• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1168 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Blé 25 mai 12:59

    On ne peut pas se faire à l’idée que du jour au lendemain tout bascule parce qu’un terroriste a besoin de se venger contre la terre entière parce qu’il est insatisfait de sa vie. La souffrance des familles des victimes et des blessé-e-s ne demande que de la compassion et du respect.

    Ceci dit, chaque jour en France et en Europe ( en Grèce principalement) des gens meurent parce qu’ils se suicident,faute d’avenir ou suite à un accident de travail(ne peut plus retrouver un emploi) ou encore parce qu’ils ne peuvent pas se faire soigner faute de moyens (en Grèce le taux de mortalité infantile a bondi). Je pense à eux tous les jours et je me demande quand cette politique mortifère s’arrêtera, le néo libéralisme en veut toujours plus. Ces gens qui meurent tous les jours ne font pas de bruit, les média en parlent de temps en temps mais le nombre de ces sacrifiés du néo libéralisme est autrement plus important que les victimes des attentats.

    Que ce soit du au CAPITALISME ou aux attentats, dans les deux cas ce sont d’abord les innocents qui payent la facture des imbéciles.



  • Blé 7 mai 13:15

    @Layly Victor

    Un peu d’humour, ça fait du bien.



  • Blé 6 mai 14:26

    La valeur travail n’a jamais été discutée à armes égales par les travailleurs et ceux qui peuvent payer ce travail que ce soit des seigneurs, des princes, des bourgeois, des propriétaires d’esclaves, des patrons ou chef d’entreprises, PDG des multinationales.

    Capitaliser, c’est entasser des richesses en s’appropriant la richesse produite par des individus qui n’ont aucun pouvoir (ou si peu)dans la société.
     La première institution qui a su s’approprier les richesses et les capitaliser ces richesses se trouve au sein de l’église catholique depuis le Moyen-âge et le système continue à fonctionner. Depuis cette époque, la force de travail a toujours été évaluée selon les besoins de la classe dominante. La seule chose qui a un peu évolué, les travailleurs se sont petit à petit organiser mais depuis la chute du mur de Berlin, le Capitalisme a bien l’intention de reprendre tout les acquis sociaux,c ’est « En Marche » et c’est bien parti pour que ça dure.

    Faire croire que permette aux plus grand nombre que d’aller voter changerait la structure inégalitaire de la société n’a rien de nouveau, là aussi l’église Catholique possède des trésors d’expérience qu’il suffit de réactualiser, de modifier pour que rien ne change.



  • Blé 6 mai 14:02

    Si les français ne savent pas de quoi sera fait notre avenir ils ont la possibilité de lire « L’Horreur économique » de Viviane Forrester ed : Fayard 1996.

    Beaucoup de choses qu’elle a écrit à cette époque se vérifie aujourd’hui dans notre quotidien. Mais ce n’est pas fini car le plus grave, pour ces requins qui n’ont jamais assez de fric ni assez de pouvoir, ils marchandiseront toujours plus : pollution de l’air, ils vendent des appareils pour filtrer, pollution de l’eau, ils vendent de l’eau en bouteille, etc... .

    Grâce à la bouffe industrielle, l’obésité, le diabète, l’hypertension touchent de plus en plus de monde. Dans un premier temps cette industrie agroalimentaire rapporte du fric aux « investisseurs » et dans deuxième temps, pour soigner ces maladies chroniques ça rapportent encore plus de fric à ces mêmes investisseurs. Et pendant ce temps l’état verse des larmes de crocodile en freinant des deux pieds toutes lois qui pourraient diminuer, voire arrêter ces contagions dues à la malbouffe.

    Si les français ne comprennent pas cela, alors il ne faut pas qu’ils se plaignent.

    Ceci dit, peut-être y aura t-il un sursaut quand les gens comprendront que s’ils ne luttent pas contre ce « fascisme économique » personne ne le fera à leur place. Ce système tue tout aussi surement que n’importe quel arme à feu, mais ce n’est pas bruyant donc moins perceptible.



  • Blé 19 avril 13:30

    @eric

    Les candidats Macron, Fillon, Le Pen, sont des candidats des banques et des jeux du Monopoly.

    En clair, si deux de ces trois candidats arrivent au second tour, beaucoup n’iront pas voté ou voteront blanc. Personnellement je refuse de choisir entre la peste et le choléra, je ne veux ni de l’une ni de l’autre.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès