Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Iran : asymétrie spatiale

Iran : asymétrie spatiale

Ici et là nous voyons apparaître des textes traitant des jeux du Pentagone imaginant un conflit avec l’Iran. Ainsi, au minimum, l’éventualité se pose. Quelle que soit l’ampleur d’une telle intervention - et nous ne parlerons que de l’aspect purement militaire -, les risques pour l’intervenant sont très importants.

Depuis la guerre Iran-Iraq et l’incident qui opposa militairement les Etats-Unis à Téhéran (opération Nimble Archer), la doctrine de défense iranienne s’est cristallisée sur le concept d’une réponse d’emblée disproportionnée : les dégâts pour l’envahisseur seront sans commune mesure avec ses objectifs, seraient-ils limités. Par ailleurs, les cibles de cette riposte ne porteront pas axialement sur le territoire iranien.

Les choix sont illimités, prenant l’ensemble du sous-continent arabique comme objectif et, fait nouveau, les troupes étrangères situées en Iraq et en Afghanistan. Tirant les leçons des trois guerres (Iran-Iraq, deux guerres du Golfe), et assumant d’emblée le fait que la défense de la totalité du territoire est impossible, sachant enfin que sa couverture aérienne est défaillante, l’Iran met l’accent sur la modernisation de sa défense et ses capacités de destruction. Ceci autour des cibles sensibles, le blocage du Golfe par une mise en place massive et instantanée de mines et la destruction de cibles non-militaires, la création de hérissons défensifs (voués à moyen terme à la fixation de l’ennemi) sur la partie maritime et îlienne, la plus fragile. Les aéroports militaires (visibles et « cachés ») ont été multipliés, indépendamment du nombre d’avions qui circulent de manière aléatoire de l’un à l’autre. Enfin, ce n’est un secret pour personne que des satellites commerciaux d’autres nationalités ont été parasités pour pallier le problème d’une couverture-radar déficiente, et que parallèlement un maillage de fibres optiques couvre depuis peu une grande partie du territoire pour garantir les communications.

Enfin, une trentaine de F14 (sur les 50) jouent désormais le rôle des AWACS classiques, 24 heures sur 24. Dans le domaine géopolitique, l’Iran s’est créé une défense en « neutralisant positivement » les pays voisins (Turquie, Azerbaïdjan, Turkménistan, Syrie) et les puissances régionales (Russie, Chine). Cela crée une inégalité opérationnelle : excepté le sol arabique et l’Iraq qui sont très sensibles et pourraient vite être paralysés pour les raisons citées ci-dessus, il faudra utiliser des bases lointaines (même Diego Garcia et l’Italie) tandis que les cibles pour l’Iran sont très proches. Paradoxalement la présence militaire américaine en Iraq et dans les pays du Golfe est le plus grand atout iranien. Ainsi que la situation politique au Liban et le positionnement de plus en plus « neutraliste » de la Turquie. En effet, l’infanterie américaine dans toutes ses composantes devient une cible tandis que l’aviation US devra avant tout sécuriser l’espace arabique et sa propre flotte.

La « Jane’s intelligence review  » indiquait déjà en février 2006 que l’état-major iranien, plus proche de la formation militaire occidentale que de la doctrine soviétique de ses voisins, s’adonne à des « jeux tactiques complexes » inspirés par toutes les interventions occidentales des deux dernières décennies en y introduisant des aspects globaux et régionaux. Malgré l’importance de son armée et contrairement à l’Iraq, Téhéran se prépare à une « guerre moderne asymétrique », mobile et multidimensionnelle.

En conséquence, une intervention en Iran présuppose la fin de la guerre en Iraq, un redéploiement diplomatique pour isoler Téhéran, et une alliance forcée internationale et onusienne. En bref, un changement radical d’attitude et de politique étrangère de la part des Etats-Unis.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • donegale 8 juin 2007 15:07

    hé Jacob !

    est ce que t’as lu l’article vraiment ? bien sur que non !!!

     smiley

    je dirai en plus, qu’il y’aura :

    déclanchement de la vague nationalisme des Perses pourtant anti islamiste, bloquer le détroit hormouz et chatolarab, cognez Dubaî et d’autres cibles économiques des Emirats avec des raquettes, soutien clandestin militaire des Russes et des Chinois, surarmer les Islamistes au Pakistan,et présence de diaspora Iranien dans tous les secteurs et postes sensibles occidentales surtout aux états-unis et ect................ je pense pas que Wall street sera d’accord aves ses risques !


  • donegale 8 juin 2007 15:34

    1-Le nom Irak dérive du terme persan Erak, qui signifie « bas-Iran »

    2-le XIIIe siècle et le XVIIe siècle, les empires perse et ottoman se disputent le territoire, qui revient finalement aux Ottomans.

    3-Au cours de la Première Guerre mondiale, l’Irak est conquis par les Britanniques et est déclaré indépendant de l’empire ottoman le 1er octobre 1919. Le 25 avril 1920, la Société des Nations (ancêtre de l’ONU) confie un mandat au Royaume-Uni pour administrer la Mésopotamie.

    4-L’Irak est indépendant le 3 octobre 1932, sous la forme d’une monarchie sous tutelle britannique.

    hé Jacob, tu compares un pays vieux de plus de 2500 ans avec un pays crée par les British qu’existe à peine plus de 70 ans !!!

     smiley


  • jako jako 10 juin 2007 21:30

    pov kon jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj


  • BigreA 11 juin 2007 22:19

    Des agents US tentent de passer du C4 pendant le G8 en Allemagne

    Test de sécurité banal ou tentive de complot avorté ????

    http://www.freerepublic.com/focus/f-news/1846301/posts?page=1

    http://www.voltairenet.org/article149043.html


  • madwil madwil 8 juin 2007 15:49

    En cas d’attaque contre son territoire, je pense que l’Iran tentera de mettre le feu dans la région par l’ouverture de différents fronts :

    Premièrement, en attaquant Israel : L’envoi de missiles sur le territoire hébreux et le déclenchement des hostilités sur sa frontière nord par l’intermédiaire du Hezbollah et sud par soutient au Hamas est une stratégie qui permmettrait de s’accorder la faveur des masses arabes. De plus, en ce moment même, la Syrie se prépare activement à la guerre sur sa frontière commune avec Israel.

    Deuxièment, en activant une révolte de l’armée chiite d’Al Sadr en Irak contre l’armée américaine, déjà en difficulté aussi bien avec les chiites que les sunites.

    Cette stratégie serait bien plus payante pour l’Iran qui ainsi s’attirerait un sentiment arabe positif alors que des frappes contre l’Arabie Saoudite ou les Emirats ne ferait qu’attiser des sentiments de haine déjà exacerbés entre sunnites et chiites.

    Les Etats Unis ont peur de s’embourber plus qu’ils ne le sont déjà en Irak et ont ainsi les mains liées. L’europe n’a jamais été leader en matière de sanctions fortes dans la région. Israel est de ce fait isolée et risque de devoir agir seule face à la menace nucléaire iranienne. Ce qui laisserait à l’Iran loisir de frapper à sa guise par la suite.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 juin 2007 04:21

      @ Madwill. On oublie trop la thèse, pourtant largement diffusée, de l’Iran qui ne résiste pas à une invasion américaine mais se transforme en un énorme piège pour une armée d’occupation américain. L’arme secrète de l’Iran, c’est que la population américaine n’acceptera pas une autre incursion militaire. On sous-estime, en Europe, les forces de divergence qui se manifestent aux USA, plus qu’en aucun temps depuis la Guerre de Sécession. Même un autre 911 ne serait pas cru. L’Amérique, par sa faute, s’est vraiment transformée en un « tigre de papier ».

      http://www.nouvellesociete.org/5120.html

      Pierre JC Allard


    • madwil madwil 9 juin 2007 07:39

      Je suis d’accord avec vous sur le refus populaire américain d’une nouvelle confrontation. L’intervention militaire contre l’Iran étant inéluctable, je pense donc qu’il faudra laisser faire qui voudra bien effectuer la frappe ; qui d’autre si ce n’est Israel, première cible actuelle de l’Iran négationniste. Une attaque israélienne arrangerait bien du monde (pour ne pas dire tout le monde), la communauté internationale protesterait vaguement, ainsi que le monde arabe pour la forme mais sous les apparences, tous seraient bien contents. Personne, dans la région et au-delà, ne souhaite voir les chiites se munir de l’arme atomique.


    • madwil madwil 9 juin 2007 08:01

      J’ai lu votre article sur les serpents de mer. Ce que n’a pas prévu M. Mahmoud Ahmadinejad, c’est que le symbole de l’Amérique est un aigle, et qu’aujourd’hui on frappe par la voie des airs. Rien de tel que pour détruire une centrale qu’un misssile bien placé (et peu importe d’où il viendra). De plus, si les eaux iraniennes sont riches en petits serpents vénimeux, le territoire, lui, est un nid de vipères : la société iranienne est loin d’être si uniforme face au régime islamiste. La jeunesse est prête à imploser, la société civile a goûté à la modernité par le passé et est prête à renoncer au régime des mollahs. Le régime ne tient que par une forte poigne. Alors un gouvernement islamiste en exil, et c’est la démocratie (une vrai cette fois-ci, pas celle de Mahmoud Ahmadinejad ou celle imposée par un tierce) qui revient au galop.


    • Michel Koutouzis Michel Koutouzis 9 juin 2007 08:35

      Sans vouloir revenir sur les réactions, diverses et variées, je voudrais cependant faire quelques remarques. D’une part, l’article introduit certains aspects techniques qui ont à faire avec la vision de l’Etat Major iranien, très évolutive. La guerre Iran-Iraq, conduite sur fond de purges et de méfiance sur l’hiérarchie militaire de la part du pouvoir, a été une guerre de frontières, bloc contre bloc, statique et comparable à la première guerre mondiale et ses tranchées. Cela a été un désastre et tout le monde en Iran en a conscience. Deuxième élément, la supériorité aérienne américaine et le faible maillage défensif/radar. Là aussi, l’Iran a cherché des solutions que j’énumère (fibres optiques, transformation des avions de combat en une sorte d’AWAKS, piratage de satellites commerciaux etc.). Enfin, et c’est le plus important, Téhéran penche pour des « réactions disproportionnées » à toute attaque et démultiplie les cibles potentielles hors de son territoire. Pour ce, elle pense à des actions militaires conventionnelles et à d’autres qui le sont moins. L’Iran a un atout en ce moment : la proximité des cibles, l’obligation des Américains de protéger leurs propres alliés et leurs troupes (Iraq, Afghanistan, pays du Golfe) ainsi que les cibles économiques évidentes. Contrairement aux idées reçues, la vision militaire iranienne est moderne et en contradiction totale avec le discours « officiel religieux ». Bien entendu, nous ne sommes pas à la veille d’un conflit majeur. L’article se voulait « technique » et indiquait que les hésitations de la communauté internationale à « passer à l’acte » sont aussi bien le résultat d’une logique cohérente de défense de la part de l’Iran, que des actions diplomatiques et économiques neutralisantes que mène ce pays dans son environnement proche (Russie, Chine, mais aussi Europe). Contrairement à l’Iraq, l’Iran communique et fait connaître ses positions, en direction aussi bien de ses « amis » que de ses « ennemis ». On pourrait parler d’une « dissuasion à l’iranienne », qui, pour être crédible ne cache pas ses faiblesses ni ses intentions.


    • jako jako 10 juin 2007 21:34

      cette fois ci l’ennemi sera anéanti en quelques secondes , pas à la classique


    • madwil madwil 8 juin 2007 15:56

      Je ne suis pas sur que les USA soient décidés à agir contre l’Iran (tout du moins pas ouvertement). Je pense qu’ils préfèreront laisser faire tout en condamnant une intervention.


    • donegale 8 juin 2007 17:31

      pas grave Jacob,

      si Mahdi ou (« messager » en traduction Perse), aparaîtra, on demandera à ayatollah de ne pas l’appeler : « le nouveau messie » après l’ancien version il y’a 2000 ans !!!

       smiley


    • non666 non666 8 juin 2007 18:44

      1) Dans la doctrine de combat de l’Otan,avant la chute du mur de Berlin l’Allemagne est sensée se faire defoncer au mieux en 1 semaine, la deuxieme ligne(La france...) en une a deux semaines de plus.

      Heureusement, toujours dans les plans de bataille de l’Otan, les gentils yankees etaient capable de traverse l’Atlantique en deux semaines et de sauver le monde.

      La realité de la PREMIERE GUERRE DU GOLFE a montré que c’etait largement du bluff puisqu’il avait fallu 6 mois aux Yankees pour deployer des forces suffisantes avant d’etre capable de faire quelquechose. En encore, il n’y avait pas de sous-marins russes sur le trajet de leurs bateaux...

      Dans le defense planing guidance de 1992, les etats unis avaient prevu d’etre capable de faire « Deux guerres d’Irak et demi » dans le futur.

      La realité a montré que la deuxieme guerre du golfe, (l’exacte mesure qu’il prenait en reference dix ans plus tot) etait largement hors de leur portée.

      Ils peuvent detruire, ils ne pourront desormais plus neutraliser cette zone. Les seules zones qu’ils controlent, comme en Afghanistan, ce sont leurs casernes , et encore....

      Dans ces conditions croire que les etats unis vont se faire une autre guerre dans la region, alors qu’il est desormais demontré qu’ils sont incapables d’en assumer les consequences est une illusion.

      Si Israel fait des concessions a la Syrie en ce moment, ce n’est pas sans raisons : pour se refaire une reputations dans les pays musulmans mais aussi ailleurs dans le monde, les anglo-saxons vont devoir etre plus juste, plus equilibré dans leurs soutiens dans la region.

      Ils n’ont assurement pas les moyens de de risquer de facher un peu plus la communauté internationnale et encore moins celle des pays musulmans.

      Les gesticulations de Bush et des Israeliens sont donc des coups de Bluffs. Ils sont loin d’etre desormais perçu comme des modèles, ou des victimes.

      Mais ils ne sont plus loins du tout d’etre perçus comme la menace pour le monde numero 1(comme le confirmait deja il y a deux ans l’eurobaromètre 62)


      • madwil madwil 8 juin 2007 19:06

        Les gesticulations comme tu le dis non666, viennent plutôt de la part de notre cher dictateur iranien avec ses aprloes à l’emporte-pièce. Et la menace actuelle est belle et bien son éventuelle possession de l’arme atomique. Saches que par le passé, en Israel, les coups de bluff se sont avérés des coups de non-bluff, et qu’ici, on prend trés au sérieux les menaces iraniennes. Alors certes, les Etats Unis ne sont peut être pas en mesure de frapper l’Iran, certes Israel n’a pas une trés bonne image sur le plan internationnal, mais de bien nombreux pays (y compris du golfe) aimeraient bien voir tomber quelques missiles de croisière sur quelques centrales quelque part entre l’irak et le pakistan.


        • Iren-Nao 11 juin 2007 03:21

          @ Madwil

          Tu ferais bien d’ecouter plutot non666 qui dit pas souvent des conneries.

          Par ailleurs Mr Amadinejad a ete elu fort democratiquement (ce qui ne prouve en rien ses qualites).

          Toute cette agressivite idiote des US et de leur larbin Israel ne font que souder le peuple iranien autour des se chefs, meme si il n’en est pas fort fou.

          Les US ayant la plus mauvaise armee du monde, risqueraient dans une aventure aussi idiote de laisser beaucoup de plumes et a mon avis une bonne partie de sa flotte coincee dans le golfe, ce qui serait fort rigolo...

          L’auteur aurait pu parler de la possesion par l’Iran de chouettes missiles russes anti navire. Sans doute au moins 3 sous-marins classe Kilo, et le golfe est tout petit et peu profond, evolution tres restreinte, toujours a quelque petites minutes de vol de l"Iran. Beaucoup dangereux ca.

          A cote de Bush il y a pire dans la stupidite agressive, Cheney et le lobby juif qui s’activent pour la guerre.

          Se rappeler que Tsahal qui fut fort efficace dans le passe, a s’americaniser, n’a pas meme ete capable de venir a bout de Hezbollah et s’est venge de facon stupide sur le Liban.

          C’est vrai, aujourdhui les deux pires dangers pour la region sont bien USA et Israel.

          D’ailleurs certains en Israel commencent vraiment a se demander si ils ne sont pas embarques avec le pire allie possible.

          Et puis ils devraient etre pote avec l"Iran, comme avant, entre republiques democratiques et axees sur la religion ...

          Shalom

          Iren-Nao

          Fort familier de la zone


        • ExSam 8 juin 2007 21:15

          En lisant cet article, j’ai l’impression que l’Iran joue dans la même cour militaire que les Etats-Unis. C’est une présentation des forces en présence qu’on nous a servi pour légitimer, déjà, la première guerre du Golfe, où Saddam Hussein et son régime nous étaient présentés comme un danger majeur, une force capable au moins de tenir en échec les USA. On sait ce qu’il advint.


          • Internaute Internaute 9 juin 2007 10:15

            Exact. Je me souviens que l’armée de Saddam était présentée par nos journalistes comme la quatrième armée du monde, rien que cela ! Que vont-ils inventer comme mensonge cette fois-ci ?


          • madwil madwil 9 juin 2007 10:47

            Bien sur, l’iran ne veut pas la bombe atomique ! L’iran ne veut pas détruire Israel et déstabiliser la région ! Elle n’a pas non plus la mains mise sur le Hezbollah et n’essaie d’ouvrir un nouveau front au Liban ! Elle ne soutient Al Sadr en Irak et l’ex-GSPC en Algérie ! Elle n’essaie pas de former un croissant chiite au moyen-orient !... Qu’est-ce qu’ils ne vont pas inventer encore cette fois-ci ???


          • ExSam 9 juin 2007 11:28

            L’Iran n’a pas une seule bombe de fabriquée. Il affirme qu’il n’en fabriquera pas. Pourquoi ne pas le croire ?..Parce que la Busherie et les sionistes fanatiques au pouvoir en Israël veulent qu’il tombe.

            Danger que cet Amadhinedjab pour maîtriser tranquillement le pétrole, et les territoires comme les populations qui vont avec, danger pour continuer à semer des bases, des relais dans l’encerclement stratégique qui a commencé de la Chine.

            Car le cinglé au pouvoir aux USA a sans doute comme principe celui de Mc Arthur qui déplorait qu’on ait pas balancé quelques bonnes bombes nucléaires, pour éliminer le Péril Jaune.

            Incidemment, Israêl, cet Israël qui ne respecte aucune décision de l’ONU, qui occupe les territoires palestiniens comme le dernier pays colonisateur qu’il est, avec l’Angleterre, qui se permet d’inciter la population de la France d’origine juive à foutre le camp, cet état que partout au monde, si on ne possédait pas des fanatiques bornés dans ton genre et une presse mondialisée complètment phagocytée, emprisonnée par le commerce, serait justement qualifié d’« Etat voyou », cet Etat merveilleux, cet Etat élu de Dieu, possède 400 bombes atomiques.

            Réelles et prêtes à l’emploi.


          • madwil madwil 9 juin 2007 13:10

            Tu me fais bien rire ! « Presse mondialisée, phagocytée par le commerce... » Et tu me traites de fanatique borné ??? Relis toi un peu et on verra où est le fanatisme ! Moi je ne fais que reprendre les propos d’Ahmadinejad, toi tu t’emportes dans une paranoïa de conspiration judéo-mondialiste.

            Israel est un pays colonisateur. C’est ta vision des choses. C’est un agresseur des pauvres masses arabes. C’est ton point de vue. Mais saches qu’ici, il y a des centaines de milliers d’arabes israéliens qui en aucun cas ne voudraient troquer leur carte d’identité israélienne contre une autre dans la région. Moi, je te parle de gens que je connais, des arabes chrétiens ou musulmans, qui habitent à quelques kilomètres de chez moi, ici en Israel.

            Alors c’est facile d’avoir le cul posé derrière son écran d’ordinateur et déblatérer des conneries sur des sujets qu’on maitrise pas, mais faudrait encore se confronter à la réalité, et arrêter de lire des news dans des sites douteux.


          • Internaute Internaute 9 juin 2007 19:08

            Vous ne faites pas que reprendre les propos du président iranien. Vous les déformez pour justifier votre cause. Le président iranien souhaite la disparition de l’Etat israélien ce qui ne signifie nullement la disparition des citoyens de cet Etat. Pour former l’opinion dans le sens qui « convient » la presse présente systématiquement la version mensongère que vous citez.

            D’autre part pour répondre à un de vos arguments dans un message précédent, l’Israël ne cherche pas à frapper l’Iran en réponse aux déclaration incendiaires de Amadinejad car bien avant ces déclarations, dés le mois de décembre 2003 apparaissent dans les conférences de l’AIPAC cette propagande consistant à dire aux américains que l’Iran et la Syrie sont les deux grands ennemis de la démocratie mondiale et qu’une intervention est nécessaire. Cela se passe au début de l’attaque américaine contre l’Irak alors que l’Iran reste dans une position neutre.

            Quand à ce conflit qui n’en finit pas, c’est une évidence que l’Etat (l’administration pour être compris) israélien dans sa forme actuelle n’est pas viable. Aucun pays ne peut vivre indéfiniment avec à son pourtour des millinons de réfugiés qu’il a déplacé pour prendre leur place. Aucun Etat digne de ce nom ne peut baser sa survie sur l’assassinat politique. La preuve flagrante de leur échec est le mur de la honte qui se construit autour de cet Etat voyou, pour reprendre leur terminologie. Au moindre relâchement de l’aide américaine, l’Israël disparaîtra dans une crise sans nom.

            La solution durable est un seul Etat multi-ethnique englobant toute la Palestine où juifs et palestiniens participeront ensemble à la vie publique.


          • IP115 9 juin 2007 19:47

            « Le président iranien souhaite la disparition de l’Etat israélien ce qui ne signifie nullement la disparition des citoyens de cet Etat. »

            Distinction FAUSSE, ahmaditroudebelle veux bien rayer Israël et non uniquement le gouvernement (il suffit de lire la charte du hamas qu’ils soutiennent pour comprendre pourquoi), et SANS OBJET pour un gouvernement élu dans une démocratie représentative. Certes, les Israèliens souhaitent effectivement remplacer Olmert mais par quelqu’un de plus dur encore avec les terroristes de la régions (et ils ne manquent pas) ...

            « Israël ne cherche pas à frapper l’Iran en réponse aux déclaration incendiaires de Amadinejad car bien avant ces déclarations, dés le mois de décembre 2003 »

            Israël a été l’un des premiers états à s’inquièter du programme nucléaire Iranien. Depuis 2002, des plans de frappes aériennes sont planifiées. Les israeliens ont déclaré qu’ils laissaient la communauté internationales dérouler les pressions sans conviction, et qu’il n’auraient besoin de personne pour faire, comme avec Osirak, le nécessaire pour que l’Iran n’ait JAMAIS d’arme nucléaire, et j’aurais tendance à faire un peu plus confiance à leur déclaration qu’aux tiennes ... smiley

            « Aucun pays ne peut vivre indéfiniment avec à son pourtour des millinons de réfugiés qu’il a déplacé pour prendre leur place. »

            Les palestiniens ont été déplacés suite à 2 guerres déclenchées lâchement, par suprise, à plusieurs contre un et pendant leurs fêtes religieuses par les gentils pays arabes qui l’entourent (et ils ne venaient pas pour boire le thé), soit les guerres de 1948 avec le liban, la Syrie, l’Irak, Egypte et Jordanie (des grands courageux) et guerre des 6 jours avec de nouveau la Syrie, la Jordanie et l’Egypte ... pas de quoi pavoiser !

            « Au moindre relâchement de l’aide américaine, l’Israël disparaîtra dans une crise sans nom. »

            Je crois que tu rêve, les israeliens de personne Que ce soit au niveau :

            Economique : « L’économie israélienne est un système capitaliste moderne d’un pays jeune et se caractérise par un secteur public relativement important et un secteur de la high-tech en croissance rapide depuis plus de dix ans. Les ressources naturelles limitées du pays et le haut niveau d’éducation des Israéliens ont joué en faveur du développement des technologies de pointe. Les entreprises israéliennes, principalement dans ce domaine, sont très appréciées sur les marchés financiers mondiaux. Israël est le second pays en nombre de sociétés côtées au NASDAQ et reçoit de gros investissements étrangers. Le pays possède le plus grand nombre de start-ups au monde et ses dépenses en Recherche et Développement sont considérables.  »

            au niveau scientifique : « Les contributions israéliennes à la science sont significatives dans la médecine, la physique et l’agriculture et plus particulièrement encore en génétique, en informatique, en électronique et en optique. Des prix Nobel en science et en économie ont été décernés à quatre Israéliens depuis 2002. Les nombres de publications scientifiques par habitant (109 publications par 10 000 personnes)[7] et de brevets déposés par habitant sont parmi les plus élevés au monde.  »

            ni au niveau militaire : L’armée israélienne, connue sous son acronyme hébreu Tsahal (pour Tsva Hagannah LeIsrael, Force de défense d’Israël), s’est constituée en mai 1948, en remplacement des organisations armées antérieures dont la principale était la Haganah. Elle comprend aujourd’hui tous les corps d’armée dont l’armée de l’air, la marine et des services secrets (Mossad et Shabak). Son armement est hautement sophistiqué et développé en grande partie Israël par des sociétés comme Elbit Systems ou Israeli Military Industries (IMI), ou parfois importé (des États-Unis notamment)."

            n’en déplaise aux sympatisants des islamistes de la région ... smiley

            « La solution durable est un seul Etat multi-ethnique englobant toute la Palestine où juifs et palestiniens participeront ensemble à la vie publique.  »

            peut être celle que propose le gouvernement du Hamas dans son espèce de torchon appelé « charte du hamas » qui lui sert de programme politique :

            « Son objectif, tel que défini dans la charte du Hamas, rédigée en 1988, est l’établissement d’un état appliquant la charia (le code de jurisprudence religieuse musulmane) sur l’ensemble de la Palestine mandataire »

            Maintenant tu peux disposer, ça va être l’heure de ta 5me prière ... smiley


          • ExSam 10 juin 2007 20:29

            Madwil

            A supposé que tu sois bien où tu le dis, tu utilises le même Windows que moi, le même IBM ou autre bécane made selon les références et/ou l’espris US, et ton cul n’a rien de mieux que le mien. Alors sois poli avec les gens qui t’emmerdent, d’une part.

            D’autre part, tu balances ta bile sans répondre au fond, mais tu me balances les mêmes sempiternelles accusations voilées d’antisémitisme, ce qui me fait doucement rigoler.

            Il y a EFFECTIVEMENT une collusion USA/Israël au point de vue économique (USA vache à lait d’Israël), militaire (la masse d’armements que les USA filent à Israël est proportionnel à l’acceptation de ces derniers de tester les plus dégeulasses, en palestine notamment et au Liban), religieux (USA ou la soumission à Dieu est constitutionelle, les lobbies fondamentalistes domminants - Israël, théocratie avérée, où les religieux dominent le Likoud en termes d’influence, dominent la politiques israëlienne en jouant les victimes perpétuées de la Shoah). Dont acte.


          • madwil madwil 10 juin 2007 22:25

            Exsam,

            Tout d’abord, si cela peut te rassurer de savoir que mon cul et le tien sont égaux, alors soit. Je te faisais juste remarquer qu’il était bon de te le bouger parfois. smiley Ensuite, si tu penses recevoir des accusations d’antisémitisme, c’est peut être que tu es antisémite (il suffit de te relire pour pouvoir envisager cet état de fait). Puis en ce qui concerne les gens qui m’emmerdent, saches que l’on est emmerdé que par la merde...

            Pour le fond (vu que l’on s’est débarassé de nos formules de politesse), je ne te contredirai pas quand tu dis qu’Israel est l’alliée des USA. Je crois que ce n’est une surprise pour personne. De plus, les arguments que tu emploies auraient plus de force, je pense, si tu les appuyais de sources sérieuses (ça va pas être facile, en particulier pour les armements « dégueulasses » utilisés en Palestine). Pour ton analyse du système politique en Israel, je te conseille guysen.com. Il y a toute une éducation à faire.

            Et si tu veux parler vraiment de fond en ce qui concerne l’article qui nous intéresse, à savoir l’Iran et sa problématique nucléaire, et bien, vas-y. Je t’invite à relire mes points de vue, à les comprendre et ensuite,éventuellement, à déposer tes sentiments à ce sujet.

            Voilà tout, cher Exsam.

            Madwil de Tel Aviv (si, si, de Tel Aviv, je t’assure) qui t’embrasse.


          • Iren-Nao 11 juin 2007 03:30

            @ Madwill

            Bois un peu d’eau fraiche mon garcon...

            Rappelons tout de meme ce qu’a reellement dit Amadinejad.

            Il faisait reference au pouvoir o combien raciste de Israel qui tout de meme joue tres stupidement avec les Palestiniens, a sa decharge, c’est que plus stupides que les palestiniens c’est pas facile.

            Bref detruite l’etat d’Israel tel qu’il est, c’est a dire reserve aux juifs...

            Il me semble que c’est un point de vue defendable apres tout. Que n’a t on en son temps entendu au sujet du pouvoir blanc de Pretoria... Situation differente ???? smiley

            Re-Shalom

            Iren-Nao

            presque Sabrah


          • vinvin 13 juin 2007 15:50

            Bonjour.

            Je ne vois pas le rapport avec un état vouyous et un peuple élu de dieu, ( qui lui aussi est un état voyous ).

            Je ne crois pas en l’ existance d’ un dieu quelconque,mais je ne prétent pas avoir le monopole de la vérité, cela dit si dieu existe et s’ il a ELU des états voyous, c’ est qu’ il est lui-meme un voyous.

            (Dis moi qui tu fréquente, qui tu soutiens et je te dirais qui tu es ! ) ..........

            pour ce ce qui concerne l’ IRAN et une éventuelle intervention militaire contre cet « état voyou » je n’ ai fois qu’ en l’ energie thermonucléaire. Faut toujours anéantir l’ ennemi avant que celui ci nous anéantisse.

            BOOOUUUMMM

            Bien cordialement.

            VINCENT.


          • foot1708 foot1708 18 juin 2007 23:32

            pauvre idiot...ce que Ahmadinejad rejette c’est le SIONISME qui est l’ideologie juive de ceux qui souhaitait et qui defendent la creation de l’Etat d’Israel...c’est la la nuance...et a son sommet contre le SIONISME le president iranien a invité des juifs orthodoxes opposés a l Etat d’Israel Merci


          • madwil madwil 8 juin 2007 22:53

            Hou là ! Quand on veut parler d’actualités, il faudrait tout d’abord s’informer mon cher michel augis... Ne serait-ce pas le président iranien qui a dit que le décompte de l’anihilation de l’état d’Israel était engagé ? (http://tf1.lci.fr/infos/monde/moyen-orient/0,,3464037,00-kouchner-condamne-propos-ahmadinejad-.html)

            Je n’écoute pas Bush (ce menteur, on est d’accord), je lis juste les dépêches AFP. Vous devriez en faire autant.


            • donegale 9 juin 2007 12:08

              hé Madwil, toi qui prétend d’être bien informé,

              saches que Ahmadinejad est seulement un pion de propagande sans aucun pouvoir en Iran. C’est le guide supreme qui deçide pour tout et c’est ayatollah Khamenei !

              iran resist est une site d’opposition Iraniens islamocommuniste des moudjahedin Khalg qui ont mener une lutte armée d’Irak sous Saddam contre les Mollahs et qui ont maintenant la faveur des bushistes. j’ai aucune confiançe à ceux qu’ils écrivent.

              choisie mieux tes références !


            • madwil madwil 10 juin 2007 15:24

              Moi j’ai bien plus confiance en un groupe d’opposants iraniens expatriés qui essaient de dénoncer la dictature des mollahs qu’en un mec anonyme qui écrit des approximations dans un fançais approximatif. smiley


            • madwil madwil 10 juin 2007 15:32

              « La solution durable est un seul Etat multi-ethnique englobant toute la Palestine où juifs et palestiniens participeront ensemble à la vie publique. »

              Pour ceux qui proposent cette solution (et apparemment ils sont nombreux), je suis d’accord avec eux : un état où juifs et arabes pourraient vivre ensemble, où chacun pourrait participer à la vie publique (en ayant des députés parlementaires par exemple). Cet état serait démocratique, chacun pourrait s’y exprimer librement et serait reconnu par tous. Mais j’y pense, il existe déjà cet état. C’est Israel. (sauf qu’il n’englobe pas la totalité de la palestine).


            • madwil madwil 11 juin 2007 21:17

              J’ai lu le rapport que tu as transmis. Il est vrai que la situation n’est pas idéale pour les arabes israéliens, que leur situation quotidienne n’est pas celle vécue par les citoyens lambda.

              Cependant, et c’est ce que je disais, leur situation est bien meilleure que celle de tous les arabes de la région ; la plupart d’entre eux ne quitteraient pas Israel pour les pays voisins.

              Je ne sais pas si tu as eu l’occasion de te rendre en Israel, mais tu pourrais voir dans grandes villes, dans les centres commerciaux des arabes israéliens, des familles, des femmes voilées avec leurs enfants, se ballader, faire des achats, boire un café. Ok, c’est pas facile d’être un arabe en Israel, mais ils peuvent s’exprimer, ils ont le droit de vote et sont représentés au parlement, ils tarvaillent et se déplacent librement. Comme je te l’ai dit, leur situation est plus enviable que celle de leurs congénaires des pays limitrophes.

              Ce que je te dis, chacun peut le voir tous les jours dans les rues de Tel Aviv-Yaffo ou de Haifa. Je t’invite à le voir de tes propres yeux.


            • IP115 12 juin 2007 12:49

              « Si j’étais un palestinien habitant la bande de Gaza, logiquement je ne devrais avoir qu’eun seul souhait, c’est qu’Israël m’envahisse, au moins j’aurais peut-être de l’eau des écoles, des routes etc »

              Vision simpliste qui montre une grande méconaissance de la région et des problèmes religieux sous-jacents ...

              « que leur ont donc fait les Israéliens de si grave, de si essentiel qu’ils en soient réduits à cela ? Vous êtes-vous jamais posé la question ?  »

              Ils sont JUIFS cela leur suffit ! Pour comprendre, il suffit de lire l’objectif (enseigné dans les écoles palestinienne) de leur gouvernement :

              « Son objectif, tel que défini dans la charte du Hamas, rédigée en 1988, est l’établissement d’un état appliquant la charia (le code de jurisprudence religieuse musulmane) sur l’ensemble de la Palestine mandataire »

              et de lire la charte du hamas dont voici quelques extraits révélateurs :

              # Volonté de créer un État religieux : « Quant à ses objectifs : Combattre le Mensonge, le défaire et le détruire pour que règne la Vérité, que les patries soient restituées, que l’appel à la prière annonçant l’établissement de l’État de l’islam soit lancé du haut de leurs mosquées (Article 9) ».

              « Dieu est son but, l’Apôtre son modèle et le Coran sa constitution (Article 9)

              # Son Anti-sémitisme : "Au-delà de l’hostilité à Israël, la charte exprime aussi une forte hostilité aux juifs en général :

              « Israël, par sa judéité et ses Juifs, constitue un défi pour l’islam et les musulmans (Article 28). »

              « Grâce à l’argent, [les ennemis] règnent sur les médias mondiaux, les agences d’informations, la presse, les maisons d’édition, les radios, etc. Grâce à l’argent, ils ont fait éclater des révolutions dans différentes régions du monde pour réaliser leurs intérêts et les faire fructifier. Ce sont eux qui étaient derrière la révolution française, la révolution communiste. [...] Ils ont obtenu la déclaration Balfour et ont jeté les bases de la Société des Nations pour gouverner le monde à travers cette organisation. Ce sont eux qui étaient derrière la Seconde Guerre mondiale, qui leur a permis d’amasser d’énormes profits grâce au commerce du matériel de guerre. Ils ont préparé le terrain pour l’établissement de leur État et ce sont à leurs instigations qu’ont été créés l’ONU et le Conseil de sécurité pour remplacer la Société des Nations, afin de gouverner le monde à travers eux (Article 22). » "

              # Son refus des négociations : " « Les initiatives, les prétendues solutions de paix et les conférences internationales préconisées pour régler la question palestinienne vont à l’encontre de la profession de foi du Mouvement de la Résistance Islamique [...] Il n’y aura de solution à la cause palestinienne que par le djihad. Quant aux initiatives, propositions et autres conférences internationales, ce ne sont que pertes de temps et activités futiles (Article 13). »

              Alors quand on vit au millieu de gens avec ce genre d’idéologie, il est normal que l’on prennent quelques précautions ... smiley


            • IP115 12 juin 2007 14:22

              MDR ... pourquoi tu enseignais aussi l’islam au Lycée A. Daudet ? smiley

              Je n’ai aucune intention de discuter de ce sujet avec toi, tu n’y connais manisfestement rien, tu viens encore de le démontrer dans ton dernier post. Je ne faisais que m’adresser aux lecteurs pour corriger les ânneries d’ignare sur la question dans ton genre ou celles des propagandistes pro-islamistes qui pullulent sur ce media. Chacun appréciera !

              Quant a discuter des « petites idées » d’un tout petit prof de Lycée retraité, alors que j’ai les plus grands spécialistes de la question dans ma belle famille, franchement ... smiley smiley

              PS : Es-tu seulement allé une seule fois dans la région ?


            • madwil madwil 13 juin 2007 01:50

              Léon,

              vous dites : « Dire que la situation des arabes israéliens est »meilleure« que dans tous les pays voisins est un argument bien étrange... Ils sont Israéliens, non ? Alors pourquoi devraient-ils être des citoyens de seconde zone ? »

              Pourquoi y a t’il des citoyens de seconde zone en France ? Et pourquoi une grande partie d’entre eux sont magrhebins ou africains ? peut-être, parce qu’en France comme en Israel, il peut y avoir des injustices sociales qui stigmatisent certaines minorités.

              vous dites : « Si j’étais un palestinien habitant la bande de Gaza, logiquement je ne devrais avoir qu’eun seul souhait, c’est qu’Israël m’envahisse, au moins j’aurais peut-être de l’eau des écoles, des routes etc »

              La bande de Gaza souffre du manque d’infrastructures, et ce serait à cause d’Israel ? Yasser Arafat, à sa mort, avait un compte bancaire débordant d’euros et de dollars destinés à l’origine à la population. Je veux dire par là que pour entretenir la haine d’Israel, la volonté de combattre et la compassion internationale, les dirigeants palestiniens ont laissé la population de gaza dans des conditions déplorables. Israel y a surement sa part par le bloccage de la bande de gaza pour des raisons sécuritaires. Mais les dirigeants palestiniens riches à millions des aides internationales... je voudrais bien qu’on m’explique !

              Vous dites : « Au lieu de ça je préfère me faire sauter le caisson avec des charges explosives avec pour seul objectif de tuer le plus de »Juifs« possible. Trouvez-vous ce comportement rationel ? »

              Non, ce n’est pas rationnel. C’est dramatique, pour les palestiniens et pour les israeliens. Ce désespoir est consternant mais avez-vous déjà lu un livre d’enseignement palestinien pour voir ce que l’on inculque dans les écoles de Gaza ? Avez-vous entendu cette mère palestinienne qui aprés avoir perdu un fils dans un attentat kamikaze dit que c’est sa fierté de donner à Allah ses autres fils ? C’est vrai qu’il y a un désespoir criant chez les palestiniens. C’est vrai aussi qu’il y est inculqué et instrumentalisé.

              Enfin, vous dites : « Ou une autre manière de poser la question : que leur ont donc fait les Israéliens de si grave, de si essentiel qu’ils en soient réduits à cela ? Vous êtes-vous jamais posé la question ? »

              La question que je me pose est : Que faire pour se sortir de cette impasse ? Jusqu’où donner pour que chacun accepte de vivre en paix chacun de son côté. Et vous, vous-êtes vous posé la question : que n’ont pas fait et que ne font pas les dirigeants palestiniens pour sortir leur peuple de ce marasme ? Quelles occasions passées ont-ils laissé filer ? Et dans quelle mesure la situation actuelle leur convient-elle ? Vous-êtes vous déjà posé la question ?


            • IP115 13 juin 2007 13:09

              « Ce désespoir est consternant mais avez-vous déjà lu un livre d’enseignement palestinien pour voir ce que l’on inculque dans les écoles de Gaza ?  »

              Penses tu ! ce genre de petits profs retraités de gauche ça n’a pas besoin de lire ou d’aller voir sur place ... ça sait point barre !

              Pour les autres, madwil a tout à fait raison, la haine du juif est enseignée dès le plus jeune âge dans les écoles palestiniennes ET ensuite entretenue dans les mosquées par une poignée de barbus irresponsables et pour la plupart incultes ... voila pourquoi le discours des factions intégristes passe si bien chez les palestiniens et voila pourquoi le réservoir de candidats aux attentats suicides (qui ne le font pas par désespoir mais pour aller au paradis) est inépuisable ... smiley


            • madwil madwil 13 juin 2007 18:23

              Pour appuyer mes dires :

              Femme palestiniennne souhaitant que ses enfants se fassent sauter dans des attentats : http://www.youtube.com/watch?v=egwz25fW0Co&NR=1


            • IP115 18 juin 2007 00:14

              « Tous les Israéliens connaissent plus ou moins la réponse. Il n’y a rien à faire. La paix est impossible, tout simplement, parce qu’elle suppose la disparition de la cause de la guerre c’est à dire de l’Etat d’Israël.  »

              Comment peut on être aussi ignorant sur la question et oser la ramener ... parce que tu sais ce que pensent « tous les israéliens » ? pathétique !

              Tiens, ça t’évitera de passer pour un idiot la prochaine fois (j’en mets de larges extraits pour les lecteurs car l’article est payant) :

              " Monde arabe, comment vivre sans avoir Israël pour ennemi ?

              La plupart des régimes arabes s’abritent derrière la cause sacrée de la libération de la Palestine pour masquer leurs incapacités et leurs crimes. Autant dire qu’une éventuelle résolution du conflit serait pour eux catastrophique.

              (...]

              A dire vrai, je commence à douter que cette région puisse un jour vivre sans avoir un ennemi. Celui-ci s’avère indispensable, ne serait-ce que pour focaliser l’attention et détourner l’opinion publique des affaires locales et régionales. L’ennemi israélien a constamment servi d’exutoire factice pour les régimes arabes et les organisations, tout comme la libération de la Palestine a été l’objectif déclaré, élevé au-dessus de tous les autres. Que de crimes commis dans ces pays au nom d’Israël et de la Palestine ! Une vie civile naufragée, des régimes aux prérogatives élargies, renouvelés dans l’exercice du pouvoir, des droits civiques violés et des guerres déclarées !

              L’acharnement des Arabes à cultiver l’hostilité

              C’est au nom de la Palestine que Saddam Hussein a envahi le Koweït, que la situation intérieure en Jordanie et au Liban s’est détériorée, que la manifestation pour le pain à Sanaa [1998] a été réprimée, que l’état d’urgence a été maintenu [depuis 1963] en Syrie et que les discours des Etats arabes, du Bahrein au Maghreb, fleurissent d’exhortations enflammées à battre l’ennemi. Toutes les causes arabes se revendiquent de la cause palestinienne, jusqu’aux syndicats professionnels qui, en son nom, ont failli à leur mission ! Comment dès lors imaginer que ces institutions, qui tirent de la lutte contre l’ennemi leur raison d’être, leurs positions, leur pouvoir et leur éthique, soient capables de gérer un avenir dont l’ennemi serait absent ?

              (...]

              Ce qui paraît moins compréhensible, en revanche, c’est l’acharnement des Arabes à cultiver l’hostilité alors qu’en réalité, ils n’ont pas combattu pour libérer leur terre ni cherché une paix qui leur permette de la récupérer. Ils ont continué à vivre leur vie en prétendant faire la guerre à l’ennemi. Résultat de cette attitude : des territoires encore occupés, 1 million de personnes dans les camps et 2 millions de désespérés disséminés aux quatre coins du monde. Quarante ans après la défaite arabe de 1967 [guerre des Six-Jours], nous ne comprenons pas la logique de ceux qui refusent la paix et trouvons inadmissible de faire endosser à la “cause” ou à l’“ennemi” la responsabilité de tous nos maux. "

              Abdel Rahman Al-Rached Asharq al-Awsat

              Enfin, ils suffit d’avoir suivi les derniers évènements à Gaza pour mesurer à quel point tu es complètement à coté de la plaque avec tes analyses à 2 balles (mais tous les israèliens savaient depuis longtemps à quoi s’en tenir avec ces milices islamistes financées par l’Iran et la Syrie) ... bref je ne sais même pas pourquoi je perd mon temps à te répondre, tu es complètement ignare mon pauvre vieux ! smiley


            • IP115 18 juin 2007 13:30

              « Le mouvement palestinien a effectivement sombré dans l’antisémitisme, le fondamentalisme islamiste, mais il n’en a pas toujours été ainsi. »

              Il en a toujours été ainsi, pendant la guerre civile qui a précédé la création de l’état d’Israël, où les palestiniens aidés de volontaires de tous les pays arabes voisins voulaient en finir avec les juifs de Palestine. Guerre civile qui a poussé les britanniques à se retirer, puis les juifs à proclamer l’état d’Israël finalement officialisé par l’ONU ...

              Depuis toujours les « juifs » (c’est comme ça que les appellent les pays qui les entourent), sont entourés de pays qui n’attendaient que la moindre occasion de les massacrer (parce qu’ils sont juifs).

              En 1948, dès la création de l’Etat, les armées des 4 pays qui l’entourent (Egypte, Liban, Syrie, Jordanie) attaque ce petit pays à peine créé et sans réelle armée (et ils ne venaient pas pour prendre le thé) ...

              En 1967, les pays arabes remettent ça avec la guerre des six jours. De nouveau une coalition arabe (Egypte, Jordanie, Syrie et Irak) décident d’en finir avec les juifs et les attaquent sur tous les fronts ...

              En 1973 à nouveau, une nouvelle coalition arabe (Egypte et Syrie) attaque lâchement et par surprise Israël le jour de Yom Kippour (l’une des principales fêtes juives où ils sont censés rester à jun toute la journée) ...

              Seule la décision par Golda Meir (alors premier ministre) et Moshe Dayan (alors ministre de la défense) de déployer des rampes de missiles nucléaires sur les principales capitales des pays belligérants a permit d’arrêter ces attaques permanentes des pays arabes voisins ...

              Depuis, la guerre anti-juive a changé de profil, avec la mise en avant des milices religieuses armées et l’instrumentation de la Palestine (sacrifiée par les pays arabe à cette haine du juif, enseignée dans les écoles et entretenue dans les mosquées) ... avec un harcèlement permanent au Nord par les milices armées du hesbollah (relayées aujourd’hui par des milices armées palestinienne) et au sud par les milices palestiniennes. Roquettes qui pleuvent, attentats suicides, manipulation des médias, enlèvements, le pire restant l’envoi d’enfants pour lancer des pierres.

              Plusieurs fois les israéliens ont proposé à l’autorité palestinienne de restituer des territoires contre la paix, ils n’ont jamais été entendu.

              Dans le cadre des accords d’Oslo il était prévu que les Israéliens permettent la création d’une autorité palestinienne et le retrait des israéliens de Gaza et de la Cisjordanie. Que je sache, l’autorité palestinienne existe, Gaza a bien été complètement évacuée et les colonies de Cisjordanie auraient été démantelées sans la transformation de la bande de gaza en fief pour les extrémistes palestiniens et en rampe de lancement de roquettes. Mais les milices et les pays voisins n’en ont pas voulu pour les raisons évoquées dans l’article au dessus. Certes il y avait très certainement une poignée d’extrémistes en Israël qui n’en voulaient pas non plus, mais cela ne venait pas du gouvernement d’Olmert qui conformément au souhait de Sharon et de Rabin avant lui était décidé à le faire.

              Sans parler du sommet Camp David II (en 2000) avec Bill Clinton, Ehud Barak et Yasser Arafat qui fut un échec :

              « À l’issue du sommet, chacun des deux parties rejeta la responsabilité de l’échec des discussions. Les Palestiniens considérèrent qu’Israël ne leur avait pas proposé assez, tandis que les Israéliens clamèrent qu’ils ne pouvaient pas raisonnablement offrir davantage. Aux États-Unis comme en Israël, l’échec fut largement attribué a Yasser Arafat qui, pour eux, avait quitté la table des négociations sans faire de contre-proposition. Bill Clinton évoqua plus tard son »regret que Yasser Arafat ait raté l’opportunité de faire exister sa nation".

              Nabil Amr, ancien ministre de l’Autorité palestinienne accusa également Arafat d’être responsable de l’échec des discussions. Selon son ancien garde du corps, Mouhmad El-Daya, Arafat refusa toute négociation sur la question de Jérusalem car il craignait de se faire assassiner. Par contre, l’Europe et les pays arabes considérèrent que les torts étaient partagés."

              Bref, pour comprendre, il faut sortir des clichés, du langage politiquement correct et plus ou moins intéressé des états et de la propagande savamment développée, entretenue et largement relayée par une propagande très active ...

              Il y a 10 ans je ne savais même pas où était Israël, j’y suis allé pour des raisons professionnelles (dans certains domaines de la High Tech, ce pays est LA référence incontournable), j’y ai rencontré ma femme, et depuis je me suis beaucoup informé directement à la source ... et je peux t’assurer que ce beau pays qui respire la joie de vivre (il faut vraiment y aller pour comprendre) n’a besoin de personne pour s’épanouir.

              Les dernières générations sont très majoritairement laïcs et se foutent complètement des intégristes (leurs universités et leurs entreprises sont TOUTES tournées vers l’occident) qui ne sont qu’une minorité (certes bruyante à cause du mode de scrutin proportionnel aux élections, mais une minorité quand même) ... mais une chose est sûre, ils aiment leur pays, ils savent ce qu’il a coûté aux générations précédentes (et leur coûte encore) et ne laisseront JAMAIS PERSONNE menacer leur sécurité et encore moins leur existance, ils en ont les moyens et la volonté !

              Quelques vidéos pour la route :

              Endoctrinement enfants palestiniens
              Propagande infantile du Hamas
              Education des enfants PATV
              Pallywood
              L’Effroyable Imposture !


            • IP115 18 juin 2007 16:28

              « Peut-être, pour comprendre faut-il aussi sortir du point de vue exclusivement israélien, 115 ?  »

              et en quoi ai-je un point de vue exclusivement israélien ? Que je sache je ne suis pas israëlien ni même juif, et les éléments que je donne sont purement factuels et vérifiables ...

              Il ne faut pas croire, mais les israèliens et les palestiniens se connaissent bien et beaucoup sont même amis de longue date ... La plupart des palestiniens qui vivent en Israël (et n’ont donc pas subit le lavage de cerveau dans leur enfance, voir les videos plus haut) sont très heureux d’y être et eux aussi écoeurés de voir ce qui se passe dans les territoires ...

              Beaucoup regrettent mais comprennent les mesures de sécurité qui leur sont appliquées (un peu comme nous dans les aéroports pour les même raisons) ... Il y va aussi de leur propre sécurité car rien ne permet de différentier un palestinien qui vit en israël d’un palestinien intégriste qui vis dans les territoires et entre en Israël pour commettre un attentats sanglant et aveugle ... c’est d’ailleurs le problème de beaucoup de musulmans modérés dans nombre de pays ... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès