• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lisca

lisca

Merci à tous ceux qui me lisent. Ce que je suis n'est pas important, que dire ?
J'ai beau chercher... J'ai un CV quelque part, mais où ? Je l'ai trimballé d'un pays à l'autre et il est resté sur un siège d'avion.

Tableau de bord

  • Premier article le 18/03/2008
  • Modérateur depuis le 14/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 39 625 614
1 mois 4 77 15
5 jours 0 19 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 343 267 76
1 mois 81 72 9
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • lisca lisca 23 août 17:26

    @microf
    Jésus n’a jamais exigé qu’on ôte le pain de la bouche de ses propres enfants pour le filer à n’importe qui récitant des patenôtres (ou le couteau entre les dents).
    Il s’agit de ça aujourd’hui.
    Pays endetté, chômage, menaces de tout poil...
    On ferme les portes et on serre ce qui reste dans le bas de laine, sapristi. Et on va chercher la pétoire au grenier.
    Sinon c’est bébé, bobonne, mère-grand, le handicapé de la famille qui raquent. Les vrais de vrais PROCHAINS par l’esprit, la tradition, la morale, le coeur, le sang, l’Histoire !
    Est-ce si difficile à comprendre ?
    Du reste tout le monde en privé applique le prochainisme, jamais le lointainisme. Si c’est pas ton pote, ta soeur, etc. tu t’en fous ! Déjà qu’on nous riuine d’impôts et qu’on nous rationne l’espace !
    Mais nos ennemis exploiteurs nous serinent la bouche en coeur depuis quarante ans de misérabilisme qu’il faut « partager » ! Avec eux surtout.



  • lisca lisca 23 août 17:18

    Bravo Amaury.
    Ce pape a été mis là par la banque, qui a réussi à éjecter Benoît 16 pour nous fourguer benoîtement cet imposteur.
    Je crois qu’il est écrit dans un texte considéré prophétique que ce prétendu pape (il ne peut y en avoir qu’un, et il est pape à vie, c’est donc Benoît le pape en théorie) sera le dernier ou l’avant-dernier avant une espèce d’apocalypse.



  • lisca lisca 21 août 09:44

    Merci, j’ai bien ri.
    Ceci dit, les abréviations utilisant des chiffres sont assez efficaces et drôles. Elles n’attaquent pas la langue de Molière : c’est autre chose. Elles permettent le « lien social », remplaçant les nécessaires formules de politesse, tout en gagnant du temps. Les émoticônes peuvent lisser un message qui pourrait paraître un peu sec.
    En bref, ces formules toutes faites ne font pas concurrence au beau langage des livres. C’est le contenu des textos et la pauvreté de la langue écrite et parlée, mal comprise, pas assimilée, torturée en fait, qui posent problème. L’analphabétisme, l’illettrisme, comme vous le faites remarquer avec humour.
    Les gens n’ayant plus de métier vrai, ni de liberté, ni d’usage créatif de leurs mains, tentent leur chance avec l’intelliphone.
    Il est temps de ré-enseigner le français dés le plus jeune âge, avec rigueur. Mais y a-t-il encore des jeunes profs qui le connaissent ?



  • lisca lisca 21 août 09:16

    "Comment en effet penser que nous ne puissions pas, après avoir éliminé avec succès les formes de totalitarisme qui ont meurtri le XXe siècle, éliminer le totalitarisme...« 
    Nous n’avons pas éliminé le totalitarisme issu du vingtième siècle (ou de la Terreur française).
    Il s’est déployé et montré sans fard avec l’URSS, s’est adapté en UE, en mondialisme esclavagiste... Il a intégré le totalitarisme islamique, dans la mesure où la mentalité dite islamique s’oppose fortement à la civilisation européenne (historiquement chrétienne), fondée (dans l’idéal qu’elle se fixe) sur le mérite individuel et les principes organisationnels de coopération entre pairs, bienveillance des responsables, subsidiarité, discipline, recherche de la beauté sous toutes ses formes, protection armée vigilante, initiative entrepreneuriale, refus et stigmatisation de l’esclavage, pardon des offenses (qui permet d’arrêter des guerres sempiternelles) charité (humanitarisme) bien ordonnée (envers les faibles sociaux) honneur (qui réagit aux attaques).
    Quant à la taqqiya que nous pourrions utiliser aussi, c’est déjà le cas. Les services secrets mènent des opérations secrètes avec morts et blessés pour éliminer des agents considérés dangereux.
    Le problème, c’est la malveillance des gens aux commandes (qui s’auto-qualifient d’ »élites« ).
    Et cette malveillance n’est pas européenne. Elle provient d’autres traditions, orientales, qui paraissent plus proches de l’islam que du christianisme. Ou elle provient tout simplement de la médiocrité, de l’inculture et de l’envie (jalousie). Ces élites qui n’en sont pas, loin de là, détestent et/ou méprisent profondément la tradition européenne depuis longtemps ou depuis toujours. Elles ont toujours peur pour leur place parce qu’elles ne sont pas à la hauteur. Voir Obono, Kheder, gratifiées du grade de »député". Hollande, ex-président, Haziza, journaliste, Angot, intello, etc. L’oligarchie visible est nulle. Derrière elle se cachent des gens plus intelligents qui pratiquent de fait la taqqiya. Mais contre les Européens.
    Des dirigeants et voteurs de lois malveillants ou/et incapables vont faire en sorte d’éliminer les gens de valeur, les vrais combattants plutôt que l’ennemi.
    Voilà le problème.
    Merci, très bon article très bien écrit et développé.
    Oui il faut faire quelque chose. Merci de nous parler d’honneur, à votre façon. Déposer des nounours ! Il faut se battre, en effet.



  • lisca lisca 21 août 08:24

    @Aristide
    Cette observation mérite un article entier. Merci.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Statues et statuts : Première Dame
  2. Les Marmots de Soros
  3. Macronus Augustule
  4. Ce Mec




Palmarès