• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ils hurlent à la mort d’une femme ! Au nom de Dieu…

Ils hurlent à la mort d’une femme ! Au nom de Dieu…

Regardez-les hurler à la mort. À la mort d’une femme, suppôt de Satan désignée de toutes les « religions » dîtes « du livre ». Son crime : avoir bu un verre d’eau elle, la « koufar », la chrétienne, dans un puits réservé aux musulmans. BLASPHEME ! Et une seule sentence : la MORT !

On croit rêver, non, on cauchemarde devant une telle montagne de stupidité, de méchanceté. Elle a donc été appréhendée sans ménagements, emprisonnée, jugée et condamnée à la mort par pendaison. C’est la coutume au « pays des purs », le Pakistan. Devant les protestations internationales, la sentence n’a pas été exécutée immédiatement et Asia Bibi – c’est le joli nom de la condamnée – a même bénéficié, après huit années de prison, d’un acquittement « au bénéfice du doute » de la part de la Cour suprême pakistanaise ce 31 octobre.

Depuis, à l’appel du Tehreek-e-Labaik Pakistan (TLP), un groupe religieux islamiste radical devenu parti politique, des manifestations massives bloquent les villes et réclament hystériquement la mort pour la « blasphématrice », pour la chrétienne, pour la Femme.

Voilà où mène le fanatisme découlant logiquement de toutes ces névroses collectives appelées « religions du livre ». Peut-il en être autrement lorsque, de la naissance à la mort, chaque acte de la vie - de la manière de se laver à celle de manger, de la façon de chier à celle de faire l’amour – est codifié, écrit, imposé. Aucune liberté, aucune marge de manœuvre, aucun libre-arbitre, aucune critique admise. Il faut se soumettre ou mourir. Les musulmans ne sont-ils pas les premières victimes de ce cancer de l’esprit qu’est l’islam, une idéologie qui les façonne, leur pollue l’entendement et qu’il leur est interdit de quitter sous peine de mort ?

Mais ne nous leurrons pas, ces dérives mortifères ne sont pas une « spécialité » de l’islam. Pour s’en convaincre, rappelons-nous l’histoire édifiante du chevalier de la Barre, chez nous, il y a à peine deux siècles et demi.

C’est en août 1765 que les habitants d’Abbeville constatent qu’un crucifix du Pont-Neuf a été abîmé. Après quelques atermoiements, on finit par soupçonner un gentilhomme de dix-neuf ans, Jean-François Lefebvre dit le Chevalier de La Barre, déjà inquiété pour des propos impies et pour ne pas avoir accepté de se découvrir lors du passage d’une procession ! Terrible sacrilège...

La condamnation du tribunal d’Abbeville le 28 février 1766 est sans appel : le Chevalier de La Barre est condamné à avoir un poing coupé, la langue arrachée et à être brûlé vif, après des aveux sous la torture et la découverte du « Dictionnaire philosophique » de Voltaire et d’autres livres licencieux chez lui. On n’a effectivement rien à envier aux pires exactions islamistes !

Le Chevalier de La Barre essaie de se défendre tant bien que mal devant ce procès irrégulier en interjetant devant le Parlement de Paris, qui lui accorde d’être décapité avant d’être brûlé le 1er juillet 1766 par quinze voix contre dix. Voilà une bien belle indulgence ! En outre, Voltaire est clairement visé durant le procès par le rapport du conseiller Pasquier qui appelle l’autodafé du « Dictionnaire philosophique » mais aussi l’éradication de son auteur « que Dieu demande en sacrifice ». Foutez-moi Voltaire et ses satanés livres au barbecue, qu'ils proclament et réclament les calotins...

L’arrestation du philosophe en tant qu’instigateur de cette profanation est donc réclamée, ce dernier se réfugie au pays de Vaud (en Suisse près de Lausanne) puis demande asile auprès du « despote éclairé » Frédéric II le Grand, roi de Prusse.

De son exil, Voltaire s’élève contre l’iniquité et la cruauté de ce procès réclamant la révision de ce dernier, comme le montre sa lettre au Comte d’Argental :

« L’atrocité de cette aventure me saisit d’horreur, et de colère. Je me repens bien de m’être ruiné à bâtir et à faire du bien dans la lisière d’un pays où l’on commet de sang-froid, en allant dîner, des barbaries qui feraient frémir des sauvages ivres. Et c’est là ce peuple si doux, si léger et si gai ! Arlequins anthropophages ! Je ne veux plus entendre parler de vous. »

Le philosophe ne réussit pourtant pas à faire réviser le jugement, malgré ses protestations et la demande de réhabilitation, dans les cahiers de doléances, du chevalier par la Noblesse de Paris.

Le chevalier De La Barre fut la dernière personne exécutée en France pour blasphème. Il est victime de l’obscurantisme religieux et des petits complots de la bourgeoisie locale (le lieutenant du tribunal d’élection chargé de l’enquête est un ennemi acharné du Chevalier depuis que sa tante, qui a recueilli La Barre, l’abbesse de Willancourt, a repoussé ses avances.). Sa cause deviendra aussi célèbre que celle de Calas à Toulouse et de Sirven à Castres.

Son exécution, symbole de l’arbitraire de la justice et de sa collusion avec le pouvoir religieux, est l’un des grands événements amorçant le processus de « déchristianisation » de la France au XVIIIe siècle. Et une première marche de la Révolution. Il faudra cependant attendre La Convention en 1793 pour que le Chevalier de La Barre soit réhabilité avant d’être élevé à la figure de victime du fanatisme catholique au XIXe siècle. Il est devenu un symbole de la lutte pour la laïcité et une icône de la Libre-Pensée.

Les malheureux peuples soumis au joug de l’islam en sont encore à cette époque. Il nous a fallu la grande Révolution pour nous débarrasser de cet obscurantisme religieux assassin, ce n’est pas pour le voir revenir dans les fourgons des mahométans ! L’obscurantisme produit de l’obscurantisme en une génération ! C’est ce qui s’est produit au Pakistan, en Iran, en Afghanistan…Et c'est ce qui pourrai nous guetter.

L’article 18 de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, issue de notre Révolution est pourtant sans ambiguïté et devrait protéger Asia Bibi : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.

Parler des Droits de l’homme – et surtout de la femme – en terre d’islam, c’est comme péter dans la sacristie !

Signalons ici quelques exemples des relations bizarres de l’homme à la femme selon le salafisme wahhabite.

- La légalisation de la pédophilie, puisque le mariage des gamines parfois dès l’âge de 5 ans est possible, sous condition d’acceptation par le père. Hypocrisie doublée de sadisme, comme si la gamine pouvait savoir le viol qui l’attend, alors que le père sait parfaitement.

- La polygamie  : pour permettre aux femmes qui arrivent parfois à la quarantaine sans s’être mariée de trouver un mari à partager…

- Légalisation de l’esclavage sexuel : par des Imams visiblement machos, stupides et ignares quand ils rappellent les devoirs de la femme envers son mari. Puisqu’elle doit se tenir toujours disponible pour le plaisir de monsieur ! Si l’envie de copuler le prenait, elle doit tout lâcher pour le satisfaire. Sinon elle est justiciable de violence en cas de non-exécution… et le mari est dans son droit de la battre.

- La femme et le travail  : les femmes ne doivent pas travailler mais se consacrer à la procréation et à l’éducation des enfants…

- Le mariage pour le plaisir, « zaouaj el moutâa  » ou la légalisation de la prostitution : le gouvernement iranien a autorisé et généralisé le mariage de plaisir. Une journée par semaine les hommes qui le désirent pourront recourir à cette prostitution légalisée sous couvert d’islam en contractant un mariage bidon juste pour le plaisir sexuel. C’est pour faire baisser les abus sexuels selon les ayatollahs qui ont légiféré sur cette question ! Hypocrisie.

- La répudiation  : il suffit à l’homme de dire à sa femme trois fois « je te répudie, je te divorce  » devant témoins pour que le divorce soit effectif au tort de la femme.

- Le droit de cuissage  : la femme au travail est considérée comme une tentation permanente aux hommes : une récente fatwa l’autorise à accorder ses charmes à son supérieur hiérarchique. Les cheikhs d’El Azhar en Égypte ont pondu cette fatwa parce que la femme au travail, au contact de l’homme, constitue une tentation permanente pour lui. C’est pourquoi « ils  » légalisent son rapport sexuel avec son chef supérieur, ce qui valide son « péché  » auprès de son mari pour ne pas avoir à divorcer puisque c’est « halal  » (licite).

- La femme au foyer : le désir de certains hommes d’enfermer les femmes dans leurs foyers, sinon de les voiler entièrement pour les soustraire aux tentations sexuelles et au regard concupiscent des hommes. Des obsédés sexuels !

- Le droit de « corriger » sa femme : un cheikh donnait même des conseils au mari pour procéder par paliers à la correction de son épouse. S’il doit la battre, qu’il évite de la défigurer, conseille-t-il cyniquement !

- La violence à l’égard des femmes  : la violence avec laquelle les sympathisants salafistes d’Ennahdha vont de ville en ville en Tunisie (pourtant le pays musulman le plus ouvert !) pour agresser les femmes non voilées dans les rues, leur intimant l’ordre de se voiler. Et par la violence et la terreur, ils y parviennent ! Allant jusqu’à inciter au viol de celles qui refuseraient de se voiler, puisqu’il devient « halal  » (licite, permis…), leur dit-on !

- Le voile d’abord et maintenant la burqa et le niqab  : il n’est écrit nulle part que la femme doit s’accoutrer de la sorte pour être une bonne musulmane… L’idée viendrait de couvrir la femme depuis que certains ont déclaré son corps « awra  » (honteux) et donc qu’il lui faut le couvrir entièrement.

- La lapidation des femmes jusqu’à ce que mort s’ensuive : châtiment suprême réservé aux fautes graves comme l’adultère. On a vu en Afghanistan l’insoutenable scène filmée de bout en bout montrant la hargne des hommes qui s’acharnent sur une jeune fille. La haine et la violence qu’ils y mettent sont à la hauteur de leur frustration de mâles en rut privés de satisfaire leur désir bestial ! On y voit une délectation morbide à meurtrir le corps d’une femme convoitée mais qu’ils ne pouvaient avoir.

- Les crimes d’honneur autorisés voire encouragés, dont sont victimes les femmes. Où parfois il revient au fils de tuer sa mère pour adultère ou ce qui est supposé comme tel, comme un regard porté sur un autre homme que le sien, pour laver l’honneur de la famille ! C'est ce qui mine ce pays musulman d'Europe, l'Albanie, sous le nom de « Kanun ».

- Le savoir est réservé aux hommes : que dire de l’affirmation répétée des cheikhs et des imams que le savoir doit être réservé aux hommes uniquement, car les femmes naturellement sont idiotes, donc hermétiques à tout savoir.

- Les relations nécrophiles  : un autre imam rassure les nécrophiles, puisqu’il leur autorise des relations sexuelles avec leur épouse morte, mais pas au-delà de 6 heures après son décès, précise-t-il ! Après la viande risque d'être avariée...

Voilà le monde que voudraient nous imposer les salafistes wahhabites, qui tiennent le haut du pavé en terres d’islam, et qui régissent ce « grand pays ami » qu’est l’Arabie saoudite, berceau de toutes ces dérives de l’islam. Voilà pourquoi je suis viscéralement réfractaire à toutes les « religions du livre » et particulièrement à l’islam.

Eh ! Oh ! Victor, déconne pas, l’Arabie saoudite, c’est une terre d’islam. Et ce n’est pas seulement un pays « ami », c’est avant tout un client ! Un client pour nos belles machines à tuer…

Et un client, dans notre paradis ultralibéral, c’est sacré !

 

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • rogal 7 novembre 11:00

    N’en jetez plus !... en attendant le chapitre « les religions et les peuples soumis par la guerre ».


    • oncle archibald 7 novembre 11:04

      Eh ! Oh ! Victor, déconne pas ! A ce jour les trois « religions du livre » ne se ressemblent pas du tout en ce qui concerne leurs relations avec la loi civile.

      Tu es obligé d’aller chercher des faits datant de plus de deux siècles et demi pour trouver des éléments de comparaison avec un islam qui encore aujourd’hui a pour particularité dans les pays ou il est « religion d’état » de ne supporter aucune liberté et de confondre une soi disant loi divine avec la loi tout court.

      Ou as tu vu que des Chrétiens ou des Juifs du XXI eme siècle emmerdent ceux qui ne partagent pas leur croyance ? Quel besoin as tu pour défendre Asia Bibi de te référer au Chevalier de la Barre ?

      Asia Bibi doit être défendue par tous ceux qui sur cette putain de planète folle pensent qu’un homme en vaut un autre quel qu’il soit et qu’une femme vaut un homme quel qu’il soit ! Point barre ! Liberté égalité fraternité c’est beau et c’est la condition « nécessaire et suffisante » pour bien vivre ensemble.

      Honte aux machos et aux connards pakistanais qui à cette occasion montrent bien qui ils sont ! Quand je pense que ces mecs là disposent de la bombe atomique ça me fait braire !


      • gaijin gaijin 7 novembre 11:07

        @oncle archibald
        " Ou as tu vu que des Chrétiens ou des Juifs du XXI eme siècle emmerdent ceux qui ne partagent pas leur croyance ?

        "
        vous avez entendu parler de la mivilude et de ses exactions ?



      • oncle archibald 7 novembre 15:16

        @gaijin : fabuleuse référence !

        Un « journal » diffusé uniquement par internet s’intitulant « ouvertures », constitué de seulement deux personnes, Eric Lombard et Jean-Luc Martin-Lagardette, serait le summum de la défense contre l’oppression de « prétendues sectes », lesquelles seraient martyrisées par la « mivilude » organisme gouvernemental chargé de proteger les citoyens trop crédules, au nom de ? des Chrétiens ? des Juifs ? des deux ensemble ? Sinon quel est le lien avec l’article ou avec mon post de 11h04 ?


      • gaijin gaijin 7 novembre 16:21

        @oncle archibald
        " lesquelles seraient martyrisées par la « mivilude » organisme gouvernemental chargé de proteger les citoyens trop crédules, au nom de ?

        "
        au nom de ? de la laicité ce qui n’empêche pas que les soit disant laics soient chrétiens ....
        pour les exemples si vous préférez vous pouvez toujours vous rendre sur le site du cicns il me semble qu’il est toujours en ligne ou vous demander pourquoi il y a aux états unis des français réfugiés pour cause de persécution religieuse
        ( en effet vous ne trouverez pas ce genre d’info dans le monde ou le figaro )
        donc oui les chrétiens continuent a emmerder les autres ( jetez aussi un oeil du coté de l’ unadfi ) quand aux juifs ils n’ont pas récemment déclaré qu’un non juif ne pouvait pas être israelien ? ( je ne suis plus certain mais il y a une histoire comme ça il y a peu ....)


      • oncle archibald 7 novembre 16:47

        @gaijin : pour info, on peut être Chrétien ou Juif et adepte forcené de la laïcité, la même chose est quasiment impossible pour un musulman auquel sa religion impose de traiter de façon différente tous les « dhimmis » qui ne se prosternent pas devant le prophète. Vous délirez et les faits vous contredisent !


      • Désintox Désintox 7 novembre 17:09

        @oncle archibald
        Aux USA comme au Brésil, les évangélistes portent au pouvoir l’extrême droite.



      • gaijin gaijin 7 novembre 18:19

        @oncle archibald
        je ne délire pas et ne parle pas des musulmans.
        les faits merci je les ait vécu « in real life »


      • gaijin gaijin 7 novembre 18:20

        @oncle archibald
        " pour info, on peut être Chrétien ou Juif et adepte forcené de la laïcité

        "
        uniquement chez les hypocrites ........


      • spearit 7 novembre 20:30

        @gaijin
        Cette phrase m’a aussi tapé dans l’oeil, incroyable le nombre d’aveugle qui veulent nous montré le droit chemin.
        On jurerais une phrase de Ptdr...
        Mais je l’accorde le juif n’emmerde pas celui qui ne partage pas sa croyance, non, il le torture, l’humilie, le gratifie de coup foireux et finalement lui balance des bombes sur la tête...
        Pauvre occident...


      • Jonas 7 novembre 21:59

        @oncle archibald "Ou as tu vu que des Chrétiens ou des Juifs du XXI eme siècle emmerdent ceux qui ne partagent pas leur croyance ? Quel besoin as tu pour défendre Asia Bibi de te référer au Chevalier de la Barre ?« 

        L’auteur est un athée antireligieux, il manipule l’information, comme par exemple ici :
         »Il faudra cependant attendre La Convention en 1793 pour que le Chevalier de La Barre soit réhabilité avant d’être élevé à la figure de victime du fanatisme catholique au XIXe siècle« 

        Le chevalier de La Barre était plus qu’un blasphémateur, il profanait des Christ (en particulier celle du Pont-Neuf à Paris), des hosties, et insultaient en public les religieux pendant des processions.
        Il n’est pas victime du  »fanatisme catholique", sa condamnation a été instrumentalisée par Belleval, le lieutenant de police d’Abbeville, pour une sombre histoire de vengeance, jaloux d’avoir été éconduit par la tante de La Barre, ce dernier la protégeant.
        Des témoins amenés de force par Belleval ont été obligés de grossir les accusations contre La Barre, pour le faire condamner.

        La Barre a été condamné à être exécuté par décapitation non par l’Église, mais par un tribunal laïque du Parlement de Paris.
        Ceux qui jusqu’au bout, luttèrent pour sauver La Barre étaient des ecclésiastiques, comme Monseigneur de La Motte, l’abbesse Feydeau de Notre-Dame de Willencourt, et les prêtres qui accordèrent l’asile à La Barre et d’Étallonde, son ami d’infortune, soit des personnes pieuses.


      • Garibaldi2 8 novembre 12:20

        @oncle archibald

        ’’Ou as tu vu que des Chrétiens ou des Juifs du XXI eme siècle emmerdent ceux qui ne partagent pas leur croyance’’.

        On les emmerdent, et pas qu’un peu, pour d’autres raisons, dont la religion n’est pas totalement exclue. Sont-elles plus valables que la raison religieuse ? Que penser d’un G.W.Bush nous expliquant qu’il part en croisade contre l’Irak ? On mesure aujourd’hui le résultat de la croisade.

        Les 1ers qui défendent les droits de Asia Bibi, sont les juges de la cour suprême pakistanaise, qui sont eux-mêmes musulmans.

        Croire que tous les Pakistanais sont des bigots fanatiques braillards qui demandent la mort de Asia Bibi est faux. Au Pakistan il y a une coalition laïque constituée du PC pakistanais, du Parti du peuple pakistanais du Parti national Awami et du Muttahida Quami Mouvement. A nous de les soutenir en leur donnant la parole dans les médias occidentaux.


      • Alren Alren 8 novembre 13:14

        @oncle archibald
        Où as-tu vu que (des Chrétiens ou) des Juifs du XXI ème siècle emmerdent ceux qui ne partagent pas leur croyance ?

        Moi j’en vois en Palestine, où sévit une guerre de religion tout autant qu’une guerre coloniale et d’apartheid.
        C’est d’abord parce qu’il est d’abord musulman, que la vie d’un Palestinien est sans valeur aux yeux d’un soldat (conscrit) israélien.
        S’il se convertissait au judaïsme, un Palestinien changerait immédiatement de statut.
        L’hostilité des juifs pour les chrétiens à Jérusalem ne va pas jusqu’au meurtre.


      • Kapimo Kapimo 8 novembre 15:20

        @oncle archibald
        « Ou as tu vu que des Chrétiens ou des Juifs du XXI eme siècle emmerdent ceux qui ne partagent pas leur croyance ?  »
        Heu, il me semblait que s’il n’y a effectivement pas aujourd’hui de théocratie chrétienne, il y a bien aujourd’hui des états islamiques (Saoudie, Pakistan etc) et un état juif (Israel)... Non ?


      • oncle archibald 9 novembre 14:47

        @Alren a dit : "C’est d’abord parce qu’il est d’abord musulman, que la vie d’un Palestinien est sans valeur aux yeux d’un soldat (conscrit) israélien.
        S’il se convertissait au judaïsme, un Palestinien changerait immédiatement de statut.
        "

        Moi je crois plutôt que c’est parce qu’il ne veut pas accepter l’état Juif créé en 1948 que le Palestinien se fait emmerder par les soldats Israéliens. La situation serait toute autre si les arabes en général, Palestiniens et citoyens des états voisins de l’ex empire Ottoman, avaient accepté le partage de la Palestine sous mandat britannique qui leur était proposé il y a soixante dix ans. Ce conflit n’a rien à voir avec une guerre de religion. La religion des uns et des autres partage et identifie les populations mais n’est pas la cause du conflit.


      • Zolko Zolko 11 novembre 20:11

        @oncle archibald : « Ou as tu vu que des Chrétiens ou des Juifs du XXI eme siècle emmerdent ceux qui ne partagent pas leur croyance ? »
         
        Dieudonnée et les Juifs ?


      • Rmanal 7 novembre 11:30

        Je ne suis pas souvent d’accord avec vous mais là à 100%.

        Les Religions sont contre les droits de l’homme.

        L’Eglise catholique il y a moins d’un grand siècle (suivant les pays)

        Les Eglises Musulmanes et Juives sévissent encore dans un XXIè siècle qui se voudra obscurantiste.

        Et pour ne parler que des 3 principales...


        • Alren Alren 8 novembre 13:17

          @Rmanal

          Et pour ne parler que des 3 principales...

          Vous avez bien raison : on tue aussi au nom de l’hindouisme et au Japon, le shintoïste persiste à faire des héros des (horribles) criminels de guerre japonais.


        • Kapimo Kapimo 8 novembre 15:29

          @Rmanal
          « Les Religions sont contre les droits de l’homme. »
          Ha bon ? Il me semblait pourtant que l’idée de respect des plus faibles ou démunis avait pour origine le Christianisme. J’ai probablement mal compris.
          Fort heureusement, les droits de l’homme bien appliqués lors des révolutions françaises et Russes ont permis le massacre à grande échelle des malpensants vendeens et orthodoxes.


        • foufouille foufouille 7 novembre 11:31

          il y a à peine deux siècles et demi.

          oui oui mais de nos jours. la polygamie ce n’est pour les femmes qui ne sont pas mariées mais pour que le mari remplace la décrépie par une jeune plus baisable et qui pourra pondre encore plus de gamins stupides.


          • Désintox Désintox 7 novembre 17:10

            @foufouille
            message raciste.

            Rappelons que le racisme n’est pas une opinion. C’est un délit.


          • foufouille foufouille 7 novembre 17:15

            @Désintox
            ça n’a rien de raciste puisque que avec 4 femmes, le code génétique sera celui d’un homme pour quatre et juste ceux qui sont les plus forts.
            75% des hommes sans femme = beaucoup de frustrés.
            ta religion n’est pas une race, en plus.


          • Désintox Désintox 7 novembre 17:22

            @foufouille
            Quelle bouillie raciste !


          • foufouille foufouille 7 novembre 17:31

            @Désintox
            encore une fois ta religion n’est pas une race, un blanc est libre de se convertir à ta religion. c’est génétique et pas raciste.
            ta religion est proche du nazisme puisque 75% des hommes n’ont pas le droit de se reproduire.


          • spearit 7 novembre 20:33

            @Désintox
            La connerie (enfin dans le cas présent, la votre) n’est pas qu’une opinion c’est aussi une insulte envers l’intelligence (enfin dans le cas présent, celle des autres, hein pas la votre du coup )


          • Le Panda Le Panda 7 novembre 11:46

            @VICTOR

            Regardez-les hurler à la mort. À la mort d’une femme, suppôt de Satan désignée de toutes les « religions » dîtes « du livre ». Son crime : avoir bu un verre d’eau elle, la « koufar », la chrétienne, dans un puits réservé aux musulmans. BLASPHEME ! Et une seule sentence : la MORT !

            Ils ne hurlent pas à la mort, le fanatisme n’est pas un moyen de défense, il ressemble comme deux gouttes d’eaux aux terrorismes. Ayant été sur place et vécu durant des années l’avancée des femmes est particulièrement difficile. Mais ne soyons pas dupes y compris en France comme dans les autres pays à vocation catholique il faudrait juger tous prêtres pédophiles et les condamner. Là nous pourrions parler d’égalités à divers stades. 


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 novembre 12:01

              Eh ! Oh ! Victor, comment pouvez-vous dire si lucidement et si courageusement des vérités qu’il faut absolument dire en ce moment, et les inclure dans un article qui tient, dès ses premières lignes, à les enfermer dans la tricherie et la lâcheté dominantes ?

              Des « religions du Livre » seul l’islam est aujourd’hui toujours très directement criminogène, c’est-à-dire par fidélité à sa théologie qui, depuis quatorze siècles, appelle ses membres à massacrer au nom du prétendu « seul vrai Dieu Allah ».

              Le judaïsme et le christianisme ne sont, eux, que très indirectement criminogènes, et ils le sont, justement, en se rendant complices de l’islam par leur refus de désacraliser leur croyance en une « bonne criminalité de Dieu » il y a 3000 ans.

              Le christianisme, tout spécialement, a beaucoup massacré au cours de son histoire mais ce fut toujours en trahissant son maître à penser Jésus de Nazareth, lequel, en donnant sa vie pour cela, a tenté de convaincre ses coreligionnaires, il y a 2000 ans, que leur Dieu n’appelle qu’à l’amour universel.


              • Désintox Désintox 7 novembre 17:13

                @Pierre Régnier
                " leur Dieu n’appelle qu’à l’amour universel."

                Si le diable et l’enfer existent, cela veut dire que le dieu qui n’appelle qu’à l’amour universel les a créés, non ?


              • osiris 7 novembre 20:07

                @Désintox

                 Le diable est le résultat du manque ou de l’absence (provisoire) de dieu ,et l’enfer est le résultat du manque d e justice .


              • spearit 7 novembre 20:38

                @osiris
                Aïe aïe aïe, à la vue de votre pseudo et à la lecture de la morale religieuse niveau télétubbies que vous nous dispensez je vous suggère d’arrêter net l’insulte que vous faites au Dieu des Dieux


              • spearit 7 novembre 20:39

                @osiris
                Changez votre pseudo, optez pour quelque chose à votre niveau, qui vous ressemble (du coup le télétubbie c’est parfait et vous pourrez faire un club avec Zimmermann)


              • aimable 7 novembre 12:01

                ces fous de dieu musulmans au summum du délire ,ils sont bons pour l’asile d’aliénés a vie , cela dépasse et de loin tout ce que l’on peut imaginer de pire pour la folie et le drame est que cette maladie des fous de dieu est contagieuse pour cette confession.


                • rogal 7 novembre 13:38

                  @aimable
                  Des malades ? Est-ce à dire qu’il faut les excuser, les comprendre, les soigner ?


                • aimable 7 novembre 13:53

                  @rogal
                  pourquoi les excuser ? 
                  ils peuvent êtres des malades bons pour l’asile mais comme ils sont incurables cela ne sert a rien , il faut attendre que la faucheuse passe .


                • osiris 7 novembre 20:11

                  @rogal
                   Ces intégristes fanatiques sont des malades mentaux et pire que ça des malades spiritaux.,autrement dit des êtres diaboliques qui proclament que le bien est le mal et le mal est le bien. Diaboliques.


                • spearit 7 novembre 20:40

                  @osiris
                  Vous êtes diabolique !!!!!!!!!


                • spearit 7 novembre 20:43

                  @aimable
                  Une société profondément malade donne des gens profondément malade, confus, aigris, haineux
                  Soigne t-on l’un sans soigner l’autre ??
                  Nous sommes la société


                • math math 7 novembre 12:46

                  Les « religions » sont la pire arnaque de l’humanité..c’est surtout destiné aux « CONS » paranos petites bites... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès