• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gérard Faure-Kapper

Gérard Faure-Kapper

Lanceur d'alertes, écrivain, auteur d'éditoriaux, Président de l'association APLOMB, retraité de la banque, expert financier, Biographie et livres sur http://www.aplombfrance.fr/crbst_25.html

Tableau de bord

  • Premier article le 03/07/2017
  • Modérateur depuis le 06/07/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 39 78 472
1 mois 26 44 285
5 jours 5 10 95
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Gérard Faure-Kapper Gérard Faure-Kapper 19 août 14:08

    @Aristide

    Une dernière chose, puisque vous êtes au courant du dossier. Le terme homme de paille et usurier ne me concerne en rien. Vous confondez avec la seconde affaire qui implique un sociétaire et qui n’est pas encore jugée. Un peu plus de discernement Maître C...... sinon vous allez droit au plantage et vous risquez de perdre la clientèle du Crédit mutuel.


  • Gérard Faure-Kapper Gérard Faure-Kapper 19 août 14:04

    @Aristide


    Bonjour Maître, vous ne vous êtes toujours pas décidé à prendre des cours de technique bancaire pour savoir de quoi vous parlez.

    En l’occurence, dans l’affaire de diffamation qui nous occupe, je vais vous demander votre avis de juriste, un avis que j’espère objectif.

    J’ai créé en 2009 un blog personnel nommé antibanque blogspot. J’ai déjà écrit plus de 1.600 articles.

    En janvier 2013, l’association APLOMB voit le jour. j’en suis président.

    L’APLOMB n’a aucun blog d’aucune sorte nulle part. De plus, toute communication est contrôlée par son conseil national.

    Voici les faits :

    En mai 2017, j’écris un article mettant en cause la régularité des élections dans leur assemblée générale. 

    Evidemment j’ai toutes les preuves, et évidemment je suis prêt à en répondre.


    Voici la procédure que le Crédit Mutuel aurait dû suivre : Plainte contre x pour diffamation, commission rogatoire du parquet pour identifier l’auteur, identification de l’auteur par ses aveux, passage devant un juge d’instruction pour mise en examen, puis procès.


    Seulement le Crédit Mutuel de Laval à suivi une autre voie. Surement conseillé par un avocat un peu comme vous, arrogant, sûr de lui, méprisant, et voulant acquérir une parcelle de gloire en descendant l’APLOMB. 

    Ils font une citation directe à comparaître. Ils sont sûrs de tenir le coupable.

    Seulement ils font la citation à comparaître à l’association APLOMB en affirmant que le blog lui appartient et qu’elle le gère.

     j’ai bien entendu toutes les preuves du contraire.


    Voici la suite :


    Lors de l’audience du 21 septembre 2017 au TGI de Laval, c’est l’association APLOMB qui est convoqué, et non le seul responsable, c’est à dire moi-même, simple sujet de sa Majesté qui reconnaît être l’auteur de l’article et le seul responsable de mon blog personnel.


    L’APLOMB est une personne morale, distincte de la personne physique que je suis. ’Je pense que vous avez appris à faire cette distinction dans vos cours de droit)


    Le Conseil national a déjà jait une déclaration comme quoi l’APLOMB n’a aucune responsabilité.


    Et alors Maître, que va-t-il se passer ?

    Non lieu et contre attaque de l’APLOMB pour dénonciation calomnieuse. 


    Quant au vrai et seul coupable, c’est à dire moi, il faut que le Crédit mutuel recommence toute la procédure.

    Seulement voilà, il y a prescription.

    De plus, je suis résident britannique. La procédure n’est plus la même, même si la Mayenne était terre anglaise au 12ème siècle.


    Alors cher maître, quel est votre avis sur cette affaire ?


    Une dernière chose, vous refusez de vous identifier sur ma boite mail, préférant l’anonymat du délateur, à l’abri derrière sa machine.

    Pourtant, il me semble bien que vous avez défendu une affaire pour la banque et contre l’APLOMB.


  • Gérard Faure-Kapper Gérard Faure-Kapper 18 août 20:06

    @Robert Lavigue 

    C’est pas faux


  • Gérard Faure-Kapper Gérard Faure-Kapper 18 août 17:38

    Effectivement, l’esprit charlie est une chose isolée qui n’a rien à voir avec la repression de la liberté d’expression. 


    Vous faite bien de rappeler que seul des groupes habilités et contrôlés peuvent se prévaloir de cette liberté. pas les citoyens ordinaires.

    L’affaire contre la banque n’est pas une chicanerie. C’est un procès en correctionnel (9 nov 2017) dont le coeur du problème est la liberté d’expression. Les peines demandées de part et d’autre, sont très lourdes.

    Là ou je vous rejoint, c’est que l’Etat doit contrôler toutes les communications, accepter certaines et en refuser d’autres. Notamment, toutes critiques contre le système bancaire doit être absolument interdites, sinon, le peuble ne sera plus gérable et reprendra sa liberté. 

    D’ailleurs, c’est la ligne de Macron.


  • Gérard Faure-Kapper Gérard Faure-Kapper 17 août 14:53

    Ne peuvent s"exprimer que les gens qui servent à quelque chose à tous.


    Si l’on applique cette règle, on peut craindre qu’un grand silence s’abatte sur la société. 

    Remarquez, ce serait une bonne chose pour les grands lobbies qui gouvrenent nos destinées. 

    Plus personne ne conteste, tout est avalé. Le paradis quoi....
Voir tous ses commentaires (20 par page)