• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « c’est parce que la Corée du Nord est souveraine qu’elle (...)

« c’est parce que la Corée du Nord est souveraine qu’elle existe toujours »

J'en ai assez d'entendre nos media nous répéter à chaque heure qui passe la même litanie : "La Corée du Nord, c'est le diable". Pas une voix dissidente dans ce concert qui n'a rien d'improvisé. Il en va de la République Démocratique et Populaire de Corée (RPDC) comme il en va de tous les pays qui résisent à l'Empire (Venezuela, Iran, Cuba, et quelques dizaines d'autres). La RPDC résiste un peu mieux que les autres parce qu'elle a beaucoup plus souffert encore des exactions japonaises et américaines. Elle sait ce qui lui arrivera si elle baisse les bras. C'est pourquoi j'ai cherché et trouvé sans trop de mal un article qui donne enfin une version alternative un peu plus conforme à ma façon de voir et à la raison.

Dans ce procès sans avocat et jugé d'avance, voici enfin une version un peu différente de l'acte d'accusation, qui vous permettra, je l'espère, d'ouvrir mieux les yeux et d'avoir un point de vue plus équilibré. Interview de Robert Charvin par Alex Anfruns, reprise d'un article trouvé sur Investigaction .http://www.investigaction.net/fr/robert-charvin-cest-parce-que-la-coree-du-nord-est-souveraine-quelle-existe-toujours/

Robert Charvin : « c’est parce que la Corée du Nord est souveraine qu’elle existe toujours »

Cet été la crise diplomatique entre les Etats-Unis et la Corée du Nord a refait surface. Les déclarations du président Donald Trump, qui a menacé de déclencher une guerre « avec le feux et la furie comme le monde n’en a jamais vu », ont marqué le ton. Loin de décrypter les questions-clés, les discours politiques et médiatiques occidentaux n’envisagent ni la réunification de la Corée, ni l’option diplomatique comme début de solution. L’appétit inconfessable du monde des affaires serait-il en train de justifier une nouvelle guerre ? Dans son livre « Comment peut-on être Coréen (du Nord) ? », le spécialiste en droit international Robert Charvin nous éclaire sur les dessous de cette dangereuse crise politique héritée de la Guerre Froide.

Alex Anfruns : Quels sont les enjeux de la crise qui a éclaté entre la Corée du Nord et Trump ?

Robert Charvin : La crise actuelle n’est que le prolongement d’une tension qui n’a pas cessé depuis des décennies (à l’exception des courtes périodes où Séoul et les Etats-Unis acceptaient d’amorcer un dialogue). Elle ne peut se résoudre que par la négociation afin que soit conclu enfin le traité de paix supprimant l’état de belligérance qui demeure depuis 1953 !

Ce traité doit garantir des relations diplomatiques et commerciales normales, permettant un rapprochement progressif entre le Nord et le Sud de la Péninsule en vue d’une réunification ultérieure, résolvant de nombreux problèmes socio-économiques.

Pour beaucoup Pyongyang est un « régime dictatorial » qui menacerait la paix dans le monde. Vous qui connaissez bien la Corée du Nord, quel est votre avis ?

La Corée du Nord, c’est-à-dire la République Démocratique et Populaire de Corée (RPDC), Etat membre des Nations Unies, n’est pas une puissance « provocatrice » : ce n’est pas elle qui a des bases militaires à proximité immédiate des frontières américaines et des armes nucléaires depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. L’empire étatsunien exerce son hégémonie sur une large partie du monde, pas la Corée populaire.

La théorie du Djoutché, idéologie de Pyongyang ne s’impose pas aux peuples comme l’American Way of Life ! Si l’on craint, malgré tout, les forces armées de la RPDC, pourquoi ne pas souscrire, comme elle le propose depuis longtemps, un accord de dénucléarisation régional englobant évidemment les Etats-Unis ?

Quant aux champions des droits de l’homme, civils et politiques, bien entendu occidentaux, pourquoi ne proposent-ils pas la détente, seul moyen de favoriser tous les droits du peuple coréen, au Nord comme au Sud ?

Le point de vue de Pyongyang est systématiquement écarté dans les débats… Pourquoi un tel consensus ?

La Corée du Nord est un cas d’école depuis plusieurs décennies. Malheureusement, ni les médias ni les partis politiques occidentaux, ne la traitent comme tel. Il est admis que l’on puisse dire n’importe quoi sur ce pays, « incarnation du Mal », dirigée par des « fous fanatiques », de surcroît « encore » communiste, même s’il s’agit d’un socialisme teinté de confucianisme.

Les raisons de ce consensus, qu’a fini par absorber diverses forces progressistes qui ont eu peur de s’affaiblir davantage en allant « trop » à contre-courant (électoralisme et crétinisme parlementaire obligent !) ne sont pas mystérieux. La Corée est loin des Etats-Unis et de l’Europe : difficile de distinguer la vérité de ce qui est politiquement utile à certains intérêts. Le citoyen moyen est plus facilement convaincu par des arguments faciles, cultivés par de pseudo-intellectuels et une presse répétitive, que par des explications historiques, sociologiques et économiques, sans parler de la géopolitique ignorée, oubliée, même par une « gauche » atteignant les limites de l’inculture.

Il y a longtemps, pourtant, que le monde capitaliste fait usage, pour légitimer son hégémonie, des difficultés dont il est souvent à l’origine, mais dont souffrent les peuples décrétés « ennemis » : il s’agit de convaincre « qu’ailleurs, c’est pire », et qu’il faut donc accepter les « bons maîtres » qui règnent à Paris, à Bruxelles ou à Washington.

Il ne peut évidemment s’agir des dictatures protégées parce que rentable pour les affaires, du style Arabie Saoudite ou Etats africains sous contrôle dont les élections sont des mascarades, et la répression des oppositions, la règle. Il faut qu’elle soit « rouge » ou assimilée, du Chili de Salvador Allende jusqu’à Kim Jong Un, via Castro, Chavez ou Maduro… Ce sont d’« excellents » contre-feux à ceux qu’en Occident dénoncent le règne délirant de l’argent et la concurrence – toujours faussée –.

Les Etats-Unis et leurs alliés locaux ont pu tuer Lumumba, Allende et tants d’autres, et renverser de nombreux pouvoirs fragiles parce qu’il est très difficile d’édifier le socialisme, en rupture totale avec le monde dominant. Mais la Corée populaire demeure, comble du scandale et de la provocation !

Qu’est-ce qui explique la ténacité du système politique au pouvoir à Pyongyang ?

Le peuple coréen a la « peau dure » : presque un demi-siècle de colonialisme japonais – féroce ! – ; une guerre dévastatrice avec les Américains en 1950-1953 : un seul édifice debout dans la capitale, Pyongyang, en 1953 ! Près de 70 ans d’embargo imposé unilatéralement – et donc illicite –, créant un « effet citadelle assiégée », qualifiée avec cynisme de paranoïa !

Sans compter les drames provoqués, y compris des coûts alimentaires, par la disparition de l’allié soviétique, des Etats d’Europe de l’Est et l’évolution de la Chine qui ne fait qu’assurer à Pyongyang le « service minimum », Séoul étant économiquement plus « rentable ».

Malgré tout, et en payant le prix, la Corée Populaire est restée souveraine, ne comptant avant tout que sur ses propres capacités, créant chez elle un esprit de résistance à toute épreuve jusqu’à ce jour, mêlant dans son idéologie marxisme et confucianisme, ce dont les journaleux de la grande presse occidentale ne s’intéressent pas le moins du monde.

Bref, un modèle à ne pas suivre selon les Occidentaux qui ne vivent qu’en pillant la planète. Il faudrait 5 planètes entières pour que les habitants de la terre vivent au niveau des Etatsuniens. La Corée du Nord est un manque à gagner qui ne doit pas être contagieux ; elle occupe une position stratégique aux frontières de la Russie, de la Chine et du Japon. Elle doit être « réduite » au maximum et si possible, un jour, disparaître face à l’armada militaire nord-américaine (basée en Corée du Sud, à Guam, etc.)

En attendant cette chute annoncée, la Corée du Nord sert de prétexte au maintien de la présence militaire nord-américaine à des milliers de kilomètres de là, mais tout près des frontières de la Russie (une alliée de Pyongyang) et de la Chine dont « les ambitions sont menaçantes », si l’on en croît les économistes occidentaux !

Le comble est le cynisme des « observateurs » : tout est entrepris depuis des décennies pour étouffer la Corée du Nord, mais on lui reproche de respirer mal ! Les autorités de Pyongyang n’ont pourtant qu’un seul choix : résister ou capituler et s’aligner sur Séoul, soumise directement aux dollars et aux soldats yankees.

Pourtant, Pyongyang semble être assez isolé sur la scène politique mondiale. Comment l’expliquez-vous ?

Un drame politique : l’internationalisme est mort. L’anticommunisme qui sévit contre la Corée du Nord ne rencontre pas d’obstacle. Ayant perdu la plupart des batailles idéologiques, certains partis communistes ont quitté le terrain de la solidarité internationale : être aux côtés des Coréens est trop « coûteux », le socialisme nord-coréen trop « différent » ; le monolithisme idéologique est le contraire du « droit de l’hommisme » encore à la mode. On a renoncé à la notion de « modèle » unique du socialisme, mais l’occidentalisme et l’ethnocentrisme imprègnent nombre de communistes occidentaux.

A la limite, les quelques rares gaullistes qui ont survécu en France, comprennent mieux la volonté coréenne de posséder une force de dissuasion nucléaire que les milieux « progressistes » se refusant à toute approche géopolitique et moins sensibles à la question de l’indépendance nationale !

A l’évidence, le socialisme capable de résister à la mondialisation néolibérale et aux intérêts spéculatifs et pilleurs des grandes firmes, ne peut que s’appuyer sur la Nation, sur les particularismes historiques et sur l’héritage : ce sont les syncrétismes qui font l’Histoire.

Le socialisme français, belge, américain ou italien ne peut être « standard » : seul le marché, c’est-à-dire un monde centré sur les « affaires » et le capital, uniformise, au détriment des valeurs populaires.

La Corée est coréenne : c’est parce que Pyongyang est avant tout souveraine, sans compromis, y compris vis-à-vis de la Chine, la grande voisine très différente, que la RPDC, Etat membre des Nations Unies, en voie de développement malgré tout, existe toujours.

Avez-vous un message d’espoir sur l’issue de ce conflit, qui est étroitement lié à notre histoire récente ?

Il est possible qu’un jour prochain, à la suite de la folie impériale d’un Trump, des manœuvres de Wall Street, ou de telle ou telle puissance, chaque peuple, au Sud évidemment mais en Europe aussi, puisse comprendre qu’il ne peut compter avant tout que sur lui-même car il n’existe pas de philanthropie internationale, les alliances et la coopération ne pouvant être que complémentaire.

C’est le message de la RPDC : il est respectable par les tristes temps qui courent. Par contre, la violence et les menaces des « Grands » ne méritent que le mépris. Il n’y a aucune excuse à ceux qui, par delà toutes les frontières se croient tout permis.


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

210 réactions à cet article    


  • MagicBuster 5 septembre 2017 13:52

    Est-ce que la Corée du Nord est vraiment totalement indépendante  ?
    Ne se pourrait-il pas qu’elle agisse sous influence de la Chine et/ou de la Russie ?


    • doctorix doctorix 5 septembre 2017 16:59

      @MagicBuster
      Est-ce que la Corée du Sud est vraiment totalement indépendante ?
      Ne se pourrait-il pas qu’elle agisse sous influence des Etats-Unis ?

      Budgets militaires : 10 milliards au Nord, 36 milliards au Sud.
      Qui doit avoir peur de qui ?

    • MagicBuster 5 septembre 2017 17:20

      @doctorix
      Perso - Je suis d’accord pour dire que la Corée du Sud n’est pas indépendante.
      Si la guerre doit avoir lieu autant qu’elle ne se fasse pas par proxy interposé.

      Cela permettrait aux USA d’assumer leur connerie (et aussi les représailles nécessaires ... ).


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 5 septembre 2017 20:02

      @doctorix

      Tip Top Bleu ciel ..... !

      Présence de 30000 militaires U.S sur le sol de la Corée du Sud .....

      Il ne faut pas oublier que le Kim jong-un a fait quelques séjours linguistique aux U.S, avant d’être au pouvoir de la Corée du Nord....Donc voilà.... !

      Les fumistes des médias franchouillards (Le monde, le Fig, le Point, ...France-PInder, France Cul-turiste, Europe 1....etc.......) nous roulent dans la farine ......Farine complétement polluée par les morpions qu’ils contractent lors de leur partie fine......(Diner au « siècle », ...etc....)

      Tous pourris...

       
       


    • François Vesin François Vesin 7 septembre 2017 11:16

      @doctorix
      «  Qui doit avoir peur de qui ? »


      Merci de bien vouloir trouver ci-dessous
      un complément à votre excellent article !
      Cordialement


    • doctorix doctorix 7 septembre 2017 11:41

      @François Vesin
      Un formidable article en effet, à lire absolument. Merci.


    • Cateaufoncel 5 septembre 2017 14:04

      On peut aussi se demander ce que deviendrait la Corée du Nord, débarrassée de sa dynastie communiste.

      Quand on sait ce que la réunification allemande a coûté à l’Allemagne de l’Ouest, alors qu’il ne s’agissait de faire absorber « que » 16 millions d’Ossis, par 65 millions de Wessis, on comprend que la Corée du Sud industrialisée (11e économie mondiale), avec ses 51 millions d’habitants, ne pourrait jamais intégrer les 25 millions de ressortissants d’un pays sous-développé, que son PIB/hab situe entre le Tchad et le Kenya.

      Pour moi, tout le monde, dans la région, a intérêt à laisser cet archaïsme subsister entre la Russie, la Chine et le Japon, à commencer par les Coréens du Sud.


      • François Vesin François Vesin 5 septembre 2017 14:51

        @Cateaufoncel
        «  Pour moi, tout le monde, dans la région, a intérêt à laisser cet archaïsme subsister  »


        Ainsi donc, le souverainisme est un archaïsme !
        C’est la thèse que défendent les ultra-libéraux
        et tous leurs affidés (politiques, financiers, militaires, etc.).

        Les 25 millions de « sous-développés » nord-coréens 
        ne sont pas des gens...avec leurs aspirations, leurs souffrances, etc.
        mais un futur boulet économique pour leurs parents du Sud !

        Votre sollicitude à leur égard est touchante
        mais n’ayez aucune crainte : si les « forces du bien » 
        mettent un jour la Corée du Nord sous leur joug,
        sa parente du Sud saura très vite exploiter cette main-d’oeuvre
        et lui donner l’envie du Mac Do, de iPhone et du crédit « pas cher » 
        en lui expliquant « qu’elle le vaut bien » !!!


      • Cateaufoncel 5 septembre 2017 15:18

        @François Vesin


        « 
        Ainsi donc, le souverainisme est un archaïsme ! »

        Non, c’est le sous-développement et le PIB/hab incorporé, l’archaïsme, surtout dans la région. Quelque part, entre le Burundi et la Tanzanie, ça ne se remarquerait pas, mais entre la mer Jaune et la mer du Japon...

        « Les 25 millions de « sous-développés » nord-coréens ne sont pas des gens... »

        Vous vous souvenez sûrement de ce que Mélenchon avait dit des Lituaniens... Or, moi comme je vois les choses, Vilnius, c’est à 1700 km de Paris, et Pyongyang, à 8800, alors...

        « ...sa parente du Sud saura très vite exploiter cette main-d’oeuvre... »

        Vous dites n’importe quoi. Essayez d’imaginer - si vous en êtes capable... -. que la France et l’Algérie soient unifiée comme l’ont été les Allemagne de l’Est et de l’Ouest... La sécu, les allocations et tout le toutim étendus à 40 millions de « Français » supplémentaires... Du délire, évidemment.


      • Trelawney Trelawney 5 septembre 2017 15:39

        @Cateaufoncel
        La Chine aime tellement la Corée qu’elle a toujours voulu en avoir deux


      • Cateaufoncel 5 septembre 2017 15:55

        @François Vesin

        A l’origine, ce sont Staline et Roosevelt, qui ont décidé de la parition à Yalta.. Et, à l’époque, la Chine, c’était Tchang Kai-chek...

        Pour le reste, je ne sais pas très bien. Sinon que Mao a sauvé Kim Il Sung en 1951


      • doctorix doctorix 5 septembre 2017 16:20

        @Cateaufoncel
        « Pour moi, tout le monde, dans la région, a intérêt à laisser cet archaïsme subsister »


        Y-compris les Nord-Coréens, dont l’avis a tout de même une certaine importance.
        Le jour où les Coréens voudront se débarrasser de leur dictateur, ils feront comme les autres : la révolution. Aucun tyran ne peut survivre à la colère d’un peuple.
        Pour l’instant, ils considèrent que leur régime les protège, et on peut penser qu’ils n’ont pas tort.
        On peut même estimer que si les sanctions internationales cessaient de nuire à l’évolution normale de ce pays, la démocratie pourrait prendre son essor. Mais ce n’est pas ce que veulent les USA : un embargo ne sert qu’a tenter de faire monter la colère populaire contre ses dirigeants, afin de les remplacer par d’autres à leur botte.
        Ici, pas plus qu’à Cuba, ça ne fonctionne pas, ce qui rend les USA fous de rage.

      • JP94 5 septembre 2017 17:22

        @Cateaufoncel

        Pour l’annexion de la RDA par la RFA, détrompez-vous ! c’était un pillage sans précédent et on a coulé uniquement les entreprises concurrentes de celles de la RFA dont la très rentable Interflug ( 100 millions de dollars de bénéf annuels).
        On a détruit 80% des emplois ... mais encore une fois c’est pour éliminer un concurrent.. et en revanche, la RFA a récupéré tous les marchés à l’Est - où la RFA n’avait pas de débouchés.
        Donc un pays saccagé, mais des malversations et des profits colossaux pour les grosses sociétés.
        Aucun cadre à l’Est, communiste ou non, aucun professeur d’université n’a conservé son poste ! Tous les cadres supérieurs de l’ex-RDA sont des citoyens placés par la RFA. 

        Le reste est du bla-bla pour justifier ce viol d’un pays souverain dont moins de la moitié avait voté en faveur de la soi-disant réunification. 

        A présent, les centrales thermiques de la RFA tournent en bonne partie au ... lignite, si décrié quand il était extrait en RDA...
        Il y a un exil féminin et de la jeunesse qui perdure et aucuns droits sociaux n’existent plus en ex-RDA : ni droit au logement, ni droit aux études ( bourse systèmatique dès la terminale) ni droit à l’emploi, 0% d’échecs scoalires : recrutement de 100 000 enseignants supplémentaires au début des années 70, l’équivalent de 400 000 ici ...

        La RDA avait dénazifié le pays ( comme tous les profs étaient nazis sous le IIIème Reich, , il a fallu refonder de 0 tout le corps enseignant ( alors qu’en RFA, on a gardé tous les nazis ..puis chassé les communistes, y compris - et surtout- les résistants au nazisme !!

      • Oceane 6 septembre 2017 10:07

        @Cateaufoncel

        « On peut aussi se demander ce que deviendrait la Corée du Nord, débarrassée desa dynastie communiste » Dans son entretien avec O. Stone, Poutine a dit qu’aux Zunis, les dirigeants ont beau changer, mais que les politiques demeurent invariablement les mêmes. Voilà-t-il pas que tu reproche aux dirigeants coréens de ne pas oublier la destruction de leur pays par la « Première Démocratie du monde » ?

        En Corée du Nord c’est la même chose. La « dynastie communiste » peut disparaître, mais rien ne garanti que d’autres « communistes » ne prennent la relève et que le « bal » continue, le nationalisme n’étant pas la marque déposée de « l’homo européanicus ». Les « démocraties » rêvent de voir Poutine disparaître pour le remplacer par un Eltsine bis, sans jamais se demander combien il y a de petits Poutine - l’esprit de Poutine, bien sûr - en Russie. Un peuple à qui on enseigne son histoire est forcément nationaliste. A mon avis, les potentielles futures proies des « démocraties » doivent apprendre de la Corée du Nord et de sa « dynastie communiste ».


      • Cateaufoncel 6 septembre 2017 14:01

        @Oceane

        "Dans son entretien avec O. Stone, Poutine a dit qu’aux Zunis, les dirigeants ont beau changer, mais que les politiques demeurent invariablement les mêmes.« 

        Cétait vrai quand il y avait deux partis, maintenant, il y en a moins trois : les Républicains, les Démocrates et les électeurs de Donald Trump. Qui ne doivent pas être dans les petits papiers du gauchiste d’origine hébraïque Stone.

         »La « dynastie communiste » peut disparaître, mais rien ne garanti que d’autres « communistes » ne prennent la relève et que le « bal » continue, le nationalisme n’étant pas la marque déposée de « l’homo européanicus ».« 

        Et bien le pays continuera de patauger dans la dèche, ça ne me fait ni chaud ni froid. Je voulais simplement attirer l’attention sur le fait qu’en cas de guerre perdue par le Nord, ni les Sud-Coréens ni les Américains ne voudraient de la réunification, et cela rend la guerre infiniment peu probable, avec quelques autres facteurs bien sûr.

         »Les « démocraties » rêvent de voir Poutine disparaître pour le remplacer par un Eltsine bis, sans jamais se demander combien il y a de petits Poutine - l’esprit de Poutine, bien sûr - en Russie"

        Ca, c’est encore un tout autre sujet. Il ne faut pas tout mélanger et je n’ai pas le temps de m’exprimer sur tout.


      • Alren Alren 6 septembre 2017 20:06

        @Cateaufoncel

        Facile de dire que la Corée du Nord est « sous-développée » après des années de fermeture aux échanges mondiaux alors qu’avant la Chine d’aujourd’hui, la Corée du Sud était comme le Japon mais en pire, « l’atelier du monde » avec d’énormes investissements occidentaux pour une industrialisation rapide.

        Mais ce qu’on oublie c’est le sort des travailleurs et travailleuses de ce pays dirigé d’une main de fer par des régimes répressifs qui matraquait à mort les manifestants notamment les étudiants et emprisonnait les syndicalistes.

        Enfin je ne sache pas que la science au Kenya ou au Tchad ait permis à ces pays non seulement d’avoir la bombe H et les missiles intercontinentaux mais également comme à Cuba une médecine comparable à ce qui se fait de mieux en Occident.

        Le peuple nord-coréen n’a pas besoin de la propagande officielle pour ressentir qu’il vit dans une forteresse assiégée et qu’il lui faut accepter des sacrifices pour défendre la citadelle.

        Quand j’entends certains historiens justifier le nazisme par le fait que l’Allemagne se sentait « encerclée » par les communistes à l’est et les Occidentaux à l’ouest, alors que ce n’était pas le cas, la Russie voulant la paix, convaincue à raison que le régime de fer de Staline permettait au peuple de changer de siècle, et que les nazis avaient la sympathie de toute « l’élite » occidentale à commencer par celle manifeste du prince de Galles, je m’étonne que de brillants esprits ne réalisent pas que les Nord-coréens aient l’impression cette fois, qu’ils sont agressés en permanence pour refuser le joug US qu’ont accepté les Coréens du Sud.


      • Cateaufoncel 6 septembre 2017 21:31

        @Alren

        « ...Facile de dire que la Corée du Nord est « sous-développée »... »

        La question n’est pas de savoir pourquoi la Corée du Nord est sous-développée, mais comment la Corée du Sud pourrait accueillir 25 millions de personnes dont le niveau de vie est sans comparaison avec celui de ses propres habitants, et à qui il faudrait expliquer qu’elles ne peuvent pas espérer avoir le même, avant trente ou quarante ans.

        "...je m’étonne que de brillants esprits ne réalisent pas que les Nord-coréens aient l’impression cette fois, qu’ils sont agressés en permanence...« 

        Quoi que vous en disiez, la propagande joue à plein, et c’est de »bonne guerre« , comme au Venezuela : rien de tel qu’un ennemi clairement identifié, pour compacter un peuple, et au-delà. Voyez ce que l’U.E. devient sans le Bloc de l’Est. Quand un peuple n’a plus d’ennemi déclaré, c’est sa pérennité qui est en jeu. Ses défenses immunitaires sont en danger.

        Si les »populistes" se maintiennent dans les pays du groupe de Visegrad, c’est que leur ennemie, c’est l’U.E., dont ils n’attendent plus que du pognon et rien d’autre - le fils Trognerux n’as pas compris ça. La Reding non plus, qui cherche comment les mettre au pas, et qui ne trouve rien, dans les traités


      • Alren Alren 7 septembre 2017 14:04

        @Cateaufoncel

        « La question n’est pas de savoir pourquoi la Corée du Nord est sous-développée »,

        Mais elle n’est PAS sous-développée comme les pays que vous citiez comme le Tchad ou d’autres pays musulmans  !!!
        On ne peut pas parler de sous-développement pour un pays qui a une telle médecine et qui peut équiper des missiles intercontinentaux avec une bombe H miniaturisée !
        D’autre part rien n’indique que les Nord-coréens souhaitent passer sous la coupe des capitalistes-exploiteurs Sud-coréens : beaucoup d’Allemands de l’Est ont regretté la domination des capitalistes de la RFA, passé l’euphorie de la destruction du mur de Berlin.

        "la propagande joue à plein, et c’est de »bonne guerre« , comme au Venezuela : rien de tel qu’un ennemi clairement identifié, pour compacter un peuple, et au-delà."

        Mais ce n’est pas de la propagande : Les USA sont bien les ennemis des Nord-coréens et des Vénézuéliens !!!

        S’il y a propagande, c’est-à-dire mensonge, c’est de la part des USA qui font de Maduro un dictateur et de la Corée du Nord un pays où une petite minorité parvient à museler la quasi totalité du peuple pour faire son malheur.

        Or ceci n’est pas possible pour qu’un régime se maintienne, il faut au minimum que 30% de la population le soutienne faute de quoi les sabotages distraits feraient couler le régime.

        C’est vrai pour la dictature de Salazar au Portugal, de Franco en Espagne, de Mussolini en Italie, de Hitler en Allemagne(élu démocratiquement) , de Staline en Russie, de Caeuescu en Roumanie, de Pinochet au Chili et Videla en Argentine, ces deux derniers fortement soutenus financièrement par les USA.


      • Cateaufoncel 7 septembre 2017 18:37

        @Alren

        "On ne peut pas parler de sous-développement pour un pays qui a une telle médecine et qui peut équiper des missiles intercontinentaux avec une bombe H miniaturisée !« 

        Si on peut, puisque la production de richesse de la Corée du Nord est celle d’un pays sous-développé, et d’autant plus que ni la médecine ni le nucléaire militaire ne sont créateurs de richesse, mais consommateurs de richesse.

         »...beaucoup d’Allemands de l’Est ont regretté la domination des capitalistes de la RFA, passé l’euphorie de la destruction du mur de Berlin.« 

        On comptera leurs voix, dans à peine plus de quinze jours. Quant aux Nord-Coréens, je pense qu’il est assez difficile de savoir ce qu’ils pensent : ceux qui ont réussi à se tirer sont partiaux et ceux qui sont à l’intérieur n’ont pas, je crois, le liberté de s’exprimer. Donc, je ne préjuge de rien.

         »S’il y a propagande, c’est-à-dire mensonge...« 

        On peut voir ça comme ça, mais ce n’est pas ma définition ni celle des dictionnaires. Fondamentalement, toute information d’Etat est propagande

         » il faut au minimum que 30% de la population le soutienne faute de quoi les sabotages distraits feraient couler le régime."

        Quel genre de soutien ? Actif ? Passif ? Fataliste ?


      • François Vesin François Vesin 5 septembre 2017 14:06

        Enfin !

        Une salutaire tentative d’arrêter de bêler
        dans le troupeau des « démocrates » pontifiants
        et autres ardents défenseurs des « droits de l’Homme »
        (entendez de leurs droits chez les autres hommes !)

        Nos politiciens « s’alarment » - à l’œil -
        les journaux spéculent sur les dégâts que pourrait
        occasionner la chute de LA bombe sur Paris
        les étasuniens vendent des armes, beaucoup d’armes...

        Bush, Blair, Merkel, Sarkozy, etc. n’iront jamais devant un tribunal
        pour répondre de leurs crimes qui ont ensanglanté le monde
        parce que « les forces du mal » ce sont toujours ces autres...
        et que nous ne faisons rien pour que cela s’arrête !

        • doctorix doctorix 5 septembre 2017 16:10

          @François Vesin
          Vous noterez que ce sont les mêmes qui s’insurgent contre l’ingérence étrangère dans un pays indépendant (Irak, Syrie, Libye, Corée du Nord, Venezuela...), et contre la dictature vaccinale.

          Et les mêmes que cette insurection fait hurler.
          C’est une question de conception des droits de l’homme et des libertés.
          Ou peut-être simplement une question de bon sens et de bonne foi.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 septembre 2017 20:17

          @doctorix
          Les médias renversent constamment la situation, comme au Venezuela et partout où les faucons et les vrais, veulent la guerre. Ils font croire que la Corée menace les USA.
          Alors que depuis 2012, Obama a décidé que 60% de l’ US Navy irait faire des ronds dans l’ eau en Mer de Chine....

          "Conformément à l’orientation donnée par l’administration Obama depuis maintenant quelques mois, le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, a indiqué, le 2 juin, que l’US Navy redéploiera 60% de ses moyens dans la région Asie-Pacifique d’ici 2020. Cette annonce a été faite lors du sommet sur la sécurité de Shangri-La, organisé à Singapour par l’Institut international pour les études stratégiques (IISS) basé à Londres.

          « La répartition de la flotte américaine entre les océans Atlantique et Pacifique passera de 50/50 actuels à 60/40 avec une priorité pour le Pacifique. (...)


          Qui provoque depuis 2012 ? Appeler « Sommet sur la sécurité », un machin qui répand les provocations, en violation de la Charte des Nations Unies, ne manque pas de sel. Les Nations Unies ont été crées pour que les négociations évitent et remplacent les conflits armés.

          Où sont les négociations ?? Que font les Nations Unies ?

          Elles multiplient les sanctions contre la Corée !


        • lloreen 6 septembre 2017 10:57

          @Fifi Brind_acier
          Obama est l’employé de l’ Empire britannique, suit ses ordres et n’en est qu’une marionnette.
          http://www.wikistrike.com/article-qui-dirige-l-entreprise-privee-appelee-etats-unis-d-amerique-121557976.html

          Quant à tous les autres dirigeants de ces républiques bananières constituant les Etats-Unis (dont l’UE fait évidemment partie), il en va de même.
          Les seuls intérêts qu’ils défendent sont ceux de leurs maîtres contre grasses rétributions et avantages en nature.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 septembre 2017 15:09

          Encore un nartic où les mauvaiz occidentaux sont responsables de tout.

          Certes, si ça peut aider à la déresponsabilisation ambiante, pourquoi pas.

          Je lance l’hypothèse suivante :
          la Corée du Nord n’intéresse au fond personne, mais Trump s’en sert pour viser la Chine indirectement :

          « Vous voulez un monde multipolaire, montrez-nous comment vous le gérez »


          • Christian Labrune Christian Labrune 5 septembre 2017 15:22

            la Corée du Nord n’intéresse au fond personne, mais Trump s’en sert pour viser la Chine indirectement :
            ========================================
            @Olivier Perriet
            Oui, vous avez raison. Attendez-vous à savoir prochainement que Kim Jon-un est un agent de la CIA, et que la petite bombe H derrière laquelle on le voit si gentiment poser est nécessairement de fabrication américaine.
            Dans le conspirationnisme, tout est permis, et on aurait tort de ne pas en profiter.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 septembre 2017 15:41

            @Christian Labrune

            Ne vous faites pas plus bêtes que vous l’êtes, la Corée du Nord n’a aucun intérêt, à part pour les nord coréens


          • doctorix doctorix 5 septembre 2017 16:01

            @Olivier Perriet
            Propager la démocratie n’a jamais été une préoccupation majeure pour les américains. Elle s’est même spécialisée depuis toujours dans la destruction des démocraties naissantes, et la mise en place de dictateurs à leur botte.

            La Corée du Nord est juste un marché qu’ils n’ont pas, ce qu’ils trouvent inadmissible. Et il n’est pas question de laisser un Etat fonctionner en dehors du mode capitaliste, ce serait un très mauvais exemple pour le reste de la planète. Les états africains, et ceux d’Amérique latine, en savent quelque chose.

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 septembre 2017 18:39

            @doctorix

            Ce qui est marrant avec vous, et les autres comme vous, c’est que vous dites toujours la même chose, il suffit de changer les dates et les noms propres.

            Je ne sais pas si l’histoire bégaye, mais vous assurément.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 septembre 2017 20:31

            @Olivier Perriet
            Ce sont les USA qui bégaient ! Ils utilisent toujours les mêmes salades pour envahir un pays, vous devriez avoir l’habitude maintenant :
            « Dictateur -qui - menace - le monde libre- et le camp du Bien// sanctions // bombardements// pillage// chaos ».


            "Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont :
            • *Tenté de renverser plus de 50 gouvernements étrangers, dont la plupart étaient élus démocratiquement.
            • *Bombardé la population de plus de 30 pays.
            • *Tenté d’assassiner plus de 50 dirigeants étrangers.
            • *Tenté de réprimer un mouvement populiste ou nationaliste dans 20 pays.
            • *Gravement interféré dans les élections démocratiques d’au moins 30 pays.
            • *De plus… bien que cela ne soit pas facile à quantifier… ont plus trempé dans la pratique de la torture que n’importe quel autre pays au monde… depuis plus d’un siècle… pas seulement en infligeant concrètement la torture, mais en l’enseignant, en fournissant des manuels et des équipements.


            Où voyez-vous qu’ils aient instauré la démocratie dont ils se gargarisent ? En Irak ? en Libye ? en Somalie ? en Ukraine ? au Soudan ? Merci d’être précis et factuel.

            Kissinger explique que « l’idée de dominer le monde fait presque partie de l’ ADN des USA » Faut qu’ils se fassent soigner d’urgence, c’est une maladie grave !

          • doctorix doctorix 6 septembre 2017 08:47

            @Olivier Perriet
            Nous disons toujours la même chose parce que la même chose se reproduit tout le temps et partout : l’ingérence américaine, ce pays qui ne vit que de guerres et de rapines, sous couvert de bonne conscience, et sans qui la paix mondiale serait envisageable, ou même plus simplement une réalité.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 septembre 2017 09:30

            En fait vous n’avez rien à proposer, qu’une défausse généralisée de tous les malheurs du monde sur les vilains USA.

            C’est sympa, ça permet de garder les mains propres en fuyant ses responsabilités.

            J’imagine la diplomatie que vous feriez : ah en fait non, j’ai pas besoin d’imaginer, c’est la diplomatie russe actuelle.


          • Oceane 6 septembre 2017 09:39

            @Olivier Perriet

            La France, c’est les Français. Mais la Corée du Nord, c’est pas les Nord-Coréens !


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 septembre 2017 09:58

            @Oceane

            La France, c’est les Français

            Ce qui ne vous empêche pas de donner des leçons de morale depuis l’Algérie smiley


          • Oceane 6 septembre 2017 11:19

            @Olivier Perriet

            Mais non, tu sais bien qui s’est auto-proclame gardienne des « droits de l’homme » de l’humanité.

            Pourquoi depuis l’Algérie ?


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 septembre 2017 11:38

            @Oceane

            Il y a telle rancoeur dans vos propos que ça doit remonter à des siècles : Croisades, Colonisation, Général Bugeaud, FLN, etc etc etc


          • Legestr glaz Ar zen 6 septembre 2017 12:03

            @Olivier Perriet

            Si vous contestez l’histoire alors c’est vrai que vous pouvez exposer un point de vue différent. 

            Les USA ont-ils déstabilisé l’Iran de Mossadegh ? Ont-ils déstabilisé le Chili d’Allende ? Deux exemples parmi tant d’autres. 

            Vous pouvez donc nier la réalité et trouver un arrangement efficace à votre propre démonstration. C’est assez simple en faisant abstraction du rôle joué par les USA dans la déstabilisation de démocraties naissantes, mais non libérales. 

            Gardons secret, pour le grand public, que les USA déstabilisent à qui mieux mieux certains pays émergents pour s’approprier leurs ressources minières, gazières, pétrolières et forestières aux bénéfices de multinationales ou de sociétés transnationales qui en privent ainsi les peuples. 

            La bonne conscience reste toutefois dans leur camp puisqu’ils soutiennent les droits de l’homme, le faux nez donné aux actions d’ingérence. 

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 septembre 2017 13:13

            @Ar zen

            Je conteste juste les grilles d’analyses gâteuses


          • doctorix doctorix 6 septembre 2017 15:08

            @Olivier Perriet
            En tant que spécialiste ?

            Du gâtisme, je veux dire...

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 septembre 2017 19:46

            @Olivier Perriet
            Prenez plutôt le temps de lire l’article 1er de la Charte des Nations Unies, qui affirme la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes... Ce qui est le contraire absolu de l’ingérence pratiquée par les USA depuis 200 ans !


            "Les buts des Nations Unies sont les suivants :

            1. Maintenir la paix et la sécurité internationales et à cette fin : prendre des mesures collectives efficaces en vue de prévenir et d’écarter les menaces à la paix et de réprimer tout acte d’agression ou autre rupture de la paix, et réaliser, par des moyens pacifiques, conformément aux principes de la justice et du droit international, l’ajustement ou le règlement de différends ou de situations, de caractère international, susceptibles de mener à une rupture de la paix ;
            2. Développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l’égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d’eux-mêmes, et prendre toutes autres mesures propres à consolider la paix du monde (...)

            Question : Pourquoi l’ ONU vote des sanctions au lieu de proposer une conférence sur le Traité de paix que la Corée du nord demande depuis 1953 ?


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 septembre 2017 09:19

            @Fifi Brind_acier

            La Charte des Nations Unies, ce n’est pas ce truc créé en 1945 avec les USA  ?

            La souveraineté des Nations, j’y suis favorable, mais la Russie n’est pas plus crédible là dessus :
            sa non ingérence s’arrête à ses frontières mouvantes au cours des siècles (je ne parle même pas de l’Ukraine)

            Et que dire de la Syrie, qui s’est toujours essuyé les pieds sur celle du Liban. À sa décharge, il faut dire que ce sont des frontières tracées par les méchants colonisateurs français et anglais, etc etc etc...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 septembre 2017 19:11

            @Olivier Perriet
            Je n’ai pas dit que la Charte avait été suivie à la lettre, hélas, mais qu’elle exprime le Droit International.

            Ou bien on respecte le Droit International, ou bien c’est le rapport de force.

            Vous voyez une autre alternative ?
            Voilà, je suis favorable au respect du Droit International ,et vous ?


          • Christian Labrune Christian Labrune 5 septembre 2017 15:13

            Si une bombe fabriquée par la Corée du Nord tombait prochainement sur un pays occidental - ce qui n’est nullement exclu -, cela fait très plaisir de savoir que quelques centaines de milliers de salauds - tout occidental est un salaud par essence - seraient immédiatement éliminés. Mais il en resterait quand même beaucoup dans les campagnes environnantes : le rayon d’action d’une bombe comme celle de dimanche, hélas, n’est que de six kilomètres.

            A lire cette page, on voit clairement - et cela nous remplit d’optimisme-, qu’il se trouverait fort heureusement parmi les survivants quelques bonnes âmes très bien disposées à se ranger immédiatement et sans concession du côté des expéditeurs de la petite ogive, et à achever le travail d’extermination, fût-ce au couteau de cuisine.

            Vive Kim Jong-un, le génial dirigeant de la Corée du Nord ! Puisse-t-il exterminer un jour jusqu’au dernier tous les parfaits salauds qui, sur AgoraVox, osent encore jeter le discrédit sur une si belle et si radicale entreprise !


            • doctorix doctorix 5 septembre 2017 15:53

              @Christian Labrune
              Allons allons, vous êtes un fervent défenseur de la dissuasion nucléaire, non ?

              Personne ne nous menace, personne ne menace les USA, mais c’est grâce à la bombe que nous et les étazuniens sommes en sécurité, n’est-il pas vrai ?
              Par contre, selon Wikipedia :
              « De 1950 à 1952 la capitale de la Corée du Nord fut intégralement rasée sous plus de 400 000 bombes américaines, ce qui représente 1 bombe par habitant à l’époque15. »
              Vous pourrez vous renseigner ici sur ces effroyables massacres, bien réels ceux-là, et non supposés à venir, réellement commis par las américains sous notre regard bienveillant :
              Alors on peut dire que si la Corée du Nord cherche à se protéger d’une menace, bien réelle celle-là, avec des troupes immenses massées à ses frontières maritimes et terrestres, par la dissuasion nucléaire, les américains sont bien mal placés pour le lui reprocher. D’autant plus qu’ils sont les seuls à avoir oser utiliser cette arme diabolique, et de plus sur des populations civiles et désarmées.
              Encore faut-il savoir ce qu’étaient ces bombes déversées en 1950 :
              « De juin à fin octobre 1950, les B-29 déversèrent 3,2 millions de litres de napalm sur des villes et villages nord-coréens9. »
              En fait, tout le système Nord-Coréen est basé sur cette terreur passée : nous récoltons ce que nous avons semé.
              Et votre humour de caniveau n’y changera rien.

            • Cateaufoncel 5 septembre 2017 16:08

              @doctorix

              "« De 1950 à 1952 la capitale de la Corée du Nord fut intégralement rasée sous plus de 400 000 bombes américaines, ce qui représente 1 bombe par habitant à l’époque »

              S’ils n’avaient pas cru qu’ils cueilleraient la Corée du Sud comme une fleur, en 1950, c’est sûr qu’ils se seraient épargnés bien des désagréments, les Coréens du Nord.

              Seulement voilà, ils ont voulu faire les marioles, et ils s’en ont pris plein la gueule. Pareil que les Chleuh, quelques années plus tôt. Il n’y a pas de raison de plaindre plus les uns que les autres. En tout cas, moi, j’en vois pas, de raison.

              P.S. - Passer de 400’000 habitants à 25 millions en 65 ans, ça ressemble plus à un clapier qu’à un pays, cette Corée du Nord


            • doctorix doctorix 5 septembre 2017 16:41

              @Cateaufoncel
              Après la défaite japonaise, la fin de la guerre aurait pu augurer d’une indépendance coréenne enfin acquise après 35 ans d’occupation tyrannique.

              Mais les dirigeants Russes et Américains ont absolument tenu à faire une partition Nord-Sud dans ce pays, comme ils l’ont fait un peu partout depuis, et faire de ce pays un champs de bataille ou s’exprimeraient les rivalités Est-Ouest.
              L’apparence faiblesse du Sud a encouragé l’URSS à donner le feu vert pour une attaque vers le Sud. Ca aurait pu être l’inverse. C’est juste un hasard de calendrier de l’Histoire, et je suppose que chacun y a trouvé son compte en vente d’armes.
              Des foyers de ce genre sont indispensables à la prospérité des Etats, et quand il n’y a pas de prétexte, on en fabrique.
              En tous cas, ce régime, et ces divisions, on peut dire que nous les avons créés de toutes pièces.
              Alors, faut pas pleurer ensuite.

            • Christian Labrune Christian Labrune 5 septembre 2017 20:15

              Personne ne nous menace, personne ne menace les USA,
              ================================================
              @doctorix

              Ah bon ? J’avais cru entendre dire que l’île de Guam pouvait constituer un parfait objectif pour un missile muni de sa petite tête nucléaire, et qu’avec les nouveaux vecteurs il serait bien possible d’atteindre même, pour le moins, le nord des Etats-Unis.
              Ca me rappelait fâcheusement ce que j’avais cru entendre dire à il y a déjà bien longtemps à l’ayatollah Khomeini : qu’on allait « rayer Israêl de la carte du temps », et ses suiveurs, me semblait-il, l’avaient souvent répété.

              Vous qui vous intéressez tant à la médecine, pensez-vous que cela puisse être grave ? J’ai dû être victime de ce qu’on appelle des acouphènes. Il y aurait bien l’hypothèse, aussi, d’hallucinations multiples. Je ne suis pas très loin de la fondation Rothschild, je vais voir si je pourrais y obtenir une consultation en oto-rhino-etc. S’il s’agissait d’hallucinations, ce serait plus préoccupant et il faudrait que j’aille jusqu’à Sainte-Anne, mais c’est plus loin. Je vais commencer, ce soir, par faire tester les oreilles. Ensuite, on verra bien. Ne vous inquiétez pas trop : je donnerai des nouvelles.


            • Christian Labrune Christian Labrune 5 septembre 2017 20:27

              Allons allons, vous êtes un fervent défenseur de la dissuasion nucléaire, non ?

              @doctorix
              Qu’est-ce que vous avez contre les « défenseurs de la dissuasion nucléaire ». Il m’avait semblé que vous souteniez Kim Jong-un, que plusieurs approuvent également sur cette page, mais en considérant que son objectif -des plus légitimes !- serait purement dissuasif.

              Est-ce à dire que sa stratégie n’a point du tout de rapport avec une dissuasion qui, selon vous, serait des plus critiquables ? Si c’était le cas, il ne ferait pas construire ses bombes atomiques pour les exposer sur des étagères au cas où, mais pour les utiliser réellement, par exemple sur une île du Pacifique ou sur une ville du Japon - pour commencer !

              Allons allons, vous êtes bien un fervent défenseur de l’agression nucléaire, non ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 septembre 2017 20:51

              @Christian Labrune
              Que diriez vous si la Corée du nord depuis 2012 avait une armada de bateaux de guerre au large des côtes françaises, à des milliers de kms de chez eux ?
              Vous connaissez l’importance de l’ US Navy ? Près de 300 navires de guerre dont 60% sont autour de la Corée à faire des manoeuvres depuis 5 ans.


              Sans doute que les océans Atlantique et Pacifique qui bordent les USA ne sont pas assez vastes ? C’est ça l’explication ? Ils manquent de place chez eux ?

              Si 150 ou 160 navires de guerre coréens faisaient depuis 5 ans des manœuvres au large des côtes françaises et que la France subisse des sanctions économiques, vous penseriez, au choix :
              - 1- « ils sont sympas de nous rendre visite et ils vont nous payer l’apéro ! »

              -2- ou bien, « ils nous provoquent, jusqu’à quand nous allons supporter ça ! »


              Essayez donc de vous mettre à la place d’un pays qui n’emmerde personne et qui subit des provocations militaires depuis 5 ans + des sanctions. Ils ne cherchent pas la guerre, mais à disposer d’armes qui leur éviteront de finir comme les Irakiens, les Libyens, les Somaliens, les Ukrainiens ... etc

            • doctorix doctorix 5 septembre 2017 23:34

              @Christian Labrune
              Vous n’imaginez tout de même pas que Kim Jong Un va se servir de son pétard, autrement que pour dire que si on l’emmerde, il va l’envoyer sur Seoul ou sur la flotte américaine ?

              Il sait parfaitement que les USA ne sont pas à un Hiroshima près.
              Mais que par contre ils tiennent à leur flotte.
              Sans ce pétard, ils seraient la nouvelle Libye, c’est évident.
              Et leur politique me parait tout à fait cohérente. Ce petit pays qui tient en respect la plus grande armada du monde a malgré tout quelque chose de sympathique.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 septembre 2017 06:15

              @Christian Labrune
              Meuh non ! Les USA ont 15 bases militaires en Corée du sud , armées jusqu’aux dents. Mais bien sûr, ce n’est pas une menace pour la Corée du nord...
              C’est quoi alors ? Un comité d’accueil ? Un Club méd’ nouvelle version ??


              Pareil pour l’ Iran, ce « Grand Satan » !
              Comparaison des guerres des USA et de l’ Iran.
              Qu’est-ce qui justifie que l’ Iran ait été attaqué par les USA en 1953, en 1987, en 1998 et de nouveau dans le collimateur des USA depuis 2005 ??
              Alors que l’ Iran n’a provoqué aucune guerre depuis 1945 ??
              Simplement le fait que l’ Iran ne veut plus commercer en dollars et qu’il ne se soumet pas.

            • Trelawney Trelawney 5 septembre 2017 15:37

              La bombe atomique est pour la Corée du Nord, la seule solution pour maintenir le pouvoir actuel en place.

              Les deux pays possédant la bombe atomique est ayant de sérieuses raisons de se la foutre sur la gueule sont l’Inde et le Pakistan. Malgré que le Pakistan soit un pays islamiste, on n’en fait pas tout un plat.

              Alors que pour la Corée, même Poutine y va de son couplet

              • soi même 5 septembre 2017 17:41

                @Trelawney, ( Alors que pour la Corée, même Poutine y va de son couplet) Il y a de quoi vous trouvez pas ?

                Quoi que l’on peut reprocher à Poutine, une chose est sur Poutine ne veut pas la guerre, et à la différence des bravaches américains, il est près à répondre si il y a plus le choix.

                5 sept. 2017, 09:18

                Corée du Nord : Poutine met en garde contre une « catastrophe planétaire coûteuse en vies humaines » Dénonçant le risque d’une « hystérie militaire » autour de la question nord-coréenne, Vladimir Poutine a estimé qu’elle pourrait bien conduire à une « catastrophe planétaire coûteuse en vie humaines », évoquant un éventuel conflit armé entre Washington et Pyongyang
                samedi 2 septembre 2017
                Corée du Nord : « La Chine n’acceptera jamais une guerre ou le chaos à ses portes », prévient Pékin
                D’après l’agence Reuters, le porte-parole du ministère de la Défense chinois Ren Guoqiang a affirmé lors d’une conférence de presse le 31 août que « la Chine n’acceptera[it] jamais une guerre ou le chaos à ses portes », en référence aux tensions liées à la Corée du Nord. 

                Ren Guoqiang a aussi réaffirmé la position chinoise selon laquelle la crise nord-coréenne devait être résolue par le dialogue, et a insisté sur la nécessité de dénucléariser la péninsule. Une position partagée par la Russie.

                Et que dit Trump :

                Tension avec la Corée du Nord : Trump autorise le Japon et la Corée à acheter des armes américaines « ultra sophistiquées »

                La raison et peut être à chercher là :

                Fin septembre 2017, le Congrès américain devra approuver le projet de loi portant sur l’augmentation du plafond de la dette nationale. Dans le cas contraire, l’économie du pays risque de vivre une véritable catastrophe.


              • Trelawney Trelawney 5 septembre 2017 18:33

                @soi même
                De toute façon, la Corée du Nord s’ouvre au capitalisme en créant des usines privées. elle n’a pas le choix, car si elle veut financer sa bombe elle se doit de développer son économie et l’ouverture au capitalisme est pour elle une nécessité.

                Le problème est que dans ce pays les ouvriers n’ont pas beaucoup de droits et ne peuvent surtout pas les revendiquer. C’est devenu le camp de travail de la Chine.

                Les chinoises qui ont 1300 km de frontière avec la Corée, disent : « laissez faire le clown avec sa bombe, pendant ce temps là on fait des affaires ». mais l’autre abruti de président américain ne l’entend pas comme cela et pour des raisons médiatiques, joue les matamores

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 septembre 2017 21:06

                @Trelawney
                La Chine ne s’en fout pas du tout ! Vous croyez que l’idée d’avoir les troupes américaines à sa frontière lui convient ?
                Si la Corée du nord est attaquée, ni la Chine, ni la Russie ne laisseront faire.


                La Chine amasse des troupes à la frontière avec la Corée« 
                 »Une source anonyme au sein de l’armée populaire de libération de Chine, désignation officielle des forces armées chinoises, estime que si Washington s’aventure à une nouvelle guerre en péninsule coréenne, Pékin pourrait mobiliser en un temps record un peu plus de 12 millions de soldats dans un premier temps, puis près de 55 millions à terme moyen."

                La Russie positionne des troupes à la frontière avec la Corée, en cas d’attaque américaine sur la Corée du nord. A bon entendeur, salut !

              • lloreen 6 septembre 2017 23:52

                @soi même
                "

                La raison et peut être à chercher là :

                Fin septembre 2017, le Congrès américain devra approuver le projet de loi portant sur l’augmentation du plafond de la dette nationale. Dans le cas contraire, l’économie du pays risque de vivre une véritable catastrophe.« 

                A n’en pas douter.

                Les escrocs et criminels qui régentent la planète se ruent actuellement sur l’or, sachant pour être bien placés, que leur monnaie de singe vaut tripette. Et ils le cherchent du côté de l’Asie. Si l’ex dirigeante sud-coréenne Park a été expédiée en prison ce n’est pas par hasard. Il faut dire que le syndicat international du crime organisé devient assez nerveux et la tension devient palpable du côté de l’Asie comme en témoignent les manoeuvres au large de la Corée du Sud qui servent de couverture au plus gros casse d’or de l’Histoire.Le fait pour la corporation des Etats-Unis de gesticuler et de menacer la Corée du Nord est un moyen de noyer le poisson au cas où elle serait acculée à la faillite. Le »dictateur" nord-coréen -dont la banque échappe au contrôle des Rothschild & consorts- servira de bouc émissaire pour justifier une intervention qui leur permettra de faire main basse sur les richesses du pays. Ce scénario, toujours le même, fonctionne encore toujours aussi bien à force de manipuler l’opinion publique qui n’y voit que du feu.


              • JP94 5 septembre 2017 17:37

                Ce matin alors que je faisais le plein, je vois les gros titres du Parisien nous présentant tous unis ( comme des Charlie) comme victimes du méchant dirigeant Nord-coréen « nous menaçant tous de sa bombe ».

                Les ouvriers devant s’esclaffent : « oh, ! ici, on ne risque rien ! » et « de toute façon, ce n’est pas après nous qu’il en a ! » et « les Américains n’avaient qu’à pas le chercher », ils sont toujours à provoquer des guerres, partout et à menacer la terre entière !!" 

                Donc, vous voyez, votre position est bien plus largement partagée que ce que les médias atlantistes nous inculquent ! 

                Ceux qui se sont pris des bombes sans avoir agressé l’autre, ce sont bien les Coréens Ont-ils agressé les Etats-unis ? non ! Mais à l’époque, ils n’avaient aucun moyen de dissuasion. 

                Ce qui emmerde les Américains est aussi que la Corée du Nord montre l’exemple : ne pliez pas ! ne cédez pas même devant la première puissance du Monde ! c’est elle qui reculera ... 
                Et puis la population Sud-coréenne en a assez de l’occupation américaines qui a relayé celle du Japon impérial. Et la Corée du Nord, ce faisant,, désigne bien l’’ennemi commun, l’oppresseur commun ( les GI qui violent les Coréennes au Sud, et se comportent en pays conquis ..

                A peu près tout ce qu’on dit de la Corée du Nord est faux...On présente ses défenses comme un preuve d’agressivité..mais elle est elle-même visée par des missiles basés au Japon et dont on ne parle jamais ...On ne montre jamais les menaces qu’elle subit mais sa défense, comme si cette défense ne répondait pas à une attaque ...

                • antiireac 5 septembre 2017 21:08

                  @JP94
                  Et puis la population Sud-coréenne en a assez de l’occupation américaines 


                  Voila une affirmation gratuite sans aucun fondement.

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 septembre 2017 21:13

                  @JP94
                  Des missiles, pas seulement au Japon ! Les USA ont installé des missiles en Corée du sud sans leur demander leur avis !
                  «  4 lance missiles américains qui indignent le Président sud coréen »

                  Merci pour vos infos.
                  Comme les USA utilisent toujours les mêmes méthodes, ça doit finir par se voir...


                • doctorix doctorix 5 septembre 2017 23:39

                  @antiiréac

                  Voila une affirmation gratuite sans aucun fondement.

                  Nous, on en a eu marre au bout de 20 ans et on les a foutus dehors à coups de pied au cul.
                  Alors eux, après 72 ans, j’imagine ...

                • Lugsama Lugsama 6 septembre 2017 18:40

                  @doctorix

                  Sauf que les Sud Coréens demandent aux américains plus de protection et sont rassurés par le bouclier anti-missile.. La corée du Sud est devenu le pays de la région le plus dynamique économiquement et culturellement.. Avez-vous déja une image satellite de la Corée du Nord de nuit ? C’est noir, même l’électricité y est un luxe..

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 septembre 2017 20:00

                  @Lugsama
                  La bonne blague, évidemment, avec le plein d’armement US sur leur sol, la Corée du sud devient une cible. Les USA n’ont qu’à garder leurs missiles chez eux ! Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué et emmerder les autres !?

                  L’Afrique aussi est sans électricité..., pas seulement la Corée du nord.


                • Lugsama Lugsama 7 septembre 2017 09:07

                  @Fifi Brind_acier

                  Je vais vous apprendre quelque chose parce que la géopolitique est un peu catastrophique à l’UPR : la Corée du Nord n’est pas en Afrique et est voisine et même sœur d’un pays au dynamisme incroyable dans le monde de la technologie et de la culture, sur le continent qui se développe le plus. 

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 septembre 2017 19:16

                  @Lugsama
                  C’est ça, bottez en touche ... Les Coréens ont le droit de faire ce qu’ils veulent chez eux, eux !

                  Pas comme les Français soumis à l’ OTAN, à la BCE, au FMI, à la Commission européenne, à la BCE, à TAFTA, CETA toussa, toussa ... Mais comme vous semblez aimer la soumission à des intérêts étrangers, surtout ne changez rien.


                • Lugsama Lugsama 10 septembre 2017 22:45

                  @Fifi Brind_acier

                  Vous faite le concours de la réponse la plus conne ? Les coréens du sud comme les français sont libre, eux, en Corée du Nord on vous met en taule pour froisser la photo du leader sur un journal ou prendre la photo de sa statut de dos, lorsque vous fuyez la dictature on exécute votre familles sur trois génération.. Quelle liberté.. 

                  Après si vous pensez que la France est soumises comme le répète tonton mongolito le gourou de votre UPR, on s’en moque un peu. Par contre on se souviendra que la CDN est donc un modèle d’indépendance pour ses lobotomisés aux prochaines élections, les électeurs aprecirons. 

                • BRUJITAFR 5 septembre 2017 20:04

                  doctorix qui vous a autorisé à reproduire sans mon accord cet article ????

                  VOUS NE CITEZ PAS LA SOURCE où VOUS AVEZ PRIS CET ARTICLE !!!!


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 septembre 2017 21:21

                    @BRUJITAFR
                    Robert Charvin ? Vous connaissez ?
                    C’est un spécialiste du Droit International.

                    Le monde désormais se partage en deux, ceux qui s’essuient les pieds sur le Droit International, au nom du rapport de force.
                    Et ceux qui s’y réfèrent, au nom de la paix et de la coopération entre les peuples. 

                    Vidéo de Robert Charvin sur l’évolution du Droit International.


                  • doctorix doctorix 5 septembre 2017 23:48

                    @BRUJITAFR

                    Alors vous, vous ne manquez pas d’air.
                    Cet article vient d’investigaction, que j’ai cité.
                    C’est vrai, j’ai piqué votre photo.
                    Mais vous-même, où donc l’avez vous piquée ?

                  • JMBerniolles 5 septembre 2017 20:42
                    Les sources de nos médias sont assez simples :

                    Sur les questions de géopolitique c’est le service communication de l’OTAN, les agences de presse Reuters, l’AFP, et le point de vue américain systématiquement. 

                    Mais arriver à faire de la Corée du Nord, pays qui a été dévasté dans la guerre sauvage d’extermination que lui ont menée les américains au début des années 50, pays qui n’a jamais agressé aucun autre, pays qui est sous la menace de missiles depuis le sol et la mer et qui l’entourent complètement, pays victime de sanctions économiques... un pays agresseur est un exploit de la propagande otanesque.

                    On peut légitimement douter que la Corée du Nord en soit à posséder des têtes thermonucléaires dans des missiles intercontinentaux, - ce qui va fatalement arriver bientôt néanmoins -, mais on ne peut que constater que ce pays possède une capacité technologique qui n’est pas en accord avec ce que l’on nous raconte d’un pays qui serait dans un état de détérioration avancée.

                    Et l’on nous cache la chose essentielle : la Corée du Nord réclame légitimement un traité de paix avec les USA que certains présidents auraient peut-être ratifié, mais que Bush, Obama, puis Trump ont refusé ou refuse sous la pression des neocons.


                    Etant donné que chaque jour qui passe rapproche la Corée du Nord de l’obtention du missile intercontinental à tête thermonucléaire, on peut penser que son pouvoir de dissuasion, renforcé par le soutien de la Chine et de la Russie qui ne laisseraient pas une agression militaire contre la Corée du Nord sans réactions de leur part, est suffisant aujourd’hui pour faire réfléchir les « crazies » du pouvoir de l’ombre aux USA. Ce que l’on ne dit pas non plus est que la Corée du Nord n’attaquera pas la première








                    • Pyrathome Pyrathome 6 septembre 2017 13:38

                      @JMBerniolles

                      Ce que l’on ne dit pas non plus est que la Corée du Nord n’attaquera pas la première
                      .
                      Sauf peut-être à lui fomenter un false flag, comme ils savent si bien faire, sur le dos ?

                    • doctorix doctorix 6 septembre 2017 14:56

                      @Pyrathome
                      Avec une possibilité de prendre une bombe, même le false flag est improbable, bien trop risqué.

                      Il ne faut pas acculer un chien qui a peur, il peut devenir terriblement dangereux.
                      Surtout, comme c’est le cas, si le chien a de bonnes dents. Et s’il a de solides protecteurs.
                      Les rodomontades du dirigeant coréen sont la réponse aux rodomontades de Trump, rien de plus.

                    • antiireac 5 septembre 2017 21:02

                      Faut être fou ou bien inconscient ou le deux à la fois pour se ranger du côté du régime sanguinaire de la corée du nord.

                      Ce régime qui pratique la famine comme moyen de pression sur son peuple ainsi que sur les régimes démocratiques ne mérite que mépris et mériterait en plus qu’on s’occupe vraiment de son cas par une intervention militaire.

                      • doctorix doctorix 5 septembre 2017 23:57

                        @antiireac
                        Ce régime qui pratique la famine comme moyen de pression sur son peuple


                        Vous êtes quand même gonflé.
                        Si un pays pratique la famine sur la population nord-coréenne, ne serait-ce pas plutôt les USA et l’ONU, avec leur embargo, qui ont provoqué une effroyable famine en 94-98 ? Un million de morts, peut-être 3,5 millions, sur 22 millions d’habitants, et ça aurait été pire sans l’aide soviétique.

                        « mériterait en plus qu’on s’occupe vraiment de son cas par une intervention militaire. »

                        C’est bien pour ça qu’ils se sont dotés de l’arme nucléaire, sinon il y a longtemps que ce serait fait.

                      • Spartacus Spartacus 6 septembre 2017 09:00

                        @doctorix


                        Quelle réécriture de l’histoire.
                        Le manque de nourriture est dû au socialisme.
                        Le socialisme entraîne toujours des pénuries. C’est l’effet pervers des planifications. Comme aujourd’hui au Venezuela et comme cela a toujours été dans les pays socialistes.
                        Combien faut il de références de famines socialistes pour admettre cette évidence économique de base ?

                        Seul le marché libre adapte par ordre spontané l’offre à la demande.

                        La famine est due qu’a la planification agraire étatiste et amplifié par l’URSS qui a cessé de fournir gratos des produits chimiques comme les pesticides nécessaires pour combattre les nuisibles indispensable pour produire dans une région chaude et humide.

                        Les ONG américaine ont au contraire essayé d’envoyer de vivres qui ont été confisquées par les cadres et la nomenklatura. 
                        Ce sont les ONG du monde entier qui ont mis fin à la famine en Corée. Faut pas inverser les responsabilités.

                      • doctorix doctorix 6 septembre 2017 10:50

                        @Spartacus
                        Comme vous êtes prévisible...

                        L’embargo, c’est pour aider à lutter contre la famine ?
                        Les pénuries alimentaires sont essentiellement dues, en dehors des embargos, à la spéculation sur les denrées alimentaires, une spécialité américaine mais aussi française. Mais bien sur au climat.
                        Les mauvaises années de récolte, ça ne dépend pas de la planification, mais du climat.
                        D’ailleurs, les USA ont souvent utilisé leur science climatologique pour perturber les récoltes.
                        C’est une arme de salauds comme une autre.

                      • Spartacus Spartacus 6 septembre 2017 12:33

                        @doctorix


                        Absolument faux.

                        la « spéculation » vient du latin « spéculare » qui veut dire anticiper...

                        C’est justement la spéculation a ms a mis fin à la famine sur terre. 
                        C’est la spéculation qui entraîne de faire l’effort d’acheminer vers le lieu ou il y a besoin les denrées....

                        La famine hors mis la Corée du Nord et le Zimbabwé ont disparu après la chute du mur et la malnutrition est passée de 29 à 14% sur terre depuis la chute des totalitarismes.
                        Même en comptant le Venezuela qui vient d’entrer dans les pays de malnutrition.


                      • doctorix doctorix 6 septembre 2017 14:16

                        @Spartacus
                        Bel hymne à la spéculation.

                        Vous me faites penser à ce type sur France Inter ce matin, qui se plaignait d’avoir à baisser son loyer de 5 euros (une idée de Macron à la con, soit-dit en passant).
                        En fait, comme de nombreux spéculateurs immobiliers, il s’est arrangé pour acheter un appartement en le faisant payer par le locataire (rien de bien nouveau, et même ça n’indigne plus personne).
                        Il disait :
                        « Vous vous rendez compte ? Le loyer est de 499 euros alors que j’ai 492 euros de crédit ! »
                        Sans même avoir conscience de l’indécence de son propos...
                        Vous faites visiblement partie de ces consciences déformées, dévoyées, pour qui le travail n’est rien, et pour qui seul l’argent compte.

                      • Spartacus Spartacus 6 septembre 2017 17:00

                        @doctorix

                        Je n’ai bien entendu rien a voir avec le type de France inter.


                        Toujours l’inversion de valeurs...
                        En fait ceux pour qui l’argent compte le plus c’est chez les gauchistes.
                        Une simple visite des pays autrefois communistes et maintenant vous le ferait découvrir. Je vous connais bien plus que vous croyez.

                        Inversement, vous me faites penser aux gauchistes de l’époque de mes 18 ans ou dans ma ville coco on m’avait proposé un voyage en Allemagne de l’Est payé par la commune.

                        Je suis parti, j’ai vu qu’il n’y avait ni commerces, ni rien dans les quelques magasins disponibles sauf pour ceux à touristes, et le soir au pied des hôtels de merde et j’échangeais de l’argent a des gens qui en désiraient des devises et des équipements ménager et véhicules de merde (Traban).

                        Et revenu en France, les gauchistes du groupe exposaient des mensonges gros comme des maisons sur la réalité du pays et un soi disant bonheur totalement inventé...

                        Lorsque j’ai exposé la vérité sur la situation réelle, ils me demandaient de ne pas le dire...

                        L’idéologie et l’envie de la faire passer était plus forte que d’admettre la réalité brute qui ne correspondait en rien. 

                        De ce jour, j’ai compris ce qu’était le communisme....Une vaste supercherie fantasmée....Une religion des gens qui se racontent à eux même leurs propres mensonges...







                      • doctorix doctorix 7 septembre 2017 00:07

                        @Spartacus
                        On sent chez vous une grande nostalgie de ce temps là.

                        Dommage que dans votre tête vous y soyez resté, alors que tout a évolué la-bas.

                      • samuel 7 septembre 2017 10:46

                        @Spartacus

                        C’est dingue ça. 

                        On vous met sous le nez cas d’une personne qui se pleins de pouvoir peine rembourser son crédit immmo et vous digresser sur les régimes de l’est !

                        C’est une obsession, il faut faire des soins !!!

                      • Spartacus Spartacus 7 septembre 2017 16:20

                        @doctorix
                        « tout a évolué la-bas »...depuis la chute du mur !

                        Effectivement

                      • sarcastelle 5 septembre 2017 21:38

                        J’ai déjà expliqué pourquoi Doctorix défend la Corée du Nord : les Américains veulent s’en emparer pour bétonner et faire disparaître la trappe d’accès à l’intérieur (sans vaccins) de la terre creuse, afin qu’on continue à croire leur propagande sur Apollo (dont la mécanique bidonnée de la trajectoire n’est cohérente que si la terre est pleine). 

                        .
                        Doctorix, ai-je tellement caricaturé l’ensemble de vos thèses ? 

                        • sarcastelle 5 septembre 2017 21:38

                          J’ai déjà expliqué pourquoi Doctorix défend la Corée du Nord : les Américains veulent s’en emparer pour bétonner et faire disparaître la trappe d’accès à l’intérieur (sans vaccins) de la terre creuse, afin qu’on continue à croire leur propagande sur Apollo (dont la mécanique bidonnée de la trajectoire n’est cohérente que si la terre est pleine). 

                          .
                          Doctorix, ai-je tellement caricaturé l’ensemble de vos thèses ? 

                          • doctorix doctorix 6 septembre 2017 00:04

                            @sarcastelle
                            Vous bégayez, semble-t-il.

                            Gâtisme précoce ?

                          • phan 5 septembre 2017 22:39

                            C’est parce que la Libye était souveraine qu’elle n’existe plus !
                            Dit autrement : les génocidaires ne sont grands parce que nous sommes à genoux !


                            • doctorix doctorix 6 septembre 2017 00:02

                              @phan
                               les génocidaires ne sont grands parce que nous sommes à genoux !


                              Vous voulez parler des américains, je suppose ?
                              La Libye est la preuve qu’une souveraineté n’a de durée que si elle peut se défendre.
                              Khadafi, génocidaire ? Vous plaisantez, je suppose, après tout ce que nous savons maintenant ?

                            • phan 6 septembre 2017 04:58

                              @doctorix
                              Les génocidaires sont les Yankees et leurs sbires : dans le passé ils massacraient l’Humanité au nom de la Civilisation, et aujourd’hui ils massacrent l’Humanité au nom de la Démocratie.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 septembre 2017 06:33

                              @phan
                              Les USA, ce symbole de « la démocratie, de la liberté (du commerce) et du Bien » interviennent militairement dans d’autres pays depuis 1846.
                              « Liste non exhaustive des interventions militaires des USA »


                              Ils ont des bases militaires dans le monde entier.

                              Les USA me font penser actuellement à la fin de l’ Empire romain...

                            • phan 6 septembre 2017 13:18

                              @Fifi Brind_acier
                              Statistique historique du pays du goulag levant (ex-USA) : Depuis leur création en 1776, ils ont été en guerre 93% du temps
                              N’oublions pas non plus que les USA ont été construits sur les cadavres de 90% des populations indiennes, ce qui en fait les plus grands génocidaires de tous les temps. Jamais, dans l’Histoire de l’Humanité, aucun peuple, aussi sauvage soit-il, n’a exterminé un autre peuple aussi totalement et aussi sauvagement, allant même jusqu’à liquider les millions bisons afin que les Indiens crèvent de faim. Les nazis ont été mis au ban de la société pour avoir liquidé 6 millions de juifs. Les Américains ont liquidé 1.200 millions d’êtres humains (sans compter les Indiens) soit 200 fois plus que les nazis, mais personne n’ose les condamner ni les mettre au ban des nations. Au contraire : ils se présentent , et les intellectuels occidentaux les présentent, comme étant les défenseurs de la morale et de la légalité internationale. Comme Israël, ils sont au-dessus des lois communes aux autres états. Comme Israël, ils violent ces lois au vu et au su de tous. C’est ce qu’on appelle des États voyous.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 septembre 2017 07:02

                              @phan
                              Tout a une fin, en particulier les Empires : « Qui trop embrasse, mal étreint ».
                              A force de vouloir dominer le monde, de le piller pour alimenter la pyramide de Ponzi de leur dette pharamineuse, ils vont finir par s’effondrer ...
                              Nous assistons à la fin des prétentions américaines à dominer le monde :
                               « le Pentagone fait son deuil du Nouveau siècle américain ».


                              Ce que les médias (et Spartagugus) ne nous disent pas, c’est l’état de délabrement des infrastructures américaines (ponts, routes, voies ferrées, accès à l’eau potable et à l’électricité...)

                            • Massada Massada 6 septembre 2017 08:58

                              Il existe une axe du mal Corée du Nord, Venezuela, Iran, etc.... qu’il faut neutraliser au plus vite.
                              Que ce soit diplomatiquement ou par la force, ces pays sont un danger pour le monde libre, pour notre mode de vie d’une société libre et ouverte.
                               
                              Ces pays sont l’ennemi mais aussi que ceux qui les soutiennent et qu’il faudra combattre et vaincre en priorité.


                              • Trelawney Trelawney 6 septembre 2017 09:15

                                @Massada
                                J’ai vraiment du mal à savoir si vous utilisez le second degré


                                Sinon, au Guatemala, le gouvernement en place a installer des « zone franche » où l’état n’a aucun droit.
                                Pas de droit du travail, pas de droit légal, la police ne rentre pas et l’armée non plus. Ces zone sont achetées par de grandes entreprises internationale (majoritairement chinoises) pour y fabriquer tous les produits de consommations qui seront vendus aux USA (mais aussi en Europe). Il arrive qu’une ouvrière se fasse violer par son chef (c’est même trés courant) et elle ne peut porter plainte. Il arrive qu’un ouvrier disparaisse dans une cuve d’acide (pas de recherche ni d’enquête). La salaire est versé en cash tous les soirs à la sortie de l’usine et donc l’ouvrier est obliger de travailler jusque là (12 à 14 heures de travail continu par jour) et n’est pas certain d’être réembauche le lendemain.
                                l’état ne gagne l’argent que sur la location du terrain mais c’est en faite le président du pays qui se fait verser l’argent sur un compte au Panama

                                A votre avis, comme le Guatemala a pris exemple sur la Corée du Nord, est-ce que le Guatemala fait aussi parti de l’axe du mal ou est-ce que c’est un exemple à suivre ?


                              • symbiosis symbiosis 6 septembre 2017 10:09

                                @Massada
                                Oui, un grand danger qui risquerait de mettre en péril les lois d’exceptions qui se mettent subrepticement en place dans le monde libre.


                              • Massada Massada 6 septembre 2017 10:58

                                @Trelawney
                                 
                                merci, j’ajoute donc le Guatemala sur la liste de l’axe du mal


                              • doctorix doctorix 6 septembre 2017 11:06

                                @Massada
                                Il existe une axe du mal Corée du Nord, Venezuela, Iran, etc.... qu’il faut neutraliser au plus vite.
                                Que ce soit diplomatiquement ou par la force, ces pays sont un danger pour le monde libre, pour notre mode de vie d’une société libre et ouverte.


                                C’est curieux, j’en avais exactement autant au sujet d’Israël. Cependant, moi, je ne souhaite pas le voir disparaître. Mais neutraliser, après tout pourquoi pas ?

                              • Massada Massada 6 septembre 2017 11:41

                                @doctorix
                                 
                                C’est curieux, j’en avais exactement autant au sujet d’Israël.

                                Normal puisque vous etes l’ennemi.
                                Vous etes l’ennemi d’une société ouverte
                                , une société démocratique, dominée par le libre choix des individus et par le contrôle et la révocabilité des dirigeants par les gouvernés.
                                 
                                Vous aimez les dictatures et les régimes islamistes.
                                Rien de curieux à ce que vous détestez Israel, les USA et la France.
                                Allez donc vivre en Iran ou en Corée du Nord puisque c’est le paradis sur terre.


                              • doctorix doctorix 6 septembre 2017 14:21

                                @Massada
                                Moyenne de ce commentaire imbécile : 3.33/20.

                                Sans doute avez-vous voté pour vous ?

                              • Massada Massada 6 septembre 2017 15:24

                                @doctorix
                                 
                                je ne vois pas l’intérêt d’approuver mes commentaires, je sais qu’ils sont justes.
                                et puis je ne cherche pas la popularité mais la vérité


                              • doctorix doctorix 6 septembre 2017 16:40

                                @Massada
                                Mais la race des élus n’a pas à se justifier auprès des minables goys.

                                Continuez votre soliloque, on vous en prie.
                                Et puis l’impopularité, chez vous, c’est quasi génétique.
                                Alors ne changez rien.

                              • Massada Massada 6 septembre 2017 17:34

                                @doctorix
                                 

                                « Mais la race des élus n’a pas à se justifier auprès des minables goys. »
                                 
                                C’est votre point de vue, je n’ai jamais parlé de race (qui n’existent pas) ni d’élection auquel je n’ai jamais participé. Si vous avez un complexe d’infériorité, consultez un spécialiste.
                                 
                                J’ai une bonne opinion de moi-meme, c’est important de s’aimer soi-meme, si tel n’est pas votre cas, c’est peut-etre à cause de vos idées de merde. 
                                 
                                Un conseil, ne vous retenez jamais de péter, car ça monte au cerveau et c’est ainsi que les idées de merde surviennent.


                              • doctorix doctorix 6 septembre 2017 17:45

                                @Massada
                                Ajouter la vulgarité à la mauvaise foi ne fait qu’aggraver votre cas, et l’opinion toujours très négative qu’on a de vous et de vos propos.


                              • lloreen 6 septembre 2017 21:51

                                @doctorix

                                Israel n’existe que sur le papier. Le territoire s’appelle la Palestine et l’état (=budget) qui s’y est installé comme un greffon sur une plante, s’est développé à la façon d’un parasite en étouffant sa proie. Depuis que les Rothschild ont colonisé la Palestine par leur argent et leurs mercenaires, elle est devenue un territoire livré à la guerre comme tous ceux dont ils ne contrôlent pas (encore) la banque centrale.
                                D’ailleurs, les juifs sont de plus en plus nombreux à quitter la Palestine. Certains doivent sans doute ne pas s’acclimater au climat de terreur et de barbarie en « Terre Sainte » .
                                http://www.ism-france.org/analyses/Pourquoi-autant-d-Israeliens-se-hatent-ils-de-quitter-la-terre-promise—article-18026


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 septembre 2017 07:10

                                @Massada
                                C’est un peu la panique, du côté de l’axe du Bien israélien, non ?

                                Non seulement Poutine a collé le Hezbollah aux portes d’Israël.

                                Mais il a envoyé Nettanyahu sur les roses ... .


                              • Massada Massada 7 septembre 2017 08:38

                                @Fifi Brind_acier
                                 
                                La panique, pas vraiment, mais la possibilité d’une guerre, c’est fortement probable.


                              • Massada Massada 7 septembre 2017 08:40

                                @lloreen
                                 
                                Ceux qui restent sont les meilleurs smiley


                              • Massada Massada 7 septembre 2017 08:53

                                @Fifi Brind_acier
                                 
                                il ne dort ni ne sommeille, le Gardien d’Israël. (Ps 121,4).
                                Des avions israéliens ont tiré cette nuit à 2h42 des missiles détruisant une positions militaires à proximité de Mesyaf, (ouest Syrie)


                              • doctorix doctorix 7 septembre 2017 11:48

                                @Massada
                                C’est Daesh qui va être content !!!

                                Mais fais gaffe, Israël.
                                Tu vas finir par prendre cher.

                              • Massada Massada 7 septembre 2017 13:03

                                @doctorix
                                 
                                Daesh n’a rien à voir dans cette histoire.
                                Il s’agit d’un centre en Syrie de production de missiles ultra-perfectionnés, notamment des S60 à destination de l’organisation chiite Hezbollah.
                                 
                                C’est aussi un triple message d’Israël à Moscou, Téhéran et Damas
                                 
                                Notre politique est très cohérente. Lorsque nous identifions les tentatives de transfert d’armes perfectionnées au Hezbollah, nous avons des renseignements et nous opérons. C’est ce qui s’est passé et c’est ce qu’il se passera ... Que tout le monde en ait conscience.


                              • lloreen 10 septembre 2017 11:41

                                @Massada
                                Les meilleurs lobotomisés, c ’est incontestable en observant votre cas.


                              • Lugsama Lugsama 6 septembre 2017 09:00

                                Assez parlant de voir que la plupart des gogoles qui voudraient me faire passer le Vénézuela pour une démocratie soutenue par le peuple (alors que je vie avec une venezuelienne) vont jusqu’à faire la même chose avec la Corée du Nord, c’est dire le niveau des déchets.

                                Tout ça parce qu’il rêvent probablement de voir les américains gazes dans des camps de concentrations.. personnellement je ne me préoccupe pas trop du sort des USA, mais de savoir que jusqu’à la fin de leur vie ils la mettront bien profonde à ces ordures collaborationnistes qui vont rager toute leur existence à attendre leur chute pour des thèses absurde qui ne se réaliseront pas, je leur dit merci. Sans rancune et bonne rage les gars, dans le cercueil ça ira mieux smiley


                                • Spartacus Spartacus 6 septembre 2017 09:07

                                  @Lugsama


                                  D’une manière générale, ces gens sont des frustrés dont l’esprit est dominé par des pulsions confiscatoires et liberticides.

                                  Ils s’accrochent à l’idéologie parce que c’est elle qui soulage leur esprit grégaire.
                                  Quite a nier, jusque l’absurde les conséquences de leur idéologie, car pour eux l’idéologie est plus forte que les faits et ils s’accrochent à chaque excuse fabriquée.

                                  Seule les idéologies totalitaristes soignent leur esprit de vouloir dominer les autres, par l’intermédiaire d’un dictateur ou d’un état totalitariste leurs pulsions de rage contre ceux qui ont plus de talent que eux et qui ont une réussite qui leur échappe à eux à titre personnel.









                                • symbiosis symbiosis 6 septembre 2017 10:12

                                  @Lugsama
                                  Hola cabron, tienes familia en Corea del norte tambien ? Y quizas en Syria, no ?


                                • doctorix doctorix 6 septembre 2017 11:20

                                  @Lugsama
                                   (alors que je vie avec une venezuelienne) 


                                  Mais pas au Venezuela, je suppose ?
                                  C’est vrai que Chavez avait fait fuir un tas de parasites qui s’accrochaient au gâteau Venezuélien qu’il leur a confisqué. On peut comprendre qu’ils ne soient pas contents du gouvernement actuel.
                                  On trouve aussi, dans les salons londoniens, des opposants très minoritaires aux gouvernements Libyen (de Khadafi), Syrien, Coréen, Irakien (de Sadaam) qui ont l’oreille bienveillante de nos media et toute l’audience voulue.
                                  Sous Hollande, nous avions,à l’intérieur de la France, 87% d’opposants au gouvernement qu’on n’entendait pas beaucoup. Mais nous, nous n’étions pas en dictature...
                                  Allez comprendre...

                                • samuel 6 septembre 2017 11:43

                                  @Spartacus

                                  A côté de la plaque as usual.

                                  L’idée c’est plutôt de protéger les moins talentueux de l’écrasement des plus « talentueux » (malin ?) !

                                  Rien ne vous empêche de créer votre entreprise et de montrer votre « talent » d’entrepreneur si on peut appeler ça un talent. ça en est surement un dans une société Capitaliste mais ça n’en est pas un dans l’absolue ! Mais faites le aux conditions du « Code Du Travail » qui permet à ceux que vous embaucher de vivre décemment !



                                • Lugsama Lugsama 6 septembre 2017 12:20

                                  @doctorix

                                  A 18 ans elle à préféré l’aventure dans le vilain occident qui vous permet de réussir votre vie plutôt que crever la dalle dans son pays dont elle avait déjà compris assez jeune qu’il sombrait dans la pauvreté et la dictature. Faut dire qu’elle avait la réalité sous les yeux et ne prenait pas ses sources auprès de petits collabos comme vous, ça aide à rester lucide.

                                  Sous Hollande tout le monde attendait les élections, qu’auriez vous dit s’il avait imposé une constituante en fin de mandat pour créer une Assemblé de parti unique, au dessus des Lois et de la constitution, armer des milices pour écraser les manifestations, fermé les médias hostiles, rendre inéligible sans procès Macron, Filon et Hamon parce que admirateur de Pinochet et d’extrême droite et formé par la CIA ? Visiblement vous auriez trouvé çà normal.

                                  De toute façon quand je vois que vous êtes idiot et endoctriné au point de prendre la defense de la CDN, que peut-on ajouter tant vous n’avez aucune crédibilité ? Clown.


                                • Spartacus Spartacus 6 septembre 2017 12:27

                                  @samuel

                                  Même le talent des autres est un déni et doit être dénigré dans cette idéologie.



                                • François Vesin François Vesin 6 septembre 2017 13:50

                                  @Lugsama
                                  «   vous n’avez aucune crédibilité ? Clown. »


                                  En matière de crédibilité vous ne manquez pas d’air !
                                  Nous attendons toujours votre fameuse liste du SNTP
                                  relative à la fermeture de 49 médias par les forces du mal !


                                  pemile 4 septembre 14:03

                                  @Lugsama « C’est pas 49, c’est au moins 49 cette année seulement »

                                  Bis repetita : vous nous donnez la liste de ces médias SVP !

                                  François Vesin 4 septembre 17:47

                                  @Lugsama
                                   « Merci Agoravox ! »


                                  ...ça vient cette liste ?
                                  Avec les informateurs de premier rang
                                  que vous avez laissé aux mains de la « dictature »
                                  ça ne devrait être qu’une formalité 
                                  Lugsama 4 septembre 18:00

                                  @François Vesin

                                  Je regarderai ce soir pour vous trouver la liste du SNTP si ça vous préoccupe tant..



                                • samuel 6 septembre 2017 14:26

                                  @Spartacus

                                  hum... vous parlez à qui là ? La réponse est tellement à côté de la plaque que je ne saurai que vous conseiller de sortir de votre bulle...


                                • doctorix doctorix 6 septembre 2017 14:32

                                  @Lugsama

                                  L’insulte ne vous grandira pas, n’y comptez pas.
                                  Donc, elle s’est barrée au lieu de participer à la reconstruction de son pays après le départ du dictateur néo-libéral, qu’elle devait trouver charmant, je suppose, et qui assurait son train de vie ?
                                  Caldera :
                                   « il lève le contrôle des changes, privatise le secteur public et met en œuvre un programme de réduction du déficit budgétaire, organisant aussi une réforme des assurances sociales (chômage, etc.). Ces mesures provoquent le mécontentement populaire (manifestations, etc.), tandis qu’elles le contraignent de chercher l’appui de l’Action démocratique, les partis de gauche s’y opposant. Plusieurs figures de l’AD entrent ainsi au gouvernement. »


                                • Lugsama Lugsama 6 septembre 2017 16:42

                                  @doctorix

                                  Rafael Caldera un dictateur dans quel monde imaginaire ? Dans votre ignorance vous devez confondre avec le membre de l’International Socialiste Carlos Andrès Pérez qui s’est fait éjecté par la Justice, comme quoi la dictature était bien moins puissante que sous Maduro, ballot hein.


                                  De plus vous êtes particulièrement malhonnète de plus dans vos citations découpés à votre avangtage :

                                   « Après avoir laissé passer la période de 10 ans, pendant laquelle la Constitution l’interdisait de se présenter à nouveau à la présidentielle, il est à nouveau candidat de COPEI à l’élection de 1983 (es), mais perd face au candidat de l’AD, Jaime Lusinchi. Battu aux primaires de 1987 par Eduardo Fernández (es), il quitte le COPEI et fonde Convergencia

                                  Après les émeutes du Caracazo en février 1989, il déclare, le jour de la tentative de putsch militaire, à laquelle participe le futur président Hugo Chávez (4 février 1992), « il est difficile de demander au peuple de s’immoler pour la liberté et la démocratie, quand il pense que la liberté et la démocratie ne sont pas capable de lui donner à manger ».

                                  Ces prises de position lui permettent d’être élu en 1993, soutenu par une majorité comportant des sociaux-démocrates, des communistes et d’autres représentants de gauche (Mouvement vers le Socialisme, ou MAS, Mouvement électoral du peuple). Teodoro Petkoff (en) (MAS) obtient le portefeuille des Finances, et Pompeyo Márquez (es) celui des Frontières ; d’autres ministères sont donnés à des indépendants.

                                  Il amnistie les auteurs du putsch manqué de 1992 (Chavez..), lesquels fondent, en 1997, le Mouvement Cinquième République, vainqueur à l’élection présidentielle de 1998 (en). Malgré la crise bancaire de 1994, qui le pousse à présenter un programme économique contre l’inflation, l’Agenda Venezuela (es), le pays s’apaise, tandis que Rafael Caldera assure la démocratie et la recherche de consensus national.

                                  Pour lutter contre la crise qui sévit, Caldera décide cependant de suspendre certaines garanties constitutionnelles, en particulier celles concernant la libre-entreprise, ce qui est, au vu de la situation, toléré par la communauté internationale, mais moins par les milieux d’affaires vénézuéliens. Décidant finalement d’appeler à l’aide le Fonds monétaire international (FMI), il dévalue le bolívar de 70 % et opère un tournant politique en mettant en place une politique de rigueur : il lève le contrôle des changes, privatise le secteur public et met en œuvre un programme de réduction du déficit budgétaire, organisant aussi une réforme des assurances sociales (chômage, etc.). Ces mesures provoquent le mécontentement populaire (manifestations, etc.), tandis qu’elles le contraignent de chercher l’appui de l’Action démocratique, les partis de gauche s’y opposant. Plusieurs figures de l’AD entrent ainsi au gouvernement. »Il n’était pas vraiment un ultra-libéral, pas plus qu’un dictateur..Et l’argument nauséabond selon lequel un dictateur en excuserai un autre.. désolé mais gardez ça pour les neuneus, je ne défend aucunes dictatures quelle que soit sa couleur politique.

                                  @François Vesin non je n’ai pas récupéré la liste complète qui n’as pas été publié intégralement par ailleurs, mais la liste partiel est déjà suffisaement accablante pour le régime.. et je vous laisse allez vous renseigner sur l’idée de génie de l’ANC pour renforcer la dictature, après avoir muselé la tévision et la radio, bloquer l’accès aux sites d’information, ils veulent maintenant que le vilain peuple ne puisse plus donner de « fausses informations » sur les réseaux sociaux. A-t-on besoin de dévlopper après ça ?

                                • doctorix doctorix 6 septembre 2017 17:28

                                  @Lugsama
                                  Non, pas vraiment un dictateur.

                                  Mais prenant des mesures contre les intérêts du peuple, oui.
                                  Chavez, lui, a utilisé la ressource pétrolière pour la distribuer au peuple, et pas aux sociétés étrangères.
                                  Il est évident que cette réussite du camp socialiste était un très mauvais exemple pour le capitalisme américain, et qu’on a tout fait pour l’entraver.
                                  Et ça continue plus que jamais.

                                • Lugsama Lugsama 6 septembre 2017 18:06

                                  @doctorix

                                  Le bilan positif ? 82% de pauvreté, un pays passé de plus riche à plus pauvre du continent, le salaire minimum qui passe de 450 a ..8$ ?? La mortalité infantil pire qu’en Syrie ? La perte de poids généralisé du pays (pas des chavistes aux pouvoir visiblement) Si vos sources sont des revues de propagande communistes.. Le pays devenu le plus dangereux de la planète, la démocratie qui disparait.. c’est ça votre « réussite » ?? La vérité c’est que c’est le plus grand échèque annocé et réalisé jamais vu dans un pays en paix, avec le plus le sous-sol le plus riche du monde en plus. On avait jamais vu des résusltats aussi patéthique sur tous les plans. Ou est la réussite ??

                                • doctorix doctorix 6 septembre 2017 20:18

                                  @Lugsama

                                  Vos élucubrations non sourcées se heurtent fort heureusement aux chiffres.

                                  Chiffres de la Banque Mondiale que l’on ne saurait qualifier d’organisme bolchévique (bien au contraire).

                                  Croissance et produit intérieur brut (PIB)
                                  • en 1999 : 98 Milliards de dollars (avant Chavez)
                                  • en 2014 : 384 Milliards de dollars (après Chavez)

                                  La croissance annuelle moyenne du Venezuela Bolivarien entre 1999 et 2014 a donc été de 9.5% soit près de 3 fois la moyenne mondiale (3.2%). Le PIB a augmenté de 286 M$ soit 5.5 fois plus que l’augmentation des revenus pétroliers entre 1997 et 2015. Tordant le cou à une absence totale de développement économique du Venezuela sous la révolution bolivarienne.

                                  Pauvreté :

                                  Taux de ménages sous le seuil de pauvreté

                                  • en 1997 : 54,5% (avant Chavez)
                                  • en 2012 : 21.2% (après Chavez, au plus haut des revenus pétroliers)
                                  • en 2015 : 33.1%

                                  taux de ménage en situation de pauvreté extrème (selon INE – statistique nationale du venezuela)

                                  • en 1997 : 25.5%
                                  • en 2015 : 9.3%

                                  Entre 1997 et 2015 le Venezuela bolivarien a réduit de 40% la pauvreté et de 64% la pauvreté extrême. Une paille d’aucun diront que c’est grâce à l’augmentation des prix du pétrole. D’abord, il faut observer que dans les pays où la rente pétrolière est détenue par l’oligarchie capitaliste ces richesses n’ont en rien diminué la pauvreté. Ensuite, il faut constater que malgré l’effondrement des prix du pétrole, la pauvreté reste moitié moindre dans le Venezuela bolivarien que dans le Venezuela sous la coupe impérialiste US de l’oligarchie capitaliste.

                                  Revenu

                                  Revenu national brut :

                                  • 1998 : 3340 $
                                  • 2013 : 11800 $

                                  soit une augmentation de 350%,

                                  Espérance de vie à la naissance :
                                  • 1998 : 71.8 ans
                                  • 2014 : 74.2 ans

                                • lloreen 6 septembre 2017 22:19

                                  @Lugsama
                                  je vous laisse allez vous renseigner sur l’idée de génie de l’ANC pour renforcer la dictature, après avoir muselé la tévision et la radio, bloquer l’accès aux sites d’information, ils veulent maintenant que le vilain peuple ne puisse plus donner de « fausses informations » sur les réseaux sociaux. A-t-on besoin de dévlopper après ça ?« 
                                   »

                                  Vous parlez de la France en ayant changé le nom des personnages ? J’y trouve comme un air de ressemblance.
                                  http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/08/25/97001-20170825FILWWW00008-macron-compte-desormais-s-adresser-aux-francais-une-ou-deux-fois-par-mois.php

                                  http://www.lemonde.fr/le-blog-du-decodex/article/2017/07/05/l-annuaire-des-fausses-informations-du-decodex_5156215_5095029.html

                                  http://www.numerama.com/magazine/33314-36-sites-internet-bloques-en-france-lesquels-et-pourquoi-mystere.html


                                • lloreen 6 septembre 2017 22:23

                                  @lloreen
                                  J’oubliais : l’état d’urgence qui instaure la terreur dans les esprits jusque dans celui des enfants, confrontés à des alertes « intrusion » dans les établissements scolaires ! Et ce n’est pas une invention de ma part puisque j’ai cette information de la part d’une enseignante...


                                • Lugsama Lugsama 7 septembre 2017 09:16

                                  @doctorix

                                  Le PIB venezueliens est en forte régression et le taux de pauvreté est en 2017 de 82%. Le pays, le plus riche du continent à l’arrivée de Chavez est le plus pauvre derrière Haïtie maintenant. L’inflation y es tu de 700% le poids moyen de la population fond et la mortalité infantil explosé de l’aveu même de la dictature. Ce sont des donnés économique que l’on trouve de partout et facilement. Et ce n’est qu’une petite partie du bilan le plus catastrophique du monde. 

                                • doctorix doctorix 7 septembre 2017 09:51

                                  @Lugsama
                                  La droite et l’extrême droite venezuelienne veulent remettre en cause les acquis sociaux notables du gouvernement Chavez. Elles trahissent leur pays avec l’aide appuyée des USA, qui sont impatients d’intervenir militairement. Elles n’ont pas hésité à saboter l’économie, ce qui n’empêche pas de nombreuses erreurs de gestion de Maduro, ni de nombreux phénomènes de corruption au sein de son gouvernement.

                                  Mais attendons de voir ce que le peuple en pense vraiment, et nous le saurons au cours des prochaines élections régionales et présidentielle.
                                  Si Maduro les perd, ce sont les USA et les multinationales qui auront gagné : ils arrêteront les sabotages, l’économie repartira comme par magie, et ils pourront faire croire que sans le système capitaliste rien n’est possible.
                                  Si Maduro les gagne, les media occidentaux en seront quittes pour la honte, mais alors l’intervention militaire américaine sera d’actualité. Parce que les USA sont toujours mauvais perdants.

                                • Lugsama Lugsama 7 septembre 2017 10:18

                                  @doctorix

                                  Le chavisme a saboté l’économie tout seul, ou est l’intervention des USA et de la « droite » en dehors de l’imaginaire frustré des complotistes ? Les pénuries sont la suite logique, anoncé et déjà expérimenté de la politique en place. Il n’y a besoin d’aucuns secrets ni interventions magiques pour les comprendre. Au dernière élections le gouvernement s’était déjà pris une rouste de 40 contre 60% et depuis la situation s’est dramatiquement aggravé. Croyez vous les vénézuéliens plus bête que le reste du monde ?

                                  Et l’opposition c’est « la droite et l’extrême droite » dans la propagande de la dictature, l’opposition couvre tout le spectre politique, de la gauche à la droite, est-ce que les sociaux-démocrate, les syndicats publique et les membres de l’international socialiste sont l’extrême droite ? Pour les élections vu que tous les candidats sérieux sont déclarés inéligible sans besoin de procès dès qu’ils sont un peu populaire, que la dictature s’est donné le droit d’emprisonné sans jugements et que les machones de votes ont été traffiqué pour la constituante, et qu’ils décalent illégalement les élections quand bon leur semble, on se demande bien comment le processus démocratique va pour voir continuer..

                                  Au moins admettez vous que vos chiffres sont mensongés, c’est déjà un début vers l’acceptation de la vérité..

                                • doctorix doctorix 7 septembre 2017 11:32

                                  @Lugsama

                                  ou est l’intervention des USA et de la « droite » en dehors de l’imaginaire frustré des complotistes ?
                                  Les USA interviennent partout de manière sournoise, et vous êtes bien naïf de ne pas le voir.
                                  Soros a dépensé 5 milliards en 5 ans pour fomenter de pseudo-mouvements populaires afin de déstabiliser le pouvoir en Ukraine. Idem en Syrie.
                                  Et les manifestations violentes au venezuela n’ont pas d’autre origine.
                                  Jusqu’’en 2015, les chiffres que j’ai donnés sont parfaitement exacts. Et s’ils sont mauvais depuis, c’est à cause de ces actions sournoises. L’insécurité et la pénurie ont été crées de toutes pièces.
                                  Le mieux est de nous en remettre à l’analyse du Monde Diplomatique :
                                  qui nous montre que ce n’est pas en quinze lignes qu’on pourra conclure.


                                • Lugsama Lugsama 7 septembre 2017 15:59

                                  @doctorix

                                  C’est bien ce que je dit, vous inventez des interventions américaines aussi crédibles que des interventions divines, pas de preuves ni même de fondement logique. Les pénuries c’est la politique débiles des chavistes, comment les américains pourraient empêcher les vénézuéliens d’acheter des produits de milliers d’entreprise privés sans voter de Loi ?? La télépathie ? Faut être con comme ses pieds pour y croire. Vous pensez que Trump a appelé tous les vendeur de PQ, shampoing, dentrifices etc.. de la région pour leur demander de ne pas vendre à la dictature ? C’est simplement ridicule, et pourquoi se cacherait-il en plus ?? Il n’y à pas d’embargo, point.

                                  C’est même les lobbys pétrolier texans qui permettent au régime d’importer encore le peu qui rentre et les protègent des sanctions américaines les plus redoutés : l’embargo sur le pétrole.

                                  Le vénézuéla avec les plus grande réserve de pétrole du monde a réussit l’exploit de faire baisser sa production de pétrole dramatiquement et mettre son exploitant national au bord de la faillite, c’est dire leur talent pour ruiner tout ce qu’ils touchent.. Ils survivaient grace a Goldman Sachs, allié bien connu de la lutte contre le satan américains.. et maintenant vont devoir compter sur la charité russe et chinoise pour ne pas déposer le bilan, ce sont des clowns et des incapables qui cherchent à sauver leur têtes en installant une dictature, rien de plus ni de compliqués.

                                  Et au vues de ce qu’ils s’y passe ces derniers mois il est grotesque d’essayer de cacher la dictature ou l’echec total du chavisme.

                                • JMBerniolles 6 septembre 2017 09:25
                                  La nouvelle option des américains, dans la ligne de ce qu’ils font en Europe est de fournir des armes nucléaires au Japon et à la Corée du Sud....  

                                  Dans la mesure où la réprobation vis à vis de la Corée du Nord est basée sur la non prolifération nucléaire, on voit là à quel point les USA s’en moquent.



                                  • lloreen 6 septembre 2017 10:27

                                    Si la situation mondiale est telle que nous la connaissons actuellement, c’ est parce que -oui, j’ose l’écrire- des comploteurs sont à l’oeuvre depuis bien longtemps.
                                    Le complot est une PRATIQUE -vieille comme le monde, si l’on se réfère à l’Histoire- et non pas une théorie, contrairement à ce répètent certains perroquets comme une litanie. Par conséquent, il n’existe pas de « théoriciens » du complot mais bel et bien des PRATICIENS du complot dont les malversations pesant sur le monde sont autant de charges appelées guerres, crises, pénuries, pauvreté, violence, devenant de plus en plus lourdes à porter pour les populations au fil du temps.

                                    Il faut retourner au siècle précédent pour pouvoir retracer l’origine d’un de ces complots qui a eu lieu en 1913 en Amérique.
                                    L’article 1 (par. 1 et 8) de la Constitution américaine d’origine reconnaît au seul Congrès américain le droit d’imprimer la monnaie, d’en fixer la valeur et d’en contrôler la circulation. Il n’existe AUCUNE disposition de la Constitution américaine d’origine prévoyant de déléguer ce pouvoir régalien à une institution privée.

                                    Pourtant, le Congrès adopta une loi entrée en vigueur 1913 délégant ce pouvoir régalien à la réserve fédérale. La banque de réserve fédérale américaine est une corporation privée appartenant aux Rothschild, Rockefeller, Warburg et Windsor.
                                    C’est ainsi que chaque dollar commandé par le trésor américain auprès de la FED pour pouvoir être mis en circulation, est remboursé avec intérêts par le citoyen américain. Le même schéma est appliqué à tous les citoyens du monde, excepté ceux de quelques pays restés souverains, lesquels se comptent sur les doigts d’une main et dont la Corée du Nord- comme c’est bizarre- fait partie...
                                    La Libye de Khadafi fut anéantie avec la complicité du président français Sarkozy.Il est vrai que Khadafi eut la « mauvaise » idée de vouloir créer le dinar or pour l’étendre au continent africain, ce qui ne fut pas du goût des susdites familles, voyant s’échapper tout un continent de leurs griffes prédatrices si cette monnaie avait vu le jour.

                                    Les quelques autres pays qui ont conservé (ou repris) le contrôle de leur monnaie sont le Yémen (une « dictature »...), la Syrie (dirigée par un « dictateur gazant son peuple »...), l’Iran (une « dictature » voulant une bombe atomique...), Cuba (une « dictature ») et l’Islande dont la révolution pacifique totalement occultée -pour ne pas donner de « mauvaises » idées aux autres populations« libres » d’emprunter avec de plus en plus d’intérêts auprès des banques appartenant aux familles susdites- a permis de sortir de l’UE et de se débarrasser d’une partie de ses dettes hypothécaires en laissant ses banques privées faire faillite.
                                    (Veuillez excuser la mention de ce lien « complotiste »).
                                    http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html

                                    Quant à la France, le « pays de la Liberté » et de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme et du citoyen (1789) est dirigée par l’associé-gérant des Rothschild, tout un programme donc, que les français trouvent de plus en plus indigeste.
                                    Il est vrai que monsieur Sarkozy lui a dégagé un boulevard au bulldozer dès la violation de la souveraineté de la volonté populaire (souveraine) lors du referendum sur la constitution européenne en 2005.
                                    Le coup d’état du 5 décembre 2016 et l’élection présidentielle truquée de 2017 ont permis à l’associé-gérant des Rothschild d’accéder au pouvoir et les français commencent à ressentir les contre-indications du traitement par excès d’ ordonnances que leur impose leur nouveau thérapeute et malgré la frugalité du régime auquel ils sont soumis, ils frôlent déjà l’indigestion.
                                     


                                    • symbiosis symbiosis 6 septembre 2017 10:40

                                      @lloreen
                                      Magistrale diatribe.


                                    • doctorix doctorix 6 septembre 2017 11:24

                                      @lloreen
                                      Oui, nos media parlent beaucoup des complotistes mais pas beaucoup des comploteurs.

                                      Pourtant, pas de complotistes (aussi appelés lanceurs d’alerte), sans complots ni comploteurs.

                                    • lloreen 6 septembre 2017 12:44

                                      @doctorix
                                      C’est évident.Ils appliquent la même tactique que celle du diable qui marche à merveille et qui consiste à faire croire qu’il n’existe pas. Il suffit pourtant de suivre ses traces qui mènent directement à son antre.


                                    • Lugsama Lugsama 6 septembre 2017 17:26

                                      @doctorix

                                      Très drôle mais non, un complotistes dénonce justement un complot qui n’existe pas, contrairement au lanceur d’alerte. Tellement évident que c’est risible mais bon.. 

                                    • doctorix doctorix 6 septembre 2017 17:42

                                      @Lugsama
                                      Tant que la vérité n’éclate pas au grand jour, un lanceur d’alerte est unanimement qualifié de complotiste.

                                      Vous connaissez les trois étapes de la vérité selon Schopenhauer :
                                      Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence.

                                    • Lugsama Lugsama 6 septembre 2017 17:51

                                      @lloreen

                                      Comme c’est con ce que vous écrivez, merci de nous apprendre que la réserve fédérale américaine est une institution privée... smiley Vous êtes tellement ridicule sérieux. 

                                    • doctorix doctorix 6 septembre 2017 18:55

                                      @Lugsama
                                      Vous venez de donner une preuve de votre inculture, qu’on devinait déjà.

                                      La FED, bizarrement, est une banque privée, un ensemble de 8 banques qui prennent toutes les décisions.
                                      Le gouvernement n’a qu’un droit de contrôle, qu’il n’exerce pratiquement pas/
                                      « La Fed est une banque centrale indépendante : ses décisions ne sont pas sujettes à l’autorisation du Président des États-Unis ou d’une autre partie du gouvernement fédéral, elle ne reçoit pas de budget du Congrès,... »
                                      Les USA sont donc un pays gouverné par des banquiers, ce qui explique nombre de ses orientations.
                                      ou bien là :

                                    • Lugsama Lugsama 7 septembre 2017 10:40

                                      @doctorix

                                      La FED n’est pas une banque privé, point. Et c’est une débilité absolue de l’affirmer. Et comme tous les complotisttes de pacotille vous découpez les sitations pour les fausser :

                                      « La Fed est une banque centrale indépendante : ses décisions ne sont pas sujettes à l’autorisation du Président des États-Unis ou d’une autre partie du gouvernement fédéral, elle ne reçoit pas de budget du Congrès, et les mandats des gouverneurs sont beaucoup plus longs que ceux des élus fédéraux. Le gouvernement peut cependant exercer un contrôle : l’autorité de la Fed est définie par le Congrès et celui-ci peut exercer son droit de surveillance (congressional oversight). Les membres du bureau des gouverneurs, y compris le président et le vice-président, sont nommés par le Président des États-Unis et confirmés par le Sénat. Le gouvernement nomme également les hauts fonctionnaires de la banque et fixe leur salaire. Toutes les banques commerciales autorisées à exercer en dehors d’un seul État sont obligatoirement membres de la Réserve fédérale régionale où se trouve leur siège et détiennent des parts dans celle-ci, ce qui autorise ces banques à élire une partie des membres du bureau de chaque Réserve fédérale régionale. Le gouvernement fédéral reçoit tous les profits de la Fed, hormis un dividende de 6 % versé aux banques membres. »

                                    • doctorix doctorix 7 septembre 2017 11:02

                                      @Lugsama
                                      Vous êtes un tétu, vous.

                                      la Réserve Fédérale américaine bénéficie à juste titre de l’appellation de » banque centrale indépendante » car sa prise de décision n’est aucunement influencée par les appareils exécutif ou législatif. Qui plus est, elle se finance par ses propres moyens, principalement en faisant l’acquisition de bons du Trésor US sur les marchés. En somme, la Fed est un électron libre au sein de gouvernement américain organisée en une sorte de fédération de 12 banques 
                                      Une banque dont les décisions ne peuvent être influencées par les appareils exécutif et législatif, qu’est-ce que c’est d’autre qu’une banque privée ?Certes, il y a ce flou artistique qui caractérise bien la mentalité anglo-saxonne, mais dans les faits ces banquiers font bien tout ce qu’ils veulent.

                                    • Lugsama Lugsama 7 septembre 2017 15:47

                                      @doctorix

                                      Non mais vous êtes bête, et le PM français est totalement indépendant du président peut être ? C’est idiot. Le gouvernement choisit la direction et fixe la mission, vous pouvez sorti tous les articles que vous voulez, la FED n’est pas une banque privé, c’est un fait.


                                    • lloreen 6 septembre 2017 10:51

                                      pardon : Quant à la France (...) elle est dirigée...


                                      • travail 6 septembre 2017 11:13

                                        traceur gps est toujours à votre écoute.


                                        • travail 6 septembre 2017 11:16

                                          pomage fosse septique vous souhaite bonne continuation.


                                          • Gogonda Gogonda 6 septembre 2017 12:15
                                            « Robert Charvin : « c’est parce que la Corée du Nord est souveraine qu’elle existe toujours » »

                                            Sans me faire l’avocat du diable, je penses qu’il faut quand même garder raison...la Corée Du Nord n’est pas souveraine mais est une dictature, car la souveraineté appartient au peuple, or la Corée Du Nord quand elle décide quelque chose elle demande pas l’avis de son peuple.

                                            Ils est vrai que les USA et leurs acolytes veulent rentrer en guerre contre la Corée Du Nord non pas pour des raisons « humaniste » mais pour des raisons purement hégémonique, ceci dit ce n’est pas une raison pour idéaliser la Corée Du Nord.



                                            • phan 6 septembre 2017 12:54

                                              @Gogonda
                                              A l’origine le «  souverain » est une monnaie anglaise (pas un roi). Le « souverain » est une monnaie d’or anglaise qui a été frappée pour la première fois en 1489 par Henry VII d’Angleterre. Bien que la pièce ait une valeur nominale d’une livre sterling ou 20 shillings, le souverain était à l’origine une monnaie sur laquelle ne figurait aucune marque de valeur. La souveraineté est le pouvoir de battre (frapper) « le souverain  » (monnaie de l’époque). Or seul le roi avait ce pouvoir de battre monnaie, d’où le parallélisme entre souverain et roi.
                                              On sait par ailleurs que dans un régime démocratique, le pouvoir de battre monnaie devrait être confié à des élus du peuple. Car le pouvoir de battre monnaie signifie la possibilité de définir une « politique monétaire  », qui elle même va financer la politique économique. A contrario on ne peut financer une politique économique (par exemple le plein emploi), si on ne maîtrise pas la monnaie. Le pouvoir de battre monnaie a toujours été reconnu comme attribut de la souveraineté nationale. Et les banques en tant qu’intermédiaires financiers ont toujours eu pour vocation le financement de l’essor économique des Nations. C’est la raison pour laquelle, l’exercice du pouvoir monétaire, c’est à dire l’orientation de la politique monétaire est une préoccupation constante des gouvernements.
                                              Khadafi était assassiné parce ce qu’il voulait établir le Dinar d’Or !
                                              Question : La France est elle actuellement souveraine ?


                                            • doctorix doctorix 6 septembre 2017 14:44

                                              @Gogonda
                                              la souveraineté appartient au peuple, or la Corée Du Nord quand elle décide quelque chose elle demande pas l’avis de son peuple.


                                              Sur ce plan, la France, qui gouverne au 49/3, aux décrets, aux ordonnances, n’a plus de leçons à donner à personne.
                                              Bien sûr que le gouvernement Nord Coréen n’est pas souhaitable. Mais d’une part, il doit son existence à nos actions passées, d’autre part il faut lui laisser le temps d’évoluer (comme nous l’avons fait nous-mêmes), ce qu’il fait actuellement à vitesse assez élevée.
                                              Cet article voulait juste souligner l’écart entre la réalité et ce qu’on nous en dit par une honteuse propagande.
                                              Il voulait aussi expliciter la démarche nucléaire.
                                              Remettre juste un peu les pendules à l’heure, en somme.


                                            • Lugsama Lugsama 6 septembre 2017 18:24

                                              @phan

                                              L’histoire du Dinar est une spéculation d’un agent américain par ailleurs tellement peu fiable que l’on à pas laissé Hillary Clinton l’embaucher.. Que cela devienne une vérité sur les site complotistes est une autre histoire.

                                            • phan 6 septembre 2017 19:22

                                              @Lugsama
                                              Maricón, Cansado de tanto troll ?


                                            • doctorix doctorix 6 septembre 2017 20:42

                                              @Lugsama
                                              L’histoire du dinar-or et du FMA est pourtant largement documentée : Ici au quatrième paragraphe :

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès