ou U$A, suivant leur terminologie faisant d’eux les seuls américains, à l’instar des $ionnards se considérant comme les seuls sémites en Palestine et ailleurs,(¹) constituent la quintessence de ce qu’est et peut devenir une « nation » de colons d’origine principalement anglo-saxonne.

                                                Outre la spoliation du territoire des autochtones par le génocide, l’invention des camps de concentration que sont les « réserves indiennes », la destruction systématique de leur langue et identité culturelle, le développement dudit territoire par l’esclavage de populations africaines, son agrandissement par la guerre au voisin hispanique, son enrichissement par d’incessantes guerres de pillage aux 4 coins de la planète et perdurant à ce jour, la liste exhaustive et circonstanciée de leurs méfaits connus et, surtout, occultés nécessiterait plusieurs volumes d’une encyclopédie spécifique.

                                                Quant au nombre de civils, tous âges et sexe confondus, ayant perdu la vie ou leur intégrité physique à cause des U$A, seulement durant les 5 dernières décennies, j’estime que leur décompte dépasse monstrueusement et sans aucun doute celui des victimes des bombes nucléaires sur le Japon ! Quelles que soient les motivations de cet état criminel, pourtant référence et modèle sociétal des nations occidentales depuis si longtemps. . .

                                                .

                                                .

                                                .

                                                (¹) Ces 2 états sont d’essence purement coloniale, on ne peut comprendre leurs Histoires respectives sans comprendre ce qu’est fondamentalement le colonialisme et, leurs destins étant intimement liés, la dissolution inexorable de l’un entrainera celle de l’autre, or nous sommes déjà au stade des premiers symptômes du processus de disparition.


                                                • QAmonBra QAmonBra 10 août 13:14

                                                  @Sabre de bois

                                                  Je pisse à la raie de tous les $ionnards, wahhabites, fascistes et autres racistes, ainsi qu’à tous leurs lèche-couilles, tous ceux changeant de pseudo comme de slip merdeux, se planquant derrière leur écran, ne sachant pas aligner correctement deux phrases, sans insulter et vomir la haine pourrissant ce qui leur reste de neurones. . .


                                                • foufouille foufouille 10 août 13:39

                                                  @QAmonBra

                                                  le seul neurone qui te reste est halal.



                                                • vraidrapo 11 août 08:45

                                                  @Sabre de bois
                                                  Puisque tu te concentres sur une infime partie du commentaire qui nous est exposé...
                                                  je vais te proposer 2 auteurs qui passent, en général, pour résidents critiques (lucides ?) dans ce pays dont tu sembles chérir le Régime..
                                                  1)
                                                  https://www.cultura.com/par-le-feu-et-par-le-sang-tea-9782226196538.html
                                                  2)
                                                  https://www.franceculture.fr/conferences/iremmo/comment-jai-cesse-detre-juif

                                                  Si ceux qui pensent comme toi, voulaient bien intégrer ces informations, ça ferait du bien à tout le monde... éviter les répétitions et le sur-place. Mais peut-être que c’est trop vous demander ???!!!


                                                • vraidrapo 11 août 09:16

                                                  @QAmonBra
                                                  Je pisse à la raie

                                                  ....

                                                  WoooOOOH putain, il est colère tout rouge, écarlate même !
                                                  Arrête, c’est mauvais pour le cœur !
                                                  Je suis sûr qu’il existe dans le vocabulaire de la langue de notre Molière préféré des expressions tout aussi percutantes mais, subtiles prêtant à faire sourire la cible autant que les témoins...


                                                • Octave Lebel Octave Lebel 9 août 11:06

                                                  « Mais les mythes sont beaucoup plus susceptibles d’être adoptés que les vérités dérangeantes. Il serait pourtant salutaire de commencer à se poser des questions sur les véritable raisons pour lesquelles les Etats-Unis ont largué la bombe atomique sur le Japon, de s’interroger sur ce qui est vrai et ce qui est faux, si l’on veut éviter une réplique. »

                                                  Je crois que c’est la question de fond qu’il faut toujours avoir à l’esprit. Dans quelle mesure ceux qui ont une influence sur le pouvoir aux Etats-Unis et aussi la population en sont-ils conscients ? Cela pose aussi la question de comment se prévenir d’une escalade ou d’une aventure incontrôlée. Difficile à dire. Un peu angoissant comme question .Le passé ne plaide pas pour l’absence de risques loin de là. Je pense que c’est un sujet qu’il ne faut pas éviter parce que plus il y aura de personnes conscientisées, plus la marge de manœuvre et la « disponibilité psychologique » des docteurs Folamour se réduira. Je sais, un peu optimiste comme position. Mais vu la gravité du sujet, l’option de l’optimisme donc de la volonté me semble la moins pire.


                                                  Autre question subsidiaire. A partir de quelle situation les « Etats-Unis » (ceux qui ont le pouvoir bien sûr) considèrent-ils que leurs intérêts vitaux sont menacés ? La poser c’est mettre en évidence me semble-t-il que cela dépendra des circonstances mais c’est aussi que chaque pays (c’est l’échelle pour un être humain à laquelle se décide la paix ou la guerre) doit s’interroger sur quoi repose sa coopération avec les autres pays et ce qui en découle.


                                                  Bonne journée


                                                  • Esprit Critique 9 août 17:23

                                                    Les Japonnais avait eu quatre fois plus de mort qu’a Hiroshima lors du bombardement de Tokio avec de bombes incendiaires fin Mai 1945.

                                                    Ils n’avaient pas encore compris.

                                                    Les USA en avait marre et ils craignait que Staline ne se prenne pour un deuxième Hitler en Europe.

                                                    Nagasaki était destiné a faire comprendre a Staline qu’il n’aurait pas une part du gâteau, et aux japonnais qu’il y en avait vraiment plus que marre.

                                                    Porter des jugements de valeurs hors connaissances de faits , au moment des faits n’est d’aucun intérêt et empêche de comprendre.

                                                    Simple rappel de faits et du contexte. 


                                                    • vraidrapo 11 août 08:47

                                                      @Esprit Critique
                                                      Malgré la Toile, on a dû mal à savoir ce qui se passe aujourd’hui devant notre porte... alors pour ce qui est de spéculer sur les arrières-pensées de Staline, il y a plus de 60 ans... ???


                                                    • Claudec Claudec 9 août 17:34

                                                      Révisionnisme réécrivant l’histoire avec autant

                                                      d’antiaméricanisme primaire que de compassion dévoyée à l’égard d’un peuple alors soumis à un pouvoir médiéval, dont la fourberie n’a eu d’égal – à l’intérieur comme à l’extérieur de ses propres frontières – que celle de son allié nazi ou du communisme. Mais peut-être l’un ou l’autre de ces derniers aurait-il eu des raisons défendables d’utiliser la bombe s’il avait été le premier à la posséder ?

                                                      Ce qui est certain par contre, c’est qu’au moins une partie du résultat escompté et attendu de tant d’autres peuples que le Japon a été obtenu. Une guerre qui faisait des dizaines de milliers de victimes chaque jour, a cessé instantanément.

                                                      C’est un grand service qui a été rendu à l’humanité entière (laquelle a remis ça de plus belle par la suite, mais là n’est pas le sujet).



                                                      •  C BARRATIER C BARRATIER 9 août 19:52

                                                        savaient ?N on. Ils pensaient que. Mais ils n’avaient aucune preuve indubitable.

                                                        Bien sûr, il y avait la course avec l’URSS.

                                                        La guerre propre ? UTOPIE. Il n’y a rien de rare dans le massacre de civils que ce soit par les hitlériens ou les japonais.

                                                        Si les civils laissent faire leurs dirigeants japonais, alors ils sont complices et sont aussi quelque part des soldats.

                                                        Il fallait lancer ces bombes atomiques, miiltairement pour être sûrs, politiquement (propagande russe ou usa).

                                                        Ne cherchons pas la moindre morale dans la guerre. Elle est par essence immorale. Et ça continue.


                                                        • Dr Destouches Dr Destouches 9 août 21:47

                                                          La bombe atomique n’a jamais existé ce qui est démontré dans ce livre récent

                                                          Akio Nakatani - Death Object - Exploding the Nuclear Weapons Hoax (2017).

                                                          Photographic proof that Hiroshima was not destroyed with an atomic bomb

                                                          https://www.youtube.com/watch?v=bGSpV3yNza4

                                                          WWII Nuclear Bomb Hoax


                                                          https://www.youtube.com/watch?v=4szqzNVrJN8


                                                          • alinea alinea 10 août 11:16

                                                            Séraphin Lampion, et tous : il est indispensable de lire :

                                                            Le monde comme projet Manhattan , de Jean-Marc Royer.

                                                            C’est dessillant !! tellement dense qu’on ne peut pas en lire beaucoup à la fois !

                                                            Éditions : le passager clandestin ; 19 euros


                                                            • QAmonBra QAmonBra 10 août 14:07

                                                              @alinea

                                                              Merci pour l’info, c’est noté.



                                                              • flourens flourens 10 août 15:38

                                                                c’est vrai et faux à la fois, la bombe c’était bien pour finir la guerre, mais pour une autre raison que les morts américains, encore que !!!!

                                                                la Russie avait promis aux alliés d’attaquer le Japon 3 mois pile poil après la défaite de l’Allemagne, 8 mai plus trois mois égale 8 août, et effectivement le 9 août au petit matin la Russie a déclenché une opération gigantesque, la plus importante de la guerre et qui a balayé les forces japonaises, Staline a même proposé aux ricain de débarquer au Japon, et c’est ce qui se serait passé s’il n’y avait pas eu la bombe, mais cela était intolérable que la Russie prenne Tokyo avant eux, déjà il y avait eu Berlin, d’autant que le débarquement ricain était prévu en novembre, d’ou la bombe avec un double but, hâter la capitulation et avertir les Russes, d’ailleurs dans les motifs de la capitulation japonaise la bombe c’est négligeable, le bombardement de Tokyo le 9 mars a fait bien plus de mort mais ils ne voulaient surtout pas des communistes à Tokyo, communistes qui auraient sans doute détrôné l’empereur, et de plus ils se sont donné l’image de victimes, donc l’excuse de la bombe tombait bien pour ne pas perdre la face, il faut souligner que les combats ont pris fin le 15 août, sauf pour les russes qui ont continué jusqu’à obtenir ce que les japonais leur avait pris en 1905, voire un peu plus

                                                                voila la vraie histoire


                                                                • vraidrapo 10 août 16:49

                                                                  Je déplore que les 200,000 coréennes de confort du « bidasse japonais », ne puissent plus donner leur avis sur la question... !


                                                                  • vraidrapo 12 août 09:50

                                                                    @hilarionlefuneste
                                                                    et la vérité est que coinçant économiquement le japon en Asie l

                                                                    En 2020, tu utilises le prétexte économique pour justifier l’agression ?! C’est nul !
                                                                    Avec ce type de raisonnement, on peut justifier beaucoup d’horreurs du passé... tu imagines un peu...
                                                                    Je fréquente des gens qui justifient les crimes de Staline « parce qu’il le fallait ». Donc nous évitons de parler du bonhomme....


                                                                  • hocagi@1shivom.com 10 août 17:55

                                                                    par définition de ce qui caractérise le mieux les 8 milliards d’humains vivant au moment ou j’écris — et je suis pas meilleur car un fieffé enculé aussi  

                                                                    nous… avons adopté une norme éthique commune aux barbares de l’âge des ténèbres. On ne m’a pas appris à faire la guerre de cette façon, et les guerres ne peuvent être gagnées en détruisant des femmes et des enfants.


                                                                    NON totalement faux, l’humain est programmé pour surtout tuer le plus faible , incluant bien sur les femmes et les enfants, bien que en ce qui concerne les femmes j’ai un doute (qu’elles soient les plus faibles) excellent il faut absolument rire de tout cela


                                                                    • hocagi@1shivom.com 10 août 18:39

                                                                      AH I forgot to say

                                                                      Il est rigolo que l’histoire nous impose un devoir de mémoire avec les camps de concentration, alors que atomiser du japonais est plutôt bien vu et juste a nice barbecue party. Mais en fait c’est raisonnable car les Japonises sont pas des humains, sont des goys, entre le chimpanzé a petite bitte et poil noir drus, et les grosses bites et poils manquants comme moi, in the middle so to say


                                                                      • Ecométa Ecométa 10 août 20:44

                                                                        Un autre « mythe » ! A la fin de la dernière guerre mondial, un sondage IFOP réalisé en France et qui interrogeait les français de savoir quelle Nation, de la Russie, des États-Unis ou de l’Angleterre, avait le plus participé à la défaite de l’Allemagne nazie. Réponse : 57 % La Russie, 20% les États-Unis et 12 % L’Angleterre !

                                                                        Le même sondage fait en 1994 et 2004, ce sont les États-Unis qui arrivent en tête avec 58% des Français qui attribuent aux Américains le plus de mérite ! 

                                                                        Pour les plus récents sondages, quand on regarde les réponses en fonction des catégories socio-professionnelles, ce sont les ouvriers et les cadres supérieurs qui se trompent le plus ; étonnant : non ? 

                                                                        Historiquement, les Français de 1945 ont vu juste et pourtant l’accès à une information fiable était bien plus difficile à la fin de la guerre qu’en 1994 ou 2004.


                                                                        • QAmonBra QAmonBra 10 août 21:48

                                                                          @Ecométa

                                                                          C’est là qu’on mesure la redoutable efficacité du conditionnement des populations occidentales depuis la fin de la guerre, au moyen de nombreux et puissants me(r)dia de masse agissant synergiquement : Cinéma, journaux, magazines, livres, TV, radios et ça continue de plus belle avec un internet de plus plus « orienté ».

                                                                          Encore quelques années à cette « sauce » et le citoyen lambda français en sera au stade d’acculturation et d’ignorance de son alter ego U$ d’aujourd’hui.

                                                                          Mais la connerie française est . . . Française ! Et déjà certains râleurs se plaignent à leur municipalité du bruit des cigales. . .


                                                                        • stef 11 août 07:24

                                                                          le pire c’est quil en ont balancé une seconde à quelques jours d’intervalle


                                                                          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 août 08:13

                                                                            @stef
                                                                            Cela a été la plus efficace et non la pire car elle a entraîné la capitulation du Japon.


                                                                          • vraidrapo 11 août 08:56

                                                                            @stef
                                                                            J’ai entendu dire... quand j’étais lycéen ( houou, que c’est loin... ?) que le Gouvernement japonais estimait l’efficacité de la première bombe... fortuite !
                                                                            La seconde aurait levé le doute !
                                                                            Comme explication,« ça vaut ce que ça vaut... » comme on dit communément.
                                                                            Le soldat nippon a pu se consoler dans les bras de cette multitude de coréennes...


                                                                          • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 11 août 08:04

                                                                            Dans les jours qui ont suivi le lancement des bombes atomiques, l’empereur Hiro Ito a annoncé la capitulation du japon, ce qui a causé pas mal de suicides chez les officiers japonais. Personne ne peut dire combien de jours ou de mois aurait duré la guerre sans cela et quels auraient été les coûts humains. Mourir d’une bombe atomique est affreux mais mourir de faim dans un camp de prisonnier ou mourir au lance-flamme lors d’une attaque américaine n’est pas tellement mieux. Les américains ont eu l’intelligence de garder l’empereur en place ce qui a évité l’humiliation ultime du Japon (il n’est jamais bon d’humilier un peuple).


                                                                            • Ecométa Ecométa 11 août 08:53

                                                                              @Bernard Mitjavile

                                                                              Vous avez raison sur bien des points ! Mais vous vous placez après, mais il convient de se placer avant et pendant car rendre la décision de lancer une telle bombe, pour des raisons avant tout « expérimentale », car tout était fait dans ce sens, d’une expérience « grandeur nature » car il fallait juger sur le terrain ! Une telle décision, très contestée même par des militaires américains de très haut rang ; une telle décision ne peut relever que d’un esprit qui doit être qualifié comme relevant du « nazisme » ! 
                                                                              Un nazisme qui a largement fait son chemin aux États-Unis, en termes de pensée, dans les années trente d’avant la guerre ! Le monde de la finance et des l’industrie, aux États-Unis comme e e Europe étai largement « pro-nazi » ! On le sait désormais historiquement, que c’est ce « monde » là et non le peuple allemand qui a porter Hitler au pouvoir car ils partageaient les mêmes thèses de suprématie et de racisme ! 


                                                                            • vraidrapo 11 août 09:01

                                                                              @Bernard Mitjavile

                                                                              ce qui a causé pas mal de suicides chez les officiers japonais

                                                                              On devait manquer parfois de témoins pour les cérémonies du Seppuku...

                                                                              En effet, le seppuku n’est absolument pas une pratique solitaire, tout du moins dans le cadre du bushidō ; si le public est restreint et choisi, il est par contre nécessaire. Il a valeur de témoin et d’assistant de la mort du samouraï.



                                                                            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 11 août 10:00

                                                                              @Ecométa, D’autre part, il faut prendre en compte le facteur temps. Staline était prêt dans les semaines à venir à occuper une partie du Japon par le nord après s’être emparé des îles Kouriles. Cela aurait pu créer une situation comme en Europe de l’Est avec 40 ans d’occupation soviétique d’une partie du territoire et la stagnation du développement économique de cette partie du Japon.
                                                                              Quant à l’aspect « esprit nazisme », le bombardement de Dresde, ville pleine de réfugiés,

                                                                              avec des bombes incendiaires avait une justification militaire bien plus discutable pour un nombre de morts civils comparable. N’abusons pas de ce genre de qualificatif. C’est comme pour Oradour sur Glane, soit disant symbole de la barbarie nazie jusqu’à ce que l’on s’aperçoive que la majorité des soldats de la division Das Reich impliqués étaient des alsaciens « malgré-nous », ce qui a donné lieu à un procès après-guerre où tous les soldats impliqués sont sortis libres pour ne pas faire de vagues. Beaucoup de propagandes de tous les côtés..


                                                                            • alinea alinea 11 août 17:47

                                                                              @Bernard Mitjavile
                                                                              Les Américains ont gardé l’empereur en place, à la demande des Japonais qui affirmaient vouloir se rendre ; mais ils ont laissé traîner l’affaire parce que, pour eux, le plus important était de finir leurs bombes ; en avril, elles n’étaient pas au point, et les USA ont fait tenir la guerre jusqu’en août pour pouvoir être les maîtres du monde !
                                                                              lisez le livre que je vante, plus haut ; c’est vraiment essentiel !


                                                                            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 11 août 19:07

                                                                              @alinea Il y avait certainement des responsables japonais réalistes sur l’issue de la guerre mais beaucoup étaient prêts à se battre jusqu’au bout tant que les conditions d’une défaite n’était pas claires comme l’a montré l’exemple des kamikaze. De plus, il y avait la menace de Staline suite à l’arrivée de Kim Il Sung venant d’URSS en Corée du Nord. Bon, je n’ai pas lu votre livre mais je me garderai d’une condamnation univoque des américains. 


                                                                            • alinea alinea 12 août 12:38

                                                                              @Bernard Mitjavile
                                                                              Moi non ! en avril les Japonais ( le gouvernement japonais) annonçaient leur retraite à condition que soit épargné leur empereur ! Les US n’avaient rien à foutre de leur empereur, mais ils ont laissé traîner pour pouvoir finir leur bombe !


                                                                            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 13 août 16:31

                                                                              @alinea Si vous pouviez documenter un peu vos affirmations. Je ne sais d’où vous sortez cette annonce de retraite. Il n’y a pas eu d’annonce officielle de retraite en avril d’autre part que veut dire retraite dans ces conditions. 


                                                                            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 13 août 17:52

                                                                              @Bernard Mitjavile D’autre part dans la première moitié de 45, le Japon avait essuyé une série de défaite et s’était en avril essentiellement replié sur les îles formant son territoire national aussi il n’y avait pas de retraite possible autre que la défense du territoire avec des opérations kamikaze. Dans ces circonstances, retraite ne veut rien dire.


                                                                            • dscheffes 11 août 08:33

                                                                              Je suis persuadé que la société américaine est intrinsèquement violente, il suffit pour cela de considérer ses mythes fondateurs ; alors quand les U.S.A. s’érigent en défenseur du monde « libre » et en grands moralisateurs, je me permets toujours de rappeler à ses partisans que ce les U.S.A. sont le seul pays à avoir largué des bombes atomiques en situation de guerre.


                                                                              • Ecométa Ecométa 11 août 09:33

                                                                                @dscheffes

                                                                                "Les États-Unis d’Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation".

                                                                                Albert Einstein


                                                                              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 août 09:44

                                                                                @Ecométa

                                                                                Cette citation n’est pas d’Einstein à qui on attribue bizarrement plein de pensées des autres, mais d’Oscar Wilde qui était bien ingrat, puisque sa notoriété est née après qu’il ait été invité pour une série de conférences aux USA et au Canada.


                                                                              • Xenozoid Xenozoid 11 août 09:47

                                                                                @Ecométa

                                                                                oscar wilde


                                                                              • Jean Keim Jean Keim 11 août 08:46

                                                                                Extrait de l’article :

                                                                                << Dans ses mémoires publiées en 1950 « I Was There » (J’y étais) l’amiral William Leahy, chef d’état-major de Truman, a écrit : « l’utilisation de cette arme barbare à Hiroshima et Nagasaki n’a été d’aucune aide matérielle dans notre guerre contre le Japon. Les Japonais étaient déjà vaincus et prêts à se rendre. En étant les premiers à l’utiliser, nous… avons adopté une norme éthique commune aux barbares de l’âge des ténèbres. On ne m’a pas appris à faire la guerre de cette façon, et les guerres ne peuvent être gagnées en détruisant des femmes et des enfants. >>

                                                                                ... on ne m’a pas appris à faire la guerre de cette façon, et pourtant le mode de vie de la plupart des êtres humains, le mien, le vôtre qui me lit, fait de notre vie un apprentissage de la guerre, le simple fait d’accepter un travail en rapport avec l’économie de guerre fait de nous des participants à la guerre.

                                                                                La guerre présente toujours les deux mêmes facettes, 1) la guerre est avant tout une activité économique lucrative qui ne peut pour perdurer que générer indéfiniment des conflits ; 2) Sans participants de quelque nature que ce soit, la guerre est impossible, cette responsabilité incombe à l’éducation et commence avec celle des parents.


                                                                                • vraidrapo 11 août 09:09

                                                                                  Basil Zaharoff était plus « humain »... cet aventurier cruel (cf ARTE ou Wiki) avait les pleins pouvoirs des Rozbifs qui avaient dédié un navire de la Navy comme résidence personnelle.

                                                                                  Zaharoff disait-je, aurait pu précipiter la fin des hostilités de 6 mois en 1918... seulement, son cartel avait de l’acier pour canons à écouler... alors !!!

                                                                                  PS : Nul de connait Zaharoff bien sûr, c’est bien la peine qu’ARTE ou France 5 se décarcassent, Ah ces Français festoyeurs, râleurs, indisciplinés... aucune mémoire !


                                                                                  • Septime Sévère 20 septembre 20:20

                                                                                    @vraidrapo
                                                                                    .
                                                                                    Nul ne connaît Zaharoff
                                                                                    .
                                                                                    Ceux qui ont lu l’Oreille cassée le connaissent.


                                                                                  • popov 11 août 13:59

                                                                                    Parmi les arguments qu’on entend en faveur de ces bombardements, les deux principaux sont :

                                                                                    Montrer la force de frappe US aux Soviétiques.

                                                                                    Mettre fin à cette guerre le plus vite possible, en évitant de devoir prendre le Japon village par village en faisant face à une population hostile.

                                                                                    Je ne vais pas discuter du bien fondé de ces raisonnements.

                                                                                    Le fait est que la cible de ces bombardements était civile, ce qui en fait un crime de guerre, quelles que soient les raisons invoquées.

                                                                                    Le fait que deux bombes différentes aient été utilisées (uranium 235 à Hiroshima, plutonium 239 à Nagasaki) laisse penser que les Américains voulaient comparer les effets de ce deux bombes sur des cobayes humains.

                                                                                    J’ai visité Nagasaki et travaillé quelque temps à Hiroshima et quand je parle avec des gens qui subissent encore les séquelles de cette barbarie, je me sens très mal à l’aise, même si je ne suis pas Américain et que je n’étais pas né. Parce que je suppose qu’il aurait été impensable pour les USA de larguer ces bombes sur l’Allemagne ou même sur la Russie.

                                                                                    Ce qui est surprenant, c’est l’absence apparente d’animosité des Japonais envers les Américains. Ils préfèrent accuser la guerre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité