• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le voile des femmes n’est ni arabe, ni musulman

Le voile des femmes n’est ni arabe, ni musulman

Cette croyance était si répandue dans les pays d’Orient, notamment en Mésopotamie, qu’elle a fini par avoir force de loi. Aussi, le port du voile est-il rendu obligatoire dès le XIIe siècle avant J.-C. par le roi d’Assyrie, Teglat Phalazar 1er : « Les femmes mariées n’auront pas leur tête découverte. Les prostituées ne seront pas voilées. » C’était dix-sept siècles avant Mahomet et cela se passait en Assyrie, l’Irak d’aujourd’hui. C’est donc parce qu’un aréopage d’hommes, il y a 5000 ans, avait décidé que la vue des cheveux d’une femme excitait les hommes que les femmes doivent cacher leurs cheveux.

La tradition juive a longtemps considéré qu’une femme devait se couvrir les cheveux en signe de modestie devant les hommes. Mais c’est le christianisme qui en fera une obligation théologique et un préalable dans la relation entre l’homme et la femme.

C’est Saint Paul qui le premier a imposé le voile aux femmes. Dans l’épître aux Corinthiens il écrit « Toute femme qui prie ou parle sous l’inspiration de Dieu sans voile sur la tête commet une faute ! L’homme ne doit pas se voiler la tête, il est l’image et la gloire de Dieu mais la femme est la gloire de l’homme car ce n’est pas l’homme qui a été tiré de la femme, mais la femme de l’homme et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. Voilà pourquoi la femme doit porter la marque de sa dépendance.

L’église s’est servie de cet ordre pour marquer l’infériorité de la femme. L’islam qui va naître dix siècles plus tard fera référence au voile. C’est la révolution iranienne de 1979 qui a entraîné la généralisation du voile, on en voyait très peu en France avant cette date. Une iranienne, Chahdortt Djavann, l’auteur du livre » Bas les voiles » développe dans son livre l’idée suivante. » La construction de l’identité masculine chez les musulmans est tributaire de la pudeur et de la honte de la femme. L’honneur et le zèle de l’homme musulman, sans lesquels il n’est rien, sont à la merci du voile de la femme. Tout contact, toute tentative de rapprochement entre les deux sexes déshonore l’homme musulman « Le Conseil d’Etat a commis une erreur en estimant que c’est d’ordre religieux – La CEDH il y a quelques années avait débouté les étudiantes turques qui attaquaient l’interdiction du voile dans les universités turques.

Il convient de se poser la question suivante : Qu’est- ce donc que cet homme arabe qui considère encore le corps de la femme comme une cause de trouble social qu’il faut enterrer sous des voiles de deuil, avouant en cela son impuissance à maîtriser ses pulsions ? Les islamistes et les intégristes juifs et chrétiens considèrent que le diable se cache dans le corps de la femme, ils veulent nous obliger à percevoir la femme seulement comme un être de désir, une proie livrée à la concupiscence, semblable au gibier offert au chasseur. Les religions monothéistes ont un point commun, c’est celui de la haine des femmes. De nombreux passages de la Bible discriminent les femmes. Voir à ce sujet Michel ONFRAY – Traité d’Athéologie -

Pour justifier le port du voile les musulmans adeptes se basent sur la Sourate XXXIII verset 59 ainsi rédigé : » Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir de leurs voiles c’est pour elles le meilleur moyen de se faire connaitre et de ne pas être offensées ». Donc, selon le Coran ce n’est pas une obligation mais un moyen pour ne pas être offensées.

Le port du voile constitue bien plus qu’un simple engagement personnel, comme semblent le penser celles qui ont choisi de le porter. Il faut comprendre les enjeux représentés par ces quelques centimètres de tissu…Par ce geste, les femmes font allégeance, elles perdent leur statut de citoyennes à part entière pour devenir des citoyennes de seconde zone avec à la clé, pour tous, l’instauration d’un dogme qui ne supporte aucune discussion ni controverse, l’intrusion dans le champ de la pensée d’une rigidité destructive de liberté.

Sur Conscience Citoyenne Responsable

Lire également : ATTENTION, JÉSUS REVIENT

« Si Dieu existe, l’homme est une illusion » … Pierre QUIROULE


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • Massada Massada 12 février 2015 10:23
    Le port du voile est obligatoire à toute musulmane atteignant l’âge de la puberté, l’âge où elle commence à avoir ses règles. Cette obligation est prouvée par le Saint Coran, la Sunna et le consensus de la communauté.

    Dans ce contexte, Allah-le très Haut – dit : « Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles » [Sourate Al-Ahzāb, les coalisés, verset 59]. Il dit aussi :« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté , et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours »[Sourate An-Nūr , la lumière , verset 31] .

    De même, le Prophète - à lui bénédiction et salut – dit : « Ô Asmaa, quand la femme commence à avoir ses règles, il ne faudra pas qu’on voit d’elle que ceci et cela, en montrant du doigt son visage et ses mains. » (Hadith rapporté par Abou Dawoud).

    Ceci fait l’unanimité des savants de toute époque car il s’agit de l’un des principes évidents de la religion et une de ses prescriptions évidente. Cette explication sert de réponse à cette question.
    Allah Seul le sait par excellence.



    • philippe913 12 février 2015 10:41

      @Massada
      Donc, on se tamponne de la raison initiale, on se tamponne de l’évolution des moeurs, on continue comme ça ?


    • Nicolas_M bibou1324 12 février 2015 11:07

      « de ramener sur elles leurs grands voiles »


      « qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines »

      Je ne vois rien ici qui dise qu’il faille couvrir d’un voile leur visages. Juste qu’il ne faut pas se trimbaler à poil.

      Quand à la 3ème citation, il s’agit d’un Hadith. Donc ce n’est pas dans le Coran, c’est un type qui n’a rien à voir avec Mahomet, qui est né 300 ans après lui, qui a interprété comme il l’a voulu ce qu’a bien pu dire son prophète. Sachant qu’à l’époque, l’ensemble des transmissions de connaissances se faisaient essentiellement de manière orale, autant dire que quoi qu’ai pu dire Abou Dawoud, faut être sacrément allumé pour l’écouter. Même s’il a beaucoup voyagé, et écouté de nombreux savant de l’époque, sa parole n’a aucune valeur. Simplement parce qu’on ne sait pas quelle partie il a pu extrapoler, quelle partie il a pu inventer, quelle partie il a pu relater de manière exacte.

    • Robert GIL Robert GIL 12 février 2015 11:10

      contrairement aux affirmations des imams lobotomisés par l’hérésie wahhabite, il n’y a strictement aucune obligation pour la femme musulmane de se couvrir les cheveux. La notion de « khimar » indique un voile léger qui couvre la poitrine, pas la tête. La notion de « jalbab » évoque un vêtement qui couvre le corps, sans plus. Il n’est pas fait mention de la tête. Quant à la notion de « hijab » elle n’est jamais citée comme un vêtement mais plutôt comme un rideau, ou un voile entre le Paradis et l’Enfer, ou entre le ciel et la Terre.
      .

      Mais puisque les wahhabites veulent absolument imposer ce voile sur la tête et le corps des femmes, soi-disant pour les protéger des regards de convoitise masculins, on serait, à priori, en droit de penser que la femme, selon la doctrine wahhabite, est particulièrement protégée, honorée, etc. Alors allez faire un tour en Arabie saoudite, au Qatar ou dans les Émirats, là où le wahhabisme est la doctrine officielle, et regardez quel est le statut de la femme. C’est édifiant ! Elle n’a aucun droit. Pire même. Une femme qui est victime d’un viol peut être condamnée à mort alors que son violeur ne subit aucun préjudice !!! Et ce sont ces gens là qui veulent donner des leçons d’Islam au monde musulman ! …

      .

      Enfin, un dernier point à propos du voile. Les partisans acharnés du voile pour les femmes prétendent qu’ainsi la femme est libre, et est une bonne musulmane. Alors pour ne pas donner qu’un avis personnel sur cette question citons sidna Ali, gendre et fils adoptif du Prophète (SSP). J’ose espérer que personne ne remettra en doute la qualité de « musulman » de sidna Ali ? Alors voici ce qu’il disait : « Si quand tu es dans un pays où l’Islam n’est pas la religion du pays et que ta façon de t’habiller attire sur toi des regards haineux, change-là » ! Difficile d’être plus clair !!!

      .

      Pour en savoir plus, lire ici


    • velosolex velosolex 12 février 2015 14:31

      Le facisme musulman a eu besoin comme tous les facismes d’ordres simples, d’interdits, de défouloirs, et de têtes de gondoles qu’elle mettra en magasin, afin que les autres s’y conforment. 


      Les ordres, les impératifs, les postures : 
      Faire allégeance à des écrits néo moyenâgeux, s’y soumettre comme une vérité éternelle, évidente. 
      Il n’y a pas lieu de discuter.
       Les allemands disaient « heil Hitler ! » levaient la main, claquaient des talons. A chacun son rite et ses écrits. 
      Les exemplaires de « mein kampf » furent un beau succés dans les années trente. Après guerre, il fallait creuser au fond des jardins, pour dénicher les exemplaires. 
      Au moins les autodafés de livres impies vous débarrasse de la corvée d’avoir à cacher les autres quand le courant tourne.
       j’ai dit le courant, pas le coran. 


      Les interdits :
      Ils sont tellement nombreux au niveau des panneaux, que les sens giratoires et les ronds points sont des espaces de liberté appréciables ;
       Contentes, pas contentes, les femmes seront tenues donc de se voiler pour échapper au regard supposés concupiscent des hommes, n’ayant comme rêve et absolu que de se jeter sur elle, comme des boucs en rut, incapables d’attendre la promesse des 70 vierges cachetés, comme une boite de bonbons« quality street », les attendant là haut, au grenier....


      Les défouloirs :
      Les nazis avaient les juifs, l’art contemporain pour se défouler, ces sectaires ont les caricaturistes, sur lesquels on légitimera donc la fatwa, la mort pour blasphème. 
      Ces grands rites d’exaltation de masse court circuitant l’intelligence sont des ciments formidables pour le sentiment d’appartenance. 
      Rien de meilleur et de plus facile que la haine, pour vous regonfler bien vite une chambre à air, ou légitimer qu’elle vous éclate dans la gueule. 


      Les têtes de gondole :
      Rien de mieux que de servir des images. 
      On a beau les déplorer, nos apprentis djihadistes adorent se filmer avec leur grosse kalash, égorgeant, éructant. Bref faisant la fête, sabrant les têtes comme des flûtes de champagne. Malheureusement, l’addiction vous guette, et il faut augmenter les doses, au fur et à mesure qu’un certain dégoût finit par s’emparer, de certains, qui cherchent les cabinets, et pas vraiment pour prier. 
      Les lendemains de fêtes sont parfois durs.

      Bref tous ces empires faits pour durer trois millénaires au moins sont aussi inconsistants que des chateaux de sable. 

      Est ce que ça vaut la peine que nos délicieuses compagnes, gloire de nos jours, voilent leur beauté, et la beauté du monde aux vilains barbus ?

      Elles qui n’ont même pas droits là haut à 70 poètes en herbe, leur jouant de la guitare, ou de la flute plutôt ?




    • pergolese 12 février 2015 15:24

      L’obéissance aveugle à des préceptes stupides contenus dans un livre pondu il y a des lustres par on ne sait qui (des hommes de toute façon) me met à chaque fois en colère...Vous n’avez pas idée.


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 février 2015 19:33

      Robert Gil

      j’avais écris sur le sujet il a plusieurs mois, et vous découvrirez que l’origine de la burqa est encore plus ancienne.

    • Aldous Aldous 12 février 2015 22:26

      « Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. »


      Epître aux Galates.

      Le christianisme pose dès le début le principe d’égalité homme-femme. Les femmes chrétiennes, y compris en Orient, se sont toujours distinguées par leur liberté vestimentaire.

      La contrainte de se voiler ne concerne que la prière à l’église et c’est une recommandation, non une obligation. Les Russes le font, les Grecques moins, les Catholiques presque plus.

    • cathy30 cathy30 12 février 2015 22:30

      aldous

      Quand on lit une bible il vaut mieux prendre plusieurs versions, c’est mieux quand les textes ne sont pas faciles à déchiffrer.

    • Robert GIL Robert GIL 13 février 2015 08:24

      merci olivier ... je ne l’avais pas lu .


    • armand 12 février 2015 10:46

      Regardez juste au dessus de cet article Laurent soulève un peu le voile des vrais prédateurs qui détruisent notre pays, voilà l’urgence.


      • xaccrocheur 12 février 2015 12:46

        > vrais prédateurs qui détruisent notre pays

        De qui parlez vous au juste ? Des musulmans qui sont partout, tiennent le parlement, la presse et la banque, votent les lois, vendent et achètent la France et l’emmènent là où ils la veulent « par la tignasse de ses cheveux » (Ibid) impuissante et humiliée ?


      • armand 12 février 2015 15:04

        Je plus votre commentaire, mais non, je parle de cet article qui désigne clairement nos véritables ennemis qui eux avancent masqués mais sont bien actifs et efficaces.


      • armand 12 février 2015 15:04

        pardon voici le lien


      • Le p’tit Charles 12 février 2015 11:00

        L’Islam se cache derrière ce voile qui recouvre ses femmes...Une façon de montrer au reste du monde ses complexes avec la relation qu’il peut avoir avec une femme...Pourtant nous étions nus il n’y a pas si longtemps..mais la bêtise humaine est passée par là...le résultat n’est pas beau à voir... !


        • xaccrocheur 12 février 2015 13:28

          Votre ambitieux commentaire (bourré de fautes) embrasse plusieurs siècles d’humanité, son histoire sociale, religieuse. La bètise humaine, dites-vous ? Celle des autres, hein ? Car vous, en fait, vous avez tout compris du haut de votre syntaxe chancelante, hein ? Que n’écrivez-vous un livre pour illuminer le monde, seriez-vous égoïste pour garder tout cette sagesse pour vous seul ? smiley

          Les mecs qui me parlent de « la bétise humaine » perchés tout en haut de leur ignorance, sont un peu comme des girouettes rouillées, mais en moins utile, et plus bruyant.


        • TicTac TicTac 12 février 2015 13:36

          Rien à voir avec le fond de ce que vous abordez tous les deux mais...

          Mais quand on se pique de reprocher l’orthographe de l’autre, on veille soi-même à ne pas commettre de fautes.

          Je repars tout de suite.

        • xaccrocheur 12 février 2015 15:12

          Je me pique de rien du tout, je dis juste que la forme, c’est important, c’est tout. Une petite faute ou deux, d’étourderie, de ce que tu veux on s’en fout, mais donner des leçons d’humanité (à base de « la bétise humaine » le cul-de-sac conceptuel bien pédant et obséquieux qui ridiculise les adultes) en s’asseyant systématiquement sur les conventions DE BASE c’est juste à coté de la plaque, quoi.

          Tu prétends prendre les gens de haut et tu mets pas d’espaces après les points ? Systématiquement, pas juste une fois en passant ? Nan mais allo, quoi.

          Et maintenant merci de m’indiquer les miennes afin que je les corrige à l’avenir.. ?


        • Le p’tit Charles 12 février 2015 15:40

          Ou sont les fautes..suis je en face d’un expert es-bêtise..ou d’un lâche qui vote pour le même système depuis des années.. ?
          Affligeant...
          Regardez vous dans une glace...vous serez surpris d’y voir un fantôme.. !


        • Le p’tit Charles 12 février 2015 15:51

          Prétentieux personnage...qui ne se prend pas pour de la merde...Chre une femme on dit qu’elle est en manque...chez les homos..je ne sais pas.. ?


        • Le p’tit Charles 12 février 2015 15:53

          (chez)...erreur..une de plus.. ! ça devient surement insoutenable pour vous.. ?


        • Alren Alren 12 février 2015 17:55

          Bêtise s’écrit avec un accent circonflexe. L’accent circonflexe a été créé au Moyen-âge pour remplacer un « s ». Ce « s » est conservé dans un mot de la famille de bête : bestial.




        • Tillia Tillia 12 février 2015 11:56

          ça tient plus du folklore que de la religion, voile, foulard, fichu, on ne sait plus très bien de quoi on parle.


          Dans l’Europe de l’Est, pays de l’ancien bloc soviétique, il est de tradition de porter un foulard sur la tête, tout comme dans les pays du Sud de l’Europe, Grèce, Roumanie, sud de l’Italie ... 

          Allah est vraiment un dieu qui s’occupe de tout, il doit faire les soldes aussi pour parler autant chiffon ! 

          • Droit Chemin Droit Chemin 12 février 2015 12:04

            Il n’y a aucun verset coranique parlant de cacher les cheveux de la femme : http://www.droit-chemin.fr/Est-il-obligatoire-pour-la-femme-de-se-couvrir-les-cheveux.ashx

            Je rappellerai aussi ce verset coranique que je trouve magnifique pour tous ceux qui pensent que la manière dont on s’habille fait partie de la religion :

            « Ô enfants d’Adam, Nous avons fait descendre sur vous des vêtements pour cacher votre nudité, ainsi que des parures. Mais le vêtement de la prémunition, voilà qui est meilleur. Voilà un des signes de Dieu, afin qu’ils se rappellent. » (7:26)


            • Diogène diogène 12 février 2015 12:26

               

              Tout interdit sur la sexualité se transforme automatiquement en source de sensualité supplémentaire. Il y a dans le voile un côté sensuel de pochette-surprise : on peut imaginer ce qu’on veut dessous. Mais en préférant l’immaturité sexuelle féminine aux plaisirs de l’expérience, l’homme ampute sa propre sexualité : plutôt le voile que le Kama-Soutra. Le voile n’est que la manifestation extrême de la peur que les femmes inspirent aux hommes, et sa disparition traduirait davantage l’émancipation sexuelle de l’homme qui l’impose que celle de la femme qui la subit.


              • rita rita 12 février 2015 12:29

                Encore un énième homme qui parle de la femme musulmane ! Décidément, elle est THE SUJET ! Qui parmi ces MÀLES veut la libérer ; qui veut l’assujettir ; qui veut la dénuder ; qui veut l’enterrer vivante ; qui veut lui couper la langue.. Je ne vais pas m’étaler d’avantage pour ne pas dire des choses blessantes sur toutes ces catégories d’hommes !


                • xaccrocheur 12 février 2015 12:55

                  Tu m’étonnes quels péteux, ils n’ont trouvé que cet angle pour s’attaquer à l’islam, alors qu’eux-même sont de gros machos gavé de pr0n, c’est ridicule, hypocrite et surtout ça se voit de loin :D

                  Et ça parle de « sexisme » (concept parfaitement nul et non avenu) et de « féminisme » et ça baisse les yeux dans le bus pour surtout pas croiser un regard de l’autre sexe, pauvres abrutis frustrés.

                  Un monde où les hommes et les femmes tentent de vivre ensemble dans la paix (Salam) ça les défrise, ils pensent que cette guerre des sexes permanente qui a cours ici, cette misère affective, cette violence infra-humaine, c’est ça qui est bien. Et bien sur, ils entendent l’imposer au reste du monde. Ils n’ont qu’un seul sujet à la bouche : La femme musulmane :D

                  Foutez leur la paix. Elles ont la décence de pas vomir en permanence sur votre « lifestyle » de consommateur dégénéré (ben oui, elles elles vous aiment et vous respectent, ça fait une putain de différence) alors étendez-leur la même courtoisie.


                • gaijin gaijin 12 février 2015 14:20

                  rita
                  s’est vrai que les hommes parlent souvent des femmes ....
                  mais comme les femmes parlent souvent des hommes ....
                  ça équilibre ....


                • Depositaire 12 février 2015 13:37

                  Article intéressant en ce qu’il montre que cette histoire de « voile » est bien plus un phénomène culturel propre à certains peuples qu’autre chose ; et merci à M. robert Gil de relayer certains commentaires que j’avais effectué il y a un certain temps déjà sur ce problème.

                  Je dois avouer avoir été assez surpris de lire Massada, sioniste notoire et islamophobe tout aussi notoire, citer le Coran et un hadith du Prophète (SSP) de façon très respectueuse.

                  Connaissant sa haine de l’Islam, du Coran, du Prophète et des musulmans, j’ai beaucoup de mal à admettre sa sincérité. D’autant que les sionistes sont des experts en manipulation.

                  Ceci dit, effectivement, les versets coraniques cités ne font en aucune façon mention de la nécessité de cacher les cheveux pour les femmes. Et d’ailleurs je ne vois vraiment pas pourquoi le fait de montrer leurs cheveux serait indécent ?

                  Quant à la parole du Prophète (hadith) rapportée par Abu Daoud , c’est en fait une histoire, dont d’ailleurs la transmission est douteuse, j’y reviendrai plus loin, il s’agit de la fille de sidna ’Omar qui était une très belle femme et qui excédée d’être toujours draguée par les hommes à cause de sa beauté est venue trouver le Prophète pour lui demander ce qu’elle devait faire pour pouvoir être enfin tranquille. Ce dernier lui aurait dit : « évite de montrer autre chose que ça, ça et ça » !

                  Or le seul témoin de cette scène est Aïcha l’épouse du Prophète. Elle a rapporté cette histoire à un des compagnons du Prophète en lui faisant quelques vagues gestes pour signifier à quoi correspondait les « ça, ça et ça ». Et ce compagnon en a déduit que ce ne pouvait être que le visage et les mains.

                  Le problème de ce hadith réside dans sa transmission. En effet, pour qu’un hadith soit garanti sur, il faut une chaîne de transmission ininterrompue qui remonte jusqu’au Prophète. Or dans celui-ci, il y a des noms qui manquent dans cette chaîne. Il n’est donc pas sur. De plus, il repose sur l’interprétation des gestes de Aïcha à propos de ce qu’aurait dit et montré le Prophète à cette femme. De ce fait, il est doublement « faible ».

                  Maintenant, à supposer que malgré tout il soit certain, le problème soulevé ne concernait que cette femme. Si les autres femmes musulmanes en général auraient été concernées par le fait de ne devoir montrer en public que leur visage et leurs mains, le Prophète l’aurait dit de manière très claire lors de la prière du vendredi à la mosquée où toute la communauté se retrouvait. Or, de toute évidence, il ne l’ a pas fait. Donc, là aussi ça ne pouvait concerner, au mieux, que cette femme.

                  Encore une fois, cette histoire du « voile islamique » est nulle et non avenue. Il n’y a aucune restriction vestimentaire concernant les femmes dans l’Islam, hormis le fait, évident, de s’habiller avec décence !

                  Quant aux propos de celui qui a pris le pseudo « le p’tit Charles », devant une telle imbécilité de propos, je ne dirai simplement que ce que j’ai toujours dit aux islamophobes de tous poils, avant d’affirmer une chose sur quelque sujet que ce soit, commencez par bien vous informer ! Cela vous évitera de vous ridiculiser avec des propos absurdes.

                  On dirait que vous n’avez jamais entendu parler de l’instrumentalisation de la religion à des fins de pouvoir ou de domination, ou pour en tirer un enrichissement financier personnel !

                  Pourtant, le phénomène est tellement connu qu’il faut délibérément l’ignorer pour faire comme s’il n’existait pas. Dans ce cas, comme je l’ai aussi mentionné plusieurs fois, il y a lieu de se poser des questions sur l’équilibre psychologique des individus qui agissent ainsi !


                  • Rmanal 12 février 2015 14:00

                    @l’auteur
                    Très bon article, merci de rappeler un tant soit peu aux fanatiques de toutes religions que les soient disantes paroles de Dieu, sont en général avant tout des transcriptions des us et coutumes locaux. Par exemple le fait de ne pas manger de cochon, commun aux religions juives et musulmanes, provient simplement du fait que cette viande se conserve très mal et est porteuse de vers. On n’en consommait pas ou peu uniquement par soucis de santé. C’est la même chose avec le prépuce par exemple, dont l’enlèvement était lié à un problème d’infection courante.

                    Pour revenir aux rôles de la femme aux travers des ages, et quelques soit la religion, elle a toujours et partout été mis plus bas que terre. Rien de nouveau la dessus et toutes les religions les ont toujours traité de la même façon. Un excellent livre d’ailleurs à ce sujet « la femme aux temps des cathédrales ».
                    Le problème de l’Islam est que c’est une religion récente et en même temps non centralisé en terme de doctrine, ce qui a permis a des « Mâles » d’inventer une nouvelle connerie localement pour diminuer et asservir les femmes. Hélas cette « connerie locale » s’est vite répandu dans une population de plus en plus machiste.
                    Et « nous », occide,taux, ne sommes pas en reste lorsque l’on voit comment on utilise la femme objet dans la moindre pub ou le moindre clip, il ne faut pas s’étonner de voir la testostérone prendre le dessus sur l’intelligence.


                    • Robert GIL Robert GIL 12 février 2015 14:23

                      pour la prière aussi, c’est un très bon remède pour « étirer et décontracter » le dos, surtout lorsque l’on est a cheval ou a dos de chameaux une bonne partie de la journée.


                    • Lou8 12 février 2015 17:15

                      Concernant le cochon j’ ai lu récemment que ce n’ était pas juste un problème de conservation, mais aussi la maniére dont les aliments sont digérés et les toxines qui passent dans la viande, le boeuf avec ses multiples estomacs élimine plus de toxines que le porc qui a un estomac ...


                    • Céphale Céphale 12 février 2015 14:17

                      Cher Robert Gil,


                      Quand vous écrivez « les religions monothéistes ont un point commun, c’est celui de la haine des femmes », vous exagérez. Certes le Lévitique affirme la supériorité de l’homme sur la femme. Certes Saint Paul, dans la Lettre aux Ephésiens, dit que la femme doit être soumise à son mari. Mais on ne peut trouver aucune haine ni aucun mépris des femmes dans la Bible. Dans le Coran on ne trouve pas non plus de la haine et du mépris pour les femmes. Concernant le voile, Saint Paul écrit dans la Première Lettre aux Corinthiens que « la femme doit avoir sur la tête un signe de sa dignité ». Et le Coran a adopté cette règle. Rien de choquant. Les paysannes françaises du temps jadis avaient toutes un voile sur la tête. Ce qui est choquant, c’est de voir en France des femmes voilées de noir des pieds à la tête, leur déguisement ne laissant voir que les yeux. Le Coran ne demande pas cela. C’est de la provocation.

                      • Rmanal 12 février 2015 14:53

                        @Céphale
                        de la haine, non, mais du mépris, oui : pourquoi n’y a-t-il aucune femme curé ou évêque ? Cela n’est peut être pas toujours écrit explicitement, mais l’utilisation des livres sacrés par les hommes est clair quant à l’égalité homme-femme.
                        Et je suis bien d’accord avec vous, le voile c’est l’humiliation ultime, un peu comme les ceintures de chasteté : des contraintes à sens unique.


                      • Céphale Céphale 12 février 2015 15:25

                        @Rmanal


                        Les protestants ont des femmes pasteurs et les juifs ont des femmes rabbins. Les catholiques, patience ça viendra. Les musulmans, ça m’étonnerait qu’ils aient un jour des femmes imams, mais pourquoi pas ?


                      • Fergus Fergus 12 février 2015 16:04

                        Bonjour, Céphale.

                        Dans l’église anglicane, il y a non seulement des femmes prêtres, mais également une évêque.

                        Pour ce qui de la religion musulmane, je vous invite à lire mon article du 15 janvier intitulé « L’exemplaire « mosquée ouverte » du Cap  » : très en avance sur les autres lieux de culte musulmans, les femmes y sont admises par la même porte que les hommes, et quelques-unes d’entre elles peuvent conduire la prière du vendredi !

                        Cela se passe en Afrique du Sud. Pour l’Arabie Saoudite ou le Yémen, il faudra encore attendre...


                      • velosolex velosolex 12 février 2015 17:38

                        fergus


                        Les femmes ne doivent pas être prëtres à faire n’importe quoi !

                        Conduire la prière, d’accord,
                         mais c’est bien plus jouissif de conduire une voiture de sport,
                         ou même un solex
                        Les cheveux au vent. 

                      • Fergus Fergus 12 février 2015 17:45

                        Bonjour, Velosolex.

                        « Les cheveux au vent ». Et la robe avec. Ce qui remet en mémoire cette interpellation fréquente chez les gamins dans les années 60 : « Baisse le capot, on voit l’moteur ! »


                      • Layly Victor Layly Victor 12 février 2015 17:56

                        a Céphale

                        dans un numéro très récent de Geo, il y a un article très intéressant sur les communautés musulmanes en Chine, et il y a beaucoup de femmes imams.
                        De même, au sein des communautés Alévis en Anatolie (proches des Alaouites de Syrie), les femmes ne sont pas voilées et ont le même statut que les hommes dans les lieux de culte.

                        Il semble que cette histoire de domination de la femme ne soit pas tellement une question de religion, mais soit plutôt liée à la société patriarcale du monde méditerranéen.

                        Je me suis d’ailleurs toujours demandé pourquoi il n’y a pratiquement jamais de société patriarcale en Asie ? Est-ce à cause d’une conception qui fait beaucoup plus appel à l’équilibre des énergies ?


                      • Bubble Bubble 12 février 2015 19:07

                        @Layly Victor, c’est surtout que la notion de patriarcat est très actuelle et occidentale, et provient du mépris qu’ont les occidentaux (hommes et femmes) aujourd’hui pour le rôle qu’avait la femme dans les sociétés traditionnelles.


                        En pratique, si vous regardez la condition de la femme en Asie, vous verrez qu’elle n’est pas du tout brillante, peut être justement parce que les rôles de l’homme et de la femme étaient moins différenciés, ce qui donnait un avantage aux hommes, la plupart des tâches traditionnelles étant physiques.

                      • velosolex velosolex 12 février 2015 19:18

                        A propos de la lapidation en solex


                        Ne jetez pas la pierre sur la femme adultère
                        Je suis derrière....
                                                ( georges brassens)

                      • Jean Keim Jean Keim 13 février 2015 21:26

                        En dehors de toute adhésion particulière, « celui qui parle » dans les évangiles est Jésus, les autres Paul et consorts ne font qu’énoncer leurs opinions en qq. sorte des hadiths avant l’heure.


                      • Céphale Céphale 15 février 2015 17:13

                        @Layly Victor


                        Je ne connais de l’Asie que le Japon, un pays particulier en raison de l’influence occidentale depuis le 16e siècle. Cette information sur les communautés musulmanes de Chine montre effectivement que le statut de la femme n’est pas une simple question de religion. Merci pour l’information.

                      • Crab2 12 février 2015 15:15

                        Le complexe de culpabilité face à des populations symbolisant les anciens colonisés a été le plus fort dans cette génération de socialistes qui ont ainsi favorisé, dans leurs propres rangs, la montée du communautarisme, cette idée que tous les rituels culturels ou religieux, y compris les plus intégristes, sont respectables et doivent être respectés

                        Suite : Elisabeth Badinter : " Je ne pardonne pas à la gauche d’avoir abandonné la laïcité "

                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

                        ou sur

                        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/04/elisabeth-badinter-5551704.html


                        • Gnostic Gnostic 12 février 2015 15:54

                          Le voile, la burqa et le baissage de froc à n’en plus finir

                          Voici un article qui fait réfléchir : Face au radicalisme musulman, virilisons la France !


                          http://www.bvoltaire.fr/henrimattei/face-au-radicalisme-musulman-virilisons-la-france,158091

                           

                          C vrai, bd voltaire est plutôt orienté très à droite mais les articles sont généralement de plus haute tenue que AV

                           smiley

                           

                          Par contre les commentaires sont moins conviviaux smiley


                          Continuons de baisser notre froc (hommes et femmes confondus) et on ne reconnaitre bientot plus notre pov’pays

                           smiley


                          • Fergus Fergus 12 février 2015 15:57

                            Bonjour, Robert Gil.

                            Excellent article. Rien à ajouter à cette démonstration limpide.


                            • Hijack Hijack 12 février 2015 16:24

                              Merci pour l’article. Effectivement, le voile n’a jamais été religieux, sauf pour ceux qui ne comprennent que ce qu’ils veulent comprendre. De plus, dans le Coran, il est bien indiqué clairement, qu’un musulman dans un pays non musulman (la France ou ailleurs en occident) doit adopter les us et coutumes du pays où il se trouve : clair, net et précis. En effet, un mari qui enfoularde sa femme ou sa fille pour les protéger, au contraire, les fait remarquer, les fait désigner  !!!

                              Ce qui me débecte le plus, ce sont ces femmes voilées qui se pensent saintes ... sans penser aux autres femmes arabo/musulmanes non voilées qui elles, sans que cela soit dit clairement, sont considérées comme des filles, disons non-sérieuses ou non pieuses pour rester sympa.

                              Bcp de femmes ne s’enfoulardent que pour se faire respecter dans leur quartier, ce qui contribue à encore plus responsabiliser les hommes.

                              Une chose aussi, aux musulmans qui pensent que ce sont les anti musulmans qui sont contre le voile : eh bien non, les pires sionistes ne se déclarerons jamais contre -bcp même l’encouragent sous prétexte de liberté de ceci cela ou de culte-, puisque le voile contribue à accentuer la séparation/division/communautarisme entre chrétiens, juifs et musulmans.

                              Enfin, réduire sa religion à un bout de tissu, c’est la rabaisser. On parle Sharia, voile, barbe, hallal et tout le tintoin, alors qu’il est surtout demandé aux musulmans de réfléchir, d’apprendre, d’évoluer ... vivre avec leur temps.


                              • Hijack Hijack 12 février 2015 16:43
                                Marika El Haki - explique le port du voile dans l’Islam - Meta TV

                                .

                                Pour ceux qui ne veulent s’intéresser à la chose que d’un œil strictement religieux >>> la meilleure explication (à mon sens) a été donnée par Marika El Haki, qui sait manifestement de quoi elle parle.


                                • velosolex velosolex 12 février 2015 19:20

                                  Devinette :


                                  A quoi ressemble le magazine « lui » en arabie saoudite ?

                                  réponse
                                  A une catologue de couture.
                                  Tout l’érotisme est dans le pli !

                                • cathy30 cathy30 12 février 2015 16:55

                                  Non Non et non

                                  L’apotre Paul, n’a pas imposé le voile aux femmes. C’est un gros mensonge insupportable. 
                                  Il dit dans la lettre aux corinthiens
                                  La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c’est une honte pour l’homme de porter de longs cheveux,
                                  Mais si une femme a une longue chevelure, c’est une gloire pour elle, parce que la chevelure lui est donnée en guise de voile. 1 corinthiens 11:15



                                  • Aldous Aldous 12 février 2015 22:33

                                    Elle a dit la vérité elle doit être moinsée...


                                    L’occident veux croire qu’il a tout inventé depuis quelques décennies, alors qu’il est, comme toute culture, le fruit ces siècles.

                                    « Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. » 

                                    Epître aux Galates.

                                  • cevennevive cevennevive 13 février 2015 13:55

                                    L’homme que j’ai le plus détesté dans la bible lorsque j’étais enfant (fille) c’est ce Paul de malheur. Toujours à invectiver, à commander, à jeter des anathèmes...


                                    Y a-t-il encore des femmes pour accepter les principes de ce moralisateur ?

                                    Celui-là, qui chouine à longueur de versets, qui se plaint qu’on l’a maltraité, qu’on lui a jeté des pierres, qu’il a souffert le martyr devait avoir un sacré ulcère à l’estomac.

                                    Ne l’écoutez pas, ne le croyez pas !


                                  • Jean Keim Jean Keim 13 février 2015 21:29

                                    Comme je l’ai écrit dans un commentaire plus haut, Paul a énoncé des hadiths avant l’heure.


                                  • Layly Victor Layly Victor 14 février 2015 10:50

                                    a cevennevive

                                    quel ton péremptoire et définitif ! C’est bien dans le ton agoravox : moi, je pense que.Et tout à l’avenant : nombrilisme, « féminisme ». Surtout, le grand mot à bannir expressément : morale.
                                    Tout y est. Vous ne pouviez pas mieux vous présenter.

                                    Vous n’avez sans doute pas lu « les actes des apôtres », qui est le complément indispensable des évangiles. En fait, le nouveau testament comprend les quatre évangiles, les actes des apôtres et l’apocalypse.

                                    Les actes des apôtres raconte l’histoire des voyages de Saint Paul autour de la Méditerranée. C’est un roman d’aventures plein de joie et d’enthousiasme, un livre dont la lecture donne de l’espoir (si tant est que l’on pense, à l’inverse de vous, que la morale, et non l’absence de morale, contribue à l’espoir).

                                    Après sa conversion (le chemin de Damas), Saint Paul a eu un différend avec les autres apôtres, en particulier Saint Pierre, car ceux ci pensaient que seuls les juifs pouvaient être convertis, alors que lui pensait que la parole de Jésus s’adressait à tous les peuples.

                                    Au cours de ses nombreux voyages, il visitait les communautés, et leur prodiguait des conseils paternels (qui vous gênent tant).
                                    C’est donc grâce à Saint Paul que le christianisme est sorti du monde juif et s’est étendu au monde Grec, puis Romain.

                                    J’ai lu et relu les actes des apôtres, et je n’y ai jamais trouvé les invectives, les anathèmes, dont vous parlez. En revanche, j’y ai toujours trouvé un immense respect envers les femmes et un profond sentiment d’amitié.

                                    Ce qui est regrettable, c’est la présentation formelle qui en est faite par l’Eglise, et je comprends que la lecture de l’épître à la messe du Dimanche ait été une épreuve pour la petite fille que vous étiez, car ce l’était pour moi aussi.


                                  • cevennevive cevennevive 14 février 2015 13:23

                                    Cher Monsieur,


                                    Ce n’est pas à moi que vous allez apprendre la bible. Réfléchissez avant de jeter des anathèmes (comme Paul).

                                    J’ai appris à lire dans la bible que ma grand mère lisait assidûment. Et, jusqu’à l’âge de quatorze ans (âge où l’on fait sa première communion chez les protestants) j’ai étudié la bible comme tous les catéchumènes de cette religion.

                                    Depuis, m’étant dépouillée de toutes ces croyances, j’étudie l’histoire autour de tous ces versets, qu’ils soient du coran ou de la bible.

                                    Alors...

                                    Ce que j’ai dit plus haut relève de mon opinion, de ma seule opinion, et n’a rien à voir avec la religion, ou le féminisme.

                                    Je vous salue.


                                  • Xenozoid 14 février 2015 13:31

                                    tous ces gens qui enferment, les autres dans des boîtes me rendent triste,et pragmatiste, et tu a bien raison de dire je cite:Ce que j’ai dit plus haut relève de mon opinion, de ma seule opinion, et n’a rien à voir avec la religion, ou le féminisme.


                                  • Xenozoid 14 février 2015 13:35

                                    @cevenevive


                                  • Céphale Céphale 15 février 2015 17:22

                                    @cathy30


                                    Je suis bien d’accord : Robert Gil raconte n’importe quoi. Avant d’écrire son article, il aurait pu lire les lettres de Paul. Et voila comment on propage des idées fausses sur un auteur sans même l’avoir lu.

                                  • Céphale Céphale 15 février 2015 18:04

                                    @cevennevive


                                    Vos parents vous ont certainement terrorisée dans votre enfance avec des citations de la Bible. Dans aucune de ses lettres, l’apôtre Paul ne lance des invectives, ne donne des ordres, ne se plaint d’être maltraité. Autrefois il était courant dans certaines familles de menacer les enfants du châtiment de Dieu. Par exemple on pouvait lire aux enfants le début de la lettre de Paul aux Romains : la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété... Ces menaces sont contraires à l’esprit de l’Evangile. C’est du puritanisme. Paul dit dans sa lettre aux Ephésiens : Vous, les enfants, obéissez à vos parents dans le Seigneur, car c’est cela qui est juste... Et vous, les parents, ne poussez pas les enfants à la colère, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements inspirés par le Seigneur. 

                                  • Le Gaïagénaire 15 février 2015 19:08
                                    Céphale (---.---.---.19) 15 février 18:04

                                    Ceux qui ont écrit les évangiles et autres épîtres n’ont pas été éclairés par le seul auteur sain d’esprit que je connais :


                                    Mais Céphale, vous avez de la chance que je croise votre chemin.

                                    La femme est le passé de l’homme, la femme est l’avenir de l’humanité.

                                  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 12 février 2015 17:08

                                    « Le voile des femmes n’est ni arabe, ni musulman »

                                    Il faudrait en informer les musulmans. 
                                    Plusieurs le porte pour plaire à allah.
                                    Et dans le fond, je crois bien que allah s’en fout complètement.

                                    « allah wakbar »

                                    Serge Charbonneau
                                    Québec


                                    • Hijack Hijack 12 février 2015 17:42

                                      Tout à fait Serge,
                                      .
                                      Ridicule de croire qu’Allah s’occupe de qui porte le voile ou pas ...


                                    • Fergus Fergus 12 février 2015 17:48

                                      @ Serge Charbonneau.

                                      Quant au foulard, il était tellement fréquent en France jusque dans les années 60 qu’il était mal vu que les femmes et les jeunes filles aillent « en cheveux » comme on disait alors.


                                    • Mowgli 12 février 2015 21:03

                                      « Ridicule de croire qu’Allah s’occupe de qui porte le voile ou pas »

                                      Encore plus ridicule : croire en l’existence d’Allah.


                                    • Tillia Tillia 12 février 2015 22:41

                                      Regardez comme elle était belle BB avec son fichu et ensuite ça été la mode des larges bandeaux portés sur le front.



                                    • ETIENNE 13 février 2015 09:38

                                      @Mowgli

                                      Pas plus ridicule que de croire qu’il n’existe pas et l’ériger en savoir.
                                      Mais quelle révélation mystique vous met sur cette voie ?

                                    • bourrico6 13 février 2015 09:50

                                      Pas plus ridicule que de croire qu’il n’existe pas et l’ériger en savoir.

                                      Voyons, est-il plus ridicule de croire au contes de fée ou pas .... d’après toi, il est donc plus ridicule de ne pas y croire...
                                      Ta croyance n’est qu’un croyance, du même niveau que le père noël ou les lutins.
                                      Je te demande pas d’en tirer une conclusion, tu sembles ne pas en être capable.


                                    • Enabomber Enabomber 13 février 2015 10:01

                                      @bourrico6
                                      L’existence du père noël n’est pas une croyance, c’est un fait indiscutable autant que l’existence d’Allah ! Merci de ne pas le dénigrer.


                                    • ETIENNE 13 février 2015 10:41

                                      Bourrico va

                                      Je ne suis pas croyant , ni dans l’Islam, ni dans l’athéisme ou toute autre croyance.
                                      Je pense que certains athées ont une conception plus ridicule que celle des religieux, en ce sens que les religieux reconnaissent que leur croyance relève du domaine de la foi et sont capables d’entendre et concevoir des paraboles alors que les athées croient tout savoir et prennent tout premier degré.

                                    • ETIENNE 13 février 2015 10:46

                                      Vous m’avez pris pour un musulman, est-ce pour ceci que vous me tutoyez ?



                                    • smilodon smilodon 13 février 2015 13:28

                                      @ Serge Charbonneau : Le problème ne vient pas du port d’un bout de tissu sur sa tête ou non !.... Le « problème » vient de la « signification » de ce bout de tissu !...... Je peux bien coller dans mon dos un tout petit auto-collant sur lequel serait écrit « j’aime pas les juifs », « j’aime pas les arabes », « j’aime pas les cathos », « j’aime pas ci ou j’aime pas çà » !.... Le « problème » viendrait-il des 2cm2 de l’autocollant ou des 6 ou 7 mots écrits dessus ?????!!...Elle est là la question. Pas ailleurs !... Les premières femmes qui ont osé porter une mini-jupe ne l’ont pas fait pour montrer leurs fesses !... Elles l’ont d’abord fait fait pour montrer leur liberté !... Leur indépendance !.... Les « hommes » n’y auront vu que leurs fesses !... Sûrement !... Ils n’auront rien compris !.... Comme personne ne comprend le « port du voile » !.... C’est plus qu’un « bout de tissu », une « mini-jupe » ou un « voile » !!.. C’est l’affirmation d’une identité, d’une pensée !..... D’une « conviction » !...... Libre ou soumise !... La femme mène le monde depuis toujours, et pour l’avenir, c’est elle qui décidera encore !... En « voile » ou « mini-jupe » !... D’ailleurs, je me demande bien pourquoi j’essaie encore de défendre mes idées !.... Laissons faire, et dans quelques années j’aurais droit à mes 4 ou 5 femmes, puisque je suis « homme » !..... Je me demande bien pourquoi je m’inquiète !... Ah oui, ça y est !... Pour ma fille !... Celle-là, personne ne la touche, lui fait du mal ou l’oblige !...... Je pourrais devenir méchant !...Adishatz.


                                    • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 13 février 2015 15:33

                                      On voit sur votre photo qu’elle a de beau cheveux BB.
                                      http://a398.idata.over-blog.com/2/83/17/43/Chouan-4/BB-foulard.jpg

                                      Je me demande si ses cheveux pouvait faire bander allah wakbar ?

                                      Serge Charbonneau
                                      Québec


                                    • Céphale Céphale 12 février 2015 17:27

                                      Cathy a raison, et Robert s’est trompé : Saint Paul n’a pas imposé le voile aux femmes. D’ailleurs il suffit de lire ses lettres aux Romains, aux Corinthiens, etc. sur Internet ou dans une bible, Saint Paul n’impose rien. Une lecture qui ne ferait pas de mal aux musulmans.


                                      Hijack se trompe aussi quand il nous dit que « dans le Coran, il est bien indiqué clairement, qu’un musulman dans un pays non musulman (la France ou ailleurs en occident) doit adopter les us et coutumes du pays où il se trouve ». C’est faux. Qu’il lise le Coran. 


                                      • Bubble Bubble 12 février 2015 19:39

                                        Il est quand même écrit, chapitre 11 paragraphe 5 :

                                        Tout homme qui prie ou qui prophétise la tête couverte, déshonore sa tête.
                                        Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée, déshonore sa tête : elle est comme celle qui est rasée.

                                        Alors ce n’est pas imposé, il écrit à plusieurs reprises que ce sont des règles de fonctionnement qu’il propose et que ce n’est pas Jésus qui les propose, mais il n’empêche que ça a suffi pour que l’habitude se prenne (et peut être, je ne sais pas, que cela fasse partie des recommandations du Vatican, auquel cas ça a fini par être imposé ?)

                                      • cathy30 cathy30 12 février 2015 22:19

                                        Bubble

                                        Paul compare la chevelure à un voile. Cette comparaison est aussi dans cette phrase. Il faut que la femme garde sa chevelure, pour la distinguer de l’homme. Si elle a les cheveux courts, alors elle doit se voiler. 

                                      • Aldous Aldous 12 février 2015 22:35

                                        De toutes façon ça ne concerne pas la vie en société mais la prière.


                                      • Massada Massada 12 février 2015 17:40

                                        Pas d’amalgame !


                                        Le terrorisme islamique n’est pas musulman, la charia non plus, ainsi que le voile, le minaret, la mosquée et le coran. 
                                        D’ailleurs Mohamed lui-même n’était pas musulman.

                                        • Hijack Hijack 12 février 2015 17:46

                                          Massada,
                                          .
                                          Amalgamons ! L’islamisme n’est pas musulman, mais la Sharia oui ... comme n’importe quel mot de la langue française, les minarets, mosquées, sont musulmans et n’ont rien à faire en France à ce point là, le Coran et Mohamed sont bien musulmans.
                                          Pas dire n’importe quoi ...
                                          Cela étant, dans l’Islam, comme dans toute religion, il y a des dingues, des gogolitos, des criminels, des simplets ... etc.


                                        • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 12 février 2015 19:19

                                          Vous avez totalement raison pseudonyme Massada.

                                          Il ne faut pas faire d’amalgame.


                                          Le terrorisme islamique n’est pas musulman, la charia non plus, ainsi que le voile, le minaret, la mosquée et le coran. 
                                          D’ailleurs Mohamed lui-même n’était pas musulman.
                                          ---

                                          L’islamisme n’a rien à voir avec la religion.

                                          Serge Charbonneau
                                          Québec


                                        • velosolex velosolex 12 février 2015 19:25

                                          Questions théologiques


                                          Doit on imposer un voile de plus aux apicultrices ?

                                          Avoir peur d’un fantôme est il religieusement correct ?

                                          Le voile de la cataracte vous dispense t’il du foulard islamique ?

                                          Les marins peuvent ils dire : « Toutes voiles dehors » sans risquer un problème avec les autorités portuaires et théologiques ?

                                        • OMAR 12 février 2015 17:52

                                          Omar33

                                          Je n’ai jamais forcé mon épouse à porter le foulard.
                                          Encore moins mes filles.

                                          Et jusqu’à présent, elles n’en portent pas...

                                          Et cela ne m’incommode nullement.....


                                          • Hijack Hijack 12 février 2015 18:59

                                            Omar,
                                            La question est de savoir ce que tu penses de ceux qui te diront que tu n’es pas un bon musulman de ne pas obliger ta épouse et tes filles de ne point en porter.


                                          • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 12 février 2015 21:06

                                            Omar dit :
                                            « Et jusqu’à présent, elles n’en portent pas... » Il parle de ses filles et son épouse.

                                            Puis il dit : « Et cela ne m’incommode nullement..... » C’est lui ou c’est ses filles et son épouse qui porte le voile ? 

                                            Je ne comprends pas. Pourquoi dit-il que ça ne l’incommode pas ? Moi, je comprenais que ce n’étais pas lui qui portait le voile. 

                                            Et ses filles elles aiment ça le voile ?

                                            C’est plus confortable en été ? Sur la plage et à la piscine ?

                                            Serge Charbonneau

                                            Québec


                                          • OMAR 13 février 2015 12:13

                                            Omar33

                                            Bonjour Hijack

                                            Si vous savez ce que je pense de ceux qui me diront que je ne suis pas bon musulman....
                                            https://www.youtube.com/watch?v=0hbEcYgkVaY


                                          • OMAR 13 février 2015 12:20

                                            Omar33

                                            Bonjour Serge

                                            Ce que j’ai dit à mon épouse et mes filles, c’est que si elles souhaitent porter le foulard, qu’elles le fassent mais sur la base d’une d’une décision personnelle.
                                            Et qu’elles en soient réellement convaincues et que cela soit irrévocable, irréversible, définitif.


                                          • charlie charlie 13 février 2015 12:57

                                            Omar,

                                            « Je n’ai jamais forcé mon épouse à porter le foulard.

                                            Encore moins mes filles. »

                                            Comment ça « encore moins » ? smiley

                                            Donc vous avez quand même poussé un peu votre épouse à le porter……



                                          • Jean Keim Jean Keim 13 février 2015 21:37

                                            Pourquoi définitif ? Pourquoi sont-elles musulmanes, peuvent-elles abandonner leur religion ? Peuvent-elles librement devenir athées ou embrasser une autre confession ou vivrent dans une spiritualité sans chemin balisé ? Tout le monde parle à la place de Dieu er personne n’écoute le silence.


                                          • Hijack Hijack 26 février 2015 19:03

                                            @OMAR

                                            Me suis vraiment marré en regardant la vidéo ... mais dans ce cas, si ce que tu donnes comme réponse, tu te mets à la place de qui ?


                                          • Marius Morin Marius Morin 12 février 2015 18:31

                                            Quelques précisions :

                                            Saint Paul a demandé aux femmes de couvrir leur tête dans les lieux de prières seulement, en signe de dignité, car les domestiques et les servantes n’en portaient pas.L’Islam est né au 7e siècle et non au 10e siècle comme vous l’affirmez.

                                            Jusqu’aux environs de 1970, les femmes musulmanes n’étaient pas obligées de porter le voile,dans les pays du Maghreb, (par ex. en Algérie), en Palestine ou en Égypte. Certaines femmes portaient le voile par goût et discrétion. Ce n’est que depuis cette date et spécialement à partir de la révolution iranienne en 1979 que cette obligation de porter le voile est devenue une obligation inscrite dans les différentes charias. En Inde, en Chine et en Asie, des femmes se voilent et n’ont rien avoir avec l’islam. C’est une question de culture. À trop en parler, nous politisons le voile islamique et donnons raison aux mâles wahhabites d’Arabie Saoudite. 


                                            • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 12 février 2015 21:19

                                              Jusqu’aux environs de 1970, ma mère, ma grand-mère et mes tantes se mettaient n’importe quoi sur la tête lorsqu’elles entraient dans une église.
                                              Et moi, je devais me décoiffer rapidement. Ôter ma tuque ou ma casquette.
                                              Un homme devait n’avoir rien sur la tête et la femme devait être couverte.

                                              Je m’en souviens comme si c’était hier.

                                              Et les soeurs qui m’enseignaient avaient toutes leur capine.
                                              Jusqu’au jour où le pape a dit OK on devient un peu plus gogo et vous pouvez vous « décapiner ».

                                              http://dafina.net/gazette/sites/default/files/imagecache/400xY/bonne_soeur_ gr.jpg

                                              Les messes à gogo, wow ! La belle époque !
                                              http://www.soreltracy.com/musique/2012/aout/24a1.html

                                              « En 1962, le concile Vatican II initia une modernisation de l’Église catholique, levant l’obligation de porter l’uniforme religieux, permettant les messes en langue vernaculaire et ouvrant l’Église aux laïcs ainsi qu’à un œcuménisme plus large.

                                              Néanmoins, au Québec, le renouveau de la doctrine du Saint-Siège se confronta aux idées progressistes de la Révolution tranquille. En fait, un véritable fossé s’était creusé entre les valeurs religieuses et civiles, fossé aggravé par un ressentiment né de la quasi-omnipotence et de l’autoritarisme de l’Église durant ces années que l’on qualifia ensuite de « grande noirceur ».
                                              http://www.histoiresoubliees.ca/article/moi-jveux-devenir-une-soeur

                                              Serge Charbonneau
                                              Québec


                                            • Aldous Aldous 12 février 2015 22:44

                                              Petit joueur Vatican II... En Russie ils avaient carrément rasé les églises.


                                            • COVADONGA722 COVADONGA722 12 février 2015 19:12

                                               son avis à lui « homme d’état respectable » m’a toujours bien plus je ne m’en lasse pas .



                                              • Philippe VINSONNEAU Philippe VINSONNEAU 12 février 2015 19:27

                                                .... dans mon enfance pas si lointaine, en France dans une grande ville, dans mon quartier les femmes portaient presque toutes un foulard et passés 40 ans elles étaient presque toutes vêtues de noir....... VOUS AVIEZ OUBLIE ???


                                                • Jean Keim Jean Keim 12 février 2015 19:43

                                                  Ce n’était pas une obligation.


                                                • Tillia Tillia 12 février 2015 22:06

                                                  Philippe VINSONNEAU Je n’ai pas oublié, puisque mes vieilles photos de famille en attestent, mais c’est un passé qui ne reviendra jamais. Ce n’était aucunement une marque religieuse, ce sont des fichus, des triangles de tissus, ou de grands foulards pliés en deux en forme de triangle. 


                                                  Vêtues de noir à 40 ans ? dites donc les hommes mourraient jeunes dans votre ville !! 



                                                • Aldous Aldous 12 février 2015 22:37

                                                  Ben y’a eu la guerre...


                                                • Tillia Tillia 12 février 2015 22:46

                                                  On est aussi veuve à 20 ans ... 


                                                • Céphale Céphale 12 février 2015 20:20

                                                  Plutôt que de croire ceux qui écrivent « il a dit ça, il n’a pas dit ça » mieux vaut lire directement la lettre de Paul aux Corinthiens :



                                                  • cathy30 cathy30 12 février 2015 22:27

                                                    tout à fait Céphale, il vaut mieux lire par soi-même. Dieu a donné la chevelure à la femme pour qu’on la voit en toute circonstance. C’est un voile qui la distingue de l’homme.


                                                  • ddacoudre ddacoudre 12 février 2015 21:37

                                                    bonjour gil

                                                    « c’est pour elles le meilleur moyen de se faire connaitre et de ne pas être offensée »

                                                    connaitre dans les verset biblique signifie faire l’amour, tel Adam connu Eve, ensuite nous trouvons la notion du devoir d’honorer son épouse ce qui a la même signification.
                                                    en ce sens le verset signifierai que le voile indique qu’elles sont à marier et non a être prise pour des prostitués. fouine par là.
                                                    cordialement.


                                                    • A. Nonyme A. Nonyme 12 février 2015 22:22

                                                      Scandale sur une plage naturiste du sud de la France. Une femme en burqa s’en est vue refuser l’accès. Pourtant, elle était nue dessous... 


                                                      • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 13 février 2015 01:22

                                                        J’adore cet humour.
                                                        Merci et « allah wakbar »

                                                        Serge Charbonneau
                                                        Québec


                                                      • Jean Keim Jean Keim 13 février 2015 09:39

                                                        Et même si un livre « saint » écrit finalement - inspiré ou pas - par des hommes, intimait clairement aux femmes de se grillager derrière une burka, serait-ce une raison suffisante pour obtempérer ? 

                                                        A quand un livre saint écrit par des femmes qui ordonnerait aux hommes concupiscents de prendre des médicaments pour se calmer. 

                                                        • smilodon smilodon 13 février 2015 13:05

                                                          @ Ma grand-mère, pour autant que je m’en souvienne, nouait toujours un foulard sur sa tête. Toujours ou presque. Chez elle, ou aux alentours « immédiats », son imposant chignon pouvait suffire........ « Tradition » charentaise, assez proche des « traditions » vendéennes ou bretonnes.....Rien à voir avec aucune « religion » !.. Une sorte de « mode » plutôt, rien d’autre. Mais il s’agissait là d’une autre époque, et même d’une autre « France » !.... Ma grand-mère était née en 1901 et mon grand-père en 1886, tous deux aux fins fonds d’une campagne qui n’existe plus !.....15 ans d’écart entre les deux !... Ils ont pourtant « cheminé » ensemble, fondé un foyer en vivant une vie de labeur !... A cette époque la vie était moins « confortable » dans nos campagnes profondes, pour ceux qui étaient nés sur place, qu’elle ne l’est aujourd’hui pour tous les « banlieusards » issus d’autres contrées !... N’en déplaise à la « bienpensance » actuelle !... Point « d’allocs », point de « chômage », de « sécu », « d’assoces » ni d’aides en tous genres !... Pour manger, fallait se lever à l’heure !...Un autre « monde » !.... J’ai été élevé dans cette « ambiance »....Peut-être pour çà que je me lève encore tous les matins depuis bientôt 41 ans !...... Pour aller gagner ma croûte....Comme un c.. !...Comme elles et eux avant moi..... Génétiquement ??!!......Le « foulard » de 2015 n’est plus celui de ces années-là....Quand au « voile », à cette époque, il n’était porté par une femme que le jour de son mariage !... Et il ne ressemblait pas du tout à celui auquel vous faites allusion !....Il était beaucoup plus « blanc », transparent, il était beaucoup plus « beau », et signifiait vraiment autre chose. Il y avait de « l’amour » dans ce « voile » !... Pas de la « haine » !...Désolé !.... Une bonne journée à vous.....Et « Adishatz »....Et oui, charentais d’origine, je me suis exilé en « Gascogne » !...... Comme quoi !!...


                                                          • cevennevive cevennevive 13 février 2015 13:46

                                                            Tiens, à tous, une anecdote historique amusante, puisqu’il est question de chevelure :


                                                            Au moment des guerres de religion, dans les Cévennes, les femmes huguenotes allaient aux assemblées du désert, ou simplement se réunissaient pour lire la bible et prier en cachette.

                                                            Il existait alors des « bibles chignon », toutes petites, que les femmes cachaient dans leur chignon haut perché, et que les dragons du Roi ne pouvaient voir.

                                                            Il est bien avéré que la chevelure des femmes est subversive, non ?

                                                            NB : Je n’ai vu les cheveux de grand mère que lorsqu’elle les lavait à la rivière.
                                                             

                                                            • smilodon smilodon 13 février 2015 20:00

                                                              @ cevennevive : La seule fois où j’ai vu ma grand-mère peigner sa « toison » blanche avant d’en faire un chignon, elle m’a fait peur !... Je devais avoir 8 ou 9 ans, et ce vieux visage ridé et un peu rouge sous cette énorme crinière blanche comme neige, cette vision m’avait impressionnée !.. La preuve, 50 ans après je m’en souviens encore !......Pourtant, je l’aime toujours autant ma grand-mère !.... Mais avec son gros chignon, pour mes yeux d’enfant, elle avait l’air plus gentille qu’avec ses cheveux défaits !.....Bizarrement je craque toujours autant sur une blonde aux cheveux longs !!..Allez comprendre !.. La couleur peut-être !!... L’âge surement..... Je ne sais pas.. Les femmes nous « marquent » en tout cas !....Ce « sexe » reste un mystère éternel !... Mais « Dieu », que de souvenirs !.... Je ne sais pas si « la femme est l’avenir de l’homme » comme le chantait Ferrat, en tout cas elles sont toute sa vie !....De sa grand-mère à sa petite-fille !...... Sans aucun doute !... Adishatz.



                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 14 février 2015 15:03

                                                              « Sanson et DaliLa »

                                                              Sujet du film : « Samson, un juif d’une force incroyable se bat pour l’indépendance de son peuple, alors sous le joug des Philistins. Mais Dalila, amoureuse éconduite de Samson le fait emprisonner après lui avoir coupé les cheveux, source de la puissance de Samson, il devient alors l’esclave des Philistins. »

                                                              C’est peut-être à cause de cela qu’il faut cacher les cheveux des femmes... smiley

                                                            • Crab2 13 février 2015 17:37

                                                              Démocratie ou Théocratie ?

                                                              En ce monde, trois individus ont trompé les hommes : un berger, un guérisseur et un chamelier - Abu Tahir

                                                              °

                                                              La France n’est pas le pays de Voltaire mais de Jean Meslier dont la pensée critique athée est créatrice d’une vision du monde cohérente - suites :

                                                              http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/democratie-ou-theocratie.html


                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 13 février 2015 18:35

                                                                Bonsoir Robert,

                                                                 Cela m’a rappelé un vieil article « L’avenir à la burka »smiley

                                                                • alinea alinea 14 février 2015 13:44

                                                                  Je comprends les féministes finalement : ils nous ( nous neutre, ni mâle ni femelle ou plutôt mâle et femelle) ont sacrément pourri la vie les mâles !
                                                                  Mais,... qui étaient leur mère ? smiley


                                                                  • Le Gaïagénaire 15 février 2015 15:23

                                                                    alinea (---.---.---.116) 14 février 13:44

                                                                    En plus, il y a un non-dit partout : la calamité des enfants non désirés/non voulus !

                                                                    Tous ces hommes et toutes ces femmes névrosées forcés de remettre en scène leur création non désirée, le tout dans l’inconscience la plus totale : la grande noirceur de Serge Charbonneau pour la revanche des berceaux, pérennité de la secte capitaliste catholique romaine.

                                                                    Condamner de purs innocents à 80 années d’esclavages c’est ça le pire crime de l’humanité, le tabou des tabous.


                                                                  • Le Gaïagénaire 22 février 2015 18:36

                                                                    @alinea 14 février 13:44


                                                                    Si je ne me trompe pas, il s’agit bien des belles mères dans le passage qui suit. La mère-succube qui a investi narcissiquement SON fils parce qu’elle n’aime pas son mari :

                                                                    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/meditation-sur-le-livre-de-la-140780

                                                                    "Les épouses doivent se rappeler ces consignes13 d’un grand poète :
                                                                    « Femmes, l’homme est le roi ; tremblez ! et songez bien
                                                                    À la sombre Lilith, femme née avant Ève ;
                                                                    Adam la renvoya dans l’ombre et dans le rêve ;
                                                                    Lilith répudiée est un spectre de nuit.
                                                                    Lilith était l’orgueil, la querelle et le bruit ;
                                                                    Satan, voulant saisir l’homme, l’avait créée ;
                                                                    Elle roule à jamais dans la noire nuée... »

                                                                    Elle doit être VOILÉE cette éternelle rivale.


                                                                  • Céphale Céphale 15 février 2015 12:38

                                                                    Derrière la question du voile se cache toute la doctrine de l’islam. Si on lit bien le coran, on voit que le voile n’est pas une obligation, encore moins le déguisement tout en noir qui ne montre que les yeux. Si on lit bien le coran (sourate 9) on voit qu’un bon musulman doit tuer les juifs et les chrétiens. Le coran donne raison à l’illuminé qui a tué deux personnes hier à Copenhague. Quand les imams européens vont-ils prendre position sur la doctrine de l’islam ?


                                                                    Des musulmans se sont précipités sur cet article pour plusser les commentaires qui leur plaisent et moinsser ceux qui leur déplaisent. Les autres agoravoxiens s’en fichent. C’est un test révélateur de l’ambiance qui règne actuellement.

                                                                    • vachefolle vachefolle 15 février 2015 13:55

                                                                      L’islam est le nouveau fascisme du 21ieme siecle.
                                                                      Voila qu’au Danemark recommence ce qui s’est passé en France, en Belgique, en Angleterre, en Espagne, aux pays bas...

                                                                       


                                                                      • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 15 février 2015 15:20

                                                                        Bavasserie complètement con. Y suffit de lire le Coran.L’obligation de voiler la femme est dedans. Le reste c’est de la foutaise !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès