• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Privatiser la SNCF = augmentation des tarifs et plus de retards, la preuve (...)

Privatiser la SNCF = augmentation des tarifs et plus de retards, la preuve en chiffres #jesoutienslagrevedescheminots

Pourquoi il faut soutenir la grève des cheminots ? parce que le régime Macron en transformant la SNCF en société anonyme veut lancer sa privatisation et que l’ouverture à la concurrence mettant fin au monopole pour le service public n’aura que des inconvénients pour les usagers. Sans parler de la baisse des salaires et de la dégradation des conditions de travail pour les cheminots qui se verront précarisés alors que leur statut sera supprimé.

Privatiser la SNCF en ouvrant à la concurrence le résau réduira les retards : faux

Puisqu’on parle de privatiser la SNCF, saviez-vous qu’il existe déjà une ligne de train francilienne exploitée par le privé après une ouverture à la concurrence ? Il s’agit du T11 express, ouvert en 2017, confié à l’entreprise KEOLIS. Voici ses statistiques d’exploitation

Eh bien ce n’est pas brillant. Pas brillant du tout ! et ce n’est pas un argument pour l’ouverture à la concurrence.
Rappelons qu’en Allemagne ou la SNCF local a été privatisée et le secteur ouvert à la concurrence les retards ont explosé. 174,63 millions de minutes de retard en 2015, contre 125 millions en 2009, soit un bond de 30 % en six ans. 1 train sur quatre de la Deutsche Bahn est en retard en Allemagne (d’après les chiffres du très patronal journal Le Point). À titre de comparaison, la SNCF réalise de bien meilleures performances, 13 TGV sur 14 sont à l’heure (en 2016) 1 train Intercités sur 9 est en retard et. Les TER sont encore plus fiables avec un retard pour 11 trains. La compagnie française Transdev qui veut s’implanter en France sévit déjà en Allemagne grâce à l’ouverture à la concurrence. Toujours d’après Le Point, un soutien militant pourtant de l’ouverture à la concurrence, 1 train sur deux de cette compagnie est en retard.

En Grande Bretagne, les résultats de l’ouverture à la concurrence sont également terribles : voici le bilan fait par le pourtant ultra libérale journal La Tribune : Entre avril 2015 et mars 2016, quatre trains sur cinq du réseau Southern Rail, qui permet à 300.000 personnes de se rendre à Londres chaque jour depuis Eastbourne, Brighton & Hove ou encore Crawley, étaient en retard. Pire, le très fréquenté Brighton-Londres de 7 heures 29 n’est pas arrivé une seule fois à l’heure en 2014…

Ouvrir à la concurrence fera baisser les tarifs : FAUX

La SNCF n’a pas à payer d’actionnaires, service public ayant le monopole elle peut mutualiser tous les coûts et elle n’est pas obligé de payer de très couteuses campagne de publicité. Ce qui lui permet – avec un des réseau les plus développé d’Europe, et un réseau TGV faisant référence – d’offrir les tarifs les plus bas du marché pour l’un des tous meilleurs services.
Statistique: Classement mondial des pays selon l'indice de qualité de leur réseau ferroviaire en 2017 (sur 7) | Statista
Trouver plus de statistiques sur Statista

Privatiser et ouvrir à la concurrence cela coutera plus cher. Si vous voulez payer moins, soutenez la grève des cheminots !

En France, le prix moyen grâce à la SNCF, est de 17,59 € pour 100 km. C’est moins cher qu’en Suisse (47,44 €/100 km), le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Belgique qui dépassent 20 € pour 100 km.

Avec l’ouverture à la concurrence, le train 7 fois plus cher en Grande Bretagne !

Avec la privatisation et l’ouverture à la concurrence en Grande Bretagne, les tarifs ont explosé. Atteignant outre manche jusqu’à 14% du budget mensuel d’un ménage. Selon des estimations du Labour, le prix des billets annuels a ainsi augmenté de 27% depuis 2010. Après avoir comparé les prix de 200 lignes, le parti emmené par Jeremy Corbyn, militant de la renationalisation, estime à 2.788 livres (3.222 euros) le coût du pass, soit 594 livres (686 euros) de plus qu’en 2010. A comparer au 75 € du passe navigo en Ile de France.

Le syndicat TUCa lui calculé que depuis l’ouverture à la concurrence les prix des billets augmente deux fois plus vite que l’inflation. Résultat, les Britanniques déboursent chaque mois six fois plus que les Français simplement pour se rendre sur leur lieu de travail. 14% de leur revenu mensuel, très exactement, contre 2% pour les usagers de l’Hexagone.

. Résultat, en Grande Bretagne une large majorité est pour la renationalisation complète des chemins de fer.
Faut-il rappeller que la privatisation n’a pas diminué la contribution public au système ferroviaire ? bien au contraire, les britanniques ont versé rien qu’en 2015 2016 près de 5 milliards d’euros aux opérateurs privés pour ces résultats médiocres et couteux.

La privatisation et l’ouverture à la concurrence, cela revient simplement à permettre à des milliardaires de faire de l’argent sur votre dos, tandis que vos impôts continueront de payer les investissements – c’est à dire la dette de la SNCF – qui seront transféré à l’Etat. La manoeuvre lancée par le régime Macron, c’est ni plus ni moins que de vous faire les poches. Comme avec la privatisation des autoroutes.

Après les cheminots, ce sera votre tour : VRAI

Les cheminots, de par leur capacité de mobilisation – notamment grâce au statut – et en raison de la visibilité de leurs grèves, de leurs impacts sur l’économie puisque le transport ferroviaire a une très forte valeur ajoutée pour l’économie, sont un bastion du progrès social. Que le régime macron réussisse à briser le statut des cheminots et alors tous sera possible pour faire voler en éclat les droits des autres travailleurs en France.

Après les cheminots, ce sera votre tour. Quels que soient votre secteur et votre statut. Artisan, commerçant, profession libérale, fonctionnaire, salarié du commerce ou des services, la casse du statut des cheminots vous concerne car si le statut d’une des professions qui se défend le mieux est supprimé, alors vos droits seront liquidés dans la foulée.
Donc c’est tout de suite et maintenant qu’il faut rejoindre le mouvement. Pour non pas défendre les cheminots, mais se défendre AVEC LES CHEMINOTS !

JBC pour www.initiative-communiste.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 4 avril 2018 08:59

     
     
    Sud organise pas des grèves réservées aux colons ?
     
    Avec ces reportages sur les bétaillères du Soumistan, on le sent bien le gland remplacement, même avec du beurre de cacahuète pour gochiste.
     
     
    « Veautez Rotjschild ! » Négrier cgtiste à Soros
     
    « SNCF : 2 erreurs, plus de nation, plus de français » Soros


    • ASTERIX 5 avril 2018 18:44

      @Jean Roque

      ce PETIT RIGOLO de PELTIER DES RIPOUBLICAINS reproche aux familles des« cheminots » d’ A voir quelques billets de train gratuit ( 4 /an ,,) quel clown lui a l’avion gratuit en plus et ne paye rien IL FERAIT MIEUX DE SE TAIRE !!!!

      l ’adjoint de PECRESSE QUI PAR PISTON eu le doit a un logement de 5 PIECES AVEC 17 M2 DE TERRASSE DANS LE 16 EME EST AUSSI RIPOUBLICAIN POUR 5OO EUROS ENCORE UN RIPOUX

      COMME SARKO GUEANT GUAINO DONT LA RELEVE EST ASSUREE par tous ces « rigolos » qui n’ont jamais bossé nous DEGOUTENT !!!!!!!!!!


    • Francis, agnotologue JL 4 avril 2018 09:36

      « La qualité du service ferroviaire se détériore à vitesse grand V outre-Manche, 20 ans après la privatisation de British Rail. Hausse incontrôlée du prix des billets, trains supprimés et réduction du personnels conduisent près de deux Britanniques sur trois à souhaiter une renationalisation complète. A cela s’ajoutent de nombreuses grève »

      https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/au-royaume-uni-la-privatisation-des-chemins-de-fer-deraille-628489.html
       
       
      « Réforme ferroviaire » : retour sur les effets désastreux de la privatisation du rail britannique. juin 2014

      https://www.egaliteetreconciliation.fr/Reforme-ferroviaire-retour-sur-les-effets-desastreux-de-la-privatisation-du-rail-britannique-26045.html


      • Francis, agnotologue JL 4 avril 2018 09:46

        @JL
         
        « La qualité du service ferroviaire se détériore à vitesse grand V outre-Manche, 20 ans après la privatisation de British Rail. Hausse incontrôlée du prix des billets, trains supprimés et réduction du personnels conduisent près de deux Britanniques sur trois à souhaiter une renationalisation complète. A cela s’ajoutent de nombreuses grèves, notamment dans le sud du pays, où les conducteurs et les chefs de train entament demain leur 33e jour de mouvement en moins d’un an. »
         
        https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/au-royaume-uni-la-privatisation-des-chemins-de-fer-deraille-628489.html
         
        « Réforme ferroviaire » : retour sur les effets désastreux de la privatisation du rail britannique. juin 2014
         
        https://www.egaliteetreconciliation.fr/Reforme-ferroviaire-retour-sur-les-effets-desastreux-de-la-privatisation-du-rail-britannique-26045.html
         
         
        Les « accidents de personnes » euphémisme par lequel on désigne à la SNCF, les suicides sur les rails, sont selon l’aveu de Guillaume Pépy en augmentation catastrophique. Je n’ai pas les derniers chiffres. Ces suicides sont la cause de la très grande majorité des retards.
         
         En France, en octobre 2012, 56 personnes - soit presque deux par jours - ont mis fin à leurs jours sur le réseau ferroviaire français. Globalement, le nombre de suicide sous les trains a augmenté de 30% en 2012. En Grande Bretagne, entre avril 2016 et juillet 2017 1593 interventions potentiellement de sauvetage ont été effectuées sur le réseau ferroviaire britannique des transports par le personnel, la police britannique des transports, la police locale et le public, soit une augmentation de 40% par rapport à l’année précédente.
         
        http://www.psycom.org/Actualites/Vues-d-ailleurs/Royaume-Uni-15-000-employes-ferroviaires-formes-en-prevention-du-suicide
         
        Dans le premier semestre 2012, il y a eu en Ille de France, 400 interventions « dont 82% sont des suicides présumés », dénombre Marie Adam, responsable du département de soutien opérationnel à Transilien, qui gère le réseau francilien. Conséquences : 1603 trains touchés, 253 suppressions et 56.621 minutes de retard, soit plus de 943 heures cumulés. LEXPRESS. 06/12/2012
         
        https://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-suicides-sous-les-trains-en-forte-augmentation_1196086.html
         
         Fausse affiche répandue en Suisse qui invite les suicidaires à choisir un autre moyen que les rails de chemin de fer.
         
        https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux-numerique/la-fausse-campagne-des-chemins-de-fer-suisses-sur-les-suicides_1775953.html
         
        « Pourquoi le taux de suicide est-il si haut en France ? »
         
        https://www.lexpress.fr/actualite/societe/pourquoi-le-taux-de-suicide-est-il-si-haut-en-france_1061162.html
         
        « Le Service public applique une procédure longue et respectueuse des dépouilles mortelles, ce que ne fera pas le privé, la preuve en est donnée par les chemins de fer britanniques. La qualité du service ferroviaire se détériore à vitesses gans V outre-lanche, 20 ans après la privatisation de British Rail. Hausse incintrôlée du prix des billets, trains supprimés et réduction
        du personnel conduisent près de deux Britanniques sur trois à souhaiter une renationalisation complète. A cela s’ajoutent e nombreuses grèves. »
         
        (LA TRIBUNE par SASHA MITCHELL)
        http://www.frontsyndical-classe.org/2018/02/voila-ce-qui-attend-la-sncf-si-la-contre-reforme-passait-par-malheur-car-la-aussi-ils-mentent-en-pretendant-que-la-sncf-ne-serait-pa
         
         Témoignage d’une ancienne responsable de la sécurité de la SNCF sur ce que ça fait de récupérer un corps sur les rails :
         
         https://www.vice.com/fr/article/ne3zgd/suicides-train-cheminots
         
         
         Il y a fort à parier que, lorsque la privatisation sera commplète en UE, les entrerises privées de transport ferroviaires exigeront des gouvernements une efficace prévention des actes de suicides sur les rails, ou à défaut, des dédommagements conséquents. De sorte que, quoi qu’il en soit, une charge très lourde sur ce poste de dépense continuera d’être facturée au Trésor public.


      • ZenZoe ZenZoe 4 avril 2018 15:01

        @JL
        Vrai pour le RU, mais faux pour l’Allemagne et le Japon par exemple.
        Privé ou public au fond, ce qui compte dans tous les cas, c’est le souci de l’efficacité et le service au client. Pour la SNCF, c’est vite vu : Inefficacité et manque d’égards pour le client. Qui vous dit que le privé sera pire ?


      • Laulau Laulau 5 avril 2018 10:28

        @Yaurrick
        Il y a un monopole légal au royaume uni ?


      • L’Astronome 4 avril 2018 09:52

         
        En solidarité avec les cheminots, je vais faire la grève du paiement des billets de train.
         


        • Trelawney Trelawney 4 avril 2018 09:55

          Le ticket de train est subventionné par les régions à hauteur de 70%. C’est un contrat SNCF région, sinon les trains de roulent plus.Si demain les régions décident de transférer cette subvention vers les bus, (ce qu’elles ont l’intention de faire pour les hauts de France, le grand Est, Rhone alpe Auvergne et midi pyrénée) la SNCF non privatisée augmentera les tickets TER etc de 70%. 

          Comme la concurrence par les bus existe, la SNCF ne servira qu’aux privilégiés. C’est cela le service public à la française
          Vous pouvez toujours le défendre, mais ce sera sans moi

          PS Pour ce qui est de PACA, la région compte subventionner à part égale la SNCF et Thelo qui offre une ligne Milan Marseille et aller retour. Cela permettra à Thelo de faire rouler plus de train sur une ligne catastrophique pour la SNCF et pour le service des voyageurs

          • Croa Croa 4 avril 2018 14:32

            À Trelawney,
            Subventionner des transports qui profitent à tout le monde, ça n’a rien de choquant. D’ailleurs si les trains étaient gratuits ce serait encore mieux, notamment pour la planète et donc pour nos enfants (bien que cela n’empêcherait pas certains irréductibles de la bagnole de continuer à préférer leur automobile, soyons-en sûr !)
            *
            Que coûtent les aéroports régionaux aux collectivités ? Parfois plus encore que les trains sauf que les moyens-gros avions ne servent qu’à quelques rares usagers... Qui feraient mieux de prendre le train comme tout le monde !


          • Trelawney Trelawney 4 avril 2018 14:52

            @Croa
            Subventionner des transports qui profitent à tout le monde, ça n’a rien de choquant. 

            Je suis d’accord avec vous, mais il ne faut pas dire (sauf à être de mauvaise fois) que le chemin de fer anglais privatisé est plus cher que le français subventionné


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 avril 2018 19:07

            @Trelawney
            400 euros à Londres, et le Pass Navigo à 75 euros à Pris, c’est très plus cher à Londres pour tous ceux qui utilisent le train pour aller bosser, non ? 


            « Témoignage d’un conducteur SNCF »
            C’est la Gauche qui a fait voter le passage en EPIC en 1982, introduisant l’idée de bénéfice. Tous les efforts ont porté sur le TGV au détriment des petites lignes et des trains de banlieues, non rentables.

            Et plus grave, l’entretien des lignes et du matériel, on fait donc dans le « light »... en sous traitant avec des entreprises les moins disantes...


          • kako 4 avril 2018 19:23

            @Trelawney
            Je pense au contraire qu’il faut le dire, car à entendre le gouvernement, la privatisation permettra d’avoir des prix, un meilleur service et supprimera les déficits, ce qui est faux ! 

            Il faut défendre le service public de toutes nos forces. Je suis solidaire des cheminots.

          • Fanny 4 avril 2018 22:16

            @kako
            « Il faut défendre le service public de toutes nos forces. Je suis solidaire des cheminots. »


            J’ai bien de la peine à être solidaire.

            Le km SNCF coûte 27% plus cher qu’ailleurs en Europe : déficit de compétitivité évalué par la SNCF elle-même. Les raisons sont connues de la SNCF, qui a analysé en détail.

            Dans ces conditions, mener un combat syndical sans concession, c’est travailler à sa disparition à terme. Pour gagner les élections de 2018, les syndicats risquent de couler leur entreprise. Après moi le déluge ...

            Je n’ose avouer que je fus syndicaliste (de gauche), mais quand mon entreprise (nationale puis privée) ne parvenait pas à soutenir la concurrence japonaise au risque d’être démantelée ou rachetée, des syndicats (de gauche) n’ont pas été totalement irresponsables. 






          • kako 4 avril 2018 23:56

            @Fanny De quel ailleurs ? On est moins cher qu’en Angleterre, en Allemagne, Belgique, Suisse entre autre. Apres faut voir de quoi on parle et de quel réseau on dispose ...


          • Trelawney Trelawney 5 avril 2018 08:17

            @Fifi Brind_acier
            400 euros à Londres, et le Pass Navigo à 75 euros à Pris, c’est très plus cher à Londres pour tous ceux qui utilisent le train pour aller bosser, non ? 

            Sans la subvention de l’Ile de France, le pass navigo est à 250 euro. Les 175 euros restant sont payés en partie par le contribuable francilien et aussi et surtout par le versement transport (VT) qui est une taxe sur les salaires qui va de 2.9% pour Paris jusqu’à 1.6 pour l’Essonne et les Yvelines. Le produit de cette taxe (cotisation) est entièrement versé à la SNCF qui en fait ce qu’elle veut (nouveau TGV etc,). Si demain la réforme ne passe pas, la région Ile de France (Pecresse) transférera une partie de cette taxe vers les lignes de bus privés qui desserviront des hubs SNCF comme Villeneuve Saint Georges, Chelles etc dans le but de réduire le transport par train trop coûteux pour la région. Ca n’a rien à voir avec l’Europe, c’est simplement de la gestion des deniers publics

            Dans une EPIC il n’y a pas de notion de bénéfice, mais d’équilibre de son budget. Un conducteur de train doit faire se qu’il sait faire enmenner un train d’un point A au point B, mais certainement pas nous expliquer comment fonctionne la SNCF.

            Je l’ai déjà dit, l’état et la SNCF ont utilisé le TGV comme vitrine technologique dans le but de vendre ce train à l’étranger et faire tourner des sociétés comme Althom etc. Ca n’a pas marché car ça nécessite trop d’investissement pour un pays. Ce TGV reste néanmoins un train économique, car le coût du billet y est faible (non subventionné), mais reste plus cher que l’avion (car moins d’infrastructure pour l’avion).

          • Trelawney Trelawney 5 avril 2018 08:41

            @kako
            Je pense au contraire qu’il faut le dire, car à entendre le gouvernement, la privatisation permettra d’avoir des prix, un meilleur service et supprimera les déficits, ce qui est faux ! 

            Prenez l’exemple de France Telecom qui lorsqu’elle était nationalisée était une bonne société qui a permis avec des investissements de l’état d’étendre un bon réseau téléphonique sur toute la France. Dans les années 70 on n’avait pas trop de problème à installer le téléphone chez soit, même si on habitait au bout du monde. Le marché a été ouvert à la concurrence est ça c’est amélioré en prix et qualité. A partir du moment où les fondations sont bonnes le reste suit.
            Allez faire un tour dans tous les pays de l’UE et comparez les prix des forfaits (mobile et internet) vous aurez des surprises. Quant à la fibre mieux ne vaut pas en parler.

            Air Inter avait un monopole (service public) sur les lignes intérieures et depuis que le marché est ouvert, plus de villes ont été desservies et pour moins cher. Maintenant comme le dit Maugis, je suis un sale exploiteur et j’en n’ai rien à battre qu’un pilote Easy jet soit payé 8000 euro par mois alors qu’un pilote Air France c’est 18000 euro.

            la SNCF a de bonnes bases mais ça ne va pas durer (réseau non rénové par manque d’argent etc). La concurrence va s’intéresser à l’ouverture de certaines lignes (comme les transversales est ouest que la SNCF ne veut plus gérer sauf à passer par paris) pour le plus grand bien des utilisateurs. Avec cette nouvelle concurrence les régions et départements auront plusieurs interlocuteurs et pourront faire jde vrai appel d’offre. C’est ce que la SNCF ne veut pas car elle ne veut surtout pas se retrouver dans un système d’appel d’offre. Si l’ouverture ne se fait pas, les régions n’auront pas d’autres choix que de se tourner vers les bus (c’est déjà le cas pour la région Normandie)

            Maintenant si pour vous la défense du service public c’est préserver la retraite du conducteur de train et empêcher d’autres trains de rouler sur le réseau français, quitte à fermer des lignes en province pour cela, préservons le « service public ». Mais si dans 10 ans votre gare n’est plus qu’une ruine, ne venez pas vous plaindre. On ne peut avoir le beurre et l’argent qui va avec

          • Trelawney Trelawney 5 avril 2018 08:44

            @kako
            Si ce n’est pas subventionné, le pass Navigo serait à 250 euro par mois. Il suffit de comparer les prix des billets TGV (non subventionné) avec l’ICE, l’eurostar, le Thalys pour se rendre compte que la SNCF n’est pas moins cher qu’ailleurs


          • Fanny 5 avril 2018 11:21

            @kako

            C’est la vraie question, la seule vraiment importante : la SNCF, dans sa configuration actuelle, est-elle compétitive en Europe ?

            Si oui, pas de problème, il faut être solidaire des grévistes.

            Si non, il convient de transformer cette entreprise en profondeur pour la rendre compétitive afin d’assurer sa survie.

            J’ai repris le point de vue d’un « expert » qui s’est exprimé dans un article du Figaro, expert par ailleurs membre d’un des conseils d’administration de la nébuleuse SNCF. Son verdict est sans appel, le déficit de compétitivité de la SNCF est de 30% en Europe.

            Cet expert redresse par ailleurs un certain nombre de contre vérités qui se répandent actuellement dans cette atmosphère d’enfumage généralisé (comme par ex. ci-dessus l’absurdité de comparer le coût du km en Suisse et en France, alors qu’en Suisse, tout est 50% à 100% plus cher qu’en France et les salaires deux fois plus élevés : cf. le projet de SMIC suisse à 3000 €).

            Un « expert » ne suffit pas pour se faire une opinion définitive, c’est clair. J’ai pris le parti de lui faire confiance, afin d’ouvrir le débat et de solliciter d’autres sources. Pour le moment, je maintiens ma confiance à cet « expert ».

            http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/le-vrai-du-faux/2018/04/04/29003-20180404ARTFIG00002-ouverture-du-rail-a-la-concurrence-ce-qui-est-vrai-ce-qui-est-faux.php


          • oncle archibald 4 avril 2018 09:56

            En gros il faut que ce soient les contribuables qui paient le billet de ceux qui voyagent en train ...


            • agent ananas agent ananas 4 avril 2018 10:50

              @oncle archibald
              En gros il faut que ce soient les contribuables qui paient la police qui protège les nantis ...


            • oncle archibald 4 avril 2018 11:42

              @agent ananas : dois je conclure que les crimes et délits ne sont commis que contre une partie de la population que vos qualifiez de « nantis » ? Toutes les vieilles dames juives sont réputées très riches et donc bonnes à voler et assassiner ? J’ai bon là ? Pauvre mec ! Quelle vision de la société avez vous ?


            • Pere Plexe Pere Plexe 4 avril 2018 18:04

              @oncle archibald
              Oui.

              Mais privatisé ou pas ça reste vrai.

            • agent ananas agent ananas 4 avril 2018 19:19

              @oncle archibald
              Qui vous parle de juifs ? Vos propos frisent l’antisémitisme ...
              Voir la société sous le prisme du communautarisme, en dit long sur votre vision de la société ...


            • oncle archibald 4 avril 2018 21:55

              @agent ananas : vous ne parlez pas de Juifs mais vous savez cependant manier l’étoile jaune, ou l’étoile argentée pour les soi disants « nantis » .... et en plus, pris la main dans le sac, vous essayez de façon minable de retourner vers moi vos propres turpitudes .


            • agent ananas agent ananas 4 avril 2018 23:10

              @oncle archibald
              Vous êtes menteur et parano.
              De quel sac faites vous allusion ? Vous n’avez pas la moindre preuve à vos élucubrations ...
              Si la complotite se soigne, il n’y a hélas aucun remède contre la mauvaise foi ...


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 avril 2018 07:23

              @oncle archibald
              Oui, c’est pareil pour la Sécu, les biens portants payent pour les malades, et réciproquement quand ils seront malades, et les actifs payent pour les retraités. C’est ce qui s’appelle la solidarité nationale.
              Sinon, ça s’appelle : « Chacun pour sa pomme ! »


            • oncle archibald 5 avril 2018 10:56

              @Fifi Brind_acier : il y a des domaines « régaliens » qui doivent être impérativement financés par l’état c’est à dire la collectivité des contribuables : la police, la justice, l’armée, l’éducation ... Il y a aussi des domaines ou il faut financer des services indispensables à la vie d’une société par une péréquation entre les citoyens ; la santé, la retraite, le handicap, etc ...

              Mais pourquoi faudrait-il que les transports dans des wagons qui roulent sur des rails fassent partie de la « solidarité nationale » ? Des autobus qui roulent sur des routes ne rendent-ils pas le même service, mis à part le nombre de passagers qu’ils peuvent transporter ? Le « covoiturage » relève-t-il de la solidarité nationale ou d’une organisation intelligente entre voisins ?

              Le paysan du fin fond de l’Ariège doit-il financer les déplacements en RER des banlieusards qui vont bosser à Paris ? Si le fils du même mec en milieu très rural a son boulot à Foix et doit faire 40km pour aller bosser et autant pour revenir qui lui subventionne son déplacement en voiture ?


            • oncle archibald 5 avril 2018 11:01

              @Michel Maugis : faire un lien entre les grèves à la SNCF ou le rôle de la police Française avec les guerres en Syrie ou ailleurs relève de votre obsession paranoïaque !

              Et au fait puisque vous en parlez, seules les bombes américaines tuent en Syrie ? Les bombes Russes ne tuent pas ? Ou bien sont elles si sophistiquées qu’elles savent ne tuer que des terroristes, épargnant soigneusement les femmes et les enfants tandis qu’à l’inverse les bombes américaines ne tueraient que des femmes et des enfants, restant sans aucun effet sur les terroristes ?


            • Armelle Armelle 5 avril 2018 11:15

              @Fifi Brind_acier bonjour,
              « ...et les actifs payent pour les retraités »

              Oui mais cette formule ne fonctionne bien que sur le papier, quelles solutions avez-vous quand les actifs ne sont plus assez nombreux pour financer la retraite des autres ?
              ça c’est de la politique de bourrin moyen, c’est « et ben pas grave on emprunte encore et encore (bah c’est vrai quoi ! c’est quoi 2000 milliards) et on endette encore plus nos enfants... après moi le déluge... » Et vous parlez des autres avec leur "chacun pour sa pomme ? Vous n’avez pas le sentiment de vous foutre un peu du monde ?
              Tenez d’ailleurs, puisque vous semblez maîtriser le sujet ; comment seront payés les retraités du papyboom, avec une démographie descendante depuis 50 ans et une panne d’activité durable par dessus le marché ? toujours la solidarité nationale ? Pfffff
              Les notions de réalité décidément vous manquent cruellement ma pauvre Fifi, qu’il est beau votre monde de bisounours !!!


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 avril 2018 17:48

              @Armelle
              quelles solutions avez-vous quand les actifs ne sont plus assez nombreux pour financer la retraite des autres ?

              Sortir de l’ UE et de l’euro, remettre en place tout ce qui a été supprimé, et créer à nouveau des emplois. C’était comme la France, il y a 40 ans ?

              La réalité, c’est qu’avant Maastricht, la France était un pays prospère !!


            • Lugsama Lugsama 8 avril 2018 14:43

              @Michel Maugis

              Allez donc vous plaindre auprès de vos amis communistes, c’est un de leur ministre, très populaire à la CGT, qui à lancer l’ouverture à la concurrence.

            • Konyl Konyl 4 avril 2018 11:08

              Notez que le calcul des retards de la SNCF pour les Transiliens est extrêmement démontable tant il est abusif, les statistiques de retard publiées sont d’ailleurs basées sur le nombre de voyageurs en retard et non sur le volume de train.

              Pour rappel
              Pour la SNCF un train est en retard à partir de 5 minutes supplémentaire de trajet. 5sur un trajet de 18 minutes, 5 minutes c’est énorme.
              Pour la SNCF une journée de grève, de travaux ou encore avec un incident grave est exclue du calcul.
              La SNCF se base sur des données captées soit manuellement par des gilets bleus (visiblement souvent n’importe comment (blog ligne J) soit par du comptage de validation de pass navigo. Evidemment la gare de Paris Saint-Lazare (une des plus fréquentée et avec le service le plus pourri) ne possède pas de portillon de validation. Autant dire que les chiffres ne peuvent pas être fiable.
              La SNCF fournie « L’open Data », mais le retraitement pré-diffusion est tel que les chiffres sont totalement inexploitable pour avoir des informations détaillées. 

              Notez également que la SNCF ne dédommage quasiment jamais les clients les plus touchés par son incompétence : les clients du Transilien.

               


              • Salade75 4 avril 2018 17:32

                Bonjour @Konyl
                Normalement, je suis assez d’accord avec vous, mais ce commentaire est totalement faux.
                Les statistiques sont calculées grâce a des informations issues de capteurs sur les voies. Les données sont favorables à SNCF de quelques secondes pour des raisons techniques, et surtout, ils ne comptent que les retards supérieurs à 5mn59s. Mais sinon le système est fiable.
                Donc les retards sont minorés, mais le mode de calcul est solide.


              • Pere Plexe Pere Plexe 4 avril 2018 18:10

                @Salade75
                Quelque soit la méthode les résultats de la SNCF comparés à ces homologues sont honorables.

                Ramenés au nombre d’agents par km de voie et prix du billet c’est même souvent bien mieux. 

              • Salade75 4 avril 2018 19:10


                Bonjour @Pere Plexe

                Le nombre d’agent par km de voie ?!?
                Cet indicateur est dénué de toute signification !
                Il compare un nombre d’agents, supposés avoir une activité, à une infrastructure fixe quelle que soit l’activité. Il ne donne donc aucune idée de qualité, ni de productivité ni de quoi que ce soit.
                Il pourrait tout aussi bien être jugé mauvais car vouloir dire que SNCF sous-traite plus de travail à des entreprises extérieures que les autres compagnies de chemin de fer ? ... et donc ne recrute pas assez de cheminots ...

                Diriez-vous qu’une compagnie qui ferait circuler deux fois plus de trains, sur le même kilométrage de voies, mais avec 10 % d’agents en plus, serait moins bonne ?

                Une comparaison du nombre d’agent par kmt aurait du sens, ou du nombre d’agent par voyageur transporté, ou du nombre d’agent par km de voie maintenue ... Ou du nombre d’€ dépensés par la collectivité par agent...


              • Pere Plexe Pere Plexe 4 avril 2018 20:15

                @Yaurrick
                l’arnaque avec des événements heureusement rares est de choisir les dates qui arrangent et surtout de ne pas pondérer par la grandeur du réseau et le nombre de voyageur.km.

                 

                Pour avoir une vision de la qualité des réseaux je vous conseille de regarder là ou
                Pour la réalité du transport ferroviaire au RU je vous invite à lire « la tribune »
                Surement des gauchistes !

              • Salade75 5 avril 2018 00:08

                @Pere Plexe
                "l’arnaque avec des événements heureusement rares est de choisir les dates qui arrangent et surtout de ne pas pondérer par la grandeur du réseau et le nombre de voyageur.km."

                Vous avez raison.

                Comme pour votre indicateur d’agents / km de voies sans le pondérer par le nombre de train ou le nombre de voyageurs ...


              • Konyl Konyl 5 avril 2018 09:38

                @Salade75
                Absolument pas, je vous parle des trains d’ile de France (des millions de personnes chaque jour). Le comptage est effectuer sur les bornes de validation ou les portiques quand il y en a et par des agents SNCF sur les quais.
                https://ressources.data.sncf.com/explore/dataset/comptage-voyageurs-trains-transilien/information/?sort=ligne

                Pour les TGV, ou les trains avec réservation évidemment c’est différent.


              • Salade75 5 avril 2018 11:09

                @Konyl
                Je n’ai pas du comprendre le sens de votre intervention. Vous parlez là des comptages du nombre de voyageurs alors que je répondais sur votre remarque sur le calcul du retard des trains ...

                Effectivement, quoique les nouvelles rames soient équipées de capteurs qui comptent les montées descentes, le calcul du nombre de voyageur est très ole ole.

                Mais pour ce qui est du retard des trains, c’est comme je le disais dans le post au dessus.

                La ou les 2 se rejoignent, c’est dans un calcul du retard qui inclurait la notion de voyageur : retard / train X nb de voyageur dans le train ... Dans ce cas, le nombre de voyageur est estimé par des campagnes de comptage et non par le nombre de validations


              • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 17:26

                @Yaurrick
                ...sans doute autant que les familles endeuillées par des poids lourds ou des cars suite au transfert à la route.


              • Konyl Konyl 4 avril 2018 11:17

                « Les cheminots, de par leur capacité de mobilisation – notamment grâce au statut – et en raison de la visibilité de leurs grèves, de leurs impacts sur l’économie puisque le transport ferroviaire a une très forte valeur ajoutée pour l’économie, sont un bastion du progrès social. »

                Vu l’absence totale de considération pour les clients, et l’économie, c’est sur c’est du progrès social de forcer les gens a poser des congés faute de pouvoir aller bosser et ou subir de fort retards pendant 3 mois. C’est du progrès pour l’employer qui pointe a qui l’on retire des heures, quel progrès de traiter les gens qui vous payent comme de la merde pour défendre l’indéfendable. Les cheminots ne pensent qu’a eux dans ce conflit, comme toujours, arrêtez de les faire passer pour des garants du progrès. Ils représentent tout l’archaïsme de notre système.

                « Que le régime macron réussisse à briser le statut des cheminots et alors tous sera possible pour faire voler en éclat les droits des autres travailleurs en France. »

                On croit rêver, vous raconter n’importe quoi, quand les cheminots auront le même statut que nous, nous pourrons luter ensemble contre le recul social GLOBAL, aujourd’hui, c’est une insulte pour les salariés du régime général, d’entendre se plaindre les cheminots grévistes.


                • Albert123 4 avril 2018 12:26
                  « Si vous voulez payer moins, soutenez la grève des cheminots ! »
                  le cheminot, non gréviste mais surtout pas à son poste, que j’aie reçu hier, n’était visiblement pas plus inquiet que cela, 

                  pas méchant malgré le look frère muzz ultra provocant et contre productif quand il s’agit de montrer une quelconque crédibilité dans un pays qui croule sous les attentats islamistes depuis 5 ans.

                  aussi pourquoi soutenir un lumpen prolétariat complètement déconnecté et qui n’en a juste absolument rien à foutre de sa propre situation ?

                  Lumpen prolétariat qui compose désormais la base militante de tous les partis gauchistes, ce qui n’a rien d’étonnant vu qu’il est plus simple de manipuler des incultes narcissiques et des paumés de la vie, 

                  Maintenant croire que c’est cette clique là que je veux aider et soutenir vous vous fourrez le doigt dans l’oeil mon pauvre.

                  Il n’y a aucun vivre ensemble ici, tout juste une énième injonction d’un énième groupe de pression pour imposer ses lubies du moment à l’ensemble du peuple français constamment pris en otage

                  avant hier c’était « osons la (connerie) femelliste », hier c’était le Crif, aujourd’hui le PCRF, demain ce sera Actup version antiraciste de gauche, 

                  bref toujours la même idéologie contre nature aux manettes avec une base militante de plus en plus intellectuellement indigente.

                  Non merci. 



                  • picpic 4 avril 2018 12:29

                    Ben oui, c’est logique, une entreprise qui a le monopole entre forcément dans un optimisation des couts et bénéfices...autrement dis, dès qu’il n’y a plus de concurrent à l’horizon, le but fondamental devient « vendre quelque chose qui vaut le moins possible, le plus chère possible. »
                    ainsi, on se retrouve automatiquement avec de la merde vendue à prix d’or.
                    et si ce service devient monstrueux au point de s’effondrer sur lui même...pas de problème l’état rachètera tout ça à prix d’or et on recommencera une nouvelle boucle.


                    • Zolko Zolko 4 avril 2018 13:34

                      Je vois, tous les soirs, un groupe de 4 « cheminots » de la SNCF sur les quais, sans rien foutre : ils regardent les voyageurs sortir des trains en s’engouffrer dans le passage souterrain ... tous les soirs, et ils sont 4.
                       
                      Une fois, un « jeune » a franchi la barrière sans payer, sous le nez d’un « cheminot » qui passait par là par hasard, et qui n’a rien dit. Moi, interloqué, lui ai demandé si il n’allait pas contrôler le billet de cet individu : « ben non, ce n’est pas notre rôle ».
                       
                      A Londres, les barrières font 1m de haut, et tout le monde paye son billet. A Paris, les barrières font 2m de haut et sont doublées (ce qui pose des problèmes pour passer avec une poussette, un vélo ou des gros bagages) mais les « jeunes » passent sans payer sans difficulté.
                       
                      Alors excusez-moi si je ne pleure pas sur la SNCF.
                       
                       


                      • zygzornifle zygzornifle 4 avril 2018 14:23

                        @Zolko


                        Je vois, tous les soirs, un groupe de 4 « cheminots » de la SNCF sur les quais, sans rien foutre 

                        les flics sont pareils et je ne parle meme pas des députés et des sénateurs .....


                      • Croa Croa 4 avril 2018 14:15

                        « Pour non pas défendre les cheminots, mais se défendre AVEC LES CHEMINOTS ! »

                        Tout est dit, Merci l’auteur.
                        *
                        Les médias autorisés vont en faire des tonnes sur la gène des usagers. Ils oublient que dans ce genre de guerre c’est tout le monde qui souffre, les cheminots d’abord car c’est eux qui sont en première ligne et que toute souffrance est la rançon normale du combat. Il n’y a donc aucune raison de ne pas l’accepter d’autant que, comme dirait Ruffin, À la fin c’est nous qui allons gagner smiley


                        • zygzornifle zygzornifle 4 avril 2018 14:20

                          @Croa


                           Si les cheminots perdent cette guerre car c’est est une Macron se sentira pousser des ailes et défoncera tout le monde .....

                        • zygzornifle zygzornifle 4 avril 2018 14:18

                          Mettez le patron d’Amazon au lieu du Pepy a la tete de la SNCF et elle ne sera plus déficitaire une fois qu’il aura viré toute la direction de parasites et les cadres glandeurs ....


                          Ce sont les cheminots qui portent a bout de bras la SNCF et c’est eux qui vont trinquer , c’est comme en politique, les gouvernements successifs ruinent le pays et ils font payer pour leurs erreurs tous les citoyens .... 

                          • Croa Croa 4 avril 2018 14:45

                            À zygzornifle
                            Ceux qui trahissent savent très bien ce qu’ils font. On ne peut pas parler d’« erreurs ». Ça ruine le pays et ça coûte cher aux gens mais quoi de plus normal, puisque le but c’est ça ou plutôt celui de servir les banques ?


                          • Esprit Critique 4 avril 2018 17:28

                            Il faut avancer dans la concurrence !

                            Il faut scinder la société qui gère les rails en deux sociétés concurrentes. Une pour le rail de Droite, Une pour le Rail de Gauche.

                            Pour l’électricité, produite en Triphasé, il faut trois société de transport concurente : Une par Phase.

                            Et comme ainsi tout ira parfaitement on pourra envoyer tous les cocos et les CGT-iste au Venezuela avec Meluche pour redresser le pays !


                            • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 2018 17:51

                              @Esprit Critique. Comment fais-tu pour les lignes à voie unique ?


                              D’autant que les rails sont sous-utilisés : 99 % du temps, il n’y a aucun train dessus ;

                            • Esprit Critique 4 avril 2018 18:12

                              @JC_Lavau
                              Les démonstrations par l’absurde nécessitent un niveau mini en Math, je m’en rend compte.

                              Je parle « Des Rails » Pas des « Voies », sur une « Ligne » a « Voie » Unique je préconise bien évidement , dans le plus pur esprit de la commission européenne qui promeut la connerie pourvu qu’elle soit « Non Faussée ».

                              Pour le fait que le rail n’est pas utilisé entre deux trains, les cheminots CGT et Sud-Rail pourraient avantageusement être employé a les astiquer, avec conservation du statut, bien entendu, et de la prime pour le charbon !


                            • Esprit Critique 4 avril 2018 18:25

                              @Esprit Critique
                              Manque quelques mots : Après « Non Faussées » : Le méme partage en deux sociétés, c’est la justement que réside l’idée de génie !


                            • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 2018 18:41

                              @Esprit Critique. Dans les lignes à voie unique, le même rail est tour à tour rail de droite et rail de gauche.

                              Je repose ma question : comment fais-tu pour attribuer le marché de rail de droite ?
                              Et de rail de gauche ?

                              Pour t’aider le fameux théorème apocryphe attribué à Pierre Guinier par ses étudiants les plus caustiques :
                              « Il est bien évident que le vent est nul au Pôle. En effet, il ne peut être ni Nord, ni Sud, ni Est ni Ouest, donc il est nul ».

                            • JC_Lavau JC_Lavau 4 avril 2018 18:58

                              @Esprit Critique. Pis dans le coeurs d’aiguillages, ça se complique : ces pièces de fonderie en acier Hadfield sont simultanément rail de droite et rail de gauche.


                            • Esprit Critique 4 avril 2018 21:09

                              @JC_Lavau
                              Les voies ferrées comme les routes nationales sont définies avec un point de départ pour compter les kilomètres, donc un sens, donc une droite et une gauche. Avec l’avantage qu’il n’y a pas de place pour les extrêmes sauf au terminus. Marine habite la bas.

                              Pour être Honnête cette histoire du vent au Pole m’a déboussolé !

                              Je pense tout a coup a la Dinde du Poitou, Ségolène missionée au Pole, elle a été choisie parce qu’elle était NUL, adaptée au climat très précis du lieu.


                            • Esprit Critique 4 avril 2018 21:14

                              @JC_Lavau
                              Toutes les grandes entreprises de transport ont des accords, quand le Fret change de vehicules , de méme pour les aiguillages.

                              En cas de difficultés J C Junker te donnera la solution, c’est un spécialistes des multinationales et du transport (de Fric).


                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 avril 2018 17:54

                              A la date du:03/04, j’ai cet article en modération :

                              Se. ne. ce. fe. : Le plan machiavélique de la CGT vient de démarrer, fera t-il plier le gouvernement et sa direction !

                              … ou j’évoque en autre l’historique de la dette ….et en filigrane la perspective de la concurrence, et pour se faire une opinion, deux liens intéressants à consulter !

                               Mon article sur mon blog


                              http://spagnolo.unblog.fr/2018/03/26/se-ne-ce-fe-le-plan-machiavelique-de-la-cgt-qui-fera-plier-le-gouvernement-et-la-direction/


                              @+ P@py



                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 avril 2018 18:02

                                @Gilbert Spagnolo dit P@py
                                Un service public n’a pas être rentable.
                                C’est une partie de la richesse nationale qui est utilisée pour répondre à des besoins vitaux de toute la population sur l’ensemble du territoire : la santé, les transports, l’école, la culture, le logement etc.


                                Quand au statut si génial des cheminots, si vous aviez le moindre sens de vos intérêts, vous demanderiez à ce que tous les salariés aient le même, au lieu de vous esbaudir devant le nivèlement par le bas... ! Si vous pensez qu’enlever des avantages aux uns, va profiter aux autres, c’est que n’avez rien compris au film capitaliste ...

                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 avril 2018 18:23

                                @Fifi Brind_acier


                                Je pense rien du tout ,je constate simplement !


                                @+ P@py


                              • pipiou 5 avril 2018 11:06

                                @Fifi Brind_acier
                                 Un service public n’a pas être non plus vocation à être déficitaire !


                              • pemile pemile 5 avril 2018 11:38

                                @pipiou « Un service public n’a pas être non plus vocation à être déficitaire ! »

                                Et comment calculez vous le « déficit » des infrastructures routières, de la police, de la justice, de l’armée ?


                              • Lugsama Lugsama 8 avril 2018 13:38

                                @Fifi Brind_acier

                                « Un service public n’a pas être rentable. »


                                Oui et donc il est normal que faire rouler un train coûte 30% plus cher en France.. Il est temps d’arrêter ce gaspillage, 76% des français sont pour l’ouverture à la concurrence d’ailleurs, pas fou.

                              • Emohtaryp Emohtaryp 8 avril 2018 14:26

                                @Lugsama

                                76% des français sont pour l’ouverture à la concurrence 


                                 smiley Espèce de menteur congénital, arrête de te pignoler avec la propagande, l’idiot du village.....

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 avril 2018 17:55

                                La mise en concurrence de SNCF fait partie de la mise en concurrence de tous les services publics. On nous servira les mêmes salades pour supprimer la Sécurité sociale au profit des mutuelles... : « ça marche pas, faut privatiser ! »


                                Il ne faut pas se tromper de combat, la destruction de la SNCF et la mise en concurrence sont la conséquence directe de notre appartenance à l’ Union européenne. Macron ne fait qu’appliquer les Traités européens et l’article 106 du TFUE.

                                Les premières réformes de la SNCF datent de 1997. Il y a 5 grandes étapes de destruction de la SNCF :

                                • 1997 : la séparation de la gestion des trains et du réseau
                                • 2003 : l’ouverture du transport international de fret
                                • 2009 : l’ouverture du transport international de voyageurs
                                • 2020 : la SNCF devra ouvrir ses lignes TGV à la concurrence
                                • 2023 : l’ouverture à la concurrence des lignes TER

                                Des Directives européennes ont préparé le terrain :
                                - 1991- la séparation entre le réseau et l’exploitation de services ferroviaires.
                                - 1995- une directive concernant les licences des entreprises ferroviaires (directive 95/18/CE du Conseil du 19 juin 1995 [6])
                                - et une directive sur les redevances d’utilisation d’infrastructures (directive 95/19/CE du Conseil du 19 juin 1995 [7]).
                                - En 2001, tout cela est à nouveau complété par « le 1er paquet ferroviaire », adopté par le Conseil européen, qui dispose également que les entreprises doivent être gérées « selon des principes appliqués aux sociétés commerciales ». En d’autres termes, comme des entreprises privées…

                                • titi 4 avril 2018 18:09
                                  @L’auteur

                                  Concernant la ligne T11 l’entretien de la ligne et du matériel sont assurés par ... la SNCF

                                  « En France, le prix moyen grâce à la SNCF, est de 17,59 € pour 100 km. »
                                  Ca c’est le prix pour l’usager qui prend le train. Et combien paient la collectivité, l’employeur en complément pour ces 100 km ?

                                  • Lugsama Lugsama 8 avril 2018 13:38

                                    @titi

                                    30% de plus que le reste de l’Europe.

                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 avril 2018 18:19

                                    Je regarde en ce moment sur la 5 « C’est dans l’air » le sujet est:SNCF:A qui profitera la concurrence ?

                                    J’ai loupé le début, mais je regarderais le replay !


                                    @+ P@py



                                    • Pere Plexe Pere Plexe 4 avril 2018 18:20

                                      Ils avaient bien envisagé de faire l’entretien chez M Mendez...


                                      • magma magma 4 avril 2018 18:37

                                        on est pas encore privatisé... le service se détériore déjà, les billets de tgv ont plus que doublés déja, les retards sont de pire en pire déjà, les petites lignes ne sont plus desservies par le service public... donc ça ne changera pas grand chose.. ah si on aura peut être les grèves en moins



                                        • magma magma 4 avril 2018 22:35

                                          @Pere Plexe,

                                          le réseau britannique a toujours été catastrophique en gb, j’étais allé a Glasgow dans les années 80 une semaine après un train déraillait faisant 49 morts. Je suis sur qu’en cherchant un autre exemple, je trouverais bien un contre exemple en nouvelle Papouasie, ce servir de ces exemples importés sert toujours a géométrie variable.

                                          je ne suis certainement pas pour les privatisations ce n’es pas pour cela que n’importe quel argument doit être utilisé. Pas une seule seconde je crois en la sincérité de cheminots qui feraient grève pour l’avenir de la sncf (sortez vos kleenex) tout et ils veulent coute que coute préserver leurs acquis a l’insu du reste de la société qui elle a déjà morflée. Pour preuve ils pourraient s’asseoir sur l’interdiction de rendre gratuits les transports pendant leurs grèves, ce qui en plus les rendrait sympathiques, mais quelque part il y a un petit coté capitaliste qui trouve une bonne raison pour faire rentrer de l’argent quand même, le subterfuge est grossier car des grévistes qui ne respectent pas les prérogatives ce ne serait pas une première.

                                          en bref je suis contre la privatisation car on brade nos services publique financés et entretenus par nos impôts depuis des lustres pour du pur mercantilisme ou on le sait en France il n’y aura jamais de vrai concurrence. Pour autant il est normal que des statuts privilégiés de 1937 soient revus a la baisse et que la gabegie du millions de billet distribués s’arrête, ce n’est plus possible


                                        • Lugsama Lugsama 8 avril 2018 13:39

                                          @Pere Plexe

                                          Le réseau britannique est le plus sur d’Europe depuis 2017.

                                        • lloreen 4 avril 2018 22:56

                                          La privatisation n’est rien d’autre que la faillite orchestrée d’un secteur de façon à ce qu’il tombe en droite ligne dans la poche des banquiers. Le schéma est exactement le même que celui appliqué aux particuliers endettées parce que le seul but de ces escrocs de la haute finance internationale est la spoliation.


                                          • magma magma 4 avril 2018 23:40

                                            @lloreen
                                            cf le film a voir let’s make money :

                                            https://www.youtube.com/watch?v=NETxzILPokw .


                                          • lloreen 4 avril 2018 22:56

                                            pardon : (particuliers)endettés.


                                            • Laulau Laulau 5 avril 2018 10:46

                                              Quand l’UE répète à l’envi, concurrence, concurrence, concurrence...
                                              Il faut entendre profits, profits, profits .....
                                              Mais des profits dans une entreprise ferroviaire, c’est complètement illusoire. Le train est un moyen de transport sûr, rapide et confortable, mais il faut en payer le prix ! Touts ces avantages proviennent des voies ferrées, qu’il faut construire, entretenir et surveiller. Et cela n’est pas comparable avec l’entretien du réseau routier qui est payé par touts les contribuables. Si le train n’est pas subventionné, seul les voyageurs payent les voies ferrées, d’où un prix exorbitant (voir ce qui c’est passé au Royaume Uni).
                                              Conclusion, ceux qui veulent la privatisation du train, veulent sa mort. Rien de nouveau, donc, l’U.E. ne fait que continuer la politique du « tout bagnole ».


                                              • magma magma 5 avril 2018 11:14

                                                @Laulau
                                                « seuls les voyageurs payent ».. non, nous payons tous avec nos impôts les déficits, les retraites après 52 ou 55 ans jusqu’à la fin, les dépenses de santé. Et je repète que je ne suis pas pour une privatisation, il n’est pas interdit de dissocier les 2 problèmes, pourquoi les associer et faire croire que l’un est lié forcément a l’autre. Je ne pense pas a contrario, que supprimer le million de billet gratuit ne va pas de pair avec la pérennisation du service publique


                                              • Laulau Laulau 5 avril 2018 11:28

                                                @magma
                                                Je ne parlais pas de la SNCF mais du train en général. En France, la dette due au réseau ferrée est antérieure aux problèmes actuels ; en fait elle date de la création du réseau au XIXeme siècle.
                                                Quand aux fameux « avantages » des cheminot, c’est du pipi de chats que l’on fait renifler au bon peuple pour exciter des jalousies imbéciles.


                                              • magma magma 5 avril 2018 17:02

                                                @Laulau
                                                ah bon... c’est pour cela qu’on nous bassine avec le surtout cout du tgv pas rentable ? on peu aussi parler du sernam qui nous coute des millions.

                                                Votre fiche de paye n’a pas bougée ? votre age de départ a la retraite n’a pas change ? alors moi j’ai pas envie d’être bientôt dialysé ! au bout d’un moment, ils vont prendre a nous, pas au riches, alors partageons les plaisir svp.

                                                je connais ces argument syndicaux ou extrême gauche « on veut nous monter les uns contre les autres » mais face a loi j’ai des gens qui ne cèdent sur rien, pour leur gueule uniquement. 9a suffit, on ne peut pas rester encré sur des avantages de 1937

                                                et l’argument c’est du pipi de chat, qu’il est beau celui la ! utiliser dans les 2 camps, quand on veut retirer des avantages (en partie, je dis bien en partie) a des fonctionnaires, c’est pipi de chat, quand on veut prendre du pognon aux riches, c’est pipi de chat.... et bien commençons par ça, parce que les classes moyennes crèvent. on a pas de petit profit, et ce n’est pas parce qu’il y a de l’argent dilapidé (et il y en a ailleurs) qu’on ne doit toucher a rien.

                                                je n’ai pas besoin qu’un gouvernement complote j’ai des amis a la ratp ou sncf, alors tout ça je connais assez bien

                                                Dans quelle entreprise perd on de l’argent, et l’on peut distribuer 1 million de billets gratuit qui représente 15 millions de francs ! ça vous semble normal ?


                                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 5 avril 2018 11:06

                                                La manipulation « sncf » est un jeu de dupe, sa mauvaise gestion date de la droite.........Mais la menace est ailleurs.....
                                                Macron, le fumiste, incapable de ramoner le bon tuyau.....mise à part brigi.... 

                                                https://www.zeit-fragen.ch/fr/ausgaben/2018/nr-7-27-maerz-2018/der-naechste-crash-ist-geplant.html


                                                • Laulau Laulau 5 avril 2018 12:33

                                                  Tu parles d’un tuyau !


                                                  • zygzornifle zygzornifle 5 avril 2018 14:38

                                                    Et si on privatisait le gouvernement ?

                                                    Mettant en concurrence tous ces politicards de merde qui ruinent le pays et saignent les citoyens depuis des décennies , statu comme des commerciaux indépendants payés a la com en fonction des résultats obtenus et si ce n’est pas bon et que le peuple gronde un grand coup de tatane dans le cul direction pole-emploi .... 

                                                    • Lugsama Lugsama 8 avril 2018 13:41

                                                      @zygzornifle

                                                      Les postes sont déjà ouvert à la concurrence, mauvaise pioche.

                                                    • Emohtaryp Emohtaryp 8 avril 2018 14:34

                                                      @Lugsama

                                                      Les postes sont déjà ouvert à la concurrence, mauvaise pioche.

                                                       smiley la concurrence du plus crétin et du plus profiteur.....
                                                      Mac à ronds le nouveau monde ? non ! le naufrage de l’ancien, et on va appuyer très fort sur le bouton « éjection » pour en finir avec l’imposteur marionnette et sa troupe de comiques....

                                                    • zygzornifle zygzornifle 5 avril 2018 14:49

                                                      Les cheminots payent des décennies de banqueroute de la faute des gouvernements et des nuées de cadres glandeurs , ce sont les cheminots qui bossent et qui trinquent , si seulement le mouvement pouvait RUISSELER terme qu’aime Macron et qu’ils deviennent les PREMIERS DE CORDÉE entraînant tout le monde dans une grande grève générale .... Tous unis car tous punis ....

                                                      Tant pis pour les cheminots qui ont veauté pour Macron et qui l’ont dans le giron , ceux la méritent ce qu’ils ont récoltés , fallait bien penser qu’un Rothschildien n’allait pas laisser passer une occasion de les fritter ...

                                                      • Konyl Konyl 5 avril 2018 15:53

                                                        @zygzornifle
                                                        Et les cheminots sont parfaits ! Heureusement qu’ils sont là ! Mais sérieusement, allez faire un tour à Saint Lazare, vous verrez vos beaux cheminots en action, fumer au bout des quais, se moquer des gens, ne pas savoir répondre autre chose que :« bah lisez les panneaux », le sens du service ils l’ont pour beaucoup perdu depuis longtemps, ou encore les contrôleurs faire les beaux dans les trains de jours ou il ne craignent rien. Le plus drôle sur ce point c’est que la SNCF veut lutter contre la fraude mais les contrôleurs ne veulent jamais faire les zones ou il y a le plus de gruge.
                                                        Les clients sont traités comme de la merde, la preuve, plutôt que de réfléchir (pas gagné) a une méthode indolore pour les clients, ce ramassis tape toujours sur la tronche des mêmes et se permettent, en plus, de les insulter quand ils ne sont pas d’accord.


                                                      • Laulau Laulau 5 avril 2018 16:11

                                                        @Konyl
                                                        Les cheminots font marcher les trains, c’est leur boulot.
                                                        Macron fait gonfler les bénéfices des banquiers, c’est le boulot qu’ils lui ont confié, mais ça n’est pas celui d’un président de la république.


                                                      • Konyl Konyl 5 avril 2018 16:42

                                                        @Laulau
                                                        C’est leur boulot, et ils le font mal, ou pas du tout, en période de grève.

                                                        Macron a été élu, peut importe comment, il est président.
                                                        Réformer le rail est une urgence, pas que le statut des cheminots, c’est certain.

                                                        Sauf que les cheminots veulent bien que tout le monde les aident (pour leur retraites par exemple), mais ne veulent rien changer rien lâcher pour alléger un peu l’ardoise que le contribuable paye, en double puisqu’en plus de ça il subit les grèves de plein fouet.

                                                        Si tout est si transparent et limpide du côté des cheminots, pourquoi ne voyons nous aucune info sur comment ça se passe « à l’intérieur » ? Pourquoi ne se mettent-il pas un peu a jour. On demande bien aux élus de le faire. 

                                                        Combien bénéficient, en plus de leurs salaires, d’un logement acheté par la SNCF sous la pressions des syndicats ? 100 000 logements.

                                                        Filiale à 100 % de SNCF, au sein de SNCF Immobilier, ICF Habitat facilite la mobilité des salariés du Groupe ferroviaire et accompagne les pouvoirs publics dans la mise en œuvre de leur politique logement. http://www.icfhabitat.fr/annonces/ref/NOV-825496
                                                        Je paye 1100€ pour 63 m² hors charge.

                                                        Quel portion du temps de trajet travail est prise en compte dans le temps de travail quotidien ?


                                                      • magma magma 5 avril 2018 17:08

                                                        @Konyl
                                                        et en plus ils nous demandent des thunes pour les soutenir, y a que les derniers coco crasse pour encore croire au père noel


                                                      • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 18:46
                                                        @Konyl
                                                        C’est leur boulot, et ils le font mal, ou pas du tout, en période de grève.

                                                        ah ben non :
                                                        il a pas compris le principe d’une grève...

                                                      • Konyl Konyl 6 avril 2018 10:00

                                                        @Pere Plexe
                                                        Soit vous faites semblant de ne pas comprendre pour avoir quelque chose à dire, soit vous êtes un agitateur d’air, c’est bien les ventilateurs, au moins ça sert à quelque chose.

                                                        C’est pour vous donner de l’épaisseur j’imagine.


                                                      • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 22 mai 2018 13:04

                                                        Vous êtes totalement aveugle : le régime Macron n’a rien à voir avec la privatisation du rail.

                                                        C’est notre appartenance à l’Union Européenne qui implique la privatisation du rail.

                                                        Macrotte n’est qu’une marionnette.

                                                        https://www.upr.fr/actualite/ne-trompons-de-combat-mise-concurrence-destruction-de-sncf-consequence-directe-de-appartenance-a-lunion-europeenne

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité