• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les kurdes syriens diffamés et trahis : Comment stopper l’enfer (...)

Les kurdes syriens diffamés et trahis : Comment stopper l’enfer ?

Je suis attristé et scandalisé par l’invasion militaire turque en Syrie et par l’horrible propagande qui l’accompagne pour légitimer cette sanglante action illégale. Le tout face à un Conseil de Sécurité de l’ONU divisé et donc impuissant, comme en 2018. Une propagande ignoble même reprise et diffusée, paradoxalement, par « SOS Chrétien d'Orient », paravent de l'extrême droite identitaire française pro-Poutine et faux nez propagandiste du régime criminel de Bachar El Assad.

Rappel de la situation : 

Le régime dictatorial tortionnaire de Bachar El Assad est en conflit depuis 2011 (initialement dans le contexte du « Printemps arabe ») avec les djihadistes de DAECH, de Al Nostra (branche syrienne d’Al-Quaïda) et autres organisations terroristes soutenues par le pro-islamiste Recep Erdogan. Cette « coopérative pro charia » a pratiqué une sanglante épuration ethnique de sinistre mémoire dans et aux pourtours du « Califat », y compris dans le Nord sous contrôle turque après ses deux premières invasions illégales du Nord Syrien en 2016 et 2018.

(vidéos d'enfants kurdes égorgés, de femmes kurdes torturées aux seins coupés, etc. Ces djihadistes armés par Erdogan adoraient s’exhiber autour de leurs victimes et diffuser leurs horribles vidéos. Une production vidéo qui a été freinée puis niée par Erdogan et que, paradoxalement... l'Etat français interdisait de télécharger pour les visionner ! Marine Le Pen s’était fait judiciairement taper sur les doigts pour avoir visionné et dénoncé ces abominations).

 

Bref une salle guerre bien dégueulasse dont les kurdes, alliés méritants et courageux contre DAESH, subissent une propagande médiatique négative massive en provenance des « 4 cavaliers de l’apocalypse syrien » : la Turquie, la Russie, l’Iran et le régime de Bachar El Assad.

 

Aujourd’hui en Syrie, il semble qu’il ne reste plus que trois choix.

( Et bientôt peut-être uniquement deux, à cause du Président des États Unis d’Amérique qui argumente sa haute trahison par des propos démentiels : « la Syrie, ce n’est que du désert et de la mort » …/… « les kurdes n’ont pas aidé lors du débarquement de Normandie » ! )

 

1) Soutenir le régime tortionnaire de Bachar El Assad (Attention : régime cependant laïc protégeant les minorités, y compris chrétiennes), avec l’aide militaire constante, massive et officielle de la démocrature Russe ainsi que l’aide militaire grandissante de la démocrature Iranienne (notamment les « gardiens de la révolution » et les troupes du Hezbollah, troupes d’élites chiites que les avions israéliens n’ont pas peur de bombarder ouvertement sur le sol Syrien). Un régime que la Russie a sauvé en 2016 de justesse de l’emprise pro-charia, avec l’aide conjointe très utile des kurdes et des alliés.

 

2) soutenir l’envahisseur pro-islamiste Erdogan qui réclame depuis le début l’éviction de Bachar El Assad et qui a de tous temps armé les criminels djihadistes (y compris Al Nosra/Al-Quaïda et DAECH). Il contrôle directement ou indirectement le Nord de la Syrie (la région d’Alzaz-Al Bab envahie en 2016 « opération Bouclier de l’Euphrate » pour gêner la jonction entre les forces russes à l’ouest en provenance d’Alep reconquise et les forces kurdes qui enfonçaient les troupes de DAESCH à l’Ouest de l’Euphrate (carte n°1), la région de Afrine envahie en 2018 « opération Rameau d’olivier »(carte n°2), la région de Idlib où sont regroupés tous les opposants islamistes à Bachar El Assad. Remarque : La Turquie, (encore membre du Conseil de l’Europe, futur ex membre de l’OTAN ?) bénéficie cette année de l’étrange et redoutable protection des missiles sol-air S400 russes…

 

3) Soutenir l’intéressante expérience d’autogestion laïque kurde et de collaboration tant multiethnique que religieuse (y compris militaire) appliquée depuis 2012, suite à l’adoption de la nouvelle ligne politique sociale démocrate et non indépendantiste du PKK en 2005. Les FDS (regroupant les YPG kurdes, les milices arabes, syriaques, chrétiennes, etc.) sont maintenant reconnus pour leurs qualités, leur laïcité et utilité et soutenus par la coalition internationale, dont la France et la Grande Bretagne.

(En raison de cette évolution, Emmanuel Macron les avait reçus officiellement à l’Elysée le 29 Mars 2018).

 

NB1/ Concernant l’ignoble fable d’épuration ethnique par des kurdes, mensonge grossier véhiculé par la sulfureuse association « SOS Chrétiens d’Orient » : 

Les kurdes aux très faibles moyens policiers n’auraient jamais pu tenir 25% du territoire syrien s’ils avaient pratiqué cette politique. Avec sagesse et soucis d’efficacité, ils ont incorporé dans les organes civils et militaires l’ensemble des autres populations. Bien au contraire, ils ont systématiquement recueilli les réfugiés et victimes des djihadistes.

Exemple éclatant avec le sanctuaire kurde de la région d’Afrine, havre de paix au milieu d’un pays déchiré par la haine et la violence, qui avait recueilli en quatre ans un nombre de réfugiés supérieur à sa propre population kurde ! 

Une collaboration remarquable que les régions sœurs kurdes à l’Est de l’Euphrate ont imitée, délaissant progressivement les réflexes notoirement « guevaristes » voir « staliniens » d’origine, depuis la nouvelle ligne politique de 2005 des partisans PKK d’Öcalan (démocratie, socialisme, écologie et féminisme). Ce havre laïc de paix et de collaboration d’Afrine a été ouvertement envahi, médiatiquement saccagé et ethniquement épurée par la soldatesque islamiste d’Erdogan en 2018, en toute impunité, sans que la communauté internationale ne lève le petit doigt (et encore moins cette sulfureuse officine d’extrême droite pro-Poutine bien camouflée « SOS Chrétiens d’Orient », faux nez de la propagande du régime Bachar El Assad).

 

A ce jour, aucun Tribunal International pour juger les criminels de guerres en uniformes reconnaissables, à visage découvert, sur des photos et vidéos ignobles diffusées dans le Monde entier. Comme la photo « rescapée » en tête de cet article (qui me sera peut-être reprochée par la caste incompétente « bien pensante », car toutes ces photos sont systématiquement censurées en Occident, y compris sur les moteurs de recherche du web…). Par cette censure juridico médiatique, ce qui n’existe plus finit par n’avoir jamais existé. Au point de laisser renverser, via une intensive propagande médiatique à la Goebbels, l’accusation de crime de guerre sur les victimes ! Une « juridico-censure-bobo » (émanant « d’idiots utiles », comme disait Staline) très pratique pour tous les futurs Erdogan de la Terre…

 

NB2/ *Contrairement à la propagande intensive orchestrée par les « 4 cavaliers de l’apocalypse syrien » et par leurs complices au sein des populations occidentales mal informées, les autonomistes kurdes réaffirment à l’instar de Öcalan et du PKK, son total rejet de toute partition du territoire syrien ou turc.

 

Conclusion :

Grâce à l’envahisseur compulsif récidiviste Recep Erdogan

(et à l’erratique Donald Trump déclarant pour rassurer ses électeurs : « les 20.000 djihadistes libérés iront en Europe »),

le chaos risque de s’installer dans toute la région et impactera à nouveau sur l’Europe aux frontières notoirement poreuses.

On a eu, il-y-a longtemps, pendant la guerre de cent ans, « les bourgeois de Calais » à genoux attendant leur sort. Bientôt, peut-être, si l’impuissance de l’Europe continue, entre l’Angleterre et la France, nous aurons donc à Calais une affluence de réfugiés kurdes

(discrètement accompagnés de leurs tortionnaires, islamistes quasi inexpulsables faute de volonté et de moyens… Également pour cent ans, ou… plus ?)

 

Quand est-ce que cette guerre syrienne prendra fin ? 

Y-a-t’il un moyen d’éradiquer un jour le terrorisme islamiste mondial ?

Comment ? (en dehors des lapidaires et superficiels yaka-fokon des web-cafés du commerce)

 

Concernant la Syrie, les conditions d’une « paix crédible » sont objectivement assez proches de celles proposées* par la direction autonome kurde. Ces conditions démocratiques ont été transmises officiellement au gouvernement syrien et aux russes. Elles méritent d’être étudiées par la communauté internationale et l’ONU.

Mais (il y a un très gros MAIS) ces conditions démocratiques n’intéressent évidemment ni Erdogan, ni les islamistes, ni l’Iran, qui (comme le répète Israël) ont intérêt à nuire en Syrie le plus longtemps possible.

 

Donald Trump empêtré dans une procédure « d’Impeachment » lancée par les démocrates du sénat (et semble t’il maintenant avec le soutien de quelques sénateurs républicains hostiles à sa politique internationale) n’est plus crédible pour jouer les intermédiaires.

 

Boris Johnson, empêtré dans le long et inextricable processus de Brexit et le risque de conflit (voir de scission) avec l’Ecosse et l’Irlande du Nord, aura peu d’énergie et de courage pour s’occuper des kurdes de Syrie.

 

Emmanuel Macron, très mal conseillé par trop de ministres gaffeurs, isolé dans une Europe divisée et peu motivée par le Proche Orient, aura probablement trop peu de temps et un trop faible budget militaire disponible pour intervenir (il aurait au minimum fallu que les coûteux stocks de munitions de l’OTAN soient débloqués au profit de la petite et vulnérable aviation française face aux redoutables S400).

 

La Chine de Xi Jinping profite de la division et du ramollissement de l’Occident pour avancer un peu plus son « jeu de go » illégal à l’autre bout de la Mer de Chine (occupation et militarisation d’îlots stratégiques dans les zones territoriales à proximité des côtes des Etats voisins, trop faibles pour riposter). Elle appuiera donc diplomatiquement le seul partenaire digne d’intérêt à ses yeux (car objectivement complice) : la Russie de…

 

Vladimir Poutine, qui a son propre « jeu de go » illégal (mais terrestre).

 

En résumé, pour faire court :

Le sort des kurdes n’est pas entre les mains de nos articles, de nos pétitions ou manifs dans notre démocratie « archipélisée » (impuissante face à nos propres terroristes islamistes, du Mali jusqu’au cœur du service antiterroriste de notre ministère de l’intérieur  !).

Le sort des kurdes n’est pas non plus entre les mains d’un Emmanuel Macron trop affaibli politiquement en France et en Europe.

L’avenir des kurdes syriens dépend en fait de l’inébranlable Vladimir Poutine, au sommet de son art diplomatique digne d’un Nicolas Machiavel (et qui, lui, sait autant tenir ses ministères que choisir ses ministres…).

JPEG - 577.9 ko
Gavroche à Ronald REMY ; les kurdes ne votent pas

Moyenne des avis sur cet article :  1.76/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

137 réactions à cet article    


  • Aimable 12 octobre 2019 10:05

    La grosse erreur des Kurdes a été de croire en la parole d’un pays qui ne sait pas ce que c’est que de donner sa parole puis qu’il n’en pas  ; Trump est le digne fils de l’Amérique sur ce sujet , les tribus indiennes en savent quelque chose , puisque de paroles en traités pas plus respectés les uns que les autres, ils ont fini par être massacrés et mis dans des réserves en espérant les voir disparaitre rapidement ,de la même manière les Kurdes vont être massacrés aujourd’hui par les turcs ( pays tristement connu pour être génocidaire ) avec la bénédiction et peut être l’appui de ce triste sir qu’est Trump .


    • Jeekes Jeekes 12 octobre 2019 14:40

      @Aimable
       
      Faut pas vous prendre le chou.
      Un mec qui commence par une énorme connerie pareille :
       
      ’’Une propagande ignoble même reprise et diffusée, paradoxalement, par « SOS Chrétien d’Orient », paravent de l’extrême droite identitaire française pro-Poutine et faux nez propagandiste du régime criminel de Bachar El Assad.’’
       
      Ne peut être que le dernier des derniers des imbéciles.
      Nanmékelkon !
       
      Je me pisse dessus quand je pense que cet abruti espère une carrière politique.
      Mouarfff !
      Heureusement qu’il est tellement stupide que ses ambitions resteront limitées à ses potes et à sa famille. Et encore...
       
      Putain, ’’rémy mac donald’’, c’est clair que tu as parfaitement le doit de te tripoter la nouille. D’ailleurs, je te souhaite de parvenir à te faire bander. (Quoiqu’à ton stade de crétinerie avancée, c’est pas gagné !)
      Mais, franchement, tu t’es vu quand t’as bu ?
       
      Abruti !
       

       



    • soi même 18 octobre 2019 13:15

      A l’auteur occupez vous de vos salades, les limaces attaques, quand a la réalité des kurdes syriens, il ne faudrait pas tombé dans un néocolonialisme romantique car la réalité est beaucoup plus crue et sanglante,Il y a des articles particulièrement bien informé sur le Rojava :

      Tout ce que l’on vous cache sur l’opération turque « Source de paix » .

      ( La communauté internationale unanime multiplie les condamnations de l’offensive militaire au Rojava et assiste impuissante à la fuite de dizaines de milliers de Kurdes, poursuivis par l’armée turque. Cependant nul n’intervient, considérant qu’un massacre est peut-être la seule issue possible pour rétablir la paix, compte tenu de la situation inextricable créée par la France et des crimes contre l’humanité commis par les combattants et les civils kurdes.

      par Thierry Meyssan. )

      Le Kurdistan, imaginé par le colonialisme français

      Contrairement à une idée reçue, le Rojava n’est pas un État pour le peuple kurde, mais un fantasme français de l’entre-deux guerres. Il s’agissait de créer un État croupion avec des Kurdes équivalent au Grand Israël qui était envisagé avec des Juifs. Cet objectif colonial a été réactivé par les présidents Sarkozy, Hollande et Macron jusqu’au nettoyage ethnique de la région destinée à l’accueillir.

      par Thierry Meyssan.

      Analyse de l’intervention turque au Nord Est de la Syrie

      1 – Les Kurdes, soutenus et armés par les Américains, les Israéliens et les Européens, contrôlaient, jusqu’à ces derniers jours, 28 % du territoire national syrien et 15% de sa population, pour l’essentiel à l’Est de l’Euphrate. Ils représentaient, avec les SDF (Syrian Defense Forces), dont ils constituaient le noyau dur, une épine dans le pied du gouvernement légal syrien de Bachar el Assad. sans l’avoir jamais vraiment affronté.

      Les Kurdes espéraient en effet pouvoir négocier, en position de force, une très large autonomie sur des territoires qu’ils souhaitaient le plus vaste possible. Certains luttaient pour l’autodétermination et se prenaient même à rêver d’un état kurde soutenu par les Américains, par Israël, et par l’Europe, contrôlant les gisements de pétrole à l’Est de l’Euphrate et constituant une sorte d’obstacle à l’influence iranienne dans la région et à sa pénétration en Syrie et au Liban.

      2 – Les Syriens loyalistes contrôlent aujourd’hui 68% du pays et plus de 80% de sa population. Ils sont soutenus par la Russie, l’Iran et le Hezbollah, ainsi que par les milices populaires irakiennes Hachd al-Chaabi majoritairement chiites. Ils reconquièrent peu à peu leur territoire et sont engagés aujourd’hui face aux djihadistes et à l’ASL (armée syrienne libre), soutenus par les turcs et les occidentaux, dans la région d’Idlib.

      Pour que la reconquête de son territoire soit complète, le gouvernement syrien aurait dû, tôt ou tard, régler le problème Kurde-SDF à l’Est de l’Euphrate, soit par la négociation, soit par la force ce qui aurait pu prolonger la guerre civile et causer toujours plus de victimes et de destruction.


    • leypanou 12 octobre 2019 10:39

      les kurdes, alliés méritants et courageux contre DAESH, subissent une propagande médiatique négative massive en provenance des « 4 cavaliers de l’apocalypse syrien » : la Turquie, la Russie, l’Iran et le régime de Bachar El Assad

       

       : dans quel pays ? Vous vivez où là ?

      Je ne vis ni en Turquie, ni en Russie, ni en Iran, ni en Syrie, je vis en France et en France, ce que vous dites est tout simplement faux. La malhonnêteté est même allée jusqu’au point de dire que Daesh a été vaincue grâce aux Kurdes.

      Les Kurdes syriens arrangeaient les intérêts géopolitiques des États-Unis à un moment, ce n’est plus le cas maintenant, c’est tout.


      • JulietFox 12 octobre 2019 11:01

        @leypanou
        Bis repetita.
        Comme Blum laissa tomber les Républicains Espagnols. Ou les Tchèques, les Polonais etc..
        Le gros plouc zunien, ne veut pas « qu’un soldat américain » soit tué, car il y va de sa réélection.


      • JP94 12 octobre 2019 18:11

        @leypanou
        Les représentants kurdes qui ont opté pour ce choix, ont fait une erreur énorme. 
        D’abord, nul n’ignore que jamais les Américains n’ont libéré de peuple, puisque historiquement, ils se sont construits sur la destruction des Amérindiens ( et le plus ancien prisonnier politique du monde est bien encore Leonard Peltier, Amérindien), l’esclavage et la Traite des Noirs, l’invasion et la spoliation du Mexique, qui s’était libéré des Espagnols, puis l’invasion de Cuba sous prétexte de libérer des Espagnols, puis le soutien à la dictature de Batista ( 6000 assassinats politiques les derniers de son règne mais les Etats-Unis ne l’ont jamais boycotté pour autant,ils ont accueilli les Baccardi à bras ouverts et tous les fachos du monde par ailleurs)..Panama piqué à la Colombie ...même le réarmement de l’Allemagne ( ruinée pourtant il y a peu..) ne s’est opéré que grâce aux Etats-Unis...
        Le Vietnam, les coups en Iran, au Chili, au Brésil, etc ...

        Bref, qu’un Kurde gobe une seconde que son peuple sera libre avec le soutien de ce pays impérialiste, semble hautement improbable.

        Ils ont dû gober une histoire à la Münich digne du Pacte Germano Polonais de 1934 : on va se partager les richesses ! Mais ils auraient dû voir ce qu’il est advenu de la Pologne le 1er septembre 1939...annoncé pourtant par Münich 1938...

        Alors ce qui arrive à présent était prévisible dès le début...c’est dommage pour le peuple kurde,mais il devrait de choisir des représentants plus éclairés ou moins corrompus. 

        Comment croire une seconde aussi que les Kurdes ont joué le rôle majeur face au véritable ami des Etats-Unis, Daesh ? 

        Et ce qui arrêtera les Turcs, ce ne sont pas les Kurdes, mais la Syrie. Seulement, les Kurdes se sont alliés à un envahisseur de la Syrie ... car que venaient faire les Etats-Unis en Syrie ? certainement pas neutraliser leur créature, Daesh...
        Alors la Syrie défendra surtout ses intérêts avec son allié solide,la Russie, pays qui privilégie toujours la stabilité politique et ne joue que stratégiquement ( ce qui fait que les autres pays, peu versés dans la pensée échiquéenne, ne comprennent rien à sa stratégie prophylactique, dont le résultat ne se perçoit qu’après. 


        • samy Levrai samy Levrai 12 octobre 2019 12:15

          @exol
          Bachar El assad est le dirigeant légitime de la Syrie et est reconnu comme tel par l’ONU.
          La Russie appelée à l’aide par la Syrie est légalement présente en Syrie, il en est de même pour l’Iran.
          Les américains, les français, les britanniques n’ont aucun droit d’être présent sur le sol d’un pays souverain sans mandat de l’ONU ou invitation par le gouvernement de la Syrie.
          Est ce que tu es capable de réfléchir par toi même ? Est ce que la Russie, l’Iran , la Syrie ont attaqué qui que ce soit ? Est ce que les USA, la France, le RU et le reste du club de blancs d’apartheid ont attaqué des pays souverains sans mandat de l’ONU depuis 30 ans ? qui respecte le droit international et qui s’assoit dessus ? 


        • samy Levrai samy Levrai 12 octobre 2019 12:05

          Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

          Les (mauvais) choix kurdes vont se payer.


          • samy Levrai samy Levrai 12 octobre 2019 12:32

            @exol
            Arrête de nous ressortir la propagande pour décérébrés ... Les kurdes ne se battent pas pour leur survie mais pour prendre un territoire qui ne leur appartient pas, ils vont tout perdre dans l’indifférence générale . Ils n’ont pas fait le boulot contre DAECH , ce sont les russes et les syriens qui l’ont fait, comment diable un mouvement terroriste enclavé ( DAECH) a t il bien pu faire une guerre de 8 ans d’ou peuvent bien venir armes et munitions ? pourquoi progressaient ils jusqu’à ce que les russes ne leur cassent la gueule ? 



          • gnozd 12 octobre 2019 18:05

            @samy Levrai

            "Les kurdes ne se battent pas pour leur survie mais pour prendre un territoire qui ne leur appartient pas

            "

            Vous rigolez ? Les kurdes sont les grands baisés depuis 1 siècle, après les accords Sykes-Picot. Leur peuple est à cheval sur la Turquie, l’Irak, l’Iran et la Syrie, et la fameuse zone tampon chère à Erdogan vient empêcher toute jonction entre les kurdes syriens et les kurdes turcs.

            Pourquoi ? parce que en-dessous, y’a plein de bitroul !


          • samy Levrai samy Levrai 13 octobre 2019 01:08

            @gnozd
            https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/da/Population_map_Syria_%26_Liban_%281935%29.jpg
            A comparer avec le vol de territoire commis avec l’aide des américains et de leurs sbires par une minorité opportuniste sécessionniste ( qui a choisit comme parrain les langues fourchus légendaires ).
            Cette minorité qui a voulu profiter de la faiblesse de ses concitoyens va apprendre la géopolitique une fois de plus, elle n’a qu’une seule échappatoire : la soumission à l’Etat syrien sinon c’est sa destruction sur ses terres historiques par l’armée turque.


          • kimonovert 12 octobre 2019 12:08

            Très bon article ! Rare sur ce défouloir... Géopolitiquement les amis n’existent pas...Les Kurdes le savent depuis longtemps ! C’est pour cela que ce peuple se bat !


            • soi même 18 octobre 2019 13:37

              @kimonovert, c’est beau comme un printemps les naïfs de votre espèce, renseignez vous sérieusement pour voir que cet article dégouline de naïveté criminel, car en aucun cas ce qui est exprimé dans cet article à une once de vérité objectiviste.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 12:34

              Voici une autre version de la situation actuelle, avec des cartes, dans le nord de la Syrie. « Au nord, c’était les dindons » extrait :

              "...Cette zone aurait le double avantage de reloger les 3 millions de réfugiés syriens présents en Turquie et de couper démographiquement et définitivement tout lien entre les Kurdes de Syrie et leurs frères de Turquie par ce peuplement arabe sunnite. On comprend que le sultan caresse l’idée depuis des années...

              Malgré le courage et le savoir-faire certain des YPG, ils risquent à terme d’être balayés. Les Kurdes n’ont d’autres amis que les montagnes dit le dicton, mais justement, le Rojava est désespérément plat et constitue un terrain de jeu terrible pour une guérilla face à une armée mécanisée, nombreuse et appuyée par l’aviation.

              Une balade pour le sultan ? Rien n’est moins sûr, car il risque assez vite de se heurter aux désidératas des deux boss du Moyen-Orient. Pour des raisons différentes, Russes et Américains ne peuvent accepter une incursion turque trop profonde. S’ils ont intelligemment refusé de condamner Ankara à l’ONU, c’est avant tout pour garder des atouts dans leur manche quand les choses deviendront sérieuses et qu’il s’agira de mettre un stop définitif aux romanesques élucubrations d’Erdogan. (...)

              Dans le même temps, une délégation (russe) vient d’arriver à Qamishlo, capitale de facto du Rojava, pour s’entretenir avec les dirigeants kurdes. Si, parmi ces derniers, certains continuent de faire l’autruche, préférant perdre leur territoire plutôt que de s’allier « avec le régime »(syrien) , d’autres sont moins bornés et prêts, comme Saint Paul, à trouver leur chemin de Damas..."



              • William 12 octobre 2019 15:51

                @Fifi Brind_acier
                « reloger les 3 millions de réfugiés syriens présents en Turquie »
                ça expliquerait l’allusion à ces réfugiés faite par Erdogan, pris comme ça, l’idée parait judicieuse....


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 18:21

                @William
                La Syrie est détruite, mais les combats ont cessé dans la plus grande partie du pays. Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi le gouvernement syrien ne propose pas à Erdogan de faire rentrer en Syrie les 3 millions de réfugiés ?


              • Cadoudal Cadoudal 12 octobre 2019 18:33

                @Fifi Brind_acier
                J’ai pas vu que la libération de Strasbourg était dans le programme d’Asselineau...lol...

                Manifestation en soutien aux Kurdes de Syrie à #Strasbourg : la tension monte #dnainfos

                https://twitter.com/dnatweets/status/1183009931454226432?ref_src=twsrc%5Etfw

                L’Europe, c’est la paix. Le multiculturalisme, c’est la coexistence de différentes ethnies qui collaborent et dialoguent sans avoir à sacrifier leurs identités particulières. L’immigration, c’est une chance.
                La France, ce Kurdistan ?


              • Cadoudal Cadoudal 12 octobre 2019 18:36

                @Cadoudal

                AH, ça fait plaisir de voir que même quand ils se tapent dessus pour des affaires qui ne nous concernent pas, ils trouvent le temps de s’interrompre un instant dans leur algarade pour lancer un petit "fils de pute" aux policiers venus rétablir l’ordre.

                C’est quand même beau de voir que les importés ne perdent pas le sens des priorités quand les kouffars arrivent pour mettre fin à leur bordel.

                La haine du Souchien et de l’État français comme ciment social et civique de la Nouvelle France.

                https://twitter.com/JeanRegibie/status/1183019874995572736?ref_src=twsrc%5Etfw
                https://twitter.com/AlexLeroy90/status/1183045832687394816?ref_src=twsrc%5Etfw


              • spearit 12 octobre 2019 19:41

                @Fifi Brind_acier
                En échange de ???
                Je ne pense pas que la Syrie ai besoin de demander, les réfugiés finiront par revenir...


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 20:14

                @spearit
                En échange de ???

                En échange de rien, la place des réfugiés syriens qui ont fuit les combats, est en Syrie. Si Erdogan veut les caser le long de la frontière, c’est pour séparer les Kurdes de Syrie de ceux de Turquie, mais l’intérêt de la Syrie est de les récupérer, non ? Mais peut-être qu’ Erdogan ne veut pas, ils lui sont plus utiles en divisant les Kurdes ?


              • William 12 octobre 2019 20:43

                @Fifi Brind_acier
                l’organisation du retour nécessite un accompagnement (le pays est dévasté), or il y a désaccord entre les « puissances » concernant ce conflit, et les occidentaux restent anti-Assad. C’est donc surréaliste, mais on a encore des réfugiées d’une guerre quasi terminée (et certains viendront encore pendant des lustres frapper à la porte).



                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 13:38

                  @samy Levrai
                  Texte intéressant, merci. Les revendications des Kurdes en l’état sont inacceptables pour le gouvernement syrien.

                  "... Ils demandent à la Syrie de leur accorder l’indépendance dans le cadre d’une fédération, mais aussi de maintenir leur contrôle sur les très riches gisements gaziers et pétroliers de la zone qu’ils occupent, qui correspond à un peu moins du quart du territoire syrien. Les Kurdes veulent aussi contrôler totalement l’enclave sans la moindre présence ou activité de l’armée syrienne, sauf à la frontière avec la Turquie ! Damas n’a pas l’intention de devenir un agent frontalier et souhaite reprendre le contrôle de l’ensemble du territoire syrien. Le gouvernement syrien veut que les Kurdes cessent de mettre leurs installations au service des USA et d’Israël, comme les Kurdes irakiens l’ont fait.... 

                  La Syrie est en ruine, toute l’économie est à reconstruire, et il faudrait que l’ Etat syrien se prive des ressources en pétrole et en gaz, pour faire plaisir aux Kurdes ??


                • gnozd 12 octobre 2019 18:14

                  @Fifi Brind_acier

                  Parce que ça fait 100 ans que les kurdes résistent, dans les 4 pays sur lesquels ils sont à cheval, Parce que les Sykes et les Picot qui ont découpé les frontières s’en battaient les couilles.

                  Alors oui, la logique serait de « faire plaisir » aux kurdes, mais ça voudrait dire amputer la Turquie, l’Irak, l’Iran et la Syrie d’un bon quart chacun ! (et par là-même de les priver de la manne pétrolière correspondante !)

                  Et oui...je disais quand tout ça a commencé il y a 7 ans que la prochaine bombe du Moyen-Orient serait le Kurdistan.
                  Eh ben voilà : on y est.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 18:55

                  @gnozd
                  La Turquie, l’Irak et l’ Iran sont d’accord pour céder une partie de leurs pays aux Kurdes ? Pourquoi seulement la Syrie ? Ou bien tout le monde est d’accord pour partager les territoires et la manne pétrolière avec les Kurdes, ou bien tout restera dans l’ état actuel.

                  Pour Erdogan, l’affaire est entendue, les Kurdes sont tous « des terroristes ».

                  Le fait que les Kurdes aient mis leurs forces au service des USA, qui ont détruit l’Irak et la Syrie par mercenaires interposés, et qui menacent sans cesse l’ Iran, ce n’était pas l’idée du siècle pour amadouer l’Irak, la Syrie et l’ Iran, et les apitoyer sur leur sort, non ?


                • Désintox Désintox 12 octobre 2019 15:09

                  Merci pour cet article.

                  Le lâchage des Kurdes, livrés à la barbarie islamiste du dictateur Erdogan, est une honte pour l’occident.


                  • William 12 octobre 2019 16:05

                    @Désintox$
                    « honte pour l’occident »
                    Ceci dit, l’occident a tort quand il intervient quelque part, et il a tort quand il n’intervient pas. La France a condamné l’attaque turque, et avec d’autres pays européens a saisi le conseil de sécurité. Faudrait-il envoyer la troupe ?
                    Les Turcs menacent d’envoyer en Europe les réfugiés qui sont sur son territoire, les Kurdes menacent de renvoyer les mercenaires jihadistes. Il aurait fallu se tenir éloigné de ce bourbier dès le début, au lieu de s’ingérer en soutenant une prétendue « rébellion démocratique » en Syrie.


                  • spearit 12 octobre 2019 19:48

                    @William
                    Il n’a pas fini sa cure... c’est pour ça qu’il est accro


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 octobre 2019 08:45

                    @Désintox
                    L’occident a trouvé très bien de détruire les 3 pays laïques du Moyen Orient, la Libye, l’ Irak et la Syrie, soit disant pour dégager les dirigeants, certes, pas vraiment des démocrates, mais tout en soutenant les dirigeants des pays du Golfe.

                    Les Princes grassouillets du Barhein, du Qatar et de l’ Arabie Saoudite sont plus démocrates que les précédents ?? Pourquoi constamment deux poids, deux mesures ?

                    Les pays occidentaux sont vent debout contre l’indépendance de la Crimée, avec référendum, mais soutiennent la création du Kosovo et la partition du Soudan, qu’ils ont réalisés sans aucun referendum ?? C’est mieux sans referendum ?

                    Ils traitent tous ceux qui sortent de la pensée unique de « fachos », mais ils ont soutenu les néo nazis de Kiev, et ne disent rien quand la Lettonie, pays européen, fête chaque année , la Waffen SS.

                    Leurs incohérences n’empêchent pas les pays occidentaux de faire la morale à la terre entière...


                  • Désintox Désintox 14 octobre 2019 18:16

                    @William
                    Faut-il rappeler que la Turquie est membre de l’OTAN ?


                  • Spartacus Spartacus 12 octobre 2019 15:16

                    Les « Kurdes » comme si c’était un groupe identique et unis...

                    Comme si c’était aussi simpliste de « bons » et « méchants ».

                    C’est bien plus compliqué...

                    Les Kurdes sont sur 3 pays, Iran, irak, Syrie. 

                    Ils sont désunis, ne parlent pas la même langue et n’ont même pas entre eux les mêmes idées.... Il y a des Kurdes Trucs.

                    Le vrai problème est le PKK qui est le détonateur de leurs problèmes et détruit leur cause....

                    Le PKK est un groupe militant de tarés marxistes (genre Farc en Colombie), et en occident on ne fait pas la distinction entre eux et les Kurdes....

                    Il y a autant de différence entre les Kurdes et le mouvement PKK qu’avec les Farc et les colombiens.

                    Les occidentaux ont aidé le PYD, jugé « moins Marxistes et tarés » pour combattre l’état Islamique, mais aujourd’hui ils ne peuvent pas aider les uns sans se compromettre avec les autres...

                    Les Turcs veulent se débarrasser des Kurdes pro PKK et ne font pas de détails.

                    L’occident va pas aller défendre des tarés comme le PKK, mais voudrait bien défendre les Kurdes non-PKK mais ne peux pas sans se compromettre avec des tarés du PKK.

                    Si l’occident intervient, c’est selon le point de vue les associer a des tarés Marxistes...


                    • Désintox Désintox 12 octobre 2019 15:25

                      @Spartacus
                      Ah, vous êtes de toutes les bonnes causes : Trump, Bolsonaro, et maintenant les islamistes.


                    • Spartacus Spartacus 12 octobre 2019 16:37

                      @Désintox
                      vous êtes de tous les raisonnements simplistes. 
                      J’explique que ce n’est pas aussi simpliste que les apparences le laissent paritaire....

                      Les Kurdes sont une mosaïque de gens répartis sur plusieurs régions et selon l’endroit, ils sont assimilés, ou revendicatifs ou neutres.
                      C’est loin d’être une entité identique. C’est plutôt un ensemble de gens très divisés et diversifiés.

                      Par exemple
                      10% des Kurdes combattent pour Daesh et sont des Islamistes.


                    • Désintox Désintox 14 octobre 2019 18:18

                      @Spartacus
                      "Les Kurdes sont une mosaïque de gens répartis sur plusieurs régions et selon l’endroit, ils sont assimilés, ou revendicatifs ou neutres.
                      C’est loin d’être une entité identique. C’est plutôt un ensemble de gens très divisés et diversifiés.
                      "

                      C’est le cas de tous les peuples du monde !


                    • kimonovert 12 octobre 2019 16:05

                      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Kurdes

                      Un coup de Wiki et c’est reparti ! Pour la faire rapide : "Les Kurdes (kurde : Kurd, کورد) sont un peuple de langue indo-européenne, et majoritairement de confession musulmane sunnite qui compterait 30 à 40 millions de personnes vivant surtout en Turquie, en Iran, en Irak et en Syrie.

                      Depuis un siècle, certains Kurdes luttent pour leur autodétermination, afin d’avoir leur propre patrie, le Kurdistan. Tous les États qui abritent une communauté non négligeable de Kurdes s’opposent activement à la création d’un État kurde et craignent de devoir abandonner une partie de leur territoire national.

                      Une émigration récente a entraîné l’apparition d’une diaspora kurde qui est présente dans tous les pays de l’Europe occidentale, aux États-Unis et en Australie. L’ancienne communauté qui vivait près de Kaboul a quitté le pays pendant la guerre d’Afghanistan à la fin des années 1970.

                      Les Kurdes parlent des dialectes proches les uns des autres, tous issus du kurde, langue iranienne. La langue kurde utilise des alphabets différents (arabe et latin) et plusieurs variantes : le sorani au Kurdistan du Sud et de l’est, le kurmandji dans les quatre parties, le zazaki au Kurdistan du Nord. D’autres dialectes sont parlés dans les différentes régions du Kurdistan tels que le lori, le laki, le gorani, etc."

                      Où on apprend, malgré quelques affirmations péremptoires ci-dessus, que
                      - les Kurdes sont un peuple,
                      - de langue indo-européenne,
                      - majoritairement de confession musulmane sunnite qui compterait 30 à 40 millions de personnes,
                      - vivant surtout en Turquie, en Iran, en Irak et en Syrie,
                      - depuis un siècle, certains Kurdes luttent pour leur autodétermination, afin d’avoir leur propre patrie, le Kurdistan.


                      • kimonovert 12 octobre 2019 21:17

                        @p.castor

                        Les cons gagnent toujours, ils sont les plus nombreux ! Essayons de mourir dans l’honneur de nos idées !



                        • Xenozoid Xenozoid 12 octobre 2019 16:50

                          le plus grand kurde du moyen age était l’ennemis des croisé et habitait damas...qui était ce ?

                          ps je m’ennnuis


                          • cevennevive cevennevive 12 octobre 2019 17:36

                            @Xenozoid, bonjour,

                            Saladin ou Salâh al-Din, non ?

                            Puisque vous vous ennuyez, j’ajoute que cette pauvre histoire des Kurdes me fait penser au génocide Arménien. Les Turcs voulaient les territoires occupés par beaucoup d’Arméniens, chrétiens dans leur ensemble et ont réussi à repousser les frontières de l’Arménie.
                            Mais je ne vais pas raconter l’histoire des Arméniens. Je la connais très bien. J’ai connu, il y a longtemps, une vieille Arménienne, ayant réussi à quitter la Turquie enfant grâce à une ONG Etasunienne.
                            Née à Erzurum, Anatolie, au début du 20e siècle, elle avait 15 ans lors de ce génocide.


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 19:12

                            @cevennevive
                            Erdogan vit dans la nostalgie de l’ Empire Ottoman, et il ne rêve que de reconquérir les territoires perdus, risque pas qu’il lâche un morceau de la Turquie aux Kurdes...


                          • covadonga*722 covadonga*722 12 octobre 2019 21:36

                            @cevennevive
                            yep , comme aucun peuple n’est parfait les unités kurdes de l’armée ottomane ont participes activement au génocide arménien.
                            C’est un peuple au tradition guerrière et effectivement déjà depuis Saladin ils ont fait partie en unités constituées de la quasi totalité des armées de la regions , irak iran turquie .Il y en a eu au service de l’Angleterre et Trump se trompe durant la deuxième guerre mondiale des unités kurdes ont servies dans l’armée anglaise 


                          • covadonga*722 covadonga*722 12 octobre 2019 21:40

                            @covadonga*722
                             j’oubliais il y en avait comme supplétifs dans le hashomer qui veillait sur les kiboutzs juifs dans la Palestine jusque dans les années 1920 


                          • cevennevive cevennevive 13 octobre 2019 08:02

                            @covadonga*722, bonjour,

                            « yep , comme aucun peuple n’est parfait les unités kurdes de l’armée ottomane ont participes activement au génocide arménien »

                            Oui Cova, c’est en effet ce que disent et ce que pensent tous les descendants des Arméniens de France !

                            Mais il est de mauvais ton d’en parler...


                          • REMY Ronald REMY Ronald 12 octobre 2019 17:09

                            Bonjour à tous.

                            L’attentionné bavard que je suis voulait boycotter ce débat sur les kurdes syriens

                            (débat que je connais trop bien, l’ayant déjà subi ici très longuement en 2018 sur plusieurs articles de fond, avec presque exactement les mêmes intervenants. Trols ou pas, certains internautes sont particulièrement agressifs. Mais cette agressivité confirme en fait, paradoxalement, le message central de la diffamation qui embrouille ce douloureux dossier kurde).

                            .

                            Pourquoi ne voulais-je plus participer au débat tout d’un coup ce matin ?

                            En tête de l’article, il y avait la photo d’une tête de femme kurde décapitée, brandie fièrement par un islamiste enrôlé dans l’armée Erdogan lors de l’invasion d’Afrine en Janvier-Mars 2018.

                            Elle a été censurée, rendant incompréhensible une partie de mon article.

                            Pourtant, j’avais soigneusement masqué par un bandeau rouge les yeux de la suppliciée.

                            Je n’en veut pas au site Agoravox qui conserve mon soutien et qui n’a fait que se prémunir contre une la loi bobo naïve crétine occidentale que je désire (que nous désirons) voir amendée.

                            .

                            L’amendement souhaité respectera à la fois les victimes, la sensibilité du public et un minimum de bon sens dans la nécessaire information des citoyens.

                            Si l’opinion n’est jamais au courant de l’intensité insoutenable des horreurs, il est normal qu’elle ne réagisse jamais en proportion de ces abominations, et donc il est fatal que les politiques de droite et de gauche ne réagissent pas ou très peu en final, transformant nos Nations européennes en États mollusques égoïstes (ce qui s’est déjà passé en 2016 et 2018)

                            .

                            Pour revenir à cette photo censurée que j’étais prêt à assumer juridiquement

                            L’uniforme était reconnaissable.

                            Le visage de ce criminel était reconnaissable.

                            Mais le Tribunal International que j’avais (que nous avions) réclamé en 2018 ne s’est jamais réuni sur ces crimes de guerre de la troupe islamiste d’Erdogan pourtant mondialement médiatisés.

                            Je désirai qu’à l’occasion de cette troisième invasion, notre pays ne commette pas la même frileuse et pusillanime erreur et n’accorde pas la même scandaleuse impunité à Erdogan. Sinon, les invasions, les saccages, les tortures, les épuration ethniques risquent de se poursuivre à l’infini de génération en génération sur tous les continents.

                            A défaut de faire envoyer une poignée de nos avions se faire éventuellement fracasser sur les S400 russo-turques à titre d’avertissement symbolique (le jour où l’OTAN daignera au moins nous faire la charité des munitions pour sauver ce qui lui reste d’honneur),

                            je vous invite donc à relayer autour de vous la nécessité de faire compiler par un Tribunal International enfin réuni à cet effet pour collationner les photos et vidéos régulièrement retirées des médias papier, télé et web. Nous avions également demandé le 24 Février 2018 sur Agoravox que des photos satellites soient également accumulées lors de la destruction inutile des villages kurdes par les bombes turques . Des « avant-après » démontrant l’évidente volonté de raser toute présence physique et culturelle kurde.

                            .

                            Ayant lancé mon message pour que nos Nations mettent au moins en place un Tribunal international sur les invasions et les saccages de Recep Erdogan dans le Nord de la Syrie,
                            je vous laisse maintenant débattre entre vous.
                            Je vous lirai, bien entendu.
                            Mais,
                            en attendant qu’un minimum de bon sens politique et diplomatique s’insinue dans la tête de notre brillante élite dirigeante de droite et de gauche,
                            je vais prioritairement travailler sur un article économique assez technique(*).

                            =========

                            (*) Ce prochain article proposera d’expérimenter un moyen original pour qu’une partie de la monnaie créé par la Banque centrale soit canalisée, concentrée, orientée réservée à l’économie réelle, à la recherche, à l’investissement, à la création de richesse non artificielle, donc à l’emploi.
                            (et non débouler presque automatiquement dans le gouffre économiquement stérile -voire toxique- de la spéculation).
                            .
                            La difficulté pour cet article sera d’être moins soporifique que certains de mes économiques précédents.
                            A bientôt.
                            Bon débat à tous.
                            Cordialement.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 19:47

                              @REMY Ronald
                              Si je comprends bien, seuls les Islamistes d’Erdogan commettent des horreurs, et tous ceux qui travaillent pour la Coalition occidentale, sont des enfants de chœur !?

                              « Opération Timber Sycamore pour le financement des » rebelles« syriens, les USA sont fortement dépendants de l’argent saoudien. »

                              NB : Quand le New York Times parle de « rebelles », il s’agit de coupeurs de tête islamistes, du même genre que ceux d’Erdogan. Le terme « rebelles » est flou, il sert à faire croire qu’en Syrie, c’est une banale guerre civile entre une opposition révoltée et un vilain dictateur « qui tue son peuple et ne mérite pas de vivre ». Alors que ce sont des mercenaires.

                              En 2013, il y avait plus de 65 000 mercenaires islamistes qui combattaient en Syrie. Et leurs exactions n’ont rien à envier à ceux d’ Erdogan.


                            • kimonovert 12 octobre 2019 21:19

                              @REMY Ronald

                              COURAGE !


                            • Samson Samson 12 octobre 2019 21:38

                              @REMY Ronald

                              « Je désirai qu’à l’occasion de cette troisième invasion, notre pays ne commette pas la même frileuse et pusillanime erreur et n’accorde pas la même scandaleuse impunité à Erdogan...
                              A défaut de faire envoyer une poignée de nos avions se faire éventuellement fracasser sur les S400 russo-turques à titre d’avertissement symbolique (le jour où l’OTAN daignera au moins nous faire la charité des munitions pour sauver ce qui lui reste d’honneur), »

                              Se voilant pudiquement la face sur les tragiques conséquences de l’opération de déstabilisation par l’OTAN de l’Afrikanistan et du Moyen-Orient - ces si prometteurs et fallacieux « printemps arabes » soigneusement orchestrés sur Facebook et Twitter - soit le flux de réfugiés fuyant l’horreur jihadiste qu’elle a sciemment généré aux frontières de l’€urope (je me refuse intellectuellement à croire que nul dans les états-majors ne l’ait anticipé !), ni la France, ni l’€urope - hors quelques piètres gesticulations et autres indignations de bon aloi - ne bougeront pour la très évidente raison qu’elles préfèrent faire sous-traiter par le Sultan l’électoralement très délicate gestion des réfugiés, et que ce dernier tient en conséquence l’€urope par les c. !

                              Quand on tombe à un tel stade d’inconséquence (et d’incompétence), la notion même d’honneur est de longue date déjà rayée du vocabulaire occidental ! smiley


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2019 09:35

                              @Samson
                              Quand on tombe à un tel stade d’inconséquence (et d’incompétence), la notion même d’honneur est de longue date déjà rayée du vocabulaire occidental !


                              D’autant que sur le plan diplomatique, la France et l’ UE, toujours à plat ventre devant oncle Sam, et qui ont su se faire si bien détester par les populations arabes, comptent désormais pour peanuts !

                              Les pays importants au Moyen Orient sont les USA et la Russie, flanquée de la Chine au Conseil de sécurité, et de l’ Iran.

                              Je suppose que l’opération « sauver les kurdes » entre dans une campagne US de dénigrement de la Turquie, qui la mérite amplement, mais ce n’est pas la question.
                              Il y a toujours le « deux poids, deux mesures ».

                              Les bonnes âmes qui manifestent aujourd’hui ne disent rien depuis 5 ans sur le génocide de la population du Yémen, avec l’aide d’armes françaises livrées aux Saoudiens, ou de bateaux fabriqués en France, et qui servent au blocus qui affame les yéménites. 


                            • Samson Samson 12 octobre 2019 19:08

                              "L’avenir des kurdes syriens dépend en fait de l’inébranlable Vladimir Poutine, au sommet de son art diplomatique digne d’un Nicolas Machiavel (et qui, lui, sait autant tenir ses ministères que choisir ses ministres…).« 


                              De fait ! La donne a changé !

                              Dans un contexte d’effondrement économique et global du bloc occidental dont, aussi détestable soit-il, seul Trump semble avoir pris la pleine mesure en tentant de réinstaurer le protectionnisme l’Empire U$ n’a plus les moyens de ses ambitions de gendarme mondialiste et se retrouve dépassé, tant stratégiquement que technologiquement par la Russie et la Chine : le F-35 vendu aux membres de l’OTAN est un fer à repasser volant, les missiles Patriot sont impuissants face aux drones »houtis« , et la Russie a avec un budget militaire 10 x moindre que le budget U$ développé des systèmes de brouillage électroniques vouant satellites et radars occidentaux à la ferraille, des missiles hypersoniques auxquels n’existe pas actuellement de parade, des S300 et S400 extrêmement dissuasifs, ... bref tout moyen de tenir tête à l’hubris occidentale.

                              Et, dans la tentative occidentalo-jihadiste de déstabilisation du Moyen Orient, les valeureux alliés Kurdes se voient, sans surprise et comme bien d’autres avant eux, relégués par les »visages pâles à la langue fourchue" au rang désolant des dindons de la farce.

                              Comme quoi en matière géo-stratégique, mieux vaut se fier à la stratégie d’un bon joueur d’échecs qu’aux promesses inconséquentes d’un flambeur au poker !

                              A méditer peut-être chez tous les serviles vassaux de l’Oncle Sam et dans les couloirs de ses larbins en €urocratie !?  smiley


                              • roman_garev 13 octobre 2019 12:04

                                @Samson
                                « le F-35 vendu aux membres de l’OTAN est un fer à repasser volant »
                                D’ac pour « un fer à repasser », mais sceptique envers « volant » smiley


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 octobre 2019 12:42

                                @roman_garev

                                Quoi ? Il a pas l’option vapeur ? Au prix du bouzin ça craint.


                              • cétacose2 12 octobre 2019 20:36

                                Quand est-ce que cette guerre syrienne prendra fin ?  ..Et bien tout simplement quand Israêl sera réduite au silence.....


                                • cétacose2 13 octobre 2019 07:16

                                  @cétacose2
                                  ........et en cendres !


                                  • goc goc 13 octobre 2019 02:44

                                    Les kurdes syriens me font penser à tous ces collabos qui ont soutenu le régime de Vichy en 1945.

                                    Ils ont choisi le mauvais camps, ils doivent payer leur trahison. Fermez le ban !!


                                    • Ilan Ilan Tavor aka Massada 13 octobre 2019 08:14

                                      Quelques dizaines de réservistes israéliens ont gagné le Rojava par leurs propres moyens pour combattre avec les Kurdes. Il y ont rejoint des soldats d’autres armées amies qui donnent un "coup de main" aux Kurdes.


                                      • prong Cyrus (TRoll de DRame) 13 octobre 2019 14:49

                                        @Ilan Tavor aka Massada

                                        Les kurde ont déstabilisés la syrie , et l’ irak au profit d’ Israël et des occidentaux.
                                        Les kurde sont cette horde de migrant que les turc nous envoit généreusement .

                                        Si israel aime les kurde autrement que comme un outils , il peut ouvrir tout grand ses frontieres et acceuillir les guerillero , ca soulagera l’ europe qui elle n’ as rien a gagner dans le conflit moyen oriental .


                                      • Jonas 14 octobre 2019 16:14

                                        @Cyrus (TRoll de DRame
                                        Quelques extravagances , du sultan turc.

                                        1. Erdogan, Premier ministre. Ahmet Davutoglu , ministre des Affaires Etrangères déclare le 2 février 2013 a la suite d’une frappe israélienne en Syrie . << Je suis indigné qu’un pays musulman soit attaqué et que personne ne réplique pour défendre la dignité de la Syrie.>> Une invasion d’un pays musulman avec de nombreux bombardements ,par un autre pays musulman c’est Halal. 
                                        2. Après les arrachages de six-cents arbres du Parc GEZI qui avait provoqué la la colère des jeunes , et de nombreuses manifestations , suivies de répressions , le sultan turc , avait trouvé le coupable .<< C’est la diaspora la la diaspora juive qui est derrière les protestations.>> 
                                        3.  Le coup d’Etat du maréchal Sissi en Egypte . Erdogan a trouvé le coupable Israël . C’est Israël qui  est derrière la destitution du président égyptien , Mohammed Morsi par l’armée .>> le 20 aout 2013
                                        4. L’ancien vendeur de pains de sésame accuse Israël de génocide ,mais nie celui des arméniens de 1915 par les Ottomans faisant 1,5 millions de victimes .
                                        Mais la meilleure extravagance est pour la fin. 

                                        Pour l’illuminé turc ce sont les musulmans qui ont découvert l’Amérique , pas Christophe Colomb. 
                                        <<Les contacts entre l’Amérique latine et l’islam remontent au XIIe siècle . Les musulmans ont découvert l’Amérique en 1178, pas Christophe Colomb a assuré Erdogan , lors d’un discours télévisé à Istanbul prononcé à l’occasion d’un sommet des chefs musulmans des pays d’Amérique latine organisé par les autorités turques.>> Et il ajoute sûr de lui, << Des marins musulmans sont arrivées en Amérique dès 1178. Colomb mentionne l’existence d’une mosquée sur une colline le long de la côte cubaine.>> sur sa lancée , le sultan turc s’est même dit prêt à participer la construction d’une mosquée à l’endroit cité par Christophe Colomb. « Je voudrais bien en parler avec mes frères cubains , une mosquée irait parfaitement bien sur cette colline aujourd’hui aussi. » Et pourtant, pourtant , tous les livres d’histoires enseignent que Christophe Colomb a été le premier a posé le pied sur le continent américain, alors qu’il cherchait , une nouvelle voie maritime pour pour rallier l’Inde. 


                                      • prong Cyrus (TRoll de DRame) 15 octobre 2019 00:47

                                        @Jonas

                                        http://www.leparisien.fr/international/en-syrie-les-kurdes-laissent-s-echapper-des-djihadistes-francaises-14-10-2019-8172942.php

                                        nos gentils allié KURDE libere les prisoniers ... erdogan , kurde , islamiste meme methode .


                                      • Jonas 15 octobre 2019 09:32

                                        @Cyrus (TRoll de DRame)
                                        C’est la trahison , de l’occident donneur de leçons qui a poussé les kurdes , non pas a libéré les « barbares islamistes » , mais de moins les surveillés du fait des bombardements sans distinction de l’armée turque, qui envahit un pays arabo-musulman , tue , les kurdes musulmans , tout en se déclarant « défenseur de l’islam ». Sans parler du chantage , fait à l’Union européenne ,« donnez-moi , plus d’argent ( 6 milliards d’euros déjà encaissés ) où je laisse passer les réfugiés arabo-musulmans syriens » . Chantage sur les malheureux venant d’un homme qui vante sa religion « de paix et d’amour ». Erdogan a dépensé des sommes folles pour se faire construire , une mosquée en concurrence avec celle de Boutéflika a Alger et celle du feu roi du Maroc à Casablanca. 

                                        J’avais écrit ici , sur AgoraVox , il y a longtemps que le président Trump , a part les Affaires , c’est un homme complètement inculte , homme d’une trivialité incommensurable et d’une ignorance abyssale . Aujourd’hui en abandonnant nos amis Kurdes il a renforcé le dictateur ,Bachar Al-Assad et ses parrains , la Russie et l’Iran. 

                                        Je rends hommage , une fois n’est pas coutume , au journaliste de RFI, Jean-Baptiste Placca, qui contrairement aux journalistes de la presse subventionnée de France , avait il y a quelques mois , fustigé , les pays Africains et les pays arabo-musulmans ,qui se sont réunis à plusieurs reprises pour discuter des affaires du monde , mais pas une seule réunion pour se pencher sur le cas de ces malheureux immigrants , qui se bousculent sur les frontières de l’Europe , quand ils ont la chance de ne pas être absorbés par la mer . Après tout disait le journalistes « ces femmes , ces hommes et ces enfants ,, ce sont vos frères , vos cousins , vos voisins , vos proches alors pourquoi ce silence ? Et pourquoi toujours se défaussé sur les autres ?. » 


                                      • prong Cyrus (TRoll de DRame) 15 octobre 2019 15:01

                                        @Jonas

                                        Les kurde gentil , modéré , democrate , protecteur des minorité c’ est une vaste blague du gorafi smiley.

                                        Sangatte en as accueillis beaucoup , c’ etait des bataille incessante au couteau , 
                                        un proselithisme sunnite incessant .Ainsi que la prise militaire d’ un ferry.

                                        Nos militaire , doivent rentrer , de syrie , du mali et de tout autre theatre d’ OPEX depassant les 96h , on ne repond pas a la guerrilla par une guerre de position .

                                        La seule guerre de position qui peut beneficier a la france , c’ est d’ aligner nos homme en armes aux frontieres exterieur , mais aussi interieurs des zone de non droit des cité.

                                        Ce n’ est qu’ en gagnant la guerre en france , que l’ on pourra se permetre d’ aider a l’ etranger .

                                        Les kurde ont été manipulé par israel , les usa ,l’ arabie saoudite et la « coalition » tout comme daech .

                                        Les turque ont été intégré a l’ otan , les combatre serait egalement une trahison et plus personne ne pourrais faire confiance militairement a l’ otan .

                                        Surtout apres avoir toleré les bombardement d’ israel depuis la zone occupé du golan pour les meme raison (milice au frontiere potentielement terroriste.)

                                        Israel et les usa avait defier l’ iran , mais depuis les drones l’ objectif semble etre la turquie et les kurde , c’ est une grosse erreur les turc sont la deuxieme armée apres la france .

                                        Le sultan est certe un fiéfé salopard , mais les kurde ne valent pas mieux .
                                        Destabilisé des tyran comme sadam hussein , bashar el ashad , khadafi ou autre .

                                        Ne nous as amené que des vague d’ immigration chasser par la guerre et voulant coloniser de nouveau territoire .

                                        Le jour ou israel perd sa guerre , nous serons en plus colonisé par des israelien 

                                        Fermons nos frontiere hermetiquement , stabilisons notre pays , notre economie .

                                        Apres peut etre on pourra s’ impliquer pour essayer de construire la paix au moyen orient , mais la il est important de la preserver et de la reconstruire ici en premier .


                                      • prong Cyrus (TRoll de DRame) 15 octobre 2019 15:03

                                        @Jonas

                                        je te plusoit symboliquement car tu argumente .
                                        les moinseur passant sans argumenter et te repondre sont des enfoiré .

                                        A+


                                      • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2019 15:39

                                        @Cyrus (TRoll de DRame)

                                        Les Kurdes veulent un pays sans Turcs : ce sont des héros de la liberté et des martyrs.

                                        Les Français veulent un pays sans Turcs : ce sont d’insupportables racistes qui n’ont pas compris ce que signifie être réellement Français.

                                        1. Importation de Turcs.
                                        2. Importation de Kurdes.
                                        3. Importation de la guerre turco-kurde.

                                        Cet homme a été blessé lundi soir à Mantes-la-Jolie alors qu’il attaquait, en groupe, une voiture de supporters de l’équipe de football de Turquie,

                                        Sa jambe est dans un tel état que les pompiers estiment qu’il faudra l’amputer.

                                        http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-un-kurde-blesse-a-la-jambe-a-l-issue-du-match-france-turquie-15-10-2019-8173155.php


                                      • Jonas 15 octobre 2019 19:08

                                        @Cyrus (TRoll de DRam)
                                         
                                        Si vous m’aviez lu , depuis un certains temps pour ne pas dire des années , vous aurez su que ,j’ai maintes et maintes fois condamné les interventions des Occidentaux et notamment de la France , dans les pays arabo-musulmans comme Africains. J’ai toujours dit et écrit , qu’il faut les laisser ces pays régler leurs problèmes. Ils sont assez nombreux. Entre les pays Arabo-musulmans et musulmans non arabes et les pays Africains cela fait presque 110 pays.  

                                        Nous nous sommes épuisés depuis les indépendances ratées de ces pays , à vouloir les aider , alors qu’ils sont incapables de diriger leur pays de l’administer d’une manière moderne et convenable. Depuis les indépendance plus de 100 coups d’Etat , de conflits internes , de guerres avec les voisins etc ont jalonné les pays Africains. Plus 86 , pour les pays arabo-musulmans. 
                                         

                                        Nos interventions sollicitées dans ces pays servent à l’opposition quand elle existe pour nous accuser. de tous les maux Et une fois au pouvoir , c’est elle qui nous appelle . au secours Autrement dit ces pays utilisent nos interventions pour ce défausser sur nous et paraître comme des victimes. Je vous fait remarquer , qu’avec la Chine qui achète des terres arables et construit des infrastructures en soudoyant les élites corrompues il n’y a pas de problèmes . Les dif-rigeants de ces pays lorsqu’ils sont renversés ou lorsqu’ils fuient, iis ne se rendent pas en Chine , bien que la Chine soit le premier partenaire de ces pays. Les immigrés non plus, ils savent qu’en chine pas d’Etat providence , ni d’exhiber les droits de l’homme a tout bout de champ , pour terroriser nos dirigeants naïfs et lâches. 

                                        Je vous rappelle que les kurdes forment une Nation sans Etat , par la faute des deux grandes puissances de l’Epoque , France et grande Bretagne qui n’ont pas respecté le traité de Sèvres de 1920. C’est un peuple qui est réparti sur quatre pays , deux musulmans non Arabes et deux musulmans arabes. Ils ont été toujours persécutés , aussi bien par les musulmans arabes que par les musulmans non arabes , bien qu’ils soient musulmans. Le dictateur syrien Hafez Al-Assad père du dictateur actuel Bachar Al-Assad , comme le dictateur d’Irak Saddam Hussin , qui les a même gazés , comme les turcs et les iraniens ne veulent pas d’un Etat Kurde et cherchent et trouvent tous les prétextes pour les persécutés.

                                        Pourtant ce sont les dirigeants de ces pays , qui , veulent un Etat Palestinien , chercher l’erreur. On ne peut être pour une chose et son contraire. 

                                         Le monde arabo-musulman est complexe , il ne faut pas le juger avec les yeux occidentaux, il faut éviter de lui accoler nos manières de voir. C’est là l’erreur de nos dirigeants occidentaux qui mettent tous les pays sur le même plan. Les hommes ne sont pas interchangeables et non pas la même culture.
                                         

                                        Pour Israël , vous pouvez être tranquille , ce petit peuple sait se défendre , comme il l’a toujours fait, même a une période ou le monde arabe , parlait d’une seule voix. Aujourd’hui , ce monde arabe est en vrac et mettra des dizaines d’années pour se reconstruire. 

                                        Pour construire la paix ,comme vous dites , il faut d’abord et avant tout , que les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes et les pays Africains fassent la paix entre eux , se fassent confiance et s’entendent entre eux en commençant par faire du business entre eux. Savez-vous qu’à peine 5% de transactions se font entre eux 


                                      • prong Cyrus (TRoll de DRame) 15 octobre 2019 19:36

                                        @Jonas

                                        Je vous rappelle que les kurdes forment une Nation sans Etat , par la faute des deux grandes puissances de l’Epoque , France et grande Bretagne qui n’ont pas respecté le traité de Sèvres de 1920.

                                        > 1920-2020 le monde a bouger entre temps .

                                        les accord de 2020 ne peuvent être ceux de 1920 .

                                        somme nous a nouveau a la table des negociation , non notre « poids francophone » as disparus du moyen orient culturellement et economiquement .

                                        On ne peut pas etre tenu responsable , alors meme que nos presence labas ne sert plus les interet nationaux .soit on est « coloniaux et on essaye de gerer le bordel , soit on doit etre neutre un peut a la suisse , des conseil oui mais pas d’ interventionisme .

                                        israel aurais put etre la suisse du moyen orient , le kurdistant le deviendra peut etre un jours , mais pour cela il faut areter de les instrumentaliser au profit d’ autre nation .

                                        On parle beaucoup de la trahison de trump ou de l’ europe , mais qu’ en est t’ il de celle d’ israel , il devrait etre en premiere ligne pour soutenir les »gentils" kurde .


                                      • Jonas 19 octobre 2019 15:30

                                        @Cyrus (TRoll de DRame)
                                        Je réitère , mon soutien au peuple Kurde trahit et abandonné par les pays arabo-musulmans parce qu’ils ne parlent pas la même langue et n’a pas le même système de pensée.Par les pays musulmans , parce que le peuple kurde ne veut pas être intégré au système politique archaïque des pays musulmans , pas de démocratie, différence entre hommes et femmes , pas de libre arbitre etc.

                                        Lâchés par les dirigeants occidentaux lâches et peureux , champions des discours philosophiques , qui n’ont pour toute politique , que les droits de l’homme , les bougies , les fleurs et la distribution de l’aide en millions d’euros pour exister. 

                                         Par le locataire de la Maison Blanche , qui écrit des tweets encore plus vite que Lucky Luke ne peut tirer. Ce président des Etats -Unis est le plus inculte depuis la fondation de ce grand pays , en 1776, sa politique étrangère est comme cette girouette qui suit la direction du vent. sans parler de ses félicitations a certains chefs d’Etat , atterrantes et relèvent d’un éprit dérangé. C’est certainement un bon businessman mais un lamentable , homme politique et comme diplomate il est la natation totale. 

                                        Vous n’êtes pas conséquent avec vous même. Vous voulez que les israéliens interviennent , au secours des kurdes. C’est ce que les israéliens intelligemment refusent de faire . Parce que c’est bien ce que les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes attendent pour se lancer dans leurs accusations coutumières a savoir , que tout ce qui bouge chez eux est fomenté par l’étranger et toute manifestation et protestation contre la misère et le mépris qu’ils subissent sont l’oeuvre des Sionistes et des Occidentaux et ceci depuis les premières années de l’indépendance. 

                                        C’est une des raisons pour lesquelles je suis contre les interventions occidentales dam les pays Arabo-musulmans et Africains. Je vous rappelle que Chypre Nord est occupée de puis 1974 , par la Turquie et le Sahara occidental par le Maroc , sans que cela froisse l’honneur des musulmans. 

                                        Les Kurdes sont une Nation/Etat . qui ont leur propre langue , leurs spécificités , leur histoire a la différence des palestiniens. Les Palestiniens ont la même histoire que les pays arabo-musulmans , parlent la même langue , ont la même religion les mêmes moeurs, mêmes coutumes, mêmes traditions ,même origine tribale. Un Etat comme la Jordanie est peuplé a plus de 65% de palestiniens. 

                                        Si les accords de 1920, ne sont plus valables,( sont caducs comme disait feu Arafat) pour quelle raison les pays arabo-musulmans veulent la création d’un Etat palestinien qui n’a jamais existé ? D’autant plus que ces pays arabo-musulmans ( pour qui les palestiniens ne représentaient rien ) ont refusé a l’ONU la Résolution 181, du 27 novembre 1947. Les pays arabes présents lors de cette séance ne faisaient même pas cas de l’existence des palestiniens. ( La Résolution 181 du 27 novembre 1947, précise. 1) Etat Juif-2) Etat ARABE( et non palestinien ) et un Corpus separatum pour Jérusalem.

                                        La preuve après la guerre de 1948 et l’armistice de 1949. L’Egypte s’est accaparée de Gaza et l’a gouvernée de 1949 jusqu’à sa défaite de juin 1967. .
                                        De même que la Transjordanie devenue Jordanie, avait purement et simplement annexé la Cisjordanie et Jérusalem -Est de 1949 a sa défaite de juin 1967. 

                                        Et comme par hasard , les deux pays arabo-musulmans ( Egypte et Jordanie ) n’ont pas eu l’idée de créer un Etat Palestinien pendant les 19 ans qu’ils avaient entre leurs mains les territoires qu’ils réclament avec des cris d’orfraie à Israël. Aucune résolution n’a jamais été déposée à l’ONU, par la Ligue arabe , obligeant les deux pays arabo-musulmans de se retirer des territoires occupées afin de créer un Etat Palestinien. 

                                         En revanche , Il n’a jamais été donné aux Kurdes la possibilité de choisir entre avoir un Etat ou d’être intégrés aux pays arabo-musulmans et musulmans non arabes . Voilà une grande différence. Pour moi , l’Etat Palestinien est une invention que les pays arabo-musulmans utilisent pour faire détourner , des échecs et du chaos où ils se trouvent. Comme par hasard , encore une fois , l’épouvantail palestinien , n’est plus agité devant la situation , que ces pays vivent actuellement. Pourquoi ? 

                                         


                                      • Ilan Ilan Tavor aka Massada 13 octobre 2019 08:15

                                        Sinon, la vie continue, des appareils non-identifiés ont mené hier quatre raids meurtriers contre des installations iraniennes dans la zone de la frontière entre la Syrie et l’Irak, à proximité d’Aboukamal.

                                         

                                        Les dégâts sont importants, il y a de nombreux morts et blessés dans les rangs de l’Armée iranienne, ainsi que dans ceux de ses milices supplétives irakienne et libanaise chiites.

                                        Les sources arabes attribuent l’opération à Israël.


                                        • Jonas 14 octobre 2019 17:38

                                          @Ilan Tavor aka Massada
                                          Bonjour,
                                          Israël , doit sa force et pour longtemps encore grâce a son enseignement , son éducation et sa manière de dispenser le savoir. en plus cette symbiose entre les entreprises privées et les universités , que beaucoup de nos ministres en visite chez vous ont admiré . J’étais présent deux fois dont une fois avec un ministre Fra a Herzilia lors d’un forum sur la haute technologie. 
                                           Israël a deux grandes universités parmi les cents premières au classement de Shanghai. Il faut prendre une loupe pour chercher parmi les 500 les universités arabo-musulmanes et musulmanes non arabes. Pourtant ils sont 57 pays et 1 500 millions d’individus. 

                                          « L’homme disait, André Malrault , n’est pas ce qu’il dit mais ce qu’il fait ». Il faut laisser les arabo-musulmans raconter ce qu’ils veulent , le verbiage est leur seul moyen d’exister. Ils savent sans prendre encore conscience que le monde arabe est dans une seringue.
                                           
                                          Une anecdote . Sur la connaissance le savoir et l’intelligence. 
                                           Un jour lors d’une discussion sur«  l’Art de la guerre, les stratèges et les stratégistes , » avec mon ancien professeur de géopolitique et actuel Président de l’IFRI, Thierry de Monbrial, nous avons abordé la première guerre israélo/arabes de 1948 ; un seul pays contre une coalition de cinq pays Irak/Egypte/Liban/Syrie et la Transjordanie dont le roi Abdallah était le commandant suprême des armées Arabes. 

                                           Le chef d’Etat-Major de l’armée israélienne de l’époque était le général Yaacov Dori, Tsahal , n’était pas très bien équipée en moyen de communication, les chefs de régiments utilisaient de simples téléphones de campagne. Le général Dori connaissait si bien la géographie physique d’israël et à l’aide de la bible , il demandait a ses généraux qui ne connaissent pas encore le pays , de lui décrire simplement le paysage ,et avec cette description , il savait où ils étaient positionnés pour leur envoyer des renforts et des vivres. 


                                        • Ilan Ilan Tavor aka Massada 13 octobre 2019 08:18

                                          Il y a énormément de trafic militaire aérien sur tout le nord de la Syrie, entre les appareils russes, coalisés, turcs et israéliens. On a déjà évité de justesse des combats aériens entre ces armées. Les avions, qui ne coordonnent pas leurs interventions, et qui sont souvent du même type, se croisent fréquemment à quelques centaines de mètres de distance, parfois moins. La situation est terriblement explosive

                                           

                                          Le Président Macron a appelé tôt hier matin Donald Trump pour lui dire "qu’il fallait faire quelque chose dans l’urgence afin de stopper l’avance turque."

                                          source : http://www.menapress.org/


                                          • prong Cyrus (TRoll de DRame) 13 octobre 2019 15:08

                                            @Ilan Tavor aka Massada

                                            Un membre de l’ otan controlé par trump fout le bordel au profit d’ israel .



                                            • kimonovert 13 octobre 2019 10:31

                                              @JL

                                              C’est un problème d’intérêts ! Il faut graduer les menaces et privilégier l’intérêt commun...Dans ce bordel syrien, où est l’intérêt commun au départ ? Secouer la tyrannie d’Assad...Donc cela devient une guerre civile c’est à dire 2 camps et c’est parti, il n’y a plus d’intérêt commun : Assad et Poutine contre FDS et Occident...avec Erdogan qui bouffe à tous les rateliers : Otanisée, la Turquie avec lui trafique des deux bras...Daesh, le pétrole, les armes, les réfugiés et les S400...On se retrouve à la fin de l’empire ottoman ce que n’accepte pas Erdogan l’islamiste...https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-sirice-2016-3-page-29.htm

                                              La Turquie dans OTAN, c’est voulu par les ricains pour contrôler l’accès des soviétiques/ des russes vers les mers chaudes, comme le pion Iran du Shah vers le pétrole...Sauf que les ricains n’ont pas de diplomatie...


                                            • JL JL 13 octobre 2019 10:46

                                              @kimonovert
                                               
                                               ’’où est l’intérêt commun au départ ?’’
                                               
                                               Intérêt commun à qui ? A quelle(s) communautés(s) ?

                                               La « Communauté internationale » ? La majorité de la population française ?
                                               
                                               Dans les milieux qui se croient autorisés à parler pour tout le monde - comprenez les bobos, les lobbies et les médias -, l’expression ’’la majorité de la population’’ est employée dans le même sens que cette fameuse ’’communauté internationale’’ dont parlait Chomsky, pour englober tous ceux qui ne s’opposent pas à leurs projets scélérats, et les distinguer des réfractaires lesquels seront selon la circonstance discriminés, ringardisés, ostracisés quand ce n’est pas calomniés et déshumanisés tout simplement.



                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2019 12:17

                                              @ kimonovert

                                              Secouer la tyrannie d’Assad...Donc cela devient une guerre civile c’est à dire 2 camps

                                              Vous ignorez qu’il est interdit par la Charte des Etats Unis d’envahir un pays qui n’a déclaré la guerre à personne ?? Il faut négocier d’abord, et si le pays a déclaré la guerre, avoir le feu vert des Nations Unies. Aucune de ces conditions n’a été respectée.

                                              Après le 11 septembre, une partie du deep state américain a décidé d’envahir 7 pays : la Somalie, le Liban, l’ Iran, l’ Irak, la Libye, la Syrie, le Soudan.

                                              Et de poursuivre la guerre commencée en Afghanistan, du temps de l’ URSS. 

                                              En Syrie, il n’y a pas plus de guerre civile que de beurre en broche !

                                              C’est une guerre par mercenaires interposés. Depuis le Vietnam, l’opinion publique américaine ne veut plus voir ses boys revenir dans des cercueils.

                                              La bonne idée a été de faire faire les guerres par des abrutis, recrutés par les Saoudiens et shootés au Captagon. 


                                            • prong Cyrus (TRoll de DRame) 13 octobre 2019 17:26

                                              @Fifi Brind_acier

                                              Secouer la tyrannie d’Assad...Donc cela devient une guerre civile c’est à dire 2 camps

                                              Salut fifi , si « cela devient une guerre civile » ... ca implique qu’ avant assad se battait tout seul ...
                                              ou
                                              « ca implique des faction exterieur , donc c’ est une guerre civile » ...

                                              On est dans cette pure « phraséologie lapsus » dans le mondialisme le plus sordide .


                                            • Attila Attila 13 octobre 2019 18:33

                                              @Fifi Brind_acier
                                              Quand on écrit trop vite . . .
                                              « Vous ignorez qu’il est interdit par la Charte des Etats Unis d’envahir un pays qui n’a déclaré la guerre à personne ?? »
                                               . . . on laisse le clavier écrire États-Unis au lieu de Nations Unies.

                                              .


                                            • kimonovert 13 octobre 2019 20:11

                                              @JL L’intérêt commun est la lutte contre le terrorisme islamiste : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Terrorisme_islamiste Vous trouverez surement dans ce lien quelques éléments pour ébaucher une réponse sans ellipse !


                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 octobre 2019 10:18

                                              @Attila
                                              Merci de me le faire remarquer, mais cette adoration des européens pour ce pays de gangsters me fout les boules !


                                            • Cadoudal Cadoudal 14 octobre 2019 10:35

                                              @Fifi Brind_acier
                                              Y a un bon match ce soir au stade d’Afrance du Saindenisistan, les colons Africains contre la Turquie...

                                              Que le meilleur gagne, l’important c’est que les valeurs du foot soient préservées...lol...

                                              L’Australie va se remettre au cricket....

                                              Australie : l’équipe nationale tunisienne de football prise en flagrant délit de vol

                                              Des membres de l’équipe nationale de Foot sont accusés d’avoir volé pour plus de mille dollars de chaussures de sport dans un magasin spécialisé de Perth, en Australie. Une vidéo de sécurité obtenue par Seven News montre les hommes fourrant les chaussures neuves dans leurs sacs. « Ils avaient des vestes personnalisées avec le drapeau de la Tunisie. »

                                              https://youtu.be/RjMdmH5uoW0


                                            • Cadoudal Cadoudal 14 octobre 2019 15:46

                                              @Cadoudal
                                              Le Stade d’Afrance libéré par l’armée Turque et les colons africains, aucune présence indigène tolérée...lol....

                                              http://www.leparisien.fr/sports/football/france-turquie-le-drian-renonce-a-assister-au-match-14-10-2019-8172546.php


                                            • macchia 13 octobre 2019 11:55

                                              Le kurdes ne sont pas en condition de faire subir aux turcs des pertes considérables, ils ont besoin d’armes antichar modernes, mais pour eux il y a l’embargo ; qui a intérêt à le violer ?


                                              • Ilan Ilan Tavor aka Massada 13 octobre 2019 18:20

                                                La Ligue arabe et les ministres des Affaires étrangères du monde arabe ont dénoncé avec sévérité l’invasion du nord-est de la Syrie par l’armée turque et les massacres de Kurdes. Ils accusent Ankara de procéder à une épuration ethnique dans cette région et appellent le président Recep Erdogan à cesser les attaques sans délai.
                                                 

                                                Le ministre égyptien des Affaires étrangères Samah Shukry a accusé la Turquie d’avoir permis le retour en Syrie de groupes terroristes islamiques qui profitent de l’entrée des troupes turques pour remettre le pied dans le nord de la Syrie et y perpétrer des massacres.
                                                 

                                                Redite du génocide des Arméniens en 1912 1million200 milles morts …par les Turcs qui veulent un nettoyage ethno religieux digne des Nazis…


                                                • njama njama 13 octobre 2019 18:28

                                                  @Ilan Tavor aka Massada

                                                  et qui dénonçaient en son temps le nettoyage ethnique de la Palestine par les sionistes ? et l’invasion du Liban par Tsahal puis les actes terroristes menés pas son aviation contra la Syrie, et son aide aux djihadistes de daech  ?
                                                  Franchement en tant qu’israélien vous êtes mal placé pour donner la leçon ! vous feriez mieux de vous taire.


                                                • Ilan Ilan Tavor aka Massada 13 octobre 2019 19:22

                                                  @njama

                                                  « Je suis un enfant kurde, et mon peuple n’a ni d’État pour me protéger ni d’institutions pour me défendre. Mon peuple qui vit sur ce territoire depuis 10 000 ans est déchiré entre les puissants, l’Iran’ l’Irak, la Syrie et la Turquie et tous veulent m’assimiler ou me voir disparaître. Mon peuple a subi les exécutions du Chah d’Iran, les persécutions de Assad, le gazage de Sadam et aujourd’hui le bombardement de Erdogan.

                                                  Mon peuple n’a colonisé aucun territoire, mon peuple ne veut la guerre avec personne, il veut juste vivre en paix. Mon peuple a fait une seule guerre, contre Daech et pour libérer l’humanité entière de la barbarie islamiste. Je suis un enfant kurde, je suis l’enfant de Rojava. Aidez-moi ! « 


                                                • Xenozoid Xenozoid 13 octobre 2019 19:30

                                                  @Ilan Tavor aka Massada

                                                  vous utilisez des enfants ?


                                                • Xenozoid Xenozoid 13 octobre 2019 21:07

                                                  @Ilan Tavor aka Massada

                                                  vous utilisez des enfants ?


                                                • prong Cyrus (TRoll de DRame) 14 octobre 2019 00:36

                                                  @Ilan Tavor aka Massada

                                                  « Je suis un enfant kurde, et mon peuple n’a ni d’État pour me protéger ni d’institutions pour me défendre. Mon peuple qui vit sur ce territoire depuis 10 000 ans est déchiré entre les puissants, l’Iran’ l’Irak, la Syrie et la Turquie et tous veulent m’assimiler ou me voir disparaître. Mon peuple a subi les exécutions du Chah d’Iran, les persécutions de Assad, le gazage de Sadam et aujourd’hui le bombardement de Erdogan.

                                                  Mon peuple n’a colonisé aucun territoire, mon peuple ne veut la guerre avec personne, il veut juste vivre en paix. Mon peuple a fait une seule guerre, contre Daech et pour libérer l’humanité entière de la barbarie islamiste. Je suis un enfant kurde, je suis l’enfant de Rojava. Aidez-moi ! « 


                                                  >solution d’ israel , ...vendre le dome de fer :)


                                                • Ilan Ilan Tavor aka Massada 13 octobre 2019 19:43

                                                  Le dictateur islamiste #Erdogan est maintenant libre de massacrer les #Kurdes à coups de frappes aériennes, et de roquettes et son armée pilonne depuis mercredi ces combattants remarquables qui ont été INDISPENSABLES à LA LUTTE CONTRE l’ÉTAT ISLAMISTE.
                                                  Les Kurdes, ces hommes et ces femmes ont mené en première ligne UNE GUERRE que ni la France, ni l’Union européenne, ni les Etats-Unis ne voulaient LIVRER AU SOL ! - Pourtant, sans les assauts des Kurdes sur les bastions terroristes, #Daech n’aurait pas été vaincu, ni à Raqqa ni ailleurs.

                                                  Alors que des réservistes de #Tsahal appellent à aider le peuple Kurde que font les pays de la #coalition internationale ??

                                                  Les Kurdes sont nos alliés contre le Terrorisme nous n’avons pas le droit de les abandonner !

                                                  #jesuisKurde #stopErdogan #sauvonslesKurdes


                                                  • Xenozoid Xenozoid 13 octobre 2019 21:12

                                                    @Ilan Tavor aka Massada

                                                    from israel with love, old trick to use children


                                                  • prong Cyrus (TRoll de DRame) 13 octobre 2019 23:39

                                                    @Ilan Tavor aka Massada

                                                    Grace aux attaque d’ israel contre les force syrienne , ou libanaise .

                                                    Les Turc on put exploiter le précédent juridique
                                                    et attaquer a leur tour dans le cadre de la lutte contre le terrorisme (sic).

                                                    Bravo la pseudo democratie du MO


                                                  • Ilan Ilan Tavor aka Massada 14 octobre 2019 08:13

                                                    @Xenozoid
                                                     
                                                    Je suis un enfant kurde qui mérite de vivre comme tous les enfants de ce monde. Je sais que cela vous laisse indifférent, ce ne sont que des kouffars n’est-ce pas ?
                                                     
                                                    http://free-pictures-hosting.org/upload/2019-10-14-08-06-11-845534-72166528-10219831098665744-2453631111587168256-n.jpg


                                                  • prong Cyrus (TRoll de DRame) 14 octobre 2019 14:08

                                                    @Ilan Tavor aka Massada

                                                    Désinformation totale ... tu as le premier prix de la fakenews.
                                                     LES KURDE SONT DES TERRORISTE ISLAMIQUE


                                                  • prong Cyrus (TRoll de DRame) 14 octobre 2019 14:32

                                                    @Cyrus (TRoll de DRame)

                                                    explique Fabrice Balanche, géographe et maître de conférences à l’Université Lyon-2. De fait, en 1915, les tribus kurdes, de confession musulmane, ont participé au génocide contre les Arméniens, de confession chrétienne. (source)

                                                    >israel , kurde , daech , alnostra , il faut arrêter de sauver des terroriste .


                                                  • roman_garev 13 octobre 2019 21:41

                                                    Chers lecteurs,

                                                    Rassurez-vous et oubliez tout ce délire vomi dans l’article et dans les commentaires des massadas.

                                                    Les Kurdes rendent, sans un coup de feu, au gouvernement légitime syrien du Président Assad tous les territoires du pays qu’ils ont occupées et pillés sous prétexte de leur soi-disant lutte contre les terroristes. L’Armée Arabe Syrienne est déjà à Manbige, durant la nuit et le lendemain elle va libérer, épaulée par les Forces aérospatiales russes, la partie Est du pays (trans-Euphrate) occupée jusque-là par des bandes vertes et kurdes.

                                                    Les Amerloques (et leurs sbires de la soi-disant coalition contre les terroristes), coincés entre les Turcs et les Syriens, n’aspirent qu’à sauver leur peau.

                                                    Un seul petit mois est concédé aux Yankees (devinez par qui) pour s’évacuer de la zone occupée d’At-Tanf (à la frontière jordanaise). Après quoi l’occupation de la Syrie par l’Occident et leurs bandes armées prendra fin.

                                                    Les rémys et les massadas peuvent vociférer à leur aise, cela ne changera pas la mise.


                                                    • REMY Ronald REMY Ronald 14 octobre 2019 00:00

                                                      13/10/2019 22:11 | AFP

                                                      Syrie : les Kurdes s’allient à Damas face à l’avancée des forces turques

                                                      Dimanche, le régime de Bachar al-Assad, qui avait dénoncé l’opération d’Ankara, a annoncé l’envoi de troupes dans le Nord pour « affronter » l’« agression » turque.

                                                      Peu après, les Kurdes ont dit avoir conclu un accord avec Damas pour un déploiement de l’armée syrienne près de la frontière "en soutien aux Forces démocratiques syriennes (FDS)« , dominées par les YPG.

                                                      ===========================================

                                                      NDC / Quid de la protection aérienne des troupes de Bachar Al Assad face aux turcs ?

                                                      Afin d’éviter de froisser son nouvel allié Recep Erdogan

                                                      (a qui les russes ont fourni les redoutables missiles sol-air dernier cri S400),

                                                      Vladimir Poutine adopterait une position »neutre" quant à l’interdiction du ciel dans cette zone.

                                                      Si elle est officialisée, cette neutralité russe aura une conséquence immédiate :

                                                      En raison de la défection américaine, la protection aérienne des troupes de Bachar El Assad montées sur la frontière turque en soutien des forces kurdes pourrait être laissée à...

                                                      ...l’aviation française !

                                                      .

                                                      1ere question :

                                                      L’objectif de ce Tsar stratège (digne de Nicolas Machiavel) serait-il de tester en grandeur nature l’efficacité des missiles turco-russes S400 sur le dos des chasseurs bombardiers français ?...

                                                      2ème question :

                                                      Comment s’organiseraient les indispensables satellites de l’OTAN dont bénéficient à la fois les français et les turcs ?...

                                                      (comme les européens sont progressivement devenus majoritaires au sein de la direction de l’OTAN, une difficile et décisive séance diplomatique préparatoire devra s’entamer à l’Ouest)


                                                      • Ilan Ilan Tavor aka Massada 14 octobre 2019 07:55

                                                        @REMY Ronald
                                                         

                                                        Les forces gouvernementales syriennes sous couverture aérienne russe sont parvenues à Hasake [voir carte précédente], elles se trouvent à une trentaine de kilomètres seulement des premières unités turques et ex-al Qaëda.

                                                        A partir de l’Ouest, à l’orée de la zone de Manbij, les chars syriens ET RUSSES se disposent en ordre de bataille.

                                                        Les Turcs se regroupent en face à partir de Jarabulus. Des convois ont quitté la ville et se dirigent vers le Sud.

                                                        Les YPG annoncent avoir repris le contrôle total de Ras al Ayn.

                                                         

                                                        source : http://www.menapress.org


                                                      • leypanou 14 octobre 2019 09:25

                                                        @REMY Ronald
                                                        serait-il de tester en grandeur nature l’efficacité des missiles turco-russes S400 sur le dos des chasseurs bombardiers français ?...

                                                         : j’ai hâte de voir çà.

                                                        Ce serait encore mieux si des F-35 se mêlent de la partie.


                                                      • roman_garev 14 octobre 2019 09:44

                                                        @REMY Ronald
                                                        Vous persévérez dans vos errements.
                                                        « Erdogan... à qui les russes ont fourni les redoutables missiles sol-air dernier cri S400 »
                                                        Les militaires turcs qui vont opérer les S-400, se trouvent à l’heure actuelle en Russie en cours de recorversion. Leur formation devrait être terminée en janvier 2020. De sorte que les S-400 fournis à la Turquie restent pour le moment inopérationnels.

                                                        « la protection aérienne
                                                         des troupes de Bachar El Assad montées sur la frontière turque en soutien des forces kurdes pourrait être laissée à...

                                                        ...l’aviation française ! »

                                                        Inutile de crier des stupidit/es incohérentes.

                                                        Primo, Bashar El Assad n’a aucun besoin d’une aide française et ne l’acceptera jamais. C’est simplement insensé.

                                                        Secundo, l’Armée Arabe Syrienne est et sera protégé en air par les Forces aérospatiales russes.

                                                        Tertio, l’Élysée ne pense qu’au retrait, et le plus rapide, de ses forces de la Syrie.


                                                        Parlez des choses que vous êtes sensé de connaître.


                                                         


                                                      • njama njama 14 octobre 2019 12:27

                                                        @roman_garev

                                                        bien d’accord avec toi...
                                                        On verra comment Jupiter s’y prendra pour les sortir de là... où ils n’auraient jamais dû s’y trouver

                                                        Les militaires français pris au piège en Syrie
                                                        Réseau Voltaire | 14 octobre 2019

                                                        https://www.voltairenet.org/article207886.html

                                                        Les Kurdes n’avaient d’utilité pour les US comme pour la France que d’œuvrer à la partition de la Syrie pour le bonheur du sionistan, mais... manque de pot c’est raté... et les Kurdes syriens sécessionnistes se retrouvent gros-jean comme devant retour à la case départ.

                                                        Il est juste logique qu’ils reprennent le chemin de Damas qui ne les a jamais abandonnés


                                                      • Samson Samson 14 octobre 2019 13:05

                                                        @REMY Ronald
                                                        Le scénario suit son cours comme papier à musique, la diplomatie russe placant magistralement ses pions et accentuant sa crédibilité à chaque étape :
                                                        Les U$A jettent l’éponge et se retirent, contraignant leurs alliés à faire de même.
                                                        Les forces du Sultan attaquent les Kurdes syriens et, par la menace d’un afflux massif de réfugiés, limitent les réactions €uropéennes et françaises aux pures protestations et gesticulations d’usage.
                                                        La Russie et la Chine bloquent toute résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU pour mieux jouer leur propre partition.
                                                        Faute d’avoir été rapatriés et jugés en bonne et due forme dans leur patrie d’origine, les jihadistes détenus par les Kurdes se font la malle et recouvrent toute liberté et puissance de nuire en Europe ou ailleurs.
                                                        Les Kurdes trahis par l’OTAN se voient contraints de négocient avec Assad l’intervention de l’armée syrienne.
                                                        Au premier accrochage sérieux entre les armées turques et syriennes, Assad demande le soutien aérien et anti-aérien russe.
                                                        Poutine, qui si on s’en réfère aux séquelles de l’avion russe abattu par l’aviation turque - semble tenir depuis le Sultan par les c., le contraint à ravaler ses ambitions territoriales.
                                                        La Syrie recouvre son unité territoriale, l’OTAN perd toute crédibilité quand à sa stratégie et à la fiabilité de ses engagements, la diplomatie occidentale se couvre de ridicule et Poutine accroît d’autant l’aura de la diplomatie russe au Moyen-Orient.
                                                        Ajoutons encore pour la bonne bouche que toute sanction économique U$ ou occidentale contre le Sultan accentuera son rapprochement et sa dépendance économique avec la Russie.

                                                        A suivre ...


                                                      • kimonovert 14 octobre 2019 09:26

                                                        C’est un problème d’intérêts ! Il faut graduer les menaces et privilégier l’intérêt commun...Dans ce bordel syrien, où est l’intérêt commun aujourd’hui ? Pour la Russie, mettre en branle une zone d’interdiction aérienne pour diplomatiquement assurer son allié syrien de son « soutien indéfectible » et son client turc de son amitié « non moins indéfectible » lui évitant l’erreur du siècle ! Cela nuance mieux , le concept de « allié » et celui de « client » ! Bref, contrôler les entrées du boxon à la place des ricains. A impérialiste, impérialiste et demi ? Et les Kurdes dans tout ce merdier ? Accessoirement, passer entre les bombes et les obus...Allez on y croit...

                                                        PS : j’attends l’analyse de ce nouveau complot par l’autre bord !


                                                        • kimonovert 14 octobre 2019 09:29

                                                          Ben voilà...C’est déjà fait avec un spécialiste du bac à sable ! Quel stratège !


                                                          • Jonas 14 octobre 2019 11:33

                                                            Pour les Kurdes !

                                                            Ce magnifique peuple dont François Hollande a parlait lors de sa visite : « Le Kurdistan Irakien est un exemple de ce que les communautés peuvent faire ensemble ,comment elles peuvent vivre ensemble ». Oui, ce peuple , a sauvé de la mort certaine, en accueillant des chrétiens, des yezidis et des musulmans chiites et sunnites, sur son territoire libéré. 

                                                            Parler d’un Etat Kurde est un tabou , chez les arabo-musulmans comme chez les musulmans non arabes. Le syndicat des chefs d’Etat Arabes , que l’on nomme « Ligue Arabe » vient de le démontrer . Ce syndicat condamne l’invasion de la Syrie , mais ne dit rien sur les bombardements et les morts causés par l’armée turque. 

                                                            Le peuple kurde femmes et hommes ont combattu , non par le terrorisme aveugle en tuant des innocents et en se protégeant, derrière les femmes et les enfants, ils se sont battus face aux djihadistes les armes a la main et ont sacrifié plus de 11 000 des leurs , pour chasser les hordes sauvages de l’Etat islamique , cet Etat islamique qui a été aidé par certains Etats du Golfe comme le Qatar , l’Arabie saoudite et la Turquie du frère musulman Erdogan, qui laissait ouvertes ses frontières en fournissant armes et médicaments aux barbares islamiques ( voir les vidéos de la supercherie du sultan turc et la condamnation des journalistes qui ont ont montré le double jeu du Frère musulman. 




                                                            • njama njama 14 octobre 2019 12:17

                                                              Comme c’est comique ! le retour de manivelle d’une alliance franco-kurde interlope made in BHL

                                                              Les militaires français pris au piège en Syrie
                                                              Réseau Voltaire | 14 octobre 2019

                                                              https://www.voltairenet.org/article207886.html

                                                              ben on va pas pleurer qu’ils se retrouvent dans de sales draps...


                                                              • Samson Samson 14 octobre 2019 14:34

                                                                @njama
                                                                Comme d’habitude, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
                                                                Et  comme pour la féroce répression des Gilets Jaunes , ce sera sans surprise au nom des valeurs « humanistes » de l’€urope que « BHL Sharia Express » et autres prêcheurs de haine et du sang versé par les autres nous justifieront une fois encore en long, en large et en détail sur tous les médias mainstream les monceaux de cadavres, les colonnes de réfugiés et toute la misère humaine suscités par leur propagande.

                                                                Pas compliqué : élu par Moscou, le « populiste » Trump est un traître, qui n’a pas jugé utile de prolonger « ad libitum » une campagne militaire déjà perdue, comme en Afghanistan et partout où prévaut encore la délirante stratégie du chaos menée par l’OTAN.

                                                                Et face à une populace qui tant ici qu’Outre-Atlantique n’est plus même reconnaissante à ses maîtres de leurs bons soins, n’est il temps pour sauver les valeurs « démocratiques » et humanistes de lui imposer le bon sens contre lequel elle pousse maintenant l’outrecuidance jusqu’à « mal » voter ??? Nul doute que nos médiacrates applaudiront chaleureusement !


                                                              • Jonas 14 octobre 2019 12:29

                                                                Pour les Kurdes , ce magnifique peuple , oublié, par le traité de Sèvres de 1920 , qui prévoyait un Etat. Les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes qui nous rebattent les oreilles pour un« Etat Palestinien » inventé , refusent la création d’un Etat kurde. Pourquoi ? Y a t-il des bons musulmans et d’autres qui le sont moins et qui décident de cela ? 

                                                                Un peuple de + de 40 millions de personnes n’a pas droit a un Etat ,parce que les pays musulmans (OCI) qui font la loi a l’ONU,( 30% de l’assemblée générale ) s’opposent à toute discussion concernant ce peuple, a cheval sur la Syrie entre 5 à 10%. L’Irak, 15%.Turquie 40%, Iran 15 %.+ une diaspora ,répartie , en Russie-Israël-Amérique du nord et Europe Occidentale. 

                                                                Comment Erdogan le« Frère musulman, » a reçu deux décorations , pour la défense des musulmans dans le monde, tout en massacrant les musulmans chez lui et en envahissant un pays musulman en bombardant des kurdes musulmans. 

                                                                1. Arabie Saoudite.En 2010 ,le roi Abdallah d’Arabie « saoudite a décerné au Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan l’une des décorations les plus prestigieuses du royaume,  le prix international du roi Fayçal  pour << Services rendus à l’islam.>> Le prix était composé d’une médaille en or de 200g et d’un chèque de 200 000 dollars ?
                                                                2.  Libye. Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan ,a reçu lundi 26 décembre 2010 , le Prix Kadhafi international des droits de l’homme pour la défense de l’islam. Dans un discours au cours de la cérémonie organisée en présence de plusieurs hauts responsables du corps diplomatique accrédité en Libye. Le Premier ministre Erdogan déclare : << Nous ( musulmans ) aimons l’être humain sans aucune discrimination indépendamment de ses confessions , de couleur de sa peau, de sa langue et de sa race ( ?) . Nous aimons l’être humain parce qu’il est un être humain et nous n’avons aucune discrimination dans notre civilisation islamique. ’Par ailleurs il a  , condamné les campagnes de diffamation contre l’Islam et les musulmans à travers le monde , qualifiant le phénomène de -d’Islamophobie et de » Crime contre l’humanité.>> Pour ce beau discours de 2010, le vendeur de pains de sésame à Istanbul , a reçu un chèque de 250 000 dollars. 
                                                                3. Question : Doit-il rendre la médaille et les chèques à une oeuvre de charité musulmane , puisque 9 ans après il tue des musulmans ? 

                                                                • REMY Ronald REMY Ronald 14 octobre 2019 12:59

                                                                  Situation militaire sur chaque partie du front turc.

                                                                  .

                                                                  A l’Ouest, en coordination avec les kurdes, les troupes du gouvernement syrien ont déployé leurs chars tout le long de la frontière turco-syrienne jusqu’à l’Euphrate. La totalité de la zone de Manbij est dorénavant protégée.

                                                                  .

                                                                  Au centre Ouest de la percée en « trident » de l’invasion turque, la zone occupée de Tall Abyad s’est élargie vers Hamam et Suluk (capturées) avec une pointe coupant l’autoroute M4 reliant Ain Issa au centre Ouest (où se trouvent encore quelques éléments américains en partance) à Tal Tamr (centre Est où viennent d’arriver les premières troupes de Damas) en provenance de la base gouvernementale syrienne d’Asakah.

                                                                  .

                                                                  Au centre. La pointe du trident invasif central turc (zone occupée de Sharat Tall Musa à Halidiye) a étendue sa zone de contrôle de l’autoroute M4.

                                                                  .

                                                                  Au centre Est. La pointe Est de l’assaut en trident turc, malgré les bombardements intensifs, a échoué dans sa tentative de prendre Ras al Ain. Bloqué par les SDF (YPG kurdes + autres communautés), les turcs et leurs supplétifs islamistes n’ont également pas pu pénétrer en profondeur vers l’autoroute M4. Ils tentent de rejoindre la pointe centrale du trident militaire turc (occupation de Tall Khinzir et Tal Bilal).

                                                                  .

                                                                  Des troupes de Damas arrivent en renfort de cette surprenante résistance kurde à partir de la base gouvernementale syrienne de Tall Tamr.

                                                                  .

                                                                  A l’Est. Toute la frontière jusqu’à Al Maliki (extrême Est) est maintenant sécurisée par la coordination des SDF(YPG) et des troupes de Damas en provenance de la base gouvernementale syrienne de Al Qamishly.

                                                                  .

                                                                  Sur la totalité du front, les troupes de Dammas et les SDF(YPG) fraternisent au grand soulagement des populations qui manifestent à chaque fois leur joie. Paradoxalement, au même moment, les journalistes étrangers poursuivent leur fuite hors de Syrie dans le sillage des derniers éléments américains en partance.

                                                                  .

                                                                  Bilan global résumé de la situation :

                                                                  .

                                                                  Recep Erdogan, Donald Trump et les médias européens ont gravement sous estimé trois éléments :

                                                                  1) La détermination et la surprenante résistance des SDF(YPG).

                                                                  2) La capacité de collaboration entre les troupes de Damas stationnées depuis des années dans les 3 bases d’Asakah, Tall Tamr et Al Qamishly (en plein cœur du territoire autonome kurde) et les YPG qui ont toujours pris un très grand soin à les respecter. Cela paye maintenant...

                                                                  3) La vitesse d’intervention à partir de l’Ouest (également surprenante) des troupes gouvernementales de Damas.

                                                                   

                                                                  NB/ Damas n’a semble t-il pas trop tenu rigueur du violent « incident » de 2018 dans la zone pétrolière de Deir ez Zor (Sud-centre, où le fameux régiment de mercenaire russes « Wagner », en pointe d’un assaut nocturne, après avoir traversé l’Euphrate pour s’emparer de la zone pétrolière, avait été étrillé par les YPG et alliés).

                                                                  .

                                                                  Conclusion géopolitique envisagée :

                                                                  .

                                                                  La situation sur le terrain semble démontrer spectaculairement que pour Recep Erdogan, c’était l’invasion de trop. Le gouvernement de Damas, qui avait dans les 3 cas immédiatement et sévèrement condamné ces 3 invasions ne pouvait se permettre de perdre à nouveau la face. Maintenant dangereusement exposée et encerclée, la soldatesque turco-islamiste va devoir rebrousser chemin. Si possible AVANT de payer enfin (sur le terrain syrien à défaut du tribunal International) leurs crimes au cours des deux premières invasions de 2016 et 2018.

                                                                  .

                                                                  Abdullah Öcalan : Parce qu’ayant sagement apaisé depuis 20 ans le programme politique du PKK (et su le faire appliqué sur l’ensemble du Rojava), Öçalan  devrait connaître dans quelques années, après des pourparlers de paix avec Ankara, le sort de Nelson Mandela.

                                                                  .

                                                                  Bachar Al Assad est de facto réconforté dans son autorité de chef de l’Etat Syrien.

                                                                  .

                                                                  Recep Erdogan (qui a de tout temps fomenté avec les islamistes pour obtenir le départ du dirigeant laïc de Damas) sortira de facto politiquement et diplomatiquement diminué. Il va finir évincé par ses compatriotes turcs, fatigués de sa théocratie agressive et des lourds dégâts économiques de sa politique.

                                                                  .

                                                                  Donald Trump et Les USA sont totalement décrédibilisés pour une longue période.

                                                                  .

                                                                  Emmanuel Macron a sauvé de justesse l’honneur diplomatique de la France, malgré le calamiteux aveuglement du gouvernement Hollande à l’époque. Malgré l’incroyable incompétence qui a suivi avec le Ministre des Affaires Jean-Yves Le Drian (symbolisée par sa munichoise allocution officielle du 19 Mars 2018 contre le vote unanime de bon sens du Parlement Européen le 8 Février 2018).

                                                                  .

                                                                  Vladimir Poutine sort grand maitre géopolitique de la région, après avoir fichu une belle pagaille dans l’OTAN (que les européens maintenant majoritaires vont sans doute réformer).

                                                                  .

                                                                  Tout cela se passera dans un délai que les médias « mainstream » commenteront une fois qu’ils seront de retour en Syrie (les internautes de Agoravox devraient leur envoyer un texto… smiley

                                                                   

                                                                  Lien d’une de mes sources militaires (hélas généralement en anglais ou en arabe. Désolé).


                                                                  • Samson Samson 14 octobre 2019 13:24

                                                                    @REMY Ronald
                                                                    Merci pour le lien !
                                                                    "Emmanuel Macron a sauvé de justesse l’honneur diplomatique de la France,"
                                                                    Hors que Mélenchon lui demande de renouer avec Assad et de soutenir l’armée syrienne, ...

                                                                    Pour le reste, j’ai déjà réagi plus haut !
                                                                    Cordiales salutations à vous ! smiley


                                                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 octobre 2019 14:52

                                                                    Des nouvelles du front !

                                                                    "... Chose impensable il y a peu, les soldats américains sont en contact avec leur homologues syriens pour que la passation des bases, notamment à Manbij, se déroule sans anicroche ! McCain doit se retourner dans sa tombe... Les habituels trolls pro-turcs, l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme par exemple, ont bien tenté de semer la zizanie en inventant des bombardements de l’USAF sur les convois syriens mais l’intox a fait flop.

                                                                    Concrètement, sur le terrain, où en sommes-nous ? La situation varie d’heure en heure mais on peut établir les faits suivants :

                                                                    • L’armée syrienne est déjà déployée à Manbij, notamment autour de la ville même pour décourager toute incursion turco-barbue.
                                                                    • L’armée syrienne devrait arriver sous peu à Kobané, scellant définitivement l’Ouest du Rojava (en violet sur la carte).

                                                                    Dans ces deux dernières villes, la nouvelle a été accueillie avec joie par les loyalistes mais aussi, partiellement, par les Kurdes qui voient avec soulagement arriver une force d’interposition les protégeant d’un massacre annoncé. Assad est un moindre mal, entend-on souvent, d’autant plus que le patronnage russe inspire confiance.

                                                                    Face à la menace turque, les Kurdes ont, semble-t-il, capitulé complètement leurs rêves d’autonomie. Si tout se passe par la suite comme prévu (méfiance tout de même), Damas vient théoriquement de récupérer en quelques heures un quart de son territoire  ! On aurait le vertige pour moins que ça...

                                                                    En sus d’Erdogan, qui voit s’effondrer ses folles espérances néo-ottomanes, un autre dirigeant de la région a dû passer une bien mauvaise nuit : Bibi la Terreur. L’arc chiite, cause indépassable de la guerre qui ensanglante la Syrie depuis 2011, est sur le point d’être reconstitué en un claquement de doigt. Les Iraniens sont pliés de rire.

                                                                    Reste à voir comment se déroulera la prise de contact entre les Turcs et leurs proxies barbus d’un côté, l’armée syrienne de l’autre. Si certains sont optimistes et pensent qu’un accord est en train d’être concocté par le Kremlin pour éviter un choc trop brutal, d’autres éléments laissent penser le contraire. Sur les réseaux sociaux (ça vaut ce que ça vaut), les appels se multiplient pour « repousser l’envahisseur turc » et lui faire repasser la frontière, libérant au passage les zones récemment conquises par Ankara. Un bombardement aérien aurait déjà eu lieu sur une colonne pro-turque, faisant pas mal de dégâts. On imagine que l’avion n’était ni américain ni russe..."


                                                                    • Samson Samson 14 octobre 2019 18:05

                                                                      @kimonovert

                                                                      D’autant que grâce soit rendue à la perfide Albion, toujours empêtrée dans l’interminable saga de son Brexit , l’€urope n’a pas même été capable de convenir d’un embargo sur les armes !
                                                                      ... et que pour tempérer sa légitime indignation, l’enjeu stratégique que représente l’appartenance de la Turquie à l’OTAN qui a échoué à renverser Erdogan justifie bien des renoncements et de honteux retournements de vestes.

                                                                      Mais c’est sûr : quand nos politiciens n’ont rien de mieux à proposer, la perspective d’annuler un match de foot devrait faire frémir le Sultan au point de mettre un terme définitif à ses velléités expansionnistes !
                                                                      Le plus drôle c’est alors que le petit Monarc se voit contraint d’appeler à sa rescousse Vlad le vampire l’embarras de la médiacratie à nous informer de l’étendue tant du désastre que de l’évidente impuissance occidentale à ramener ne serait-ce qu’un semblant d’ordre dans ses propres rangs.

                                                                      Il fût un temps, pas si lointain, où la France était souveraine et représentait une voix qui comptait dans le concert des nations ! Cherchez l’erreur ! smiley




                                                                        • Ruut Ruut 15 octobre 2019 07:33

                                                                          Vue que la Turquie est probablement la quatrième puissance militaire mondiale, que ses troupes sont Nationalistes et donc motivées, la France étant descendue à la 5eme ou 7eme place depuis sa fusion à l’UE (avec ses Nationalistes exterminés et chassés par le pouvoir en place), et que les USA se sont désengagés, rien ne se fera, sauf si la Russie prend parti, mais vue que la Turquie va probablement s’équiper de système de défense Russe, peu de chance que la Russie prenne partie.

                                                                          La Turquie est un pays développé équipé d’armement ultra moderne.
                                                                          D’ailleurs c’est ce qui garantit la sécurité de toute Nation, une armée puissante.
                                                                          Toutes les nations sans armée puissance se sont vues asservies au cour de l’histoire.

                                                                          L’armée c’est la seule chose qui garantie l’intégrité Nationale.

                                                                          Qui veux asservir une Nation Corrompt son armée (ses têtes).


                                                                          • Ilan Ilan Tavor aka Massada 15 octobre 2019 08:01

                                                                            Il y a certainement un accord secret entre la Turquie et la Russie.

                                                                             
                                                                            Dans cet accord Erdogan aura sa bande de sécurité qui couvrirait quelques 150km entre Kobane et Ras al Ayn, sur une profondeur de 40km en Syrie et qui lui permettra de ne pas perdre la face aux yeux de son opinion publique.
                                                                             
                                                                            Et cela donnerait l’occasion à Poutine de remettre à Assad la majeure partie du Rojava, qu’il aurait été bien incapable de récupérer avant l’invasion turque.
                                                                             

                                                                            Les grands perdants de cette histoire sont bien évidemment les Kurdes mais aussi les Européens, les Américains, les Israéliens et les Arabes sunnites, qui perdent un allié fidèle avec les Kurdes et l’accès à une zone géographique stratégique au cœur du Moyen-Orient.

                                                                             

                                                                            Mais comme on sait, rien n’est jamais figé dans cette région smiley


                                                                            • kimonovert 15 octobre 2019 08:28

                                                                              Pas de « nouvelles » du complot ce matin ?


                                                                              • REMY Ronald REMY Ronald 15 octobre 2019 11:51

                                                                                Situation militaire sur chaque partie du front turc.

                                                                                .

                                                                                A l’Ouest, trois surprises :

                                                                                1) Malgré la présence des troupes de Damas, les turco-islamistes ont attaqué à l’Ouest de Manbij et capturé 2 villages (Um Adize et Ad Dandaniyah). Morts et blessés parmi les SAA (Damas). L’objectif était sans doute de ralentir l’avance SAA vers le front principal.

                                                                                2) Les américains on stoppé leur propre repli et semble curieusement vouloir interdire, tant aux turques qu’à Damas d’entrer dans le quadrilatère entre les ponts Qaraqozaq (sir l’Euphrate) et Kobané (à la frontière turque)… Mystère.

                                                                                3) Un Lockeed 130 Hercule patrouille au dessus de cette zone. Aucune activité aérienne turque et russe au dessus de la région de Manbij mais également au dessus de la totalité du front jusqu’à la frontière Irakienne… Mystère.

                                                                                .

                                                                                Au centre Ouest de la percée en « trident » de l’invasion turque, zone occupée de Tall Abyad, Hamam et Suluk, les turcs ont été bloqués par les SDF(YPG) et ont du partiellement se replier. Les SAA(Damas) ont réouvert l’autoroute M4 dans cette zone.

                                                                                .

                                                                                Au centre (zone occupée de Sharat Tall Musa à Halidiye), le front est stabilisé. Les turco-islamistes ont été rejoint par la 3eme pointe du Trident invasif Bloqué à l’Est par les SDF(YPG) sur l’axe Serekaniye / Ras Al Ain. L’autoroute M4 est cependant totalement contrôlée par Ankara sur cette partie de front.

                                                                                .

                                                                                A l’Est. Sur le très large front de Serekaniye jusqu’à la frontière Irakienne règne un complet cessez le feu. En sus de l’absence totale d’activité aérienne des turcs, une très long et lourd convoi américain a fait le chemin en sens inverse cette nuit, de Al Malikiyah à Ad-Darbasuyah pour se rapprocher du front centre ! Mystère...

                                                                                .

                                                                                Bilan global résumé de la situation :

                                                                                .

                                                                                Donald Trump semble ne pas avoir été obéi par l’Etat Major US (sur place ou… au Pentagone !) Les troupes américaines ont stoppé leur repli et verrouillent les deux ailes de la défense commune Damasso-Kurde face aux troupes de Recep Erdogan.

                                                                                Valdimir Poutine semble vouloir laisser les troupes turcs s’embourber dans un large rectangle de front maintenant contenu, encerclé et de facto vulnérables.

                                                                                Comme pour l’aviation turque, l’aviation russe est absente sur la totalité du front (donc aucun soutien aérien russe pour les troupes de Damas), démontrant ainsi la volonté de Vladimir Poutine d’une totale neutralité afin de ne pas froisser la susceptibilité son « ombrageux allié » d’Ankara.

                                                                                .

                                                                                Conclusion :

                                                                                .

                                                                                Si les servants turcs des fameux S400 sont toujours « en stage »

                                                                                (en Turquie ou en Russie),

                                                                                Emmanuel Macron a objectivement une petite « fenêtre d’intervention diplomatique » de quelques jours ou semaines contre Recep Erdogan, par une menace de frappe aérienne crédible, tout en satisfaisant totalement la volonté de neutralité aérienne absolue des USA et de la Russie.

                                                                                .

                                                                                Reste d’abord à vite mobiliser diplomatiquement un soutien de cette « frappe aérienne symbolique de semonce » par un maximum de pays européens et extra-européens.

                                                                                (En contournant bien sûr soigneusement le verrou de l’ONU fatalement bloqué par les refus affichés d’intervention aérienne des « courtisants » de la Turquie : USA, Russie et… Chine).

                                                                                .

                                                                                En attendant, l’Etat-Major turc conseillera utilement à Recep Erdogan de quitter la Syrie par étapes négociées, pour sauver la face (important) et pour sauver physiquement les troupes islamo-turques maintenant statiques et donc vulnérablement exposées.

                                                                                .

                                                                                En résumé : quelques jours d’intense « tapis vert » diplomatique des deux côtés d’un front plus ou moins stabilisé grâce à la rapide unité et coordination des « forces laïques » syro-kurdes.

                                                                                S’il est bien conseillé, Emmanuel Macron pourrait utilement intervenir sur le plan diplomatique puis éventuellement au niveau aérien, avec la paradoxale discrète complicité des USA et de la Russie.


                                                                                • Ilan Ilan Tavor aka Massada 15 octobre 2019 11:55

                                                                                  l’Armée de Bashar al Assad se montre décevante dans sa première journée d’intervention. Vers hier midi, suite à un bombardement de leurs ennemis les soldats de Damas ont été vus abandonnant leur position avec tout ce qui pouvait rouler, accélérateur au plancher [voir la vidéo de cette retraite précipitée]. https://twitter.com/i/status/1183755069700870144

                                                                                   

                                                                                  Ils ont également abandonné l’un de leurs chars les plus modernes sur le champ de bataille, ce qui a permis aux ex-al Qaëda de se pavaner sur l’engin et de se faire abondamment photographier sur sa tourelle.


                                                                                  • Jonas 15 octobre 2019 14:33

                                                                                    @Ilan Tavor aka Massada
                                                                                    Bonjour 
                                                                                    Dans votre post , du 13 octobre de 18’30.
                                                                                    Vous avez indiqué ceci « La Ligue Arabe et les ministres des Affaires Etrangères du monde arabe ont dénoncé avec sévérité l’invasion du nord-est de la Syrie par l’armée turque et -les massacres des kurdes.- » 

                                                                                    Permettez a quelqu’un qui vous lis , d’apporter une correction importante.
                                                                                     
                                                                                    << Une réunion d’urgence de la Ligue Arabe au Caire , a la suite d’une requête de l’Egypte , pour évoquer l’offensive turque dans le nord-est de la Syrie, où les Kurdes ont établi une zone autonome a la faveur du conflit qui se déroule dans le pays depuis 2011. Le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Gheit a qualifié l’offensive turque « d’agression » et « d’invasion d’une terre arabe » . Les chefs de la diplomatie des pays arabes ont demandé « la fin de l’agression et le retrait immédiat et sans conditions de la Turquie de toute le territoire syriens. »

                                                                                    A aucun moment , n’est mentionné le massacre et les bombardements  sur les civiles kurdes. C’est d’ailleurs ce qui m’avait frappé en lisant le communiqué de la Ligue arabe, que d’ailleurs j’avais signé sur AgoraVox. La vie des Kurdes n’a pas d’importance.  


                                                                                  • Jonas 15 octobre 2019 14:42

                                                                                    @Ilan Tavor aka Massada
                                                                                    L’armée du dictateur Bachar Al-Assad , ne peut pas agir ni s’aventurer sans ses béquilles , Russes et les milices , d’Afghanistan , Pakistan , et autres que le régime des mollahs, utilise en Syrie. 

                                                                                    L’aviation du dictateur Bachar Al-Assad brille pour le largage des barils explosifs sur les civils qui ne demandent pas de précision. 


                                                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 16 octobre 2019 03:34

                                                                                    @Jonas. Tu l’aimes bien, ce délire, s’pas ?


                                                                                  • Jonas 16 octobre 2019 07:54

                                                                                    @JC_Lavau
                                                                                    Il n’y a aucun délire , le sultan Erdogan démontre une fois encore ce que savent faire les régimes musulmans, cadenassés leurs coreligionnaires a l’intérieur et massacrer d’autres sans état d’âme à l’extérieur , tout en vociférant que l’islam est une religion de paix et d’amour. D’ailleurs, le frère musulman n’a pas hésiter en plus de son armée a solliciter Allah « Inchallah nous allons gagner cette guerre ». Ce pauvre Allah , doit être écartelé entre ceux qui tuent et ceux qui meurent , en criant son nom. 

                                                                                    Paix et amour  , qu’apprécient , les yéménites , libyens , irakiens, syriens , égyptiens , somaliens, soudanais, bahreïnis , afghans , pakistanais etc .
                                                                                    afghans, pakistanais etc. Les enfants des écoles coraniques , du Nigéria , soumis aux viols et à la torture , des responsables et des imams avec une main sur le Coran et l’autre sur la braguette tout en prononçant le nom du prophète.« Que Le Salut Soit Sur Lui. »


                                                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 16 octobre 2019 09:07

                                                                                    @Jonas. Ah ? Et quand tu radotes : « L’aviation du dictateur Bachar Al-Assad brille pour le largage des barils explosifs sur les civils », ça n’est pas du délire aux ordres, ça ?
                                                                                    Et tu l’aimes vachement, on dirait.


                                                                                  • Jonas 20 octobre 2019 07:24

                                                                                    @JC_Lavau
                                                                                    En tant qu’arabo-musulman nié la vérité est votre seconde nature. 
                                                                                    Oui l’aviation du dictateur Bachar Al-Assad largue des barils d’explosifs sur des civils syriens.Tout le monde le sait sauf vous.

                                                                                    1. L’Orient -Le jour ( Quotidien libanais) ; du 11 avril 2017.Syrie « Des avions de l’armée syrienne ont largué des barils d’explosifs dans la province de Hama.
                                                                                    2. Challenges. du 22 juin 2018 Syrie »Des barils d’explosifs largués dans la région de Deraa.
                                                                                    3. Libération du 27 aout 2016. Syrie" Au mons 15 civils tués par deux barils d’explosifs à Alep. 
                                                                                    Je vous laisse aller à la mosquée consulter votre imam , il vous donnera , d’autres arguments explosifs. 


                                                                                  • REMY Ronald REMY Ronald 16 octobre 2019 03:18

                                                                                    Situation militaire au 16 Octobre 2019 à 03h

                                                                                     

                                                                                    Sur le front Ouest, l’armée américaine fait voler des avions de chasse F-15 et des hélicoptères de combat Apache en « démonstration de force ». 3 énormes C17 Globemaster US sont en approche depuis l’Europe.

                                                                                     

                                                                                    L’ensemble du front est stable avec

                                                                                    => un léger recul des turcs sur la partie centre-Ouest, dont abandon de la pointe avancée sur l’autoroute M4.

                                                                                    => Le « quadrilatère centre » se contente de maintenir son contrôle de sa large portion d’autoroute M4 avec un front toujours bloqué à l’Est par les SDF(YPG).

                                                                                    => Les troupes de Damas poursuivent leur installation auprès des SDF(YPG).

                                                                                    => Les bombardements turcs semblent diminuer sur la presque totalité du front.

                                                                                     

                                                                                    Explication de la résurgence des forces terrestres américaines à l’extrême Ouest et à l’extrême Est du front ainsi que l’apparition subite de l’aviation US au dessus du front (alors que Donald Trump avait officiellement et publiquement donné l’ordre de quitter la Syrie) :

                                                                                    Les forces turco-islamistes auraient dépassé la limite de 30 Km (d’environ 5 à 8 Kms) et seraient venues « trop près » des troupes américaines à l’ouest d’Ain Issa. Les turcs auraient donc « violé un accord » pour ne pas menacer les troupes américaines. La tentative d’invasion de la région de Mambij à l’extrême Ouest du front serait également en cause.

                                                                                     

                                                                                    Conjecture :


                                                                                    Première suspicion :

                                                                                    Donald Trump et Recep Erdogan (probablement avec la complicité de Vladimir Poutine pour expliquer la neutralité de l’aviation russe) auraient tout organisé à l’avance de A à Z sur le dos des kurdes. Un grand théâtre diplomatico-militaire préalablement négocié dans les moindres détails, visiblement au kilomètre prêt.

                                                                                    Si c’est vraiment le cas, le Président des Etats Unis d’Amérique va devoir rendre des comptes supplémentaires dans le cadre des divers motifs du processus « d’Impeachment » lancé par un nombre de plus en plus élevé de Sénateurs. Notamment pour concussion évidente avec l’ennemie. Une incroyable affaire d’Etat US doublée d’un énorme scandale diplomatique international.

                                                                                    .

                                                                                    Deuxième explication à cette spectaculaire réapparition terrestre et aérienne américaine : 

                                                                                    Ce serait un piège sophistiqué soigneusement organisé par les USA et les Russes pour faire perdre la face et Recep Erdogan et le neutraliser à terme une bonne fois pour toute.

                                                                                     

                                                                                    Troisième théorie (du complot !) :

                                                                                    Elle regrouperait à la fois la première et la deuxième hypothèse, avec comme maître d’œuvre initial de l’ensemble de l’opération, l’excellent stratège Vladimir Poutine, digne d’un Nicolas Machiavel (qualificatif décidément répétitif). Pourquoi ? 

                                                                                    Parce que Poutine a su maintenir un excellent contact privilégié avec Erdogan et Trump...

                                                                                    ... qu’il aurait su habilement mener par le bout du nez.

                                                                                    .

                                                                                    Conclusion :

                                                                                     

                                                                                    Avec calme et détermination, les journalistes (« mainstream » ou non) du Monde entier vont devoir se pencher sérieusement sur cette très louche affaire, afin de fournir une explication crédible au grand public, lassé des mensonges d’Etat, des manipulations de masse et des guerres éternelles.

                                                                                    Si des internautes ont une autre explication crédible à tout ce pataquès, merci de le faire savoir ici.

                                                                                    A+ de vous lire.

                                                                                    Cordialement.


                                                                                    • REMY Ronald REMY Ronald 17 octobre 2019 12:45

                                                                                      Situation militaire au 17 Octobre 2019 à 12h

                                                                                      L’ensemble de l’activité aérienne (essentiellement d’intimidation américaine) a disparue.

                                                                                      .

                                                                                      Stabilité et cessez-le feu presque général, à l’exception de...

                                                                                      .

                                                                                      Sere Kaniye encerclée à l’extrême Est du large quadrilatère turc (lui-même maintenant statique et encerclé).

                                                                                      Explication : Recep Erdogan souhaite sans doute une reddition de cette petite ville frontalière avec un lot médiatisé de prisonniers kurdes, afin de sauver la face avant les pourparlers de paix décisifs.

                                                                                      .

                                                                                      Sur la totalité du front, les SAA(Damas) se sont donc intercalés un peu partout au milieu des SDF(YPG), dans le cadre d’un accord délimitant chaque point et chaque axe précis d’aller et venues des troupes gouvernementales syrienne au sein du dispositif défensif kurde face aux turcs.

                                                                                      Les russes et les américains, chacun de plus en plus visibles dans les patrouilles et chekpoints, semblent être les sourcilleux parrains du respect de l’accord entre Damas et les SDF(YPG).

                                                                                      .

                                                                                      Loin de l’actuel front turc :

                                                                                      => dans le sud,

                                                                                      le long de la zone pétrolière de Deir Ez Zor,

                                                                                      après la petite tentative de pénétration de Damas (bloquée par les SDF(YPG) ET les alliés, le calme est revenu. 

                                                                                      .

                                                                                      => Aux frontières des zones occupées en 2016 et 2018 (Afrine, etc.),

                                                                                      des escarmouches se multiplient (sans doute pour rappeler l’existence de ces zones kurdo-syriennes occupées que la Turquie devra tôt ou tard également évacuer...)

                                                                                      .

                                                                                      => Les journalistes « mainstream » reviennent progressivement sur les lieux pour enquêter et tenter de comprendre le petit théâtre militaro-politique orchestré

                                                                                      1. au dépens de Recep Erdogan visiblement roulé dans la farine russo-américaine.
                                                                                      2. au bénéfice d’un proche retour de la Syrie dans l’intégralité de ses frontières.
                                                                                      3. avec une étroite collaboration entre Damas et les SDF(YPG) demeurant autonomes au niveau de la gestion civile mais en cours d’intégration sur le plan militaire.
                                                                                      4. le tout face à une paix encore armée avec les opposants encerclés dans la région d’Idlib par une troupe gouvernementale syrienne dominatrice sur le terrain, diplomatiquement triomphante, avec l’inébranlable soutien politique et militaire des russes.

                                                                                      • REMY Ronald REMY Ronald 17 octobre 2019 15:28

                                                                                        Un reportage militaire sur l’avancée turco-islamiste maison par maison, y compris à travers les murs, dans la petite ville frontalière kurde maintenant encerclée. Après les « Allahu Akbar » d’auto-encouragement et quelques murs et fenêtres traversées, un des tireurs islamistes explose en direct (exactement à 1Mn15s de la vidéo). Preuve que les kurdes maintenant isolés à Ras Al Ayn résistent du mieux qu’ils peuvent face à des djihadistes déterminés et visiblement hyper équipés de matériel moderne par le gouvernement Erdogan.

                                                                                        https://syria.liveuamap.com/en/2019/17-october-ras-al-ayn-turkishled-forces-advanced-120-meters

                                                                                        .

                                                                                        Les turco-islamistes semblent énervés par l’ensemble de la situation. Le retrait des blessés kurdes et des civils coincés à Ras Al Ayn a été refusé par la Turquie, qui bombarde la route d’accès en provenance de Tall Tamr. Les ambulances et voitures de journalistes arrivées sur cette voie, bien que clairement identifiées, ont été touchées par ces bombardements.


                                                                                        • REMY Ronald REMY Ronald 17 octobre 2019 19:04

                                                                                          Les forces laïques (Damasso-kurdes) tente de désenclaver la ville de Ras al Ayn par

                                                                                          1°) Un énergique assaut le long de la frontière turque. Les villages Managir et Alouk ont été repris par les kurdes qui poursuivent leur avance vers Ras al Ayn.

                                                                                          (NB/ Espérons que des réserves blindées turques ne vont pas leur arriver dans le dos via un assaut transfrontalier en direction de Tall as Sakhr...)

                                                                                          2°) Une large contre attaque enveloppante Damasso-kurde tente d’avancer au sud dans l’axe entre l’autoroute M4 et Shekh Alrjum.

                                                                                          .

                                                                                          En dehors des violents combats dans et autour de la petite ville frontière kurde encerclée de Ras Al Ayn, ailleurs, ce n’était en fait pas le calme avant les négociations diplomatiques.

                                                                                          Mais plutôt le calme avant... la tempête ! :

                                                                                          Sans s’éterniser dans les pourparlers avec les USA et la Russie, les turco-islamistes ont également

                                                                                          lancé un large assaut sur le front Ouest. Y compris avec l’aviation turque (pourtant censée ne plus intervenir). Cela a entrainé une contre-attaque des forces laïques (Damasso-kurdes) puis une violence mêlée généralisée dans toute la grande zone Kharabisq MahattatHuwayjat al AHuwayjatbdi Ayn Isa.

                                                                                          .

                                                                                          Questions :

                                                                                          La démonstration de force aérienne US n’ayant visiblement pas été prise au sérieux par Recep Erdogan, Vladimir Poutine va t-il donner l’ordre d’interdire l’espace aérien pour protéger les forces gouvernementales de Damas maintenant largement impliquées dans les combats contre la Turquie ?

                                                                                          Pour palier la défection de l’aviation américaine (qui semble maintenant clairement démontrer sa volonté de ne pas agir véritablement contre l’aviation turque), l’aviation française va t’elle symboliquement appuyer une action de semonce aérienne russe ?


                                                                                          • REMY Ronald REMY Ronald 18 octobre 2019 04:06

                                                                                            Bloqué sur le terrain de façon inattendue par l’efficace coordination militaires des forces laïques (Damasso-Kurdes), Recep Erdogan, chef des forces islamistes, tente de gagner cette guerre sur le tapis verts. Il cherche à faire ce qui a déjà été fait du Donbass à kaboul : accumuler une succession de cesser-le-feu bidons pendant des mois.

                                                                                            Le vice-président américain Mike Pence

                                                                                            vient de lui offrir une première paix clownesque de 5 jours. Si vous lisez le texte, vous comprendrez qu’en vertu de ce soi-disant cessez-le-feu, les familles kurdes sont confrontées à l’impossible choix entre fuir leurs maisons ou être nettoyées sur le plan ethnique ! Quelle honte d’avoir signé un si lamentable document dans le soit disant but d’éviter une guerre inévitable. (On se croirait en 1938 à Munich avec Chamberlain et Daladier, les kurdes remplaçant les tchèques et Erdogan remplaçant Hitler).

                                                                                            .

                                                                                            L’alternative à la signature de plusieurs torchons déshonorant successifs serait d’envoyer une frappe de semonce.

                                                                                            .

                                                                                            Envoyée par les américains ?

                                                                                            Non, puisqu’ils veulent à tous prix conserver la Turquie dans l’OTAN.

                                                                                            .

                                                                                            Envoyée par les russes ?

                                                                                            Non, puisque Vladimir Poutine veut conserver son lien privilégié avec son « nouvel ami » Recep Erdogan à qui il a livré ses redoutables missiles sol air russes ultra moderne S400, en espérant voir la Turquie quitter l’OTAN.

                                                                                            .

                                                                                            Envoyée par une poignée d’avions franco-britanniques ?

                                                                                            Peut-être. Pourquoi pas ?

                                                                                            Boris Johnson (maintenant libéré du complexe dossier du Brexit) et Emmanuel Macron peuvent être tentés par cette frappe de semonce pour de simples raisons politiciennes (les énumérer seraient indécent...)

                                                                                            Mais d’évidentes bonnes raisons existent aussi.

                                                                                            Elles peuvent même motiver un rapide vote consultatif préalable au Parlement Européen.

                                                                                            Il serait accordé à la Turquie un délai de 10 jours pour quitter la totalité du territoire Syrien qu’elle occupe (y compris les zones envahies en 2016 et 2018, notamment la région martyrisée d’Afrine).

                                                                                            Bref, de la lucidité, du sens de l’honneur, du courage et de la détermination.

                                                                                            Mais nos dirigeants ont-ils ces qualités ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès