• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ingérence illégale Française en Syrie - Réponse de Mme GRIESBECK, (...)

Ingérence illégale Française en Syrie - Réponse de Mme GRIESBECK, Présidente de la commission spéciale sur le terrorisme au PE

Depuis le 19 juin dernier, j’ai partagé sur AgoraVox mes initiatives auprès de députés tant Français qu’européens concernant une demande d’enquête parlementaire sur l’ingérence illégale et désastreuse Française en Syrie.

La première réponse à ces initiatives est arrivée le 19 juillet par un mail de la députée européenne Madame Nathalie GRIESBECK qui est de surcroît Présidente de la Commission spéciale sur le terrorisme au sein du Parlement Européen.

Je vous laisse le soin d’apprécier le contenu du mail de Madame GRIESBECK et je mets en pièce jointe ma réponse, envoyée hier, dont plus de 500 députés européens sont en copie. 

Pour rappel ou information :

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-parlement-europeen-ignorera-t-205831

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-ingerence-francaise-en-syrie-du-205318

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/du-devoir-absolu-de-l-etat-et-du-205951

 -----------------------------------------------------

From : GRIESBECK Nathalie

Sent : Thursday, July 19, 2018 9:28 AM

To : 'Eric GYSSLER'

Subject : RE : Le Parlement Européen peut-il ignorer les conséquences désastreuses de l'ingérence illégale Française en Syrie ?

Monsieur Gyssler,

 J'ai bien reçu votre message et je vous en remercie vivement.

 Vous m'avez fait part de vos critiques et inquiétudes face à l'action française sur le territoire Syrien.

Tout comme vous, je regrette la situation dramatique à laquelle est confrontée ce pays. Cela fait désormais sept ans que la région est en guerre, sept années qui ont eu des conséquences désastreuses comme le montrent le nombre de victimes ou encore le nombre de personnes déplacées. Présidente de la commission spéciale sur le terrorisme au sein du Parlement européen, je suis également tout à fait consciente de l'impact de la situation en Syrie sur le développement du djihadisme et sur le développement de cette menace terroriste.

Concernant les frappes françaises, qui ont eu lieu en avril dernier : le Président de la République, Emmanuel Macron, avait annoncé, dès son élection que la France agirait si une ligne rouge était franchie. Cette ligne rouge a été franchie lorsque des armes chimiques ont été employées en Syrie. Ces frappes n'ont fait aucune victime, ce qui laisse à penser qu'elles étaient dûment préparées et ciblées.

Néanmoins, la réponse ne doit pas être uniquement sécuritaire et militaire. L'Union européenne doit réfléchir, avec l'ensemble de la communauté internationale, à la manière de stabiliser ce pays à moyen et long termes, sans quoi nous ne pourrons réduire la menace terroriste et nous ne pourrons permettre aux Syriens de vivre dans des conditions dignes.

Restant à votre écoute et vous souhaitant un bel été, je vous prie de croire, M. Gyssler, en l'expression de mes respectueuses salutations.

Nathalie GRIESBECK,

Députée européenne Est - ADLE / Mouvement Démocrate

Présidente de la commission parlementaire sur le terrorisme (TERR)

 

Parlement Européen - Bureau de Bruxelles tél : 00 32 228 47391/ fax : 00 32 228 49391

Parlement Européen -Bureau de Strasbourg tél : 03 88 17 73 91 / fax : 03 88 17 93 91

http://www.nathalie-griesbeck.fr - http://www.europarl.europa.eu

 

PDF - 452.6 ko
Réponse à Madame Nathalie Griesbeck

Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan 23 juillet 12:41
    Salut et merci....

    je ne peux résister à mettre ici une partie de votre réponse en pdf en bas de la page..


    La Seule ligne rouge en politique étrangère est celle du droit international et c’est le
    Président et le gouvernement Français qui l’ont franchie cette ligne rouge, qui plus est en
    manipulant délibérément l’opinion publique pour pouvoir justifier de ces bombardements
    .
    Le seul point qui me semble très intéressant et instructif dans votre réponse à mon mail du 5 juillet dernier est que vous ne contestiez
    nullement les autres faits reprochés à l’état
    Français
    , en dehors des bombardements du 13/14 avril,
    à savoir que l’état Français s’est ingéré illégalement dans les affaires de l’ État souverain Syrien et a mené des actions subversives afin d’obtenir le renversement du gouvernement Syrien

    a favorisé et prôné le conflit armé plutôt que d’œuvrer à la paix,
    -n’a pas respecté l’embargo de l’Union Européenne sur les livraisons d’armes à destination de la Syrie en 2012/2013

    a soutenu implicitement des groupes islamistes radicaux et/ou djihadistes pour avoir tardé
    et/ou refusé d’inscrire ces groupes sur la liste des groupes terroristes reconnus
    par l’ONU
    -a assisté, formé et en armé, directement ou indirectement, des groupes de combattants
    Syriens et/ou étrangers composés en tout ou partie d’islamistes radicaux et/ou
    de djihadistes ayant pour objectif de renverser le gouvernement de l‘État souverain Syrien
    et d’y installer à la place un gouvernement ni démocratique, ni laïc mais islamique : le Front
    Islamique.
    Aussi, votre reconnaissance implicite de ces faits
    en tant que députée et Présidente de la
    commission spéciale sur le terrorisme
    ne devrait pas manquer d’interpeller,et
    vos collègues députés et les citoyens.




    • Eric83 23 juillet 14:00

      @Hecetuye howahkan


      Je suis bien d’accord avec vous, l’essentiel est la reconnaissance implicite et plutôt sidérante de Mme Griesbeck des faits reprochés, hormis les bombardements du 13/14 avril, à l’Etat Français. 

      Mme Griesbeck restera-t-elle muette à ma réponse ?  



    • Ouallonsnous ? 23 juillet 17:29
      @Eric83

      « Le Parlement Européen peut-il ignorer les conséquences désastreuses de l’ingérence illégale Française en Syrie ? »

      Le dit parlement n’étant qu’un croupion de l’UE/OTAN sans aucun pouvoir ni surtout réprésentativité des peuples qu’il est censé représenter, pourquoi parler de ses « non décisions » puisqu’il n’a aucun pouvoir ?

    • Matlemat Matlemat 23 juillet 12:54

       Une jolie réponse sans se mouiller, ça me rappelle la réponse de François de Rugy sur les armes nucléaires, je vous comprends (mais je ne ferais rien).


       La situation est en train de changer en Syrie avec l’évacuation, en passant pas Israel, des Casques blancs.

       L’attaque Anglo-américano-française d’avril a démontré que lorsqu’ils le veulent, à tout moment, ces pays peuvent en attaquer un autre sans qu’il y ait d’opposition massive.

       Je rappelle que le président Macron a menti devant des millions de téléspectateurs quand il a répondu qu’il avait des preuves de l’attaque chimique. 

      • Massada Massada 23 juillet 12:56

        En fait c’est Benalla qui a donné l’ordre aux forces militaires de bombarder la Syrie.
        Le président n’y est pour rien, l’enquête le déterminera.



        • Jacques_M 23 juillet 12:59

          Bonjour.


          Cette dame ne répond pas du tout à votre question, elle utilise le langage administratif habituel qui permet d’écrire une lettre sans rien dire de concret pour ne pas se mouiller.

          Par contre, votre réponse est bien plus importante et est un exemple de clarté.

          Hecetuye howahkan en a extrait les passages les plus importants.

          Merci pour votre courage.


          • JC_Lavau JC_Lavau 23 juillet 13:15

            Nous avions déjà eu en octobre 2016 l’exhibition de débilité profonde par le locataire du 55 rue du faubourg Saint-Honoré.

             
            Nous avions déjà vu en 2013 la soumission totale de Le Drian aux maîtres de la presse aux ordres : 
            Dans son affolement, il a traité l’affaire du foulard de mauvais goût au niveau ministériel, alors qu’elle n’aurait jamais dû déborder le niveau du capitaine.

            Que cette députée et présidente commission se comporte elle aussi en lapin mécanique n’a plus rien pour surprendre. Ce sont des gens qui sont sélectionnés sur leur crédulité envers la presse aux ordres, leur incapacité à s’informer, leur incapacité à réfléchir.

            Quand j’étais minot, au temps des guerres d’Indochine et d’Algérie, mon papa faisait pleine confiance au journal dirigé par Hubert Beuve-Méry. Il était alors largement indépendant, et bien renseigné. Michelin et l’Oréal s’en arrachaient les cheveux.

            Depuis le monde a bien changé, et Li mMonde encore plus.

            • Attilax Attilax 23 juillet 15:06
              Bravo pour votre initiative citoyenne !

              J’ai hâte de voir ce qu’elle vous répondra, à mon avis rien.

              • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 juillet 16:14
                Bonjour et bravo pour votre initiative poutinienne smiley

                Cependant, je suis obligé de vous contredire :

                des islamistes étaient dans la Ghouta orientale, pendant 7 ans, à quelques kilomètres du palais présidentiel de Damas.

                C’est bien la preuve que le gouvernement syrien était complice des islamistes. Sinon, pourquoi seraient-ils resté aussi près, aussi longtemps ??? smiley

                Allez, bel été, et j’espère que vous aurez la médaille du Kremlin smiley


                • leypanou 23 juillet 17:41

                  @Olivier Perriet

                  C’est bien la preuve que le gouvernement syrien était complice des islamistes. Sinon, pourquoi seraient-ils resté aussi près, aussi longtemps ??? : quelques familles de Casques Blancs -parmi les 800 que la_seule_démocratie_au Proche_Orient a aidé à fuir- seront bientôt en France qui a accepté de les accueillir (la France combat prétendûment le terrorisme) ; proposez à votre maire de les accueillir et de préférence à côté de là où vous habitez.

                  Ainsi, vous pourrez parler de « Bachar » à longueur de journée à gens de même proximité idéologique que vous qui savent de quoi ils parlent.

                • Laurent 47 23 juillet 19:39

                  @Olivier Perriet

                  Et à Stalingrad ? Les russes étaient bien les complices des nazis, puisqu’ils ont toléré leur présence pendant des mois !
                  Et pourtant les nazis étaient à 300 m du centre de Stalingrad, c’est donc bien la preuve que les russes étaient complices, sinon pourquoi les nazis seraient-ils restés aussi longtemps ?
                  Allez, bel été, et j’espère que vous serez décoré de la Croix de Fer pour votre brillant exposé !

                • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 juillet 11:14

                  @Laurent 47


                  On s’en fout de Stalingrad ça n’a rien à voir :

                  j’ai pas vu l’armée du Reich à l’assaut de la Syrie, sauf peut être l’armée ottomane à Afrin, mais c’était avec la bénédiction de votre Grand Leader.
                  Mis à part pour dire que la télé russe avait cru bon d’humilier les parisiens qui ignoraient à quoi faisait référence ce nom de station de métro.

                  Une initiative fort aimable, qui n’a pour seul effet que de rendre, en proportion, les Parisiens ignorants très sympathique, et les poutiniens qui s’imaginent humilier leur cible franchement odieux.

                  Mais bon, j’espère que tout baigne pour vos raisonnements absurdes.

                • JC_Lavau JC_Lavau 24 juillet 13:41

                  @Olivier Perriet. Comme tu t’en fous bien de la Syrie et des syriens, puisque ces résistants font obstacle à la conquête du GRAND israël du Nil à l’Euphrate.


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 juillet 17:51

                  @JC_Lavau


                  Adressez vos doléances à Tel Aviv, moi je n’y peux rien.

                  Je vois juste des idiots ratonner deux trois juifs à Paris au prétexte que tout cela vaut bien les souffrance incommensurables des palestiniens de Gaza.

                  Voyez avec qui vous êtes smiley

                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 23 juillet 17:55

                  Bravo ! C’est exactement ce que j’ai répondu à l’auteur de cet article qui parle encore d’une affaire plus que banale : 


                  https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-employe-du-jour-206286#forum5262676

                  «  »Mohammed MADJOUR 23 juillet 17:39

                  Pourquoi tous ce baratin pour une affaire tout juste « banale » ? L’Elysée a toujours fonctionné comme « ça » !


                  Il y a toujours eu des « envoyés spéciaux » pour aller déstabiliser des individus, des Entreprises ou des pays étrangers...

                  Mitterrand avait ordonné de torpiller le navire de Greenpeace (Laffaire du Rainbow Warrior ), qui a payé pour ça ? 

                  Et auparavant au XIX siècle, il y avait plus grave... Le Ministère de la défense avait comploté et sacrifié le « capitaine Dreyfus » pour créer l’atmosphère de haine contre les Juifs de France.

                  Que croyez font les « service français » ailleurs en dehors de l’Hexagone ? C’est toujours après un conflit, après un génocide, après une apocalypse que les journaux français ou les médias français apprennent au public que la Français était impliquée... «  »

                  • Laurent 47 23 juillet 19:29
                    Mme Griesbeck, cette apprentie au Parlement Européen a-t-elle la moindre idée de ce que sont les lois internationales ?
                    Apparemment non, car elle a l’air d’ignorer que pour entrer en guerre avec un pays souverain, il faut une réunion du Conseil de Sécurité de l’O.N.U ( dont la France fait partie ), suivie d’une résolution de cet organisme !
                    Or la France se comporte exactement comme l’Allemagne nazie, lors de l’opération Barbarossa !
                    On bombarde la Syrie, puisque les nazis américains l’ont ordonné et que les larbins ne discutent pas les ordres !
                    De plus, elle s’attaque à un pays dont le président a été élu en 2012, avec 72 % des voix ( beaucoup plus que notre président et ses 11 % de voix des inscrits ).
                    Une action pareille porte un nom : le fascisme !
                    Et en plus, notre Macron national va salir notre patrie par la venue de Casques Blancs syriens !
                    Je me sauve, j’ai envie de vomir !

                    • lloreen 23 juillet 20:10

                      @Laurent 47


                      Cette dame est totalement à l’ouest comme la plupart de ses collègues...On comprend mal pourquoi un président élu à 72% gazerait sa population en remerciement...Les malades mentaux qui inventent ces idioties sans fond devraient commencer à réfléchir mais ce n’est pas dans leurs aptitudes et donc ils se ridiculisent à chaque parole.

                      Par contre on comprendrait très bien que ces messieurs dames de la City ont un désir viscéral de se débarrasser de cet élément qui empêche leurs petites combines et dont l’armée régulière fait le ménage sur le territoire pour se débarrasser de leurs mercenaires dont il est prouvé qu’ils sont directement financés par les affairistes qui n’ont jamais eu aucun scrupule à tuer des millions dans toutes les guerres qu’ils ont organisées et financées.

                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 juillet 11:20

                      @Laurent 47


                      La Syrie est un pays souverain, dont le président est élu à 98%.

                      à part quelques centaines de milliers de morts.

                      Ah, et répétez après moi :

                      intervention russe en Syrie = très bien
                      intervention séoudienne au Yémen = très mal.

                      Ben pourtant c’est le même principe, mais c’est pas grave, on ne vous en veut pas
                       



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Eric83


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès