• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emile Red

Emile Red

Humaniste, Humoriste, Historien...’hachement raleur. 

Tableau de bord

  • Premier article le 24/08/2006
  • Modérateur depuis le 14/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 27 4519 1672
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 60 46 14
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Emile Red Emile Red 23 juillet 2011 22:29
    Allan Bloom l’élève de Strauss, lui-même ami de Carl Schmitt .Juste des gens fréquentables, propres sur eux, libéraux quand ça les arrange mais bien comme il faut.

    La lignée directe du nazisme vers le néo-libéralisme...


  • Emile Red Emile Red 19 juillet 2011 09:20

    Juste deux rappels :

    - A l’heure des économies, le défilé du 14 c’est 500 millions d’euros, ça donne à réfléchir sur la dépense quand l’armée en campagne n’ a pas le strict nécessaire pour sa sécurité.

    - M. Fion est-il le mieux placé pour parler de la double-nationalité d’une dame quand il est marié à une Britannique et son patron à une Italienne ? Si les royalistes d’outre-Manche ou les bottiers de Berlusconi, ainsi que leurs affidés, maris, concubins et autres familiers, avaient une bonne connaissance de notre culture républicaine, ça se saurait.

    Et puis, ce ne sont pas ces deux hurluberlus qui nous parlent de changements depuis 4 ans ? En voilà donc du vrai changement quand ils veulent camper sur « une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l’histoire française. »


  • Emile Red Emile Red 30 juin 2011 16:53

    Je ne doutais pas que tu n’aurais rien compris, un peu trop compliqué pour ta petite tête consanguine, autant effectivement aller faire des châteaux de sables, on peut, au moins, y trouver un sens artistique alors qu’il n’y a aucun sens à parler à un demeuré qui psalmodie son mein kampf du soir au matin...


  • Emile Red Emile Red 30 juin 2011 16:36

    Tiens le rital qui vient nous parlez de notre république, ça ne manque pas de sel, surtout venant d’un descendant idéologique des pires pourfendeurs de l’histoire.

    D’une ne refais pas l’histoire, la république, malgré ses nombreux avatars date de 1792, un peu plus de cent trente ans je crois.
    La légitimité d’un régime ne se mesure pas à l’ancienneté, mais à l’approbation de sa nation.

    De deux, la France n’a pas attendu la république pour affirmer ses valeurs humanistes et universalistes, c’est bien faire peu de cas de Montaigne et pour te faire plaisir, toi le bigot inverti, de St Vincent de Paul.

    De trois, comment définis-tu un accident intellectuel ? Ce que tu es ou ce que nous pourrions être ? Si je ne m’abuse, la république ne s’est pas faite dans les rêves et les fantasmes, mais avec du sang, de la douleur et des morts... cracher sur cela c’est cracher sur la nation entière, mais ça ne m’étonne pas venant d’un type qui préfère la petitesse d’un conducator paranoïaque à la noblesse d’un peuple.

    De quatre, tu argumentes à côté de la plaque mon petit, qui donc à dit qu’il n’y avait pas un sentiment d’appartenance à une nation ici, sinon toi qui confond abusivement pays et nation ? Digne défenseur de la patrie ? De la famille ? Du travail ?

    Tu amalgames l’appartenance à un groupe et une homogénéité des différents membres de ce groupe, je sais bien que tu rêves d’une France monocellulaire dont chaque citoyen (terme que tu ne dois pas comprendre) doit être un clone de son voisin, mais voilà, la France que tu ne peux comprendre vu que tu n’es pas Français, ce n’est pas ça et encore moins sa nation.

    Et je maintiens que dans l’espace de la nation, l’ancienneté n’est aucunement une certificat de légitimité, après tout, les collabos (tes amis) étaient bien moins Français, bien que souvent de vieille souche, que les indigènes ou les originaires qui se sont battus contre la racaille nazie et pour les valeurs de notre république.
    Alors tes comparatifs oiseux avec d’autre pays n’ont aucun sens, d’abord parce que ces pays n’ont rien à voir entre eux et ensuite parce que ce ne sont rien d’autre que des territoires tangibles à l’inverse du principe de nation.

    Tu comprends dans ta petite tête mononeuronale ?


  • Emile Red Emile Red 30 juin 2011 14:51

    Très drôle... : « ...tout ce qui rappelle à des racines, un patrimoine, des traditions, un terroir. »

    C’est quoi les racines de notre république si ce n’est, entre autres, des valeurs « universalistes », humanistes et d’accueil ?
    Il vous faut rouvrir vos livres d’histoire et lire la constitution de notre pays.

    Vos singeries de racine, patrimoine, tradition et terroir c’est une fumisterie anhistorique.

    Quel point commun entre un breton et un corse, un alsacien et un basque ? Ni les origines, ni les traditions, ni la langue, ni la culture, ni le terroir et même la religion quoique ressemblante est vécue différemment quand l’athéisme n’est pas de règle...

    Alors au choix, ou vous admettez la diversité des racines et donc admettez toutes la diversité de toutes les racines, ou vous n’admettez qu’une racine unique avec un seul patrimoine, une seule culture, une tradition unique et vous n’avez rien de ce qui fait un Français, dans son histoire, dans sa localisation et dans sa mentalité, en bref vous n’êtes rien de ce qu’est un Français...

    C’est quoi cette idée que nos frontières se seraient ouvertes un beau jour, comme cela, il y a un demi siècle ? Où avez vous vu cela ? Elles n’ont jamais été aussi fermées que depuis la V ème république.

    Et ne me parlez pas, une fois encore des racines chrétiennes, il n’y a rien de plus faux, les seules traditions que les catholiques ont sus inventer ne sont ni plus ni moins qu’une réinterprétation des traditions déjà installées depuis des millénaires, et ne me parlez pas non plus de l’invasion récente des musulmans, un pourcentage conséquent des grognards de l’armée d’Égypte sont revenus convertis à l’islam avec femmes et bagages, êtes vous sûr d’être plus Français qu’eux ?

    Vous n’avez rien compris à la France et vous tentez de vous l’approprier, mais c’est d’un fantasme que vous nous parlez, certainement pas de ce pays.

    Bon voyage...







Palmarès